Jump to content

h16, le fasciste


Recommended Posts

Huhu je me suis marré en lisant cet article dans le monde :

http://www.lemonde.f…54_1471069.html

Un autre élément saillant de la "droitosphère", ce sont les blogs de libertariens, adeptes des théories des économistes Milton Friedman (1912-2006) ou Frédéric Bastiat (1801-1850). Malgré – ou du fait de – leur faible audience en France, où ils n'ont pas ou quasiment pas de représentation politique, ils forment une communauté assez active sur l'Internet, qui se situe, du moins selon leurs liens entrant et sortant, entre la "droitosphère" et la "fachosphère". Un exemple est le blog Hashtable.

Voilà, h16, tu fais parti de la fachosphère.

Prêt à voter FN ?

De bon gros troll à la rédac du monde.

Link to post
Share on other sites

Faut quand même regarder en face : les libertariens sont plus souvent linkés par l'extrème droite que par les socialistes.

(Ce qui ne m'empêche en rien de dormir, pas plus que si c'était LO le noyau dur de liens.)

Link to post
Share on other sites

h16, on va faire une vidéo sur lui, ça fait un moment que j'ai ça dans les cartons, mais ça suffa-comme-ci, il faut qu'il gerbe sa viande un peu…. il va morfler…

Dans cette vidéo, il va nous expliquer comment il prépare un article…

On va bien se marrer.

D'ailleurs, c'est presque prêt…

Dès qu'il se tord une cheville et/ou qu'il est alité dans un hôpital étatique, et/ou qu'il voyage sur des réseaux de transports français, donc c'est à dire suffisamment longtemps pour qu'il soit loin de connexion internet efficace et donc pour que l'on puisse facilement se ficher de lui sans qu'il ne puisse répliquer, on l'allume.. :dentier:

On va bien se marrer.. ^^

Link to post
Share on other sites

Le plus important c'est d'être cité dans un article du Monde.fr, ce qui n'est pas rien niveau lisibilité (au niveau du nombre de lecteur).

On en revient à ce qu'on disait je ne sais plus où : peu importe le traitement, le principal c'est d'être cité et donc de faire parler de nous. J'ajouterais qu'il ne faut pas négliger le fait que Bastiat ait été cité, et ça cay bien.

Link to post
Share on other sites

Le plus important c'est d'être cité dans un article du Monde.fr, ce qui n'est pas rien niveau lisibilité (au niveau du nombre de lecteur).

On en revient à ce qu'on disait je ne sais plus où : peu importe le traitement, le principal c'est d'être cité et donc de faire parler de nous. J'ajouterais qu'il ne faut pas négliger le fait que Bastiat ait été cité, et ça cay bien.

Ce qui est dommage c'est qu'il est cité le jour ou il fait un gros troll sur le racisme. Du coup il va vraiment passer pour un facho ^^

Link to post
Share on other sites

Voilà h16 qui nous explique comment il se prépare (attention, c'est subtil !) donc comment il se prépare avant d'être en face de la page blanche et qu'il doit pondre un billet pour demain matin alors qu'il a glandé toute la journée.

Notez son rituel et ses pics d'énervements face à un certain-futur-peut-être-candidat (phonétique), ce qui l'oblige à prendre de la cocaïne pour se calmer. Dès lors, il lisse son masque à gaz bien chargé ( il nous explique le protocole -ou plutôt le rituel- pour):

Bon, mais trêve de mots, voyez qui est h16.

Il manque les sous-titres, c'est du finois dark vadorisé : h16, souvent fin, est peut-être finois (?)

Donc pour les sous-titres, CPTV attend des idées de la traduction ^^

http://www.youtube.com/watch?v=cTEx-cNm9Uc

Link to post
Share on other sites
Le plus important c'est d'être cité dans un article du Monde.fr, ce qui n'est pas rien niveau lisibilité (au niveau du nombre de lecteur).

On en revient à ce qu'on disait je ne sais plus où : peu importe le traitement, le principal c'est d'être cité et donc de faire parler de nous. J'ajouterais qu'il ne faut pas négliger le fait que Bastiat ait été cité, et ça cay bien.

Ardissonnien, va.

Link to post
Share on other sites

Ce sujet est un peu n'importe quoi, je m'explique,

Au sujet de mes idées libérales

J'ai lu pas mal, j'ai aussi pas mal réfléchi, suffisamment en tout cas pour, humblement je pense, avoir de bonnes bases, je me suis aussi suffisamment renseigné sur mes propres idées de départ, voire mes doutes.

Je pense maintenant avoir des convictions.. (mais, bon, "cartésien dans l'âme" -c'est à dire que discuter avec les 'non' ne me passionne pas trop, je suis aussi peut-être réactionnaire-, l'un de mes grands principes reste "jusqu'à preuve du contraire")..

Tout ça pour dire quoi ?

Une chose très simple en fait: jamais les idées, propos, écrits, dires de h16 ne m'ont semblé divergents des miens.

Ce que je veux dire, c'est que pratiquement ou concrètement, je me retrouve dans chaque billet de h16 en ce sens que je me dis souvent "mais… mais. mais c'est ce que je me disais ! et BANG ! h16 le dit ! raison, tout ça…."

On sait tous que h16 est un robot (notre C-3PO) avec un masque à gaz, mais en fait h16 semble avoir une émergence de conscience.

AI ??

Très bisounours: h16 est un génie ? --> donc saleté de h16 ! c'est pas égal ! !

Brûlons-le ! ! Ainsi il n'emmerdera plus personne :dentier:

Link to post
Share on other sites

Huhu je me suis marré en lisant cet article dans le monde :

http://www.lemonde.f…54_1471069.html

Voilà, h16, tu fais parti de la fachosphère.

Prêt à voter FN ?

De bon gros troll à la rédac du monde.

Rien de trollesque dans la mention d'H16. Les stats sur les liens sont ce qu'elles sont, le rédacteur ne dit ni plus ni moins. C'est un surinterprétant et en envoyant des messages aussi indignés que déplacés à la rédaction qu'on devient un troll.

Si des gens avaient une bonne raison de se plaindre, ce serait plutôt j'imagine des membres de la "fachosphère" qui récusent sincèrement le qualificatif de fasciste.

Link to post
Share on other sites

Ce qui est dommage c'est qu'il est cité le jour ou il fait un gros troll sur le racisme. Du coup il va vraiment passer pour un facho ^^

Eh ouais. Mais bon, j'ai le cuir dur et c'est pas comme si c'était la première fois qu'on me traitait de facho. Ca devient une petite habitude, en fait :)

Une riposte à quelle attaque?

voilà.

Le Monde, à son habitude, a fait un article vite fait mal fait sur le pouce, et coince les libertariens entre la grosse droite molle et la petite droite dure.

Y'a absolument rien à en dire, si ce n'est "merci pour la mention, ça m'amène des vues".

Et puis, défriser du bobo, c'est un plaisir de fin gourmet.

Link to post
Share on other sites

Une riposte à quelle attaque?

Peut-être ai-je mal formulé ma phrase, et été trop concis ?

Je vais tenter d'y apporter 1 ou 2 éléments.

Je cite Le Monde :"ils forment une communauté assez active sur l'Internet, qui se situe, du moins selon leurs liens entrant et sortant, entre la "droitosphère" et la "fachosphère". Un exemple est le blog Hashtable."

Comme tu l'as dit plus haut :"Les stats sur les liens sont ce qu'elles sont, le rédacteur ne dit ni plus ni moins", je suis complètement d'accord, mais, à mon sens, en lisant la phrase de l'article, le lecteur assimilera le blog de h16 comme proche de la "fachosphère". Dès lors, il ne cherchera pas à en savoir plus. A cela s'ajoute le mutisme volontaire et coupable du rédacteur qui laisse planer le doute (ce qui est voulu, je pense).

Tout ceci amènera à la conclusion inévitable : "les libertariens sont proches de l'extrême-droite dont h16 fait partie". Mission Accomplie de ce "journal".

Donc, quand je parlais de riposte, je parlais plus d'un billet ironique pour répondre à cet article.

J'espère avoir été plus compréhensible. smile.gif

Link to post
Share on other sites

Intéressante, ta référence, Kuing.

De bon gros troll à la rédac du monde.

+1

1- Ils ont récupéré le vocabulaire et les amalgames douteux d'un précédent article de Libération de 2010 ou 2011 (?) qui avait à l'époque suscité un communiqué de liberaux.org (ou Contrepoints).

2- Ils aimeraient bien amalgamer libéraux et extrême droite, et amalgament bien vite fachistes (s'il en reste), traditionnalistes, identitaires et nationalistes, mais ils déploient des précautions de dames dentelières pour étiqueter en simple gauche (rose) tous les blogs gravitant autour du cœur de l'extrême gauche. Le résultat global en est une série de nuages de couleurs chacun très cohérent sauf pour la gauche dont une moitié du nuage est composée de gros points rouges entourés d'une kirielle de points roses, alors que de toute évidence cette moitié du nuage de gauche devrait être mise intégralement en rouge.

http://www.lemonde.f…14_1471069.html

Chose intéressante : à en croire leur diagramme, les libéraux (hors réformateurs de l'UMP) représentent 30% du nuage bleu (droite hors nationalistes et centre).

Ils ont référencé liberaux.org mais pas encore Contrepoints.

Link to post
Share on other sites

Peut-être ai-je mal formulé ma phrase, et été trop concis ?

Je vais tenter d'y apporter 1 ou 2 éléments.

Je cite Le Monde :"ils forment une communauté assez active sur l'Internet, qui se situe, du moins selon leurs liens entrant et sortant, entre la "droitosphère" et la "fachosphère". Un exemple est le blog Hashtable."

Comme tu l'as dit plus haut :"Les stats sur les liens sont ce qu'elles sont, le rédacteur ne dit ni plus ni moins", je suis complètement d'accord, mais, à mon sens, en lisant la phrase de l'article, le lecteur assimilera le blog de h16 comme proche de la "fachosphère". Dès lors, il ne cherchera pas à en savoir plus. A cela s'ajoute le mutisme volontaire et coupable du rédacteur qui laisse planer le doute (ce qui est voulu, je pense).

Tout ceci amènera à la conclusion inévitable : "les libertariens sont proches de l'extrême-droite dont h16 fait partie". Mission Accomplie de ce "journal".

Donc, quand je parlais de riposte, je parlais plus d'un billet ironique pour répondre à cet article.

J'espère avoir été plus compréhensible. :)

C'est tout à fait intelligible mais je ne suis pas d'accord. Le rédacteur n'a pas à faire des grands paragraphes pour expliquer en détails ce qu'H16 produit. Il n'y a rien de coupable dans le "mutisme" du rédacteur et c'est le problème du lecteur s'il extrapole à mort. Le rédacteur ne donne pas d'avis sur comment interpréter les proximités mises à jour par cette méthode. Sinon, ça voudrait dire que le rédacteur ne peut parler d'H16 sans faire des tartines sur le contenu pour le différencier des gens qui lui sont plus ou moins directement associés par des liens et pourquoi pas pour tous les autres sites mentionnés?

C'est la même chose que le politiquement correct. Comme le montre le dernier billet d'h16 sur le racisme tu ne peux même plus faire un article sur la mode chez les noires sans subir un torrent d'invectives idiotes, voire des menaces de poursuite. Ou alors il faut prendre 1000 précautions en disant "attention, je ne dis pas que X ou Y" et montrer qu'on est bien du bord des censeurs. Ce sont les censeurs les trolls. Et on fait la même chose en écrivant des billets pour rappeler à l'ordre quelqu'un n'ayant rien dit de peu charitable envers h16 ou "les libertariens".

Et comment sais tu que le journal au travers de ce rédacteur est en mission contre les libertariens? Il est tout à fait possible et vraisemblable que ce soit le cadet de leur souci et rien ne permet de l'inférer de manière évidente dans le papier. En fait, n'importe qui faisant un article sur le sujet aurait pu dire la même chose quelles que soient ses opinions politiques.

A mon avis, la seule chose à tirer du papier pour h16 c'est la bonne nouvelle qu'on parle de lui (sans le diffamer) et pour les libéraux qu'on parle de Bastiat.

Intéressant.

Link to post
Share on other sites

Si le rédacteur était en mission, omettre le paragraphe sur les libertariens aurait été un signe plus net, de la même manière qu'à une autre échelle on a vu des médias américains des efforts pour ne pas parler de Ron Paul. Mais il ne l'a pas omis justement.

En ce qui concerne la com, je soupçonne que donner l'image de gens qui se voient au centre des préoccupations des autres et se croient plus maltraités qu'ils ne le sont est contre-productif.

Link to post
Share on other sites

La méthodologie a l'air une fois de plus bancale, si tu prends les sites d'infos : le site ndf.fr y est mais pas enquête et débat, 24heuresactu.com y est mais pas Contrepoints, Dtom , Atlantico ou d'autres. La thèse de la nullité des auteurs est de loin la plus sérieuse..

Link to post
Share on other sites

Si le rédacteur était en mission, omettre le paragraphe sur les libertariens aurait été un signe plus net, de la même manière qu'à une autre échelle on a vu des médias américains des efforts pour ne pas parler de Ron Paul. Mais il ne l'a pas omis justement.

En ce qui concerne la com, je soupçonne que donner l'image de gens qui se voient au centre des préoccupations des autres et se croient plus maltraités qu'ils ne le sont est contre-productif.

Tes arguments sont très convaincants, je ne peux qu'y adhérer. Mon esprit torturé et paranoîaque m'a joué un tour.

Tu cites : "Et comment sais tu que le journal au travers de ce rédacteur est en mission contre les libertariens?". En fait, je n'en sais rien, je l'avoue. J'ai tout simplement fait un procès d'intention. J'ai moi-même cédé au raccourci.

Tu cites : "A mon avis, la seule chose à tirer du papier pour h16 c'est la bonne nouvelle qu'on parle de lui (sans le diffamer) et pour les libéraux qu'on parle de Bastiat". Exactement, comme tu dis, c'est le plus important !

Link to post
Share on other sites

A mon avis, la seule chose à tirer du papier pour h16 c'est la bonne nouvelle qu'on parle de lui (sans le diffamer) et pour les libéraux qu'on parle de Bastiat.

Oui. Très concrètement, ça m'amène quelques centaines de visiteurs, dont, qui sait, certains reviendront peut-être.

De la pub, quoi.

La méthodologie a l'air une fois de plus bancale, si tu prends les sites d'infos : le site ndf.fr y est mais pas enquête et débat, 24heuresactu.com y est mais pas Contrepoints, Dtom , Atlantico ou d'autres. La thèse de la nullité des auteurs est de loin la plus sérieuse..

Oui. Business as usual.

Link to post
Share on other sites

Grosse gauchosphère en rose.

Plus extrême-gauche non négligeable

Plus de la belle bleue UMP avec un discours "mais on est socialiste aussi !!"

Plus de l'extrême droite bien dure, et de l'extrême droite new-look façon Marine ("moi aussi je suis socialiste, et nationale aussi").

Il ne reste pas beaucoup de place pour la liberté et l'indépendance.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...