Jump to content
PABerryer

[SÉRIEUX] Projet Candidat libéral pour 2022: éléments de programme

Recommended Posts

Discutons ici des éléments que nous pourrions proposer dans un programme libéral en 2022.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suppression du SMIC, réajustements du statut des fonctionnaires (vu que la suppression, c'est trop gros), légalisation de la drogue, de la prostitution...

Reconnaissance du vote blanc, le chèque-éducation, suppression des 35h, on allège le code du travail, etc. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut hierarchiser!

1 lutte contre le chomage par réforme du code du travail et suppression des charges salariales/ patronales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 simplification des impots: flat tax 15%

3 il faut des propositions sur la sécurité/le régalien car grande attente des Français je pense. #attentats et autres joyeusetés 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut aussi s'occuper de la dette qui représente une part délirante du budget d'un état moderne : 17% du budget pour la France en 2016

Mon point de vue sur la question est de payer ce qui a été emprunté et de s'arrêter une fois que c'est fait (c'est à dire que les interêts monstrueux qui courrent sur des décennies, c'est buiten).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

une fois que c est fait il faut exprimer ces idées avec des mots simples et qui ne font pas peur à la populace

ce qui est un boulot à part entière...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, une chose importante ce sont des éléments qui touchent la vie quotidienne : l'éducation, la libérer bien sûr via le chèque éducation, et supprimer la carte scolaire ; 

autoriser le travail le dimanche, c'est con comme une mesurette homéopathique, mais ça crée des emplois directs, et alléger le code du travail c'est ultra important mais si les mesures sont trop hardcore, c'est la grève générale à tous les coups ; le secteur logement est important aussi, libérer les propriétaires de toutes les lois protégeant les locataires, qui feront baisser le montant des loyers et ouvrir le marché du logement. 

 

En fait, je me réfère à ce que je rencontrais le plus souvent dans mon job comme merdouilles à traiter :), les plaintes des usagés

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Niveau programme, ce qui est un détail encore une fois, j'avais pondu ça pour un article en anglais.

 

Typiquement, il faut commencer par marketer l'objectif/la fin (multiplier votre salaire par deux :jaifaim:), pas le moyen (réformer la fiscalité :icon_sommeil:). Et décliner chaque point en fonction des catégories de gens (pourquoi un policier doit-il voter pour nous ? Et un prof ? Et un jeune ? Et un ouvrier ? Un agriculteur ? Un maire ?). Et enfin tu structures ça en : constat des problèmes actuels (chiffrés et avec des symboles, genre "4 enfants sur 5...") puis vision et objectif et enfin solutions/réfomes libérales. 

 

Tu fais précéder ça avec une vision globale vague les yeux sur l'horizon, tu ponds des slogans et c'est bon.

Citation

 

It would have proposed to solve the pension and healthcare budgets crisis by freeing these sectors, giving the opportunity for new generations to opt out of these deficit-ridden systems and allowing associative, mutualistic and private offers to enter the fields. Liberalizations would also be on the agenda for other sectors of the economy, such as housing, transportation and education, but also energy, banking and telecoms. Together with a thorough reform of occupational licensing, this would have generated thousands of new jobs, and let users choose among the new, more affordable offers created.

 

With these liberalizations carried out and a fiscal package aimed at lightening the country’s tax burden and red tape, investors would regain confidence and employers would start to hire again. It would then be necessary to reform the civil service, the perimeter of the State’s action and adapt the labor code in order to solve France’s unemployment.

 

On societal issues, letting people live their lives in a free and responsible way would have been a priority, especially when it comes to freedom of expression, privacy, marriage, lifestyle topics and drugs. Freedom of movement and the possibility to obtain work legally would be the cornerstone of its immigration chapter.

 

A prudent foreign policy together with a pro-free trade and reformist stance on EU matters would have sealed the deal.

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je regarde sur le site de la BM et de l'OCDE pour avoir une idée des indicateurs, mais un état moyen de l'OCDE c'est :

 

- 2.5% du PIB de dépenses militaires

- 2/2.5% du PIB pour la justice

- 1.5% infrastructure

- 4/5% éducation

 

Je n'ai pas trouvé de chiffres pour les dépenses courantes de l'Etat mais en additionnant tout ce qu'on a ici, on voit qu'en prélevant disons 15% grand max du PIB via une flat tax, on a largement de quoi subvenir aux besoins d'un Etat libéral au sens classique qui serait capable d'assurer certaines missions plus soc-dem pour rassurer les gens (donc, je répète  : un chèque scolaire, l'entretien d'une partie des infrastructures, l'entretien des agents de l'Etat dans leurs missions régaliennes, on peut même penser à une sorte de fond de solidarité réduit à l'extrême pour les la pauvreté extrême).

En sachant qu'un tel système économique va augmenter le total reçu, ça laisse largement de quoi faire.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bulgarie (donc dans l'UE, donc en respectant les traités) : impôt sur le revenu à 10% (flat tax) et impôt sur les sociétés à 10%. 

Minimum européen en TVA : 15% pour le taux standard et 5% pour le taux réduit. 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un des éléments centraux, celui que tout le monde doit connaître, doit être :

- fin des aides à la presse ;

- fin des avantages fiscaux aux journalistes.

 

De manière générale, je pense que c'est une bonne amorce pour faire buzzer un programme. Ensuite parce que c'est complétement populiste. Enfin parce que ça donne un argument face aux journalistes sur les plateaux TV. Dès que tu es perdu, tu peux dire avec toute la mauvaise foi du monde "Vous ne faites que protéger vos petits intérêts particuliers".

 

J’inclurais cette proposition phare dans une liste de suppressions de statuts et avantages particuliers (qu'on connait tous ici :)) intitulée "Nuit du 4 Août". La première raison, c'est pour embêter les royalistes. La deuxième, évidente, est de s'inscrire dans un héritage révolutionnaire proprement français (ça recoupe un peu la discussion parallèle sur l'idée d'avoir un candidat libéral classique). La troisième est de passer le message : si on est élus, on bosse vite ; dès l'été notre programme a commencé.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a un taux minimum pour la TVA ?

Fouyaya, quel bordel l'UE. Moi j'aime bien l'Europe et l'idée qu'elle transporte mais ces foutus technocrates normatifs sont en train de tout foutre en l'air.

 

Bon, disons : une TVA a 15% pour faire zizir aux eurocrates et pas d'IS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Inscription dans la constitution du droit de sécession pour tout unité administrative suffisante - à définir - par voie de référendum locale. 

 

 Ca pourrait nous attirer beaucoup de sympathies, même pas libérales. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, poney a dit :

Y a un taux minimum pour la TVA ?

Fouyaya, quel bordel l'UE. Moi j'aime bien l'Europe et l'idée qu'elle transporte mais ces foutus technocrates normatifs sont en train de tout foutre en l'air.

 

Bon, disons : une TVA a 15% pour faire zizir aux eurocrates et pas d'IS.

On doit avoir un IS selon les traités. 

 

Donc TVA à 15%, IS et impôt sur les sociétés à 10%. Tout au minimum. Comme la Bulgarie. Ce changerait déjà absolument tout. 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Nigel a dit :

 Inscription dans la constitution du droit de sécession pour tout unité administrative suffisante - à définir - par voie de référendum locale. 

 

 Ca pourrait nous attirer beaucoup de sympathies, même pas libérales. 

 

Cela a un coup gain/perte négatif. Les mouvements secessionistes sont trop à gauche je crains. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, G7H+ a dit :

 

Minimum européen en TVA : 15% pour le taux standard et 5% pour le taux réduit. 

 

 

 

Jusqu'au 31/12.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Il ne s'agit pas de prôner la sécession, mais de l'autoriser. Tout est dans la nuance. Macron a prouvé que c'était la formule du succès.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, G7H+ a dit :

On doit avoir un IS selon les traités. 

 

Donc TVA à 15%, IS et impôt sur les sociétés à 10%. Tout au minimum. Comme la Bulgarie. Ce changerait déjà absolument tout. 

 

Sur le principe je suis ok, ensuite cela dépendra du reste du programme. Je m'explique,  si l'on propose un chèque éducation et, pk pas,  un filet de secu minimum alors il faut voir si nous risquons d'être en deficit ou non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, PABerryer a dit :

 

Sur le principe je suis ok, ensuite cela dépendra du reste du programme. Je m'explique,  si l'on propose un chèque éducation et, pk pas,  un filet de secu minimum alors il faut voir si nous risquons d'être en deficit ou non.

 

Non, sinon on refait de la simple social démocratie. L'une des clefs doit aussi être l'équilibre budgétaire.

il y a 18 minutes, G7H+ a dit :

On doit avoir un IS selon les traités. 

 

Donc TVA à 15%, IS et impôt sur les sociétés à 10%. Tout au minimum. Comme la Bulgarie. Ce changerait déjà absolument tout. 

 

Pff, la technocratie ... dire que je connais des commies qui veulent supprimer l'IS parce qu'ils ont bien compris qu'aujourd'hui seules les PME paient pleins pots parce qu'elle ne peuvent pas mettre en place des systèmes comme les multinationales...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, on s'en fiche de la sécession. Faut rester très terre-à-terre et pragmatique. Il n'y a quasiment rien à ajouter à ce qu'a déjà écrit G7H+. 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute un point important à soulever : être trrrrrès pédagogique sur le principe des retraites par répartition en appuyant sur l'idée que si on est capable de mettre du pognon de coté pour payer assurances, impôts etc. on est capable d'en mettre à gauche pour sa propre retraite, et que c'est plus juteux

 

L'idée étant d'insister lourdement en expliquant qu'il faut arrêter de prendre les gens pour des cons incapables de faire les bons choix pour eux et leurs proches (genre je sais mieux qu'une grille d'évaluation si je suis hs pour mon boulot) 

 

 

En fait, les gens se foutent de la dette et de toutes ces histoires, il faut se canaliser sur le quotidien, la dette se résorbera d'elle même

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut s'inspirer du modèle suisse: de la répartition pour un filet de sécurité minimum (rassurer les gens),  de la capitalisation par ailleurs. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, PABerryer a dit :

On peut s'inspirer du modèle suisse: de la répartition pour un filet de sécurité minimum (rassurer les gens),  de la capitalisation par ailleurs. 

toutafé, le filet de sécurité est un élément à ajouter, ça rassure et c'est normal

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Johnnieboy a dit :

Franchement, on s'en fiche de la sécession.

 

Surtout qu'un parti ouvertement séparatiste serait interdit:

 

Un parti politique peut-il être interdit ?

La création et l’activité des partis politiques sont libres mais les partis "doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie".

Comme toute association loi 1901, un parti politique peut cependant être dissous s’il a été formé "en vue d’une cause ou d’un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes moeurs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement" (article 3 de la loi du 1er juillet 1901). La dissolution peut être prononcée par décret en Conseil des ministres ou par le tribunal de grande instance.

http://www.vie-publique.fr/actualite/faq-citoyens/partis-politiques/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, PABerryer a dit :

On peut s'inspirer du modèle suisse: de la répartition pour un filet de sécurité minimum (rassurer les gens),  de la capitalisation par ailleurs. 

 

De toute façon à moyen terme on ne peut pas y couper à moins d'envoyer paître et les retraités et les actifs en fin de carriere.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si nous voulons être percutant je pense à deux choses:

 

- Il faut être rassurant. Ex: nous voulons que tt le monde (on n'exclut personne) soit bien soigné (qualité) et pour moins cher (baisse des coûts) et non pas privatisé la SECU.

 

- encourager (mais de façon non coercitive) les bons comportement. Ex: permettre à une société de baisser son IS si elle fait des programmes d'aide à ses salariés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, PABerryer a dit :

- encourager (mais de façon non coercitive) les bons comportement. Ex: permettre à une société de baisser son IS si elle fait des programmes d'aide à ses salariés. 

 

Non.

 

Et en plus les charges sont déjà déduites de l'assiette.

 

Sur l'IS, il faut vraiment y aller à 0 pour pleins de raisons : c'est de la double imposition, ca incite à l'endettement, ca crée une fracture entre les OSBL et les entreprises commerciales, etc.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tramp a dit :

 

De toute façon à moyen terme on ne peut pas y couper à moins d'envoyer paître et les retraités et les actifs en fin de carriere.

bien sûr, mais aucun candidat n'a abordé ce problème essentiel, en citant des exemples d'autres pays (le Chili, je crois ?) où ça a fonctionné ; le gros souci est là, jamais il n'est fait référence à ce qui fonctionne ailleurs lorsque des pays sont passés d'un domaine administré à un domaine libéré.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Tramp a dit :

 

Non.

 

Et en plus les charges sont déjà déduites de l'assiette.

 

Sur l'IS, il faut vraiment y aller à 0 pour pleins de raisons : c'est de la double imposition, ca incite à l'endettement, ca crée une fracture entre les OSBL et les entreprises commerciales, etc.

 

 

C'est un exemple. Sur le fond tu as raison, j'insiste sur la réception du message par la population. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...