Jump to content

Japon : déflation et keynésianisme


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Toyota a émis des bons avec des coupons à 0.001% du nominal. L'unité la plus adaptée est donc le ppm (partie par millions, soit 1. 10-6). En l'occurence, ici, 10ppm.

 

En volume, il y a 18 ppm de Néon dans l'atmosphère :D

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Il faut vite un nouveau plan de relance :

Le Monde.fr - L’économie japonaise cale au deuxième trimestre

La croissance a été nulle. Les exportations et l’investissement des entreprises ont chuté. La consommation des ménages est restée quasi stable.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/08/15/l-economie-japonaise-cale-au-deuxieme-trimestre_4982858_3234.html

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

http://www.challenges.fr/monde/asie-pacifique/20160407.CHA7521/le-japon-fait-contre-mauvaise-fortune-immigration.html

 

 

 

« Le problème d’accepter des étrangers est qu’ils risquent d’acquérir la nationalité japonaise. Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France », déclare crûment Akira Morita, directeur général de l’institut national de la population IPSS avant d’opposer des arguments définitifs à une ouverture du pays  « le Japon n’est de toute façon pas attirant pour les travailleurs immigrés. Ils peuvent aller partout sur la planète, où ils seront mieux payés qu’au Japon. Et leur propre pays leur offrira bientôt le même salaire que le nôtre ».

 

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

http://www.challenges.fr/monde/asie-pacifique/20160407.CHA7521/le-japon-fait-contre-mauvaise-fortune-immigration.html

 

« Le problème d’accepter des étrangers est qu’ils risquent d’acquérir la nationalité japonaise. Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France », déclare crûment Akira Morita, directeur général de l’institut national de la population IPSS avant d’opposer des arguments définitifs à une ouverture du pays  « le Japon n’est de toute façon pas attirant pour les travailleurs immigrés. Ils peuvent aller partout sur la planète, où ils seront mieux payés qu’au Japon. Et leur propre pays leur offrira bientôt le même salaire que le nôtre ».

 

Insécurité, problèmes d'intégration, terrorisme islamiste, clientélisme communautaires et montée des populisme... On ne peut pas dire que le multiculturalisme fasse rêver. Quant aux prix à payer de l'ouverture des frontières, il est visiblement trop lourd pour les japonais qui regardent avec effarement la transformation des pays européens.

"Ils ont peur de ce qui nous arrive et ferment les frontières de plus en plus"

Link to comment

Pourquoi le populisme ne prend pas au Japon ?

 

Entre autre parce qu'il n'y a pas d'immigration de masse et donc pas de raisons objectives d'engraisser l'extrême droite. 

 

http://www.hebdo.ch/les-blogs/roth-antoine-autour-du-japon/pourquoi-le-populisme-ne-prend-pas-au-japon

 

 

Moins de forces disruptives

 

Une première explication s’impose : la société japonaise reste beaucoup plus homogène que celle des démocraties européennes et américaines. Les frontières du Japon sont fortement contrôlées et le gouvernement reste opposé à l’immigration. Le peu d’étrangers résidant au Japon (moins de 3% de la population) est en grande majorité originaire des pays voisins et s’intègre facilement. Les frictions liées à l’immigration, une importante source de soutien aux partis populistes occidentaux, restent donc marginales ici.

 

Seuls 14,4% des japonais souhaitent que les étrangers vivent dans leur pays.

 

http://adala-news.fr/2012/03/48-des-japonais-opposes-a-limmigration/

 

Prudence et voeux de préservation du mode de vie nippon sont à la base du refus de l'immigration.

 

http://www.europe-israel.org/2016/01/pourquoi-le-japon-refuse-t-il-toute-immigration/

 

 

Pourquoi le Japon refuse-t-il toute immigration ?

 

Les Japonais ne détestent pas les étrangers, bien au contraire. Ils adorent voyager et, réciproquement, il n’est pas un pays où un touriste ne se sente autant en sécurité qu’au Japon. Rappelons aussi que [par tête d’habitant] le Japon contribue davantage que les États-Unis, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni au budget de l’ONU. Mais les Japonais sont par-dessus tout attachés à leurs traditions et à un mode de vie qui a hissé l’exigence de courtoisie dans les rapports humains à un niveau inégalé. En aucun cas ils ne veulent prendre le risque de bouleverser un ordre des choses enraciné dans leur histoire et qui leur convient parfaitement.

 

 

Link to comment

Quant aux prix à payer de l'ouverture des frontières, il est visiblement trop lourd pour les japonais qui regardent avec effarement la transformation des pays européens.

 

Quelle "transformation" des pays européens ?

 

Quant au Japon qui connaît sa dixième année de suite un déclin naturel de sa population...  :popcorn:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...