Aller au contenu

Messages recommandés

Je suspecte le mec d'avoir voulu faire comme dans les bd de Blake et Mortimer et ramasser la grenade pour la renvoyer à l'envoyeur.

 

Par contre ça veut quand même dire que les crs ont tirés des grenades susceptibles d'arracher une main. Pas super jojo si une explose à coté d'une tête en plein vol. (la grenade en plein vol, pas la tête bande de malins). Je suis pas expert ès grenade mais ça fait fort pour une grenade fumigène, non?

 

edit: ah bah c'était ça:

Citation

Le procureur général de la cour d’appel de Rennes Jean-François Thony, explique dans un communiqué que le jeune homme s’est emparé d’une grenade lacrymogène GLI-F4 jetée par les forces de l’ordre. Alors qu’il armait son bras pour lancer ce projectile en direction des gendarmes, « l’objet a explosé ».

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne passe jamais bien loin du Darwin Award avec de tels gars.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha, on voit plein de films où le héros ramasse la grenade et la renvoie vers l'assaillant.

 

De plus je ne savais pas non plus que les grenades fumigènes explosent avec une telle force. Elles me semblent du coup à moi aussi disproportionnées pour du contrôle de foules.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La stratégie de recours à l'action violente par certains zadistes et nulle, inefficace,  dangeureuse, impopulaire, immorale, contre productive. 

Le jour où ils auront suffisamment explicité leur combat et géré leurs méthodes pour réunir , par exemple, dix mille personnes calmes et déterminées , réussis à virer la merdasse black bloc, obtenus le soutien des locaux , là ils auront des chances.

Moi je ne suis pas contre l'idée de résistance civile, de désobéissance ( car je pense que les recours institutionnels pour faire valoir ses droits ne sont pas en place) mais il faudrait une éthique forte pour la mener à bien.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une gli-f4 ("lacrymogène à effet sonore" , ça fait ça : 

 

 

S'étonner d'y perdre la main, c'est très très con.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, h16 a dit :

S'étonner d'y perdre la main, c'est très très con.

D'un coté des policiers (salariés) professionnels, partie d'un corps professionnels, qui commandent leurs armes, qui les connaissent.

De l'autre, un citoyen lambda (petit couillon lycéen ou autre, qu'importe), qui n'y connaît a priori rien. Sauf Blake & Mortimer où le héros en effet rebalance la grenade sur les méchants.

Je trouve aussi un peu craignos d'utiliser des machins aussi costauds. Surtout que c'est pas juste utilisé à NDDL. Sauf erreur, la manif pour tous etc y a aussi eu droit. Je vois bien un bambin ramasser ça.

 

Je ne défends pas les manifestants ici, je trouve juste que c'est quand même du matériel bien costaud qui est employé.

Perso je ne pensais pas non plus que ça pétait si fort. Je croyais que les fumigènes ça faisait un long pschiii et pas une explosion violente.

 

Après, faut aussi voir l'image globale, où dans le cas de NDDL, il y a des manifestants vraiment craignos et c'est une grave erreur de jugement de s'y mêler (car on sera traité itou).

L'erreur est plutôt là ama.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour vous faire une idée, regardez cette vidéo de NDDL du 10 avril dernier. On y va ces gars en train de ramasser des grenades et les balancer sur les CRS. Particulièrement à partir de la minute 10.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évidemment, voir la vie sur place et observer le modèle de société proposé, ça suppose de balancer des grenades à des policiers. De l'observation participative, je suppose... :rolleyes:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Rincevent a dit :

Évidemment, voir la vie sur place et observer le modèle de société proposé, ça suppose de balancer des grenades à des policiers. De l'observation participative, je suppose... :rolleyes:

L'avocat du jeune en question précise, premiers éléments à l'appui, qu'il ne relancait pas la grenade vers la police....

Je pense que ça promet de grands moments, cette affaire, les rebelles ont trouvé leur victime collatérale innocente

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, Bisounours a dit :

L'avocat du jeune en question précise, premiers éléments à l'appui, qu'il ne relancait pas la grenade vers la police...

Il visait un cochonnet et avait confondu la grenade avec sa boule de pétanque?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Alchimi a dit :

Il visait un cochonnet et avait confondu la grenade avec sa boule de pétanque?

Tu sais, il faut toujours compter sur la bêtise et l'imprudence humaine, pas seulement sur les intentions belliqueuses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et on peut aussi compter sur le fait qu'il veut toucher une indemnisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, h16 a dit :

Et on peut aussi compter sur le fait qu'il veut toucher une indemnisation.

Farpaitement.

Il doit y avoir pas mal de badauds en quête de sensations fortes dans ce type de mouvements. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Alchimi a dit :

Par contre ça veut quand même dire que les crs ont tirés des grenades susceptibles d'arracher une main. Pas super jojo si une explose à coté d'une tête en plein vol. (la grenade en plein vol, pas la tête bande de malins). Je suis pas expert ès grenade mais ça fait fort pour une grenade fumigène, non?

Le GLI F4 porte le nom de Grenade Lacrymogène Instantané modèle F-4.

Comme on le voit bien dans la vidéo postée par #h16, elle est dotée d’une charge pyrotechnique dont le but est la dispersion immédiate du chargement d’agent lacrymogène (Instantané). Elle est employée pour son effet de choc local. 

En explosant, elle surprend l’emeutier par l’onde de choc et le bruit. Celui-ci inspire en réaction et charge ses poumons en agent. Du coup, il vomit instantanément.

La charge explo classe cette munition comme une arme. Elle n’est tirée que sur ordre. 

Sa mise en œuvre se fait à la main ou par un lanceur Cougar (par blindé aussi). A la main, on la lance dans les jambes et on attend. Dans ce cas, c’est surtout employé pour de la rupture de contact.  Avec le Cougar, on fixe au culot un propulseur différent selon la distance à atteindre (50m, 150m...). Le retard de l’explosion est calculé pour qu’elle ne puisse avoir lieu qu’au sol. 

En terme de sécurité, le corps est plastique et ne peut se fragmenter. Le tir direct est interdit. Le retard participe à la sécurité, elle ne peut exploser en vol. 

Le détournement qui s’observe est le tir dans les jambes en Cougar. En ricochet, ça blesse. C’est fait quand les policiers saturent, pas quand l’événement reste sous contrôle.

 

Les munitions en MO sont toutes étudiées pour réduire au plus les risques de blessures chez les émeutiers. 

Cela passe par les matériaux (pas de métal, pas d’eclat, revêtement caoutchouté...), la taille (ne peut enfoncer le golf oculaire...), l’impossibilité de franchir la peau, d’exploser à hauteur de tête, marquage de couleur du lacrymogène (voir le nuage)...

Maintenant, tant qu’il y a explosion, il ne peut y avoir d’innocuité. 

 

Il y a une autre grenage lacrymogène dont l’effet est zonale. Elle dépote 6 ou 7 sources qui diffusent l’agent en tournant. Un émeutier ne peut alors prendre la grenade et la lancer pour qu’elle diffuse ailleurs. Le pouvoir couvrant doit être de 500m2.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les blessures (je ne parle pas de l'idiot qui ramasse la grenade à la main, c'est quand même le BA ba de l'affrontement avec les forces de l'ordre : tu shoot au pied dans la grenade pour la renvoyer, celles qui n'explosent pas sont de toutes façon brulantes) arrivent souvent parce que les forces de l'ordre ne respectent pas les procédures et utilisations pour lesquelles ces armes sont prévues. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai vu des policiers ou gendarmes tirer à l'horizontale des trucs prévus pour être tiré en cloche. tu sh

 

A un moment je me dis, c'est bien beau toutes ces sécurités, mais il faudrait peut être prendre en compte dans la mise a disposition de ces armes aux forces de l'ordre qu'elles ne vont pas l'utiliser selon les procédures prévues.

 

C'est comme si on filait des taser aux flics avec deux modes : un "étourdissement" et un "mortel" et on se lamentait du nombre de gens qui meurent parce que des flics ont utilisé, exprès ou non, le mode "mortel".

 

Bref ça manque de Dumb-proofing tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout cela est stupide, perdre une main pour rien, renvoyer une lacrymo quel acte héroïque ! Et il fait science po. Si tout ses collègues sont du même acabit, on n"est pas sorti.

 

 

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Neuron j'attendais justement tes précisions, merci.

 

Dirait-tu donc que la grenade ici a explosé trop tard, blessant un émeutier? Ou qu'elle n'aurait pas dû être tirée dans ses conditions?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'intox qui consiste à faire croire que les agriculteurs de la zone proche de NDDL cohabitent, en toute quiétude avec les zadistes , au nom du "vivre-ensemble" ........ça suffit. ! :icon_twisted:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/28/01016-20180528ARTFIG00300-zad-usee-une-riveraine-ecrit-a-brigitte-macron.php

 

Ceux qui aident les zadistes sont juste une poignée de bourgeois nantais , ex soixante-huitards et parmi eux des fonctionnaires de l'EdNat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Alchimi a dit :

@Neuron j'attendais justement tes précisions, merci.

 

Dirait-tu donc que la grenade ici a explosé trop tard, blessant un émeutier? Ou qu'elle n'aurait pas dû être tirée dans ses conditions?

N’ayant pas de vidéo de l’événement, je me garderais bien de commenter quoi que ce soit. 

 

Je je rajouterai un point cependant. 

Quand les grenadiers de la gendarmerie mobile font usage de ces armes, ils doivent immédiatement rédiger un compte-rendu. Ainsi, après chaque tir, le gendarme doit noter et faire enregistrer le lieu, la raison du tir, qui faisait quoi....

 

Cela pose deux problèmes :

- les grenadiers hésitent à tirer car ils savent que cela déclenche une procédure lourde pour eux ;

- le pire étant que l’on peut leur demander de se justifier trois mois après dans le cadre d’une enquête. 

 

Il faut imaginer ce qu’est de devoir répondre d’un acte précis mais identique à de très nombreux autres la même journée. « Oui, j’ai bien fait usage de cette grenade mais parois toutes celles dont j’ai fait usage .... »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après que les accidents arrivent, ça reste dans l'univers connu. Surtout avec le classique facteur humain.

Le facteur humain ayant ici tenté de renvoyer la grenade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire dans Ouest France que le département 44 allait récupérer (racheter) les terrains de l'État et réétudier les projets des zadistes.

On peut envoyer des liens sur smartphone ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×