Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

47 minutes ago, Bisounours said:

On ne sait pas ce qu'ils auraient fait.

C'est être très très généreux avec eux.

 

Vu que ceux qui étaient encore vivant ont tous été pour le confinement...

 

Le quinquennat de Macron a sûrement été l'un des plus horrible pour les libertés.

Croire que sur le COVID les autres aurait été mieux, c'est se leurrer à mon sens.

 

Dans les années 70 peut-être, pas dans les années 2020.

  • Yea 4
Link to comment

Oui mais non. Ce qui compte c'est est ce que tu suis les média

 

Citation

La liste des candidats à l'élection présidentielle 2017, dont l'ordre a été arrêté par tirage au sort, est la suivante :

  • M. Nicolas DUPONT-AIGNAN,
  • Mme Marine LE PEN,
  • M. Emmanuel MACRON,
  • M. Benoît HAMON,
  • Mme Nathalie ARTHAUD,
  • M. Philippe POUTOU,
  • M. Jacques CHEMINADE,
  • M. Jean LASSALLE,
  • M. Jean-Luc MÉLENCHON,
  • M. François ASSELINEAU,
  • M. François FILLON.

Parmi les 11 candidats, Macron, Hamon, Fillon sont des gros mous suiveurs du système qui aurait fait n'importe quoi que les média aurait dit ou ce que les voisins européens auraient poussés à faire. Pour les 8 autres on peut raisonnablement douter et on aurait eu plus de libertés à coup sûr

Link to comment
Just now, Bisounours said:

Bah c'est bien pour ça que ce n'est pas le critère à prendre en compte.

Perso je suis de ceux qui pense que le Quinquennat est l'un des pires que l'on a connut.

Mais le président n'est pas la cause principale sur le sujet.

 

Le problème étant surtout la population à mon sens...

  • Yea 1
Link to comment
1 minute ago, ttoinou said:

 

C'est pour ca que le vrai clivage n'est pas gauche / droite mais mainstream / déviants

Oui ben ils sont tous mainstream à un degré ou un autre (sinon ils auraient pas 500 signatures).

Et perso, il y a des déviances que je préfère laisser à 1%.

 

Link to comment
il y a 14 minutes, Marlenus a dit :

Le problème étant surtout la population à mon sens...

ama le problème est d'abord la nomenklatura et la bureaucratie.

La population n'est certes pas bien futée et dégringole consciencieusement, mais ceux qui nous dirigent dans le mur, c'est bien notre putain d'administration.

Link to comment
il y a une heure, Rincevent a dit :

Toi, tu aimes être assigné à résidence.

 

ça, ça aurait été pareil avec n'importe qui d'autre. D'ailleurs la décision relève bien plus de la BCE que de Macron. Fondamentalement la seule différence avec les autres pays, ce sont les attestations.

 

Link to comment
il y a 31 minutes, Bisounours a dit :

Bah c'est bien pour ça que ce n'est pas le critère à prendre en compte.

 

Mais si. C'est comme les dirigeants d'entreprise. À l'exception de deux trois génies, la plupart sont des mecs normaux et des dizaines de bonhommes se bougent au portillon.

 

Si on les paye cher, c'est pour une unique raison. Le jour où ça merde vraiment, si il y a eu la plus petite erreur, on le flingue .

 

C'est pareil pour Macron. Il faut le flinguer parce qu'il l'a fait. Meme si il n'avait pas le choix.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 27 minutes, Mike a dit :

ça, ça aurait été pareil avec n'importe qui d'autre. D'ailleurs la décision relève bien plus de la BCE que de Macron. Fondamentalement la seule différence avec les autres pays, ce sont les attestations.

L'attestation, c'est la différence entre un confinement et une assignation à résidence. <_<

 

Et ce n'est pas la seule specificité française par rapport à ses vousins ; on peut aussi évoquer les reconfinements, le passe stalinaire, ou encore la laisse d'1 km autour de chez toi. Et probablement une foule de détails que je n'ai plus en tête. Si l'idée de pouvoir être réassigné à résidence te plaît, alors vote Macron, je t'en prie. <Insérer ici un procès en libéralisme>.

 

il y a 18 minutes, Bézoukhov a dit :

C'est pareil pour Macron. Il faut le flinguer parce qu'il l'a fait. Meme si il n'avait pas le choix.

This. Personne ne l'a contraint à se présenter à la présidentielle. Comme personne ne contraint quiconque à picoler avant de prendre sa bagnole. 

Link to comment

Dans un reportage de TV libertés (la réinfosphère) qui demandent à des gens dans la rue pourquoi ils voteront Macron, il y a une jeune femme qui répond :

Citation

"Surtout il a un franc parler. En fait c'est un personnage. Il a un véritable franc parler et une manière de s'exprimer. Il a de l'aplomb et je pense que c'est important pour un président de savoir s'imposer".

Louer la franchise d'un candidat puis dire juste après qu'il joue un rôle :icon_ptdr:

 

Edit : dans les arguments pour macron ce qui revient le plus est son charisme et le fait qu'il incarne le pouvoir sans avoir des idées extrêmes/nationalistes.

Link to comment
5 hours ago, Bézoukhov said:

des gens qui ne s'intéressent pas à la politique, qui sont sondés, qui disent "oui, je vote pour Le Pen" parce qu'ils sont en colère et que c'est le seul nom qu'ils connaissent, mais qui ne savent même pas quand auront lieu les élections et ne se pointent pas au bureau.

 

J'ai entendu hier un sondeur expliquer que dans les intentions pour MLP il y avait le taux le plus élevé de personnes qui avaient arrêté leur choix (personnes qui disent être sûre de leur choix et ne plus hésiter). Ca ne colle donc pas du tout avec ton hypothèse.

Link to comment
à l’instant, Largo Winch a dit :

J'ai entendu hier un sondeur expliquer que dans les intentions pour MLP il y avait le taux le plus élevé de personnes qui avaient arrêté leur choix (personnes qui disent être sûre de leur choix et ne plus hésiter). Ca ne colle donc pas du tout avec ton hypothèse.

Marrant, j'aurais dit que le taux le plus élevé aurait dû être trouvé chez les Zemmouriens.

  • Yea 1
Link to comment

Ce n'est pas contradictoire. Ils sont sûrs de leur choix parce qu'ils sont sûrs que c'est ce qui fait le plus chier le pouvoir et la politique les intéresse pas.

Mais ça ne veut pas dire que ils iront voter. C'est ce qui se passe depuis 20 ans.

Link to comment
5 hours ago, Marlenus said:

De façon plus générale tu votes peu en fonction de l'actualité extérieure mais beaucoup plus en fonction de tes préoccupations intérieures.

 

Surtout l'électorat de Le Pen qui est très populaire. 

L'électorat de Zemmour étant plus éduqué, la guerre en Ukraine a pu l'affecter plus fortement.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 15 heures, Johnnieboy a dit :

C'est probablement la pire élection présidentielle de la Vᵉ quand on est libéral, non ? 
 

Bof, ça n'est jamais l'extase. J'ai le souvenir de 2012, une catastrophe.

2007 et 2017 étaient un peu meilleures sur le pur plan du discours car Sarkozy et Macron/Fillon laissaient passer des appels du pied libéraux. Je ne parle pas de ce que ça a donné ensuite au pouvoir.

2002 avait Madelin pour ceux qui voulaient se faire plaisir, mais on peut aussi considérer que sa gamelle rendait les choses encore plus déprimante.

A part ça, je m'étonne que beaucoup ici ne voient pas en quoi Le Pen fait une excellente campagne. Elle ne multiplient pas les meetings inutiles à gros bruit comme les autres, elle va sur le terrain, elle a retourné à son compte l'affaire ukrainienne en insistant sur le pouvoir d'achat... Elle est excellente, même si je pense qu'elle ne résistera pas à un retour de bâton quand son élection apparaîtra comme une possibilité. Son envol arrive juste un peu trop tôt pour elle (et tant mieux, moi je persiste à voter Macron contre Le Pen).

Link to comment
il y a 14 minutes, PABerryer a dit :

Pourquoi voter entre Macron et Le Pen?

Macron a abîmé les libertés publiques, il continuera sur une ligne à peu près équivalente.

Le Pen profitera de ce que Macron a abîmé pour faire encore pire.

Link to comment
il y a 7 minutes, Carl Barks a dit :

elle va sur le terrain

 

Mais justement. Au rythme d'une pogne par 10 secondes, 5h par jour, pendant trois mois, ça fait moins de 200k pognes.

 

C'est même pas une demi émission de télé.

Link to comment
il y a 3 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Mais justement. Au rythme d'une pogne par 10 secondes, 5h par jour, pendant trois mois, ça fait moins de 200k pognes.

 

C'est même pas une demi émission de télé.

Oui, c'est vrai. 
Mais il y a quand même un volet "médiatique" à la campagne de terrain. Je pense qu'une petite phrase lâchée par Le Pen sur un marché et relayée dans un reportage, ça fait plus d'effet qu'un discours en meeting.

En fait, mon impression émergente de cette campagne, c'est que le grand meeting ne marche plus du tout comme facteur de mobilisation et qu'il est plutôt contre productif: Pécresse et, dans une moindre mesure, Macron ou Zemmour ont tous foiré les leurs. Mélenchon est peut-être un contre-exemple, il fait des bons meetings et progresse mais je crois qu'il profite surtout d'un vote utile à gauche.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 8 minutes, Carl Barks a dit :

. Je pense qu'une petite phrase lâchée par Le Pen sur un marché et relayée dans un reportage, ça fait plus d'effet qu'un discours en meeting.

 

C'est ce que je disais deux pages plus tôt.

 

Tu es capable de me citer une seule de ces petites phrases ?

Link to comment
à l’instant, Bézoukhov a dit :

 

C'est ce que je disais deux pages plus tôt.

 

Tu es capable de me citer une seule de ces petites phrases ?

Hum non, c'est vrai.

Mais j'ai plus un effet d'accumulation en tête. Je n'aurais peut-être pas dû choisir le terme de "petite phrase" alors que j'ai justement l'impression que la campagne de Le Pen est en rupture avec cette idée de lancer un propos tranchant pour le faire reprendre partout.

Link to comment

Un métinge, ça sert surtout à mobiliser les troupes, pas tellement à convaincre les indécis. C'est à la base une sorte de raout militant.

 

Sinon il y a un argument dans ce fil qui me laisse dubitatif : quand on rappelle que Macron a sans doute le pire track record de la Ve en matière de libertés publiques, certains estiment que les "autres auraient fait pareil". Euh hello ? liberté de faire des choix, responsabilité individuelle, someone? Macron a choisi en conscience l'autoritarisme, il n'est pas une entité collective appelée "toute la classe politique qui raisonne et agit collectivement de la même manière face aux mêmes stimulis extérieurs". Donc imaginer que paul à la place de Jacques aurait fait la même chose, c'est de l'ordre de 'si ma tante en avait...'

 

Même face à la menace terroriste, Sarko ou Hollande n'ont pas emprunté à l'esprit du droit pénal pour étendre le flicage aux citoyens ordinaires.

 

  • Yea 5
  • Love 1
Link to comment
il y a 9 minutes, F. mas a dit :

Un métinge, ça sert surtout à mobiliser les troupes, pas tellement à convaincre les indécis. C'est à la base une sorte de raout militant.

 

Sinon il y a un argument dans ce fil qui me laisse dubitatif : quand on rappelle que Macron a sans doute le pire track record de la Ve en matière de libertés publiques, certains estiment que les "autres auraient fait pareil". Euh hello ? liberté de faire des choix, responsabilité individuelle, someone? Macron a choisi en conscience l'autoritarisme, il n'est pas une entité collective appelée "toute la classe politique qui raisonne et agit collectivement de la même manière face aux mêmes stimulis extérieurs". Donc imaginer que paul à la place de Jacques aurait fait la même chose, c'est de l'ordre de 'si ma tante en avait...'

 

Même face à la menace terroriste, Sarko ou Hollande n'ont pas emprunté à l'esprit du droit pénal pour étendre le flicage aux citoyens ordinaires.

 


Je ne pense pas que qui que ce soit oublie ça. Ce que l'on veut dire par-la, c'est que voter pour les autres car Macron a fait n'importe quoi ne changera pas grand-chose : ils feront n'importe quoi, aussi. Aucun candidat qui aurait pu être élu à la place de Macron n'aurait adopté une approche suédoise. On a entendu le camp de la droite à propos de la pandémie, ils étaient peut-être encore plus fou que Macron (cf Pecresse et son confinement des non-vaccines)

Ce que l'on pointe du doigt, c'est un problème plus profond lié aux Français et a leur État. Si le monde entier sombre dans des délires liberticides, alors on peut être sûr que la France, aussi. De la même manière que la gauche ou la droite en Australie ou en Nouvelle-Zélande auraient fait la même chose.

  • Yea 1
Link to comment

Une fois n'est pas coutume je suis d'accord avec tout le monde.

 

@Bézoukhov a raison, il vaut mieux une Le Pen qui n'aura pas l'Assemblée et nous évitera un vrai délire populiste dans 5 ans.

Mais @Rübezahl a raison, Le Pen est inféodée à Poutine et n'a pas prévu de se renier.

@Mike a aussi raison, les anciens présidents ont été objectivement pire…

… en particulier la remarque de @Bisounours est juste : ils n'auraient pas forcément fait mieux que Macron face à la pandémie.

Du coup @Calembredaine a raison, pourquoi pas Pécresse, sauf qu'elle ne sera pas élue donc :jesaispo: .

Et @Jesrad aussi bien sûr laissez tomber cassez-vous.

  • Haha 3
Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...