Jaimepasmonpseudo

Acheter du métal, de l'or, de l'argent ...

1916 messages dans ce sujet

La possibilité d'une futur monétarisation de la dette me pousse à vouloir investir sur l'or voir d'autres métaux.

(En effet, ça ne sert plus à grand chose de VADer le CAC40 dans ces conditions…)

Métaux précieux : (or, argent, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différents métaux ?

Investir : (or physique, or papier, des actions de mines aurifères, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différentes manières d'investir ?

Spécial or physique :

- pourquoi les pièces sont plus chères tout en étant moins pure ?

- Comment vendre un lingot d'un kilo ?

- quel sont les risques ?

Boutiques : (en ligne ou pas)

Où acheter ? Avez vous des feedback concernant des boutiques ?

Ca fait beaucoup de question, mais j'espère que cela fera beaucoup de réponses :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'or permet d'en avoir peu en volume pour beaucoup en montant. Evidemment, c'est aussi un inconvénient : on n'a pas toujours besoin de claquer 1000 ou 2000€ pour un achat. Et en cas de meltdown complet, acheter des petits pois avec ça pose un problème. Mais pour fuir, c'est plus simple à trimballer que le cuivre :icon_up:

L'argent est un compromis intéressant : la valeur d'une pièce (quelque dizaines d'euros) permet une meilleure manipulation.

Les pièces sont plus chères car elles ont aussi une valeur numismatique (nb de tirages, ancienneté, propreté, …)

Pour vendre un kilo d'or, je ne sais pas trop ; dans une boutique spécialisée, je suppose (bijoutiers). Mais risque fiscal, et il faut avoir confiance dans l'acheteur.

Si tu veux spéculer, tu peux très bien acheter de l'or papier. Après tout, les BX4 sont aussi purement du papier.

Si tu veux sécuriser, là, il te faudra quelque chose à portée de la main, que tu peux effectivement toucher et emporter.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quel est ton but, mais si c'est pour mettre de l'argent de côté (et quand je dis de côté c'est à dire à côté du "système" actuel donc en tablant sur un meltdowon complet) je pense que le mieux est de le faire graduellement tu prends une mise de départ de Z euros que tu convertis en pièces d'or (si tu penses changer de pays choisi les pièces en fonction de la destination) et ensuite chaque mois tu achètes X pièces que tu ajoutes à ton stock petit à petit.

Sinon pour la fiscalité OSEF (toujours dans le cadre meltdown généralisé) car l'utilisation de cet or se fera au travers du troc.

Le problème est qu'il faut que tu gardes tout physiquement à porté de main (hein le coffre en banque ça fait rire, connaissant personnellement des argentins je peux te dire que ça n'arrive pas que dans des fils armaggedoniens de trouver un sbire qui te dit non-non quand tu veux rentrer récupérer tes "biens" dans le coffre de ta banque), la meilleure défense reste la discrétion mais bon comme tout objet de valeur c'est risqué de l'avoir chez soi (je ne sais pas si tu es dans une maison où en appart).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Métaux précieux : (or, argent, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différents métaux ?

Or physique (pièces) : bonne conservation de la valeur, reconnu partout en cas de catastrophe.

Argent physique : grosses applications industrielles, donc possible meilleur investissement si jamais ce pays n’est –pas- foutu, rapport prix/poids inférieur, donc plus chiant a transporter, mais plus utile si on veut acheter a bouffer au marché noir… (Et ça se conserve mieux que les clopes, qui sont également un bon moyen d’échange, si si !)

Palladium : certains aiment, moi pas.

Investir : (or physique, or papier, des actions de mines aurifères, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différentes manières d'investir ?

Or physique : pas de taxe ni de déclaration a l’achat, achat au physique dans le quartier bourse en liquide (le patron du comptoir des tuileries est un bon gold bug paranoïaque…), taxe a la revente, mais rien de monstrueux… il faut bien entendu déclarer les pièces qu’on possède a l’ISF si applicable… Et il faut les conserver en sécurité.

Or papier : produit financier cash standard, plus values taxées, risque de contrepartie…

Dérivés de l’Or : trackers d’indices, comme l’or papier, en plus accessible, mais moins sur, ou actions en mines d’or, plus fiables financièrement, mais avec un risque intrinsèque aux parts sociales (l’or peut monter et que la mine fasse faillite quand même parce qu’elle est mal gérée)

Spécial or physique :

- pourquoi les pièces sont plus chères tout en étant moins pure ?

- Comment vendre un lingot d'un kilo ?

- quel sont les risques ?

Les pièces sont plus liquides

Un lingot… dans n’importe quelle banque un peu sérieuse en suisse (ou a Hong Kong d’ailleurs), ils te le convertiront en monnaie locale… une fois que tu auras prouvé ta bonne foi, l’origine légale du bullion (moins a Hong Kong qu’en suisse…) , la pureté et la masse du lingot, etc…

Boutiques : (en ligne ou pas)

Où acheter ? Avez vous des feedback concernant des boutiques ?

Je suis client du comptoir des tuileries, c’est un broker et pas uniquement un bureau de change, donc tu passe le matin pour déposer ton ordre (avec un dépôt de 10% du nominal dans mes souvenirs), ils le passent en journée, prennent leur marge, et le soir, tu va récupérer tes pièces en physique une fois que le gentil camion blindé a fait la tournée des popotes (non, ils ne te donneront pas l’horaire exact de disponibilité des pièces :icon_up:), je sais qu’ils font de la vente a distance, mais je n’ai jamais essayé.

Tu peux en général acheter des pièces au prix de la veille+marge s’ils en ont en stock (les napo sont en stock en général, si tu es pressé).

Sinon, la plupart des bureaux de changes du quartier font te faire un spread maison sur l’or, il est souvent moins intéressent que de passer un ordre, même margé, mais c’est le supermarché.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos retours.

Je ne sais pas quel est ton but, mais si c'est pour mettre de l'argent de côté (et quand je dis de côté c'est à dire à côté du "système" actuel donc en tablant sur un meltdowon complet) je pense que le mieux est de le faire graduellement tu prends une mise de départ de Z euros que tu convertis en pièces d'or (si tu penses changer de pays choisi les pièces en fonction de la destination) et ensuite chaque mois tu achètes X pièces que tu ajoutes à ton stock petit à petit.

Sinon pour la fiscalité OSEF (toujours dans le cadre meltdown généralisé) car l'utilisation de cet or se fera au travers du troc.

Le problème est qu'il faut que tu gardes tout physiquement à porté de main (hein le coffre en banque ça fait rire, connaissant personnellement des argentins je peux te dire que ça n'arrive pas que dans des fils armaggedoniens de trouver un sbire qui te dit non-non quand tu veux rentrer récupérer tes "biens" dans le coffre de ta banque), la meilleure défense reste la discrétion mais bon comme tout objet de valeur c'est risqué de l'avoir chez soi (je ne sais pas si tu es dans une maison où en appart).

C'est pour mettre de l'argent de côté. J'avoue que l'aspect "fun" d'avoir un petit lingot chez soi me plait.

Comment cela se fait il que les pièces d'or d'un pays soient plus facilement échangeables dans le pays d'émission ?

Comme je ne fais pas confiance aux banques, je ne risque pas d'y déposer quoi que ce soit….

Les contraintes de sécurité me semble plus faibles dans un appart, non ?

Un lingot… dans n’importe quelle banque un peu sérieuse en suisse (ou a Hong Kong d’ailleurs), ils te le convertiront en monnaie locale… une fois que tu auras prouvé ta bonne foi, l’origine légale du bullion (moins a Hong Kong qu’en suisse…) , la pureté et la masse du lingot, etc…

Je suis client du comptoir des tuileries, c’est un broker et pas uniquement un bureau de change, donc tu passe le matin pour déposer ton ordre (avec un dépôt de 10% du nominal dans mes souvenirs), ils le passent en journée, prennent leur marge, et le soir, tu va récupérer tes pièces en physique une fois que le gentil camion blindé a fait la tournée des popotes (non, ils ne te donneront pas l’horaire exact de disponibilité des pièces :icon_up:), je sais qu’ils font de la vente a distance, mais je n’ai jamais essayé.

J'ai l'impression que l'or se travaille facilement. On peut donc sans trop de soucis rendre échangeable un lingot, non ?

Les prix sont ils plus compétitifs là bas où sur les sites internets ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La valeur la plus sûre en cas de meltdown total c'est la bande armée.

Avec une petite zone où l'ordre est assuré dans un océan de chaos, tu peux lever des impôts colossaux (10% sur les transactions - oui c'est colossal) que les gens paieront avec une immense joie et en disant merci. Et en fraudant, mais c'est pas grave, la somme sera toujours impressionnante.

Comment ça je viens de réinventer l'État ? :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La possibilité d'une futur monétarisation de la dette me pousse à vouloir investir sur l'or voir d'autres métaux.

(En effet, ça ne sert plus à grand chose de VADer le CAC40 dans ces conditions…)

Métaux précieux : (or, argent, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différents métaux ?

Investir : (or physique, or papier, des actions de mines aurifères, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différentes manières d'investir ?

Spécial or physique :

- pourquoi les pièces sont plus chères tout en étant moins pure ?

- Comment vendre un lingot d'un kilo ?

- quel sont les risques ?

La valeur de l'or provient de ses usages non monétaires. L'or est utilisé pour sa beauté par les activités du luxe. D'autre part l'or est utilisé dans l'industrie pour ses qualités chimiques ou mécaniques.

Toute commodity pourrait devenir une monnaie. Le platine ou l'argent-métal, ou encore de produits financiers construits sur un panier de commodities, peuvent devenir une monnaie. Les interdictions de l’État est la seule raison pour laquelle ces commodities ne sont pas encore des monnaies, ou des sous-jacents de monnaie.

Les opérateurs fabriquent des produis dérivés qui tendent à stabiliser le cours d'une commodity qui n'a pas d'usage monétaire. Les échéances de ces produits dérivés correspondent directement aux besoins prévisibles de ces commodities qui ont uniquement un usage non monétaire.

Le commodities Research Bureau, le CRB, est un organisme qui établit les cours moyens des commodities. Si on exclut l'or, la valeur moyenne des commodities suit de très près l'indice du cout de la vie. La raison en est peut-être que le prix des commodities dépend principalement du coût d'exploitation, de production, et non pas d'une plus grande rareté des gisements.

On peut définir l'usage monétaire d'une commodities par le pourcentage de la production destiné à l'usage monétaire. Néanmoins, ce chiffre est insuffisant pour exprimer l'importance de l'usage monétaire de cette commodity. Une estimation du stock à usage monétaire est un deuxième paramètre utile pour exprimer l'importance d'un usage monétaire d'une commodity.

Lorsqu'une commodity devient le sous-jacent d'une monnaie, il existe alors deux demandes distinctes. Une demande à usage non monétaire et une demande à usage monétaire. La volatilité de cette commodity augmente alors nécessairement avec l’accroissement de l'usage monétaire de cette commodity. Les demandes non monétaires et les demandes monétaires sont de natures différentes. En effet, les demandes monétaires ont des volatilités encore plus importantes que les demandes non monétaires.

Une monnaie-commodity à la mode peut cesser d’être à la mode. Une autre commodity peut la remplacer. Si l'usage monétaire de telle commodity est soudain abandonné, le stock à usage monétaire s'ajoute à l'offre non monétaire. Un effondrement des cours est alors possible. Une diminution de la production de cette commodity s'ensuit logiquement.

Si plusieurs monnaies-commodities sont utilisées simultanément, une monnaie-commodity aura tendance à être prépondérante à hauteur de 80% des transactions. Mais les utilisateurs peuvent soudain préférer massivement une autre monnaie.

Prenons par exemple une commodity dont l'usage monétaire est inférieur à 1%. C'est à dire que 1% de la production est destinée à un usage monétaire. Une utilisation monétaire de cette commodity ne modifiera pas sensiblement la valeur et le cours de la commodity. Il existe un seuil en dessous duquel l'usage monétaire d'une commodity ne modifie pas sensiblement son cours sur les marchés.

Il existe un seuil au-dessus duquel le cours provient principalement de l’usage monétaire de la commodity. Il existe alors une contradiction logique dans le comportement des détenteurs de cette commodity pour un usage monétaire. Ainsi en est-il pour l'or.

La détention monétaire d'or est destinée à la gestion du patrimoine de certains épargnants. L'or est alors vue comme une sorte de super-monnaie idéale. Une sorte de monnaie idéelle, plus qu'idéale, qui serait meilleure que les monnaie-fiat actuelles. Une telle attirance vers l'or n'a pas de fondement sérieux, ni même exprimable logiquement.

L'or utilisé à usage monétaire représente aujourd’hui 20% de la production d'or. Il pourrait un jour exister une autre valeur à la mode. Cette valeur aurait, elle aussi, une image monétaire. Et le risque d'un effondrement du prix de l'or existe. Imaginer que l'or pourrait être une valeur refuge est inexact. L'or est une valeur uniquement spéculative et dont la valeur provient de l'absence actuelle de concurrence. Le gout pour l'or est un mécanisme moutonnier massif. C'est aujourd’hui sa force, la source de sa valeur. Demain, ce sera sa perte.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'or utilisé à usage monétaire représente aujourd’hui 99% de la production d'or.

Je ne vois pas où l'or a un usage monétaire de nos jours.

Je connais peu d'endroits où les transactions se font en or.

Peut-être vouliez vous dire usage d'"investissement" ?

Dans tous les cas, pouvez vous nous communiquer les sources de vos chiffres ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La possibilité d'une futur monétarisation de la dette me pousse à vouloir investir sur l'or voir d'autres métaux.

(En effet, ça ne sert plus à grand chose de VADer le CAC40 dans ces conditions…)

Métaux précieux : (or, argent, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différents métaux ?

Investir : (or physique, or papier, des actions de mines aurifères, etc.)

Quels sont les avantages/inconvénients des différentes manières d'investir ?

l'or physique est un droit de propriété, tu n'as pas le risque de faillite de l'émetteur, genre BV, GM, ou de l'or à la maison.

l'or-papier, tu prends le risque de faillite de l'émetteur, genre GLD

actions de mines, cela représente un effet de levier par rapport au métal, car la rentabilité de la mine n'est pas linéaire avec le cours.

Spécial or physique :

- pourquoi les pièces sont plus chères tout en étant moins pure ?

- Comment vendre un lingot d'un kilo ?

- quel sont les risques ?

Question de coût d'une part (c'est plus cher de faire 20 pièces de 5g qu'un lingot de 1kg), et d'offre/demande, il y a plus de gens capable de mettre 100/200euros sur une pièce que 30 000 euros dans un lingot.

Par ailleurs, un certain nombre de pièces ne sont plus fabriquées, comme le napoléon.

Boutiques : (en ligne ou pas)

Où acheter ? Avez vous des feedback concernant des boutiques ?

rue vivienne, à côté de place de la bourse.

et pour avoir la cote : http://www.24hgold.com/francais/cours_or_a….aspx?money=EUR

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Où acheter ?

Dans un distributeur d'or :icon_up:

abou.jpg

C'est la dernière trouvaille des pays du Golfe toujours à la recherche de sensations fortes pour milliardaires: un distributeur automatique d'or vient d'être installé dans un palace d'Abou Dhabi.

Moyennant quelques menus billets, il fournit des mini-lingots pouvant peser jusqu'à 10 grammes et des pièces d'or et divers calibres. La version permettant d'utiliser une carte de crédit sortira prochainement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne vois pas où l'or a un usage monétaire de nos jours.

Les réserves des banques centrales ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'or-papier, tu prends le risque de faillite de l'émetteur, genre GLD

Tu prends aussi le risque qu'on te mente sur les stocks d'or physique et que lorsque tu vas demander celui ci tu vas pleurer! (et AMAH il va y avoir beaucoup de déçus de ce côté).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu prends aussi le risque qu'on te mente sur les stocks d'or physique et que lorsque tu vas demander celui ci tu vas pleurer! (et AMAH il va y avoir beaucoup de déçus de ce côté).

oui, c'est juste, c'est un risque.

Mais c'est pour cela que le coffre n'est pas géré par le fournisseur de service, mais par un pur gérant de coffre, comme via mat pour BV et GM.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La détention monétaire d'or est destinée à la gestion du patrimoine de certains épargnants. L'or est alors vue comme une sorte de super-monnaie idéale. Une sorte de monnaie idéelle, plus qu'idéale, qui serait meilleure que les monnaie-fiat actuelles. Une telle attirance vers l'or n'a pas de fondement sérieux, ni même exprimable logiquement.

L'utilisation de l'or comme monnaie est parfaitement rationnelle. L'or regroupe toutes les propriétés qui en ont fait historiquement la monnaie idéale partout où il était disponible :

- Infiniment divisible sans perte de valeur

- Rapport valeur/poids élevé (le fer était utilisé au Moyen Age mais finalement remplacé par l'argent puis l'or pour cette raison)

- Production constante

- Ni surabondant ni trop rare (contrairement au platine)

- Valeur intrinsèque (i.e. en dehors de sa valeur de moyen d'échange)

- Valeur universellement reconnue donc pas besoin de conversion lorsque l'on commerçait avec l'étranger d'où le fait que les monnaies grecques antiques se retrouvaient en Germanie

- Inoxydable et inaltérable

- j'en oublie surement, la facilité d'extraction c'était vrai durant l'Antiquité et le Moyen Age surtout

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce qu'on peut ajouter à ses qualités que la monnaie or est difficilement falsifiable ? Il me semble qu'il suffit d'une balance pour vérifier la monnaie par rapport à un étalon, peut-être que maintenant on peut aussi faire des tests sur la conductibilité de l'alliage.

Sinon j'ai une question : que doit-on déclarer au juste si l'on transporte de l'or d'un pays à un autre ?

Sur le site des douanes, j'ai trouvé ça, rapport au lois sur le blanchiment d'argent qui impose de déclarer les devises pour plus de 10.000 € :

Les transferts de lingots d'or, pièces d'or et d'argent cotés sur un marché officiel ne font plus l'objet de déclaration au titre de cette réglementation. L'exportation, l'importation ou le transit de ces marchandises demeurent soumis à déclaration en douane en provenance ou à destination de pays tiers à la Communaué européenne ou de parties du territoire douanier exclues du territoire fiscal.
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne vois pas où l'or a un usage monétaire de nos jours.

Je connais peu d'endroits où les transactions se font en or.

Peut-être vouliez vous dire usage d'"investissement" ?

Dans tous les cas, pouvez vous nous communiquer les sources de vos chiffres ?

Je suppose que la quasi-totalité des achats d'or est fait dans un but de préservation du patrimoine. Plus précisément, l'acheteur d'or recherche une monnaie d'échange qui conserve sa valeur. C'est surtout une défiance envers les autres monnaies. Une telle détention d'or correspond bien à la définition fonctionnelle d'une monnaie. C'est à dire stabilité de la valeur, divisibilité, et pratique à échanger.

Il me parait ainsi justifié de dire que cette immense détention d'or est destinée à un usage monétaire.

Financièrement, un tel achat d'or peut être qualifié d'investissement. Mais le stock d'or ne produit aucune marchandises. En effet, le stock d'or est beaucoup plus grand que la consommation d'or pour l'industrie. En ce sens, d'un point de vue industriel, il est contestable de classer un tel achat d'or en "investissement". Je n'ai pas retenu les chiffres du stock d'or mondial et de la consommation annuelle d'or pour l'industrie. Ces chiffres seraient utiles à connaître. Et ils manquent certainement à mon exposé.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suppose que la quasi-totalité des achats d'or est fait dans un but de préservation du patrimoine. Plus précisément, l'acheteur d'or recherche une monnaie d'échange qui conserve sa valeur. C'est surtout une défiance envers les autres monnaies. Une telle détention d'or correspond bien à la définition fonctionnelle d'une monnaie. C'est à dire stabilité de la valeur, divisibilité, et pratique à échanger.

Il me parait ainsi justifié de dire que cette immense détention d'or est destinée à un usage monétaire.

Financièrement, un tel achat d'or peut être qualifié d'investissement. Mais le stock d'or ne produit aucune marchandises. En effet, le stock d'or est beaucoup plus grand que la consommation d'or pour l'industrie. En ce sens, d'un point de vue industriel, il est contestable de classer un tel achat d'or en "investissement". Je n'ai pas retenu les chiffres du stock d'or mondial et de la consommation annuelle d'or pour l'industrie. Ces chiffres seraient utiles à connaître. Et ils manquent certainement à mon exposé.

Une monnaie est un bien intermédiaire de l'échange.

Tant que je ne peux pas acheter ma baguette de pain ou une voiture en or, l'or n'est pas une monnaie.

Question vocabulaire, il faut savoir si on ne peut l'appeler ni investissement, ni monnaie comment on pourrait l'appeler.

mon revenu, soit je consomme, soit je l'épargne.

Ensuite, à voir ce que l'on fait de son épargne, à priori, je dirais que dans tous les cas, je l'investis, que cela produise quelque chose ou pas.

Mais, dans le cas où on immobilise son épargne dans une ressource qui ne "produit" pas, on peut peut-être parler de thésaurisation, je ne sais pas.

Pour les chiffres, j'ai trouvé cela

http://www.gold.org/assets/file/marketknow…edgeSuppDem.pdf

C'est la joaillerie qui domine le marché de l'or.

pour 2006:

en stock :

52% joaillerie

18% banques centrales et para-étatique

16% investissement

12% industriel

en flux de production:

61% mines

25% recyclage

14% vente de banques centrales

en flux de consommation:

69% joaillerie

19% investissement

12% industriel

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une monnaie est un bien intermédiaire de l'échange.

Tant que je ne peux pas acheter ma baguette de pain ou une voiture en or, l'or n'est pas une monnaie.

Avec des yens, on ne peut pas acheter des baguettes de pain en France. Et pourtant, le yen est une monnaie. La plupart des biens économiques pourraient être utilisés comme monnaie. Ce seront alors des monnaies-marchandise de qualité plus ou moins médiocre et limitée. Un bien économique est une monnaie lorsqu'il sert effectivement de monnaie.

Savoir si l'or est aujourd'hui une monnaie ou n'est pas une monnaie est une question sémantique qui se discute. En effet, les possesseur d'or transforment préalablement leur or en monnaie locale avant toute autre utilisation. On peut valablement soutenir que nul de fait des échanges en utilisant l'or. Cette absence d'échange disqualifierait l'or comme monnaie contemporaine.

Mais, l'or assume bien les deux autres fonctions classiques d'une monnaie, c'est à dire la stabilité de la valeur et la divisibilité. C'est presque une sorte de monnaie de réserve. Une sorte de base monétaire. Ou une ancienne monnaie peu utilisée aujourd'hui.

S'il fallait trancher ce débat sémantique, je dirais que l'or n'est plus une monnaie active. Mais l'or pourra redevenir une monnaie. Et les possesseurs d'or le savent.

Question vocabulaire, il faut savoir si on ne peut l'appeler ni investissement, ni monnaie comment on pourrait l'appeler.

mon revenu, soit je consomme, soit je l'épargne.

Ensuite, à voir ce que l'on fait de son épargne, à priori, je dirais que dans tous les cas, je l'investis, que cela produise quelque chose ou pas.

Mais, dans le cas où on immobilise son épargne dans une ressource qui ne "produit" pas, on peut peut-être parler de thésaurisation, je ne sais pas.

Je suis d'accord avec votre analyse sémantique. L'achat d'or est valablement classé comme "investissement".

Pour les chiffres, j'ai trouvé cela

http://www.gold.org/assets/file/marketknow…edgeSuppDem.pdf

C'est la joaillerie qui domine le marché de l'or.

pour 2006:

en stock :

52% joaillerie

18% banques centrales et para-étatique

16% investissement

12% industriel

en flux de production:

61% mines

25% recyclage

14% vente de banques centrales

en flux de consommation:

69% joaillerie

19% investissement

12% industriel

Je vous remercie de ces chiffres très utiles sur le marché de l'or. Contrairement à ce que j'imaginais, l'investissement en or des agents économiques est minoritaire. Autour de 20%, si on veut retenir un seul chiffre.

Tentons un scénario fiction monétaire. Demain matin, les Etats autorisent les monnaies-marchandises. Le platine, l'argent-métal, le cuivre et les autres commodities sont autorisés comme monnaie-marchandise. Quel choix monétaire feront les agents économiques? et comment les diverses monnaie-marchandises seront-elles utilisées? en quelle proportion?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sinon j'ai une question : que doit-on déclarer au juste si l'on transporte de l'or d'un pays à un autre ?

Sur le site des douanes, j'ai trouvé ça, rapport au lois sur le blanchiment d'argent qui impose de déclarer les devises pour plus de 10.000 € :

La réponse à la fin de ce post :icon_up::

http://www.forum-gold.fr/viewtopic.php?f=5&t=3103

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A partir de quelle somme peut-on considérer que cela vaut le coup d'investir dans l'or ?

C'est plus en ratio de ton épargne qu'il faudrait considérer la chose.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y ai mis un tiers de mon épargne, mais ce n'est pas quelque chose que je peux contrôler complètement :/

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est plus en ratio de ton épargne qu'il faudrait considérer la chose.

Tu veux dire qu'il faut (ou ne faut pas) que ça représente une proportion donnée, par exemple 33% comme le cite Jesrad ?

Jusqu'en 2007 tout ce que j'avais mis de côté l'était sous forme de PEL et CEL. J'avais également quelques actions dans la société (non côtée en bourse) qui m'employait et tout ceci a servi à construire une maison.

Et puis les tempêtes Divorcia, Fiscala, Notaria et Avoca sont passées et je commence seulement à reconstituer un peu d'épargne.

Je n'entends rien à la bourse (qui me désintéresse totalement d'ailleurs) mais les différentes interventions que j'ai souvent lues en ces lieux à propos de l'or me titillent.

J'aurais bien rempli un nouveau matelas ou un bas de laine mais j'ai des doutes quant à la valeur de l'argent liquide au regard de l'actualité récente, surtout si la planche à billets s'emballe. :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A partir de quelle somme peut-on considérer que cela vaut le coup d'investir dans l'or ?

Combien peut valoir un sauf-conduit pour accéder à une zone libre ?

Tu veux dire qu'il faut (ou ne faut pas) que ça représente une proportion donnée, par exemple 33% comme le cite Jesrad ?

En général, on parle de 8 à 10%, mais actuellement, on peut aller plus haut.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je compte acheter de l'or, mais je ne sais pas très bien comment.

C'est à but spéculatif donc internet me semble mieux pour ça.

Je compte utiliser bullionvault.com c'est une bonne idée ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je compte acheter de l'or, mais je ne sais pas très bien comment.

C'est à but spéculatif donc internet me semble mieux pour ça.

Je compte utiliser bullionvault.com c'est une bonne idée ?

Pour du spéculatif, oui.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais comment être sûr qu'ils rendront après ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bizarre j'avais déjà répondu sur ce sujet, dans une autre file peut-être ?

Venez en Belgique, vers la rue du Midi, y'a des échoppes comme Gold4Ex

Ils se rémunère sur un spread affiché sur le site, mais il n'y a pas de taxes en Belgique sur l'or.

Comme il n'y a plus de contrôles douaniers fixes…

A ma connaissance y'a pas de chiens dressés pour sentir l'or.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'utilisation de l'or comme monnaie est parfaitement rationnelle. L'or regroupe toutes les propriétés qui en ont fait historiquement la monnaie idéale partout où il était disponible :

- Infiniment divisible sans perte de valeur

- Rapport valeur/poids élevé (le fer était utilisé au Moyen Age mais finalement remplacé par l'argent puis l'or pour cette raison)

- Production constante

- Ni surabondant ni trop rare (contrairement au platine)

- Valeur intrinsèque (i.e. en dehors de sa valeur de moyen d'échange)

- Valeur universellement reconnue donc pas besoin de conversion lorsque l'on commerçait avec l'étranger d'où le fait que les monnaies grecques antiques se retrouvaient en Germanie

- Inoxydable et inaltérable

- j'en oublie surement, la facilité d'extraction c'était vrai durant l'Antiquité et le Moyen Age surtout

Vous énoncez des arguments qui montrent des qualités objectives de l'or. Mais, ces qualités ne démontrent pas l'avantage qui existerait à acheter de l'or.

L'or est un métal. L'or n'est pas un action d'une entreprise. L'or ne rapporte pas de revenu. Un achat d'or est nécessairement spéculatif. Et nul ne peut prévoir comment va évoluer le cours de l'or. C'est un placement casino. L'or est souvent considéré, à tort, comme une valeur refuge stable qui serait une alternative aux dépréciations des monnaies étatiques. Or la valeur de l'or dépend des diverses bêtises que pourraient faire les États. Et ces bêtises affaibliraient l'économie mondiale.

Acheter de l'or, c'est investir dans des prévisions sur le niveau des bêtises que feront les États. C'est aussi investir sur le comportement irrationnel des foules. Investir sur un marché irrationnel est nécessairement irrationnel. L'achat d'or me semble donc être un investissement trop risqué.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.