Aller au contenu

Kassad

Habitué
  • Compteur de contenus

    8 104
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Kassad a gagné pour la dernière fois le 30 novembre 2017

Kassad a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

610 Populaire

2 abonnés

À propos de Kassad

  • Rang
    Scribe
  • Date de naissance 17/12/1972

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Diderot

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon

Visiteurs récents du profil

2 591 visualisations du profil
  1. Aujourd'hui, en France

    Gorafisation complète : https://www.lci.fr/sante/les-cotons-tiges-bientot-interdits-a-la-vente-pourquoi-nos-oreilles-s-en-porteront-mieux-conseils-orl-2075602.html Interdiction des cotons tiges en 2020. Trop dangereux. J'imagine qu'on a retrouvé des usines de cotons tiges à Raqa et qu'ISIS voulait s'en servir pour commettre des attentats sanglants.
  2. Notre-Dame-des-Landes

    Excellent les zadistes vont devenir une nouvelle catégorie comme les gens du voyage ils vont aller là ou la planification étatique leur dira de se rendre. On pourrait les piéger comme ça dans le trou du cul de la France en montant de toute pièce un projet à la con qui tuerait les escargots et grenouilles locaux... Une sorte de paratonnerre à connards à dreads.
  3. Hey ça CRASH !

    La confiance de la masse c'est un truc mystérieux. Un jour les gens ont confiance dans le PCUS et le lendemain c'est un alcolo qui prend le pouvoir. Les gens font encore globalement confiance au gouvernement du Venezuela, je n'arrive pas a comprendre ça puisse être rationnellement le cas mais ça l'est. Pour BTC il peut simplement s'agir d'une mode (en dehors de tout problème scientifique ou technologique) car un autre protocole peut tourner sur exactement les mêmes infrastructures du jour au lendemain : il suffit juste de faire une mise à jour du soft qui tourne. La raison ? On peut chercher et en trouver des tonnes : l'écologie si je fais un protocole qui gère mieux les ressources et communiquer là dessus), la hype si une star dit que machincoin ctrocoool, la politique : si les états font un crackdown sur ce protocole en particulier et ferment les plateformes de changes avec les monnaies étatiques (ok on peut toujours contourner à la marge mais comme le montre la Chine on peut faire un grand mur pour 98% de la population), etc. et si ça se trouve il n'y a même pas d'explications c'est juste comme ça. Le fond du problème est que les cryptos sont des fiats chimiquement pures et sont donc plus volatiles, par essence même. Le fait que ce soit décentralisé et qu'on crée de la rareté par design ne change pas cela.
  4. Petits problèmes de math

    Ah oui on peut gagner un peu de côté pour optimiser plus !
  5. Hey ça CRASH !

    Le meilleur moment pour une action peut être (et encore faut voir pourquoi elle décroche) : car derrière il reste une entreprise. Derrière le BTC il n'y a que le consensus. Si le crash est l'illustration de la perte de ce consensus que BTC vaut quelque chose il ne reste rien, même pas les murs à vendre. C'est un peu comme le mariage moderne vis à vis du mariage comme il était vécu avant : un élément stabilisateur de la société, une technique pour transmettre la propriété à travers les générations etc. Aujourd'hui comme il est vu de manière romantique, et donc quasiment uniquement basé sur des sensations (l'amuuuuur comme chantait johnny), quand ce dernier s'atténue c'est le divorce. Et puis la question qui tue est celle du timing : si je pouvais savoir quand les crash se terminent je serais plus riche que Jeff Bezos en quelques décennies.
  6. Hey ça CRASH !

    Je ne suis pas aigri du tout ! Vu la tournure de la conversation sur les crash etc. je vois que c'est surtout pas le moment de mettre des ronds dans le nourrain. A la limite ce qui me chagrine le plus est que comme j'ai connu BTC du début j'aurais pu miner et créer de l'argent à partir de quasi rien. Juste d'un point de vue intellectuel je m'en veux d'avoir raté ça : transformer la recherche d'un hash en argent puis en objet ça m'aurait vraiment fait kiffer.
  7. Hey ça CRASH !

    La réponse est : arrête de rêver et met toi à bosser. Si par ailleurs tu as un coup de bol (type loto) qui te permette de prendre ta retraite à 33 ans alors, avoir travaillé avant et savoir la valeur de l'argent te sera utile pour ne pas te retrouver en slip une fois ta fortune amassée.
  8. Petits problèmes de math

    J'y arrive en 3.4875 heures
  9. "El vato" saison 2 : c'est devenu n'importe quoi. Bon comme quoi j'écoute des mexicains de la cambrousse avec un accent rigolot.
  10. Notre-Dame-des-Landes

    C'est la loose sur tous les tableaux. Une combo digne de l'administration. 40 ans d'atermoiements des milliers d'heures passées à brasser du vent (y compris judiciairement comme si les tribunaux avaient que ça à foutre), un scrutin pour rien, un affaiblissement de l'état de droit. Même si clairement l'état s'était mis la tête dans le sac depuis longtemps. Un exemple à ressortir à tous les stagiaires parlant de la myopie du marché. Là on assiste à la myopathie de l'état. Ça donne le vertige.
  11. Droâdezanimos ?

    Toujours plus haut, plus fort : http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2018/01/11/la-suisse-interdit-la-plongee-dans-l-eau-bouillante-des-homards-vivants_5240224_1652692.html Du droit des homards et langoustes a ne pas êtres ébouillantés vivants. Quand je pense que le législateur suisse n'a pas encore examiné le cas scandaleux des huitres dévorées vivantes...
  12. Historionomie

    À chaque fois je me fais avoir.
  13. Historionomie

    Il est très déterministe (Néo-Hégelien ?) et s'est pas mal planté sur ses dernières prédictions : pays baltes, Lybie etc. Mais bon ça donne un prisme intéressant pour regarder l'actualité internationale. Je trouve qu'il est victime de l'illusion d'inéluctabilité a posteriori.
  14. Histoire de recentrer le débat une intervention de Ganascia qui tombe bien dans le genre de problématique qui m'intéresse :
  15. Bar du football

    Ouais un low-kick faut pas non plus exagérer : quand il fait le mouvement il est encore par terre et touche à peine le joueur. J'ai lu et entendu plein de réactions avant de voir la scène c'est assez surréaliste quand même. Les réactions disproportionnées c'est bien l'apanage du foot : un sport de tafioles. Même les arbitres s'y mettent maintenant.
×