Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

pankkake

La pornographie "extrême" interdite en Grande-Bretagne

Recommended Posts

Est-ce que cette personne dit être pour l'interdiction de fumer dans les lieux publics ?

J'ai l'impression que vous mettez tout ce que vous n'aimez pas dans "gauche", en niant les nuances des uns et des autres.

De même, en quoi atteint-elle à la liberté ? Elle donne un opinion sur les gender-fucker ou les asexuels. Elle n'a pas dit "il faut enfermer les asexuels" ou "obliger tout le monde à "gender-fucker"".

Ho j'ai bien dit "gauche libertarienne", ça n'inclut donc pas toute la gauche, je ne vois pas pourquoi vous généralisez. Il existe effectivement une "gauche republicaine" (type Chevènement pour faire rapide). Et puis l'interdiction de fumer est un exemple comme un autre de la schizophrénie de certains, je ne connais pas son avis sur la question - mais je suis prêt à parier une petite piecette sur sa réponse.

Quant à son argumentaire sur les "A", il fait tout de même peur et donne vraiment dans le terrorisme intellectuel. Selon elle, ne pas vouloir baiser est une déviance, une maladie comparée à l'anorexie mentale (il faut oser quand même), et pire encore antiprogressiste :

Car, quoi qu’on en dise, la sexualité sera toujours la voie du progrès, sur le plan individuel, amoureux, et dans la civilisation…

"Quoi qu'on en dise", l'argument d'autorité utilisé pour nous assener une vérité révelée d'on ne sait où. Il me semble que ça reste tout de même une liberté que de ne pas vouloir avoir de relations sexuelles. Par contre vouloir se constituer en association de défense des "A" est un exercice typiquement US plutôt révélateur d'une sorte de névrose qu'autre chose.

Et ensuite elle nous présente des cas de sexualité ultra-marginaux, et à la limite du traitement psychiatrique pour certains, comme normaux, allant de soit, et devant être accepté à bras ouverts. Alors qu'il faudrait par ailleurs "en finir avec l'asexualité". Le neutre n'est-il pas un genre après tout ?

C'est du délire, cette personne nage en pleine confusion mentale, en plein culte aveugle du progressisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ho j'ai bien dit "gauche libertarienne", ça n'inclut donc pas toute la gauche, je ne vois pas pourquoi vous généralisez. Il existe effectivement une "gauche republicaine" (type Chevènement pour faire rapide). Et puis l'interdiction de fumer est un exemple comme un autre de la schizophrénie de certains, je ne connais pas son avis sur la question - mais je suis prêt à parier une petite piecette sur sa réponse.

Quant à son argumentaire sur les "A", il fait tout de même peur et donne vraiment dans le terrorisme intellectuel. Selon elle, ne pas vouloir baiser est une déviance, une maladie comparée à l'anorexie mentale (il faut oser quand même), et pire encore antiprogressiste :

"Quoi qu'on en dise", l'argument d'autorité utilisé pour nous assener une vérité révelée d'on ne sait où. Il me semble que ça reste tout de même une liberté que de ne pas vouloir avoir de relations sexuelles. Par contre vouloir se constituer en association de défense des "A" est un exercice typiquement US plutôt révélateur d'une sorte de névrose qu'autre chose.

Et ensuite elle nous présente des cas de sexualité ultra-marginaux, et à la limite du traitement psychiatrique pour certains, comme normaux, allant de soit, et devant être accepté à bras ouverts. Alors qu'il faudrait par ailleurs "en finir avec l'asexualité". Le neutre n'est-il pas un genre après tout ?

C'est du délire, cette personne nage en pleine confusion mentale, en plein culte aveugle du progressisme.

J'ai déjà expliqué, elle est 'pro-sex', donc les A ne sont pas sa tasse de thé. Je ne vois pas de confusion mentale.

quand au culte aveugle du progressisme, elle est justement anti-A, donc pour le coup, elle n'est pas très "prog" là dessus.

Le "quoi qu'on en dise …" n'est pas d'elle, elle cite quelqu'un, qu'elle approuve, certes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prog ou pas prog, soixante-huitard ou pas, il suffit de remplacer "asexuel" par "homosexuel" pour obtenir un discours qu'elle qualifierait sans doute (et moi aussi) de violemment homophobe: ces gens ne sont pas comme nous, ils sont malades, ils doivent donc se soigner, la prochaine étape étant qu'on doit les soigner. Charmant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Prog ou pas prog, soixante-huitard ou pas, il suffit de remplacer "asexuel" par "homosexuel" pour obtenir un discours qu'elle qualifierait sans doute (et moi aussi) de violemment homophobe: ces gens ne sont pas comme nous, ils sont malades, ils doivent donc se soigner, la prochaine étape étant qu'on doit les soigner. Charmant.

C'est fait, ça commence au Japon avec le tour de taille, la sécu y prend elle même les mesures qui s'imposent … :icon_up: : http://www.lemonde.fr/sciences-et-environn…l?xtor=RSS-3244

Soucieux de réduire les dépenses de santé, le gouvernement japonais a lancé, début avril, une campagne controversée de lutte contre le syndrome métabolique. Ce "métabo" comme on l'a baptisé dans l'Archipel, est lié aux habitudes de vie et susceptible de provoquer des maladies cardiovasculaires et du diabète. Il est diagnostiqué en cas d'obésité abdominale élevée associée à deux critères parmi les quatre suivants : taux élevé de triglycérides, glycémie trop importante, faible niveau de cholestérol HDL et hypertension artérielle.

En 2004, les autorités nippones ont mené une étude auprès de 3 900 personnes de 20 ans et plus. Il est apparu que 23 % des hommes et 9 % des femmes souffraient du syndrome. Chez les plus de 40 ans, la proportion passait à près de 50 % chez les hommes et 20 % chez les femmes.

Ces conclusions, combinées à la progression rapide des dépenses de santé - 33 100 milliards de yens (207 milliards d'euros) - en 2005, ont conduit le gouvernement à lancer une campagne qui oblige tous les Japonais de 40 à 74 ans, soit 56 millions de personnes, à se soumettre à une mesure de leur tour de taille. Les personnes examinées seront ensuite classées en trois catégories. Les sujets les plus sensibles au "métabo" devront suivre des sessions afin modifier leurs habitudes de vie, alimentaires notamment.

CRITÈRES CONTESTÉS

L'autre volet de la campagne concerne les mutuelles des entreprises. A partir de 2013, la contribution qu'elles versent pour financer le système de soins aux personnes âgées sera ajustée en fonction de l'évolution du nombre de leurs salariés souffrant du syndrome. Si cette proportion augmente, la contribution fera de même. Dans le cas contraire, elle baissera. Pour beaucoup, une telle mesure risque de déboucher sur des pressions contre les personnes souffrant d'obésité ou d'un tour de taille jugé trop important.

Les critères retenus fixent à 85 cm pour les hommes et 90 cm pour les femmes la limite au-delà de laquelle le syndrome peut être diagnostiqué. Or les recommandations de la Fédération internationale du diabète situent, pour les Japonais, ces limites à 90 cm pour les hommes et 80 cm pour les femmes. Certains médecins estiment que les critères du gouvernement sont susceptibles de faire entrer des gens en bonne santé dans la population à risque.

Ces critères, fixés sur les recommandations de la Société japonaise d'étude de l'obésité, sont vus par certains comme le résultat d'une action de lobbying de groupes favorables à la campagne de dépistage.

De fait, la lutte contre le "métabo" est un marché qui profite à plusieurs secteurs, à commencer par celui des clubs de sport, dont le chiffre d'affaires a atteint le niveau record de 2,7 milliards d'euros en 2006. Des agences de tourisme proposent des séjours "santé", alors que certaines entreprises se sont positionnées sur le créneau de l'amélioration de l'hygiène de vie.

"Si vous suivez la logique du gouvernement, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, même si c'est mauvais pour la santé, comme fumer, tant que vous restez mince", s'est moqué l'universitaire Yoichi Oguchi. Quant à l'effet réel sur les dépenses de santé, il reste si difficile à évaluer que certains observateurs prédisent un abandon rapide de la campagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Prog ou pas prog, soixante-huitard ou pas, il suffit de remplacer "asexuel" par "homosexuel" pour obtenir un discours qu'elle qualifierait sans doute (et moi aussi) de violemment homophobe: ces gens ne sont pas comme nous, ils sont malades, ils doivent donc se soigner, la prochaine étape étant qu'on doit les soigner. Charmant.

Je ne l'ai pas encore tenir des propos d'ordre politique, genre "il faut forcer les gens à faire ceci ou leur interdire de faire cela".

Si on doit suspecter de dérives totalitaires, tous ceux qui expriment des préférences, nous sommes totalitaires.

Vous extrapolez les propos de cette "prog" alors que dans le même temps, les "conservateurs" de ce forum n'hésitent pas à tenir propos dans le même style "ceci est une déviance", sans que l'on puisse les suspecter de vouloir utiliser la force contre ceux qu'ils dénoncent de déviant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une socialiste, ça ne te suffit pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne l'ai pas encore tenir des propos d'ordre politique, genre "il faut forcer les gens à faire ceci ou leur interdire de faire cela".

Si on doit suspecter de dérives totalitaires, tous ceux qui expriment des préférences, nous sommes totalitaires.

Vous extrapolez les propos de cette "prog" alors que dans le même temps, les "conservateurs" de ce forum n'hésitent pas à tenir propos dans le même style "ceci est une déviance", sans que l'on puisse les suspecter de vouloir utiliser la force contre ceux qu'ils dénoncent de déviant.

Bon, on va faire court. Le problème n'est pas que cette dame n'aime pas les asexuels. Le problème, c'est qu'elle en parle d'une manière qui la ferait bondir s'il s'agissait des homosexuels, des bisexuels, des sado-masochistes, des transgenders et autres. Bref, qu'elle juge la haine ok aussi longtemps que c'est la sienne - et ça c'est typiquement gauchiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu une partie du fil… Je ne sais que dire, mais je me dois de contribuer, en tant que grand amateur de porno.

Il est exact, si je me base sur les DVD disponibles ces temps-ci, que les films "normaux" sont déja assez violents comme ca. On aime ou on n'aime pas.

Moi meme j'hésite, ca dépend du type de scènes.

D'autre part, je me demande bien pourquoi on dit toujours du porno qu'il représente une image dégradante de la femme… et pas de l'homme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lu une partie du fil… Je ne sais que dire, mais je me dois de contribuer, en tant que grand amateur de porno.

Il est exact, si je me base sur les DVD disponibles ces temps-ci, que les films "normaux" sont déja assez violents comme ca. On aime ou on n'aime pas.

Moi meme j'hésite, ca dépend du type de scènes.

D'autre part, je me demande bien pourquoi on dit toujours du porno qu'il représente une image dégradante de la femme… et pas de l'homme.

Parce que les féministes aiment prendre plutôt que d'être prises. Elles n'aiment pas le calife par que elles ne le sont pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lu une partie du fil… Je ne sais que dire, mais je me dois de contribuer, en tant que grand amateur de porno.

Tiens, ca ne m'etonne pas…

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'autre part, je me demande bien pourquoi on dit toujours du porno qu'il représente une image dégradante de la femme… et pas de l'homme.

Tu es vraiment un "grand amateur de porno" et tu dis ça ? C'est plus rare parce que ça intéresse moins, mais ça existe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est exact, si je me base sur les DVD disponibles ces temps-ci, que les films "normaux" sont déja assez violents comme ca. On aime ou on n'aime pas.

Juste pour avoir une idée : T'as un exemple de film porno que tu juges normal mais hard ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'autre part, je me demande bien pourquoi on dit toujours du porno qu'il représente une image dégradante de la femme… et pas de l'homme.

C'est souvent ce que je réponds quand une demi-féministe me sort cet argument éculé. Ca marche assez bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était avant ou après ses opérations chirurgicales ?

C'est souvent ce que je réponds quand une demi-féministe me sort cet argument éculé. Ca marche assez bien.

Et moi celui des films gays.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, ca ne m'etonne pas…

:icon_up:

question subsidiaire : pourquoi les amateurs de porno ont-ils toujours une tonne de DVD, magazines, etc…

c'est vrai quoi… jamais personne n'a un ou deux films pornos… C'est soit zéro, soit 250.

La collec' complète de Rocco Siffredi, des Platinums, Red light district, voire, carrément hard-core, des Sineplex.

:doigt:

Si si… Sineplex, carrément.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si si… Sineplex, carrément.

Ah oui, ça à l'air marrant leurs films

Eat Cum From My Ass 1
Chocolate Cum Fill My Ass 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, ça à l'air marrant leurs films

Eat Cum From My Ass 1
Chocolate Cum Fill My Ass 2

Y'en a qui préfère les croissants, et d'autres les pains au chocolat. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y'en a qui préfère les croissants, et d'autres les pains au chocolat. :icon_up:

Non mais franchement. Pervers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pff, Sineplex, c'est le minimum vital.

Kink.com, Zero Tolerance, Evil Angel, GGG… :mrgreen:

au hasard de Google : http://salfordfeminist.blogspot.com/2007/0…-tolerance.html

Ah bon? Sineplex c'est le minimun vital? Tu me rassures!!

:icon_up:

C'est limite trash quand meme, les gros plans de 5 minutes… on peut quasiment parler de plans séquences a ce stade!

Je suis d'ailleurs rassuré dans les sex shop quand les films qui m'intéressent sont rangé dans la catégorie "films normaux". :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pff, n'importe quoi :icon_up: Et c'est pas la première fois, dans plein de pays (dont la france, grace à Fachos Familles de France il me semble), Carmageddon (un jeu encore pire que GTA : le but est d'écraser des piétons, et uniquement ça, et on a plus de points si on tue des vieillards et des enfants) était sorti en remplaçant les humains par des zombies au sang vert… ridicule.

Même si certaines positions de FdF me sont étrangères, je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à désapprouver ce genre de lobbying. Pour ma part, je ne fais pas partie de ceux qui pensent que les jeux vidéos influent sur la jeunesse au point d'en transformer certains en psychopathes assassins. Seulement je ne peux m'empêcher de me poser des questions sur une société où l'on propose aux jeunes gens de se mettre dans la peau de malades assassins, où le modèle vestimentaire et comportemental qui leur est proposé est celui qui copie le dealer moyen du Bronx, amateur de bagnoles flashy d'un pur mauvais goût, de pétasses surgonflées et vulgaires comme le sont rarement les p…s.

Concernant la pornographie, il me semble que la manière dont elle était commercialisée jusqu'aux années 70 était autrement plus satisfaisante à la fois pour le client qui avait encore le frisson de l'interdit, comme pour le commun des mortels qui n'avait pas à subir à longueur de kiosques et d'affiches des étalages de chairs plus ou moins affriolantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pff, n'importe quoi :icon_up: Et c'est pas la première fois, dans plein de pays (dont la france, grace à Fachos Familles de France il me semble), Carmageddon (un jeu encore pire que GTA : le but est d'écraser des piétons, et uniquement ça, et on a plus de points si on tue des vieillards et des enfants) était sorti en remplaçant les humains par des zombies au sang vert… ridicule.

Simuler l'extermination de zombies verts est peut-être ridicule, en tout cas c'est moins abject que de proposer un jeu valorisant l'assassinat virtuel de vieux et de gosses. Quant à qualifier l'assoc' de "facho" simplement parce qu'elle s'oppose à ce genre de divertissement présumé ludique et destiné à des boutonneux attardés, cela en dit long sur ta vision du monde.

Je plussoie donc le message d'Harald.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même si certaines positions de FdF me sont étrangères, je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à désapprouver ce genre de lobbying. Pour ma part, je ne fais pas partie de ceux qui pensent que les jeux vidéos influent sur la jeunesse au point d'en transformer certains en psychopathes assassins. Seulement je ne peux m'empêcher de me poser des questions sur une société où l'on propose aux jeunes gens de se mettre dans la peau de malades assassins, où le modèle vestimentaire et comportemental qui leur est proposé est celui qui copie le dealer moyen du Bronx, amateur de bagnoles flashy d'un pur mauvais goût, de pétasses surgonflées et vulgaires comme le sont rarement les p…s.

Il y a deux phénomènes :

* d'un côté, celui des parents qui autorisent leurs enfants à s'habiller n'importe comment (oui, Loanna, tu as le droit, à 13 ans, de porter des strings qui dépassent de ton jean taille basse, c'est normal et tes copines font pareil / oui, Kevin, tu as le droit à 12 ans de mettre une casquette à l'envers et de porter un pantalon 3 fois large comme toi, ainsi tu as de la place pour faire popo discrètement),

* de l'autre l'effet de groupe (i.e. comme toutes les petites copines sont habillées comme des putes, autant faire pareil).

Il en va de même avec les jeux vidéos : dès lors que les parents s'en foutent (effet 1), il peut se constituer un groupe qui amène les plus nombreux à vouloir s'y insérer (effet 2). L'effet de groupe a toujours existé (de tous temps). C'est plutôt le premier effet qui peut être, dans une certaine mesure, modéré. Cela suppose, bien sûr, le renvoi des parents à leur responsabilité… ce qui est électoralement très contre-productif :icon_up: .

Quant à qualifier l'assoc' de "facho" simplement parce qu'elle s'oppose à ce genre de divertissement présumé ludique

Mhmh. En fait, l'asso est, disons, ambigüe. Si elle s'indigne parfois pour de bonnes raisons, elle a le gros défaut de demander plus d'étatisme et de bigbrotherisme pour résoudre les problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais certaines personnes qui aurait besoin d'une bonne Dtox. Dans certains cas on est sur le terrain de la toxicomanie, ce qui implique le phénomène d'accoutumance, ce qui invite certains à dépasser des limites. Ici ce sont celles de la légalité: handicapés, animaux, simulation ou viols réels.

J'avais fait un exposé, jamais présenté, sur les snuff movies et le porno "exotique". Ca a été une sacrée croix à porter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simuler l'extermination de zombies verts est peut-être ridicule, en tout cas c'est moins abject que de proposer un jeu valorisant l'assassinat virtuel de vieux et de gosses. Quant à qualifier l'assoc' de "facho" simplement parce qu'elle s'oppose à ce genre de divertissement présumé ludique et destiné à des boutonneux attardés, cela en dit long sur ta vision du monde.

Je plussoie donc le message d'Harald.

Le truc c'est qu'elle s'oppose en utilisant la loi. Je les emmerde, je ne viens pas leur apprendre comment élever leurs gosses alors qu'ils me foutent la paix. J'ai beaucoup joué au jeu vidéo en question (Carmageddon), et mon cerveau est encore capable de faire la différence entre la fiction et la réalité, merci…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas à l'état de régler ces problèmes puisque c'est éducationnel. Si je vois que mon enfant est déjà perturbé, je ne vais pas le laisser jouer à GTA, ou à des tas d'autres jeux. C'est aux parents d'apprendre à leurs enfants la différence entre la fiction et la réalité ; expliquer ce qui est bien ce qui est mal. Le père de famille est la personne la mieux placée pour savoir ce qui est bon ou mauvais pour ses enfants.

Simuler l'extermination de zombies verts est peut-être ridicule, en tout cas c'est moins abject que de proposer un jeu valorisant l'assassinat virtuel de vieux et de gosses.

Je préfère que mon gosse se défoule de cette façon dans un jeu que dans la réalité. Ça ne veut pas pour autant dire que j'autoriserai à mon gosse d'y jouer. Je jugerai par moi-même.

Pour finir, je suis tout à fait d'accord avec Herbert West et je plussoie h16.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mhmh. En fait, l'asso est, disons, ambigüe. Si elle s'indigne parfois pour de bonnes raisons, elle a le gros défaut de demander plus d'étatisme et de bigbrotherisme pour résoudre les problèmes.

Elle fait sans doute du lobbying pour demander plus d'interventions de l'Etat, comme beaucoup d'autres. Dans le cas d'espèce, l'insulte "facho" me semble susceptible de renseigner davantage sur celui qui l'émet que sur les personnes visées.

Le truc c'est qu'elle s'oppose en utilisant la loi. Je les emmerde, je ne viens pas leur apprendre comment élever leurs gosses alors qu'ils me foutent la paix. J'ai beaucoup joué au jeu vidéo en question (Carmageddon), et mon cerveau est encore capable de faire la différence entre la fiction et la réalité, merci…

Ah bon ? Je te croyais nanarcap.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mhmh. En fait, l'asso est, disons, ambigüe. Si elle s'indigne parfois pour de bonnes raisons, elle a le gros défaut de demander plus d'étatisme et de bigbrotherisme pour résoudre les problèmes.

Et bien pour la défense de "Famille de France", cette association n'a pas demandé l'interdiction du jeu GTA 4, mais a recommandé (chaudement) aux parents d'en parler avec leurs gosses. Position de bon sens, qui tranche avec celle des assoc' nord-américaines de même type qui réclament à corps et à cris l'interdiction pure et simple du jeu.

Pour du facho, c'est du lourd.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...