Jump to content
tautelle

Poutine et la Russie

Recommended Posts

Légalement ce n'est pas effectivement pas très clair. Cependant de facto la zone est sous contrôle russe. 
Dans ces conditions c'est le plus fort qui l'emporte (surtout si la communauté internationale n'est pas motivée à aller aider le plus faible), et les ukrainiens ne devraient pas provoquer les russes inutilement. Cela ne sert à rien si ce n'est d'augmenter les tensions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes contacts polonais/ géorgiens et ukrainiens (principalement de SFL et des réseaux libéraux) ont réagi très violemment à cet épisode.

Pour eux la Russie, c'est comme les musulmans pour l’extrême droite; un ennemi qu'il faut combattre par tous les moyens.

 

Plus problématique est le fait que les néoconservateurs (américains) s'engouffrent dans la brèche pour profiter de leur colère/peur afin d'avancer leurs idées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/12/2018 à 18:15, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Je crains qu'on ne soit sur une tautologie là.


En géopolitique utiliser la force n'est souvent (généralement) pas la meilleure solution pour achever ses objectifs, notamment parce que le plus fort finit par se faire gangbang par le reste. Les conséquences en terme de réputation sont souvent désastreuses... mais là ce n'est pas le cas vu que tout le monde s'en fout. Donc ça passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le 30/11/2018 à 21:28, Lameador a dit :

Les pyromanes ukrainiens prennent le risque d'engager une guerre d'agression contre la Russie, en faisant le calcul que les popovs préféreront encaisser que risquer un conflit avec Washington. C'est tout simplement délirant. L'histoire d'Hiroshima devrait être enseignée plus vigoureusement, par exemple dans les écoles qui forment les "diplomates" de l'OTAN.

 

Il n'y aura pas de guerre, la Russie ne peut économiquement se le permettre, l'Ukraine ne le peut ni militairement, ni économiquement. Et aucun intérêt géostratégique des deux côtés.

Il s'agit vraisemblablement d'une action politicienne de Poroshenko en vue des élections de Mars. Poroshenko est au plus bas dans les sondages, et 3 autres candidats ont une côte de popularité plus élevé que lui. L'incident et la loi martiale tombe à pic.

 

Le 01/12/2018 à 12:24, Zagor a dit :

Mes contacts polonais/ géorgiens et ukrainiens (principalement de SFL et des réseaux libéraux) ont réagi très violemment à cet épisode.

Pour eux la Russie, c'est comme les musulmans pour l’extrême droite; un ennemi qu'il faut combattre par tous les moyens.

 

Plus problématique est le fait que les néoconservateurs (américains) s'engouffrent dans la brèche pour profiter de leur colère/peur afin d'avancer leurs idées.

 

 

Probablement des Ukrainiens de l'ouest ou des expats. L'Ukraine dans son ensemble est plus partagée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Tsuliaah a dit :

 

Probablement des Ukrainiens de l'ouest ou des expats. L'Ukraine dans son ensemble est plus partagée. 

 

Bah les personnes de SFL sont des pro-occidentaux donc logique qu'ils soient anti-russe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Tsuliaah said:

Probablement des Ukrainiens de l'ouest ou des expats. L'Ukraine dans son ensemble est plus partagée. 

Surtout si tu prends en compte la Crimée et les deux entitées sécéssionistes pro russes dans l'Ukraine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais en Ukraine quand c'est arrivé. On ne savait pas si loi martiale allait s'appliquer sur tous le pays, ce qui n'a pas été le cas.

Pour répondre à Lameador, la mer d'Azov est russe seulement si la Crimée est russe, certes les russes le pensent, pas le reste de la communauté internationale.

Il serait temps que l'Occident face autre chose que de froncer les sourcils face à la Russie qui ne fait que de faire chier ses voisins depuis 10 ans.

Les militaires ukrainiens prient en otage par la Russie ont été transféré en prison près de Moscou. Ceci est clairement un casus belli.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Slonner a dit :

Il serait temps que l'Occident face autre chose que de froncer les sourcils face à la Russie qui ne fait que de faire chier ses voisins depuis 10 ans.

 

Comme quoi ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nuke!!

Non je déconne, je sais pas mais je trouve cela terrible personnellement d'autant que j'ai une grande sympathie pour les pays de l'Est, surtout ceux qui veulent grandement une démocratie transparente (donc l'Ukraine de l'Ouest at least).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Zagor a dit :

 

Bah les personnes de SFL sont des pro-occidentaux donc logique qu'ils soient anti-russe.

 

Je ne connais pas le SFL.

 

Il y a 6 heures, Marlenus a dit :

Surtout si tu prends en compte la Crimée et les deux entitées sécéssionistes pro russes dans l'Ukraine.

 

Les républiques de Donetsk et Luhansk ne sont sécessionistes, à peine 20% des locaux veulent un détachement de l'Ukraine.

Ils souhaitent une meilleure représentativité au sein de l'appareil étatique, une meilleure prise en compte de la langue Russe, voir un état fédéral avec un degré d'autonomie par régions.

C'est également la position de la Russie.

 

Il y a 6 heures, Slonner a dit :

Pour répondre à Lameador, la mer d'Azov est russe seulement si la Crimée est russe, certes les russes le pensent, pas le reste de la communauté internationale.

Il serait temps que l'Occident face autre chose que de froncer les sourcils face à la Russie qui ne fait que de faire chier ses voisins depuis 10 ans.

Les militaires ukrainiens prient en otage par la Russie ont été transféré en prison près de Moscou. Ceci est clairement un casus belli.

 

La Crimée est de facto Russe, la reconnaissance des uns et des autres n'a aucune importance.

 

Ils ont déjà pris des sanctions économiques qui impactent significativement l'économie Russe, et d'un point de vue libéral, c'est déjà trop.

 

Le Casus Belli existe depuis la prise de la Crimée depuis la base navale et le déploiement du 13ème régiment de Spetnaz de Moscou. Qu'est-ce que ça change ? Absolument rien.

 

Il y a 1 heure, Slonner a dit :

Nuke!!

Non je déconne, je sais pas mais je trouve cela terrible personnellement d'autant que j'ai une grande sympathie pour les pays de l'Est, surtout ceux qui veulent grandement une démocratie transparente (donc l'Ukraine de l'Ouest at least).

 

Toute l'Ukraine veut plus de transparence, moins de corruption dans son système depuis 1991. Cela n'a pas de rapport avec la Russie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Tsuliaah said:

 

Les républiques de Donetsk et Luhansk ne sont sécessionistes, à peine 20% des locaux veulent un détachement de l'Ukraine.

Tu veux dire que le référendum secessioniste donnant 90% pour le oui en 2014 c'était juste un petit truc pour dire: "On aime l'ukraine mais on veut juste un peu plus de reconnaissance?"

 

Franchement, j'ai beau avoir pas mal parcouru des liens pro république de Donetsk et Lugansk, aucun sentiment que ces personnes se sentent encore Ukrainien.

 

Maintenant, c'est du francophone (suis pas russophone), donc si tu me dis qu'ils ne demandent qu'à être Ukrainien, pourquoi pas, mais tu te bases sur quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Marlenus a dit :

Tu veux dire que le référendum secessioniste donnant 90% pour le oui en 2014 c'était juste un petit truc pour dire: "On aime l'ukraine mais on veut juste un peu plus de reconnaissance?"

 

Franchement, j'ai beau avoir pas mal parcouru des liens pro république de Donetsk et Lugansk, aucun sentiment que ces personnes se sentent encore Ukrainien.

 

Maintenant, c'est du francophone (suis pas russophone), donc si tu me dis qu'ils ne demandent qu'à être Ukrainien, pourquoi pas, mais tu te bases sur quoi?

 

Le référundum de Crimée n'a rien à voir avec Novorossiya. Les populations sont vraiment différentes.

Et ce 90% est probablement surévalué, d'ailleurs, 65% de Russes ethniques en Crimée.

 

Je me base sur les stats menées sur ces régions, en langue russe. Je peux poster les résultats et graphs une fois sur laptop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Marlenus a dit :

Je parle du référendum de Donetsk:

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Référendum_de_2014_à_Donetsk

 

Sur l'autonomie  ? Tu parlais de secessionisme. Il ne s'agit pas de secession. J'ai dis plus haut que ces régions souhaitent majoritairement une forme d'état fédéral Ukrainien dont elles feraient parties avec un niveau d'autonomie par rapport au gouvernement de Kiev.

 

Même ici, le 90% n'est pas réaliste d´ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors justement, le fait de faire de l'Ukraine un État fédéral avec pourquoi pas des fédérations russophones un peu plus autonome de Kiev (un système à l'Espagnol un peu) me semble être une assez bonne sortie de crise.

Cependant, la France, le Royaume-Uni, les USA et la Chine (et la Russie d'ailleurs) ont signé le mémorandum de Budapest en 1994 qui consistait en l'échange des nukes en Ukraine contre une protection de l'intégrité du pays par ces pays. On voit que les alliés de l'Ukraine sont des alliés fiables. Les mecs auraient presque du garder leurs nukes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Slonner a dit :

Alors justement, le fait de faire de l'Ukraine un État fédéral avec pourquoi pas des fédérations russophones un peu plus autonome de Kiev (un système à l'Espagnol un peu) me semble être une assez bonne sortie de crise.

Cependant, la France, le Royaume-Uni, les USA et la Chine (et la Russie d'ailleurs) ont signé le mémorandum de Budapest en 1994 qui consistait en l'échange des nukes en Ukraine contre une protection de l'intégrité du pays par ces pays. On voit que les alliés de l'Ukraine sont des alliés fiables. Les mecs auraient presque du garder leurs nukes.

 

Non, pas pour le gouvernement Ukrainien et la majorité du pays. Des proches du Kremlin seront à la tête de ces régions. Ca va cimenter l'Ukraine dans un statu quo sans rapprochement possible avec l'UE. C'est le scénario idéal pour la Russie: pas d'UE, pas d'OTAN, le retour d'un partenaire économique, une zone tampon, plus d'influence sur l'Ukraine tout en arrêtant d'engager des ressources pour supporter la cause de l'autonomie. 

Ils n'auraient jamais pu garder les ICBM postés en Ukraine, les US seraient intervenu dans le pays eux mêmes si il y avait eu besoin d'en arriver là. Le système de commande et de contrôle de lancement était basé en Russie de toute façon. Puis l'Ukraine n'avait pas les compétences ni les ressources pour faire face aux coûts opérationnels de ces armes.

Les signataires ont back up l'Ukraine avec des sanctions économiques qui ont un impact sur l'économie Russe, avec un coût estimé entre 100 et 150 milliards entre 2014 et 2018. Elles sont tombées d'autant plus mal pour la Russie dans un contexte de baisse du prix du baril d'Urals depuis 2014. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Tsuliaah a dit :

Non, pas pour le gouvernement Ukrainien et la majorité du pays. Des proches du Kremlin seront à la tête de ces régions. Ca va cimenter l'Ukraine dans un statu quo sans rapprochement possible avec l'UE. C'est le scénario idéal pour la Russie: pas d'UE, pas d'OTAN, le retour d'un partenaire économique, une zone tampon, plus d'influence sur l'Ukraine tout en arrêtant d'engager des ressources pour supporter la cause de l'autonomie

 

Ca ressemble aussi au scénario idéal pour l’Ukraine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Tramp a dit :

 

Ca ressemble aussi au scénario idéal pour l’Ukraine. 

 

L'Ukraine est gagnante à rejoindre l'UE dans l'état où elle est: profiter des subventions à l'infrastructure et de l'accès au marché commun avec les libertés que cela comporte. Egalement, l'intégration européenne est l'un des rares leviers potentiels que l'Ukraine pourrait actionner pour réduire au moins un peu sa corruption endémique (130ème/180 d'après transparency international) et espérer parvenir à plus d'état de droit. Il vaut mieux Bruxelles que l'Ukraine politique actuelle ou la Russie.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Tsuliaah a dit :

 

L'Ukraine est gagnante à rejoindre l'UE dans l'état où elle est: profiter des subventions à l'infrastructure et de l'accès au marché commun avec les libertés que cela comporte. Egalement, l'intégration européenne est l'un des rares leviers potentiels que l'Ukraine pourrait actionner pour réduire au moins un peu sa corruption endémique (130ème/180 d'après transparency international) et espérer parvenir à plus d'état de droit. Il vaut mieux Bruxelles que l'Ukraine politique actuelle ou la Russie.

 

Ca ressemble à brûler ses meubles pour ne pas avoir froid. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/05/prudente-sur-l-ukraine-l-otan-met-la-russie-au-pied-du-mur-sur-le-traite-fni_5392896_3210.html

 

J'ai reçu la suite de l'article, on peut y lire que:

 

"Tous les pays membres étaient donc unanimes pour adresser un ultimatum de 60 jours à la Russie afin qu'elle se conforme aux obligations du traité FNI."

 

Pour Jean-Yves Le Drian, "La Russie menace directement la sécurité transatlantique." Il affirme en outre que le développement de l'Europe de la Défense "contribue à renforcer l'OTAN, pas à l'affaiblir". L'UE n'entend pas "se substituer aux USA".

 

(C'est schizophrénique parce que les mêmes européistes nous expliquent depuis des décennies qu'il faut "faire l'Europe pour peser face aux grands blocs USA / Chine / Russie". Enfin bon, la contradiction est connue).

 

On lit aussi que le ministre ukrainien Pavlo Klimkine (qui participe aux réunions alors que son pays n'est pas dans l'OTAN, chercher l'erreur) est "dépité" parce que les pays de l'UE ne donne pas suite à sa revendication d’arraisonnement des navires russes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.telegraph.co.uk/technology/2019/01/14/russia-plans-tackle-us-sanctions-bitcoin-investment-says-kremlin/

 

La Russie pourrait investir dans le Bitcoin pour remplacer les dollars US et contourner les sanctions.

 

In 2017 Mr Putin met with Vitalik Buterin, the 24-year-old Russian founder of cryptocurrency Ethereum to discuss possibilities in the sector, and has met personally with the Ethereum head in recent months.

“We know that Vladimir Putin is a big advocate of blockchain technology,” 

 

Si c'est vrai, je sens que l'on va encore se manger les discours du style : Bitcoin monnaie de terroristes et des russes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Adrian a dit :

 

"En 2000, il rejoint l'équipe de campagne de Vladimir Poutine avant de devenir l'un des consultants du Kremlin. Il occupe également cette fonction durant les quatre années de la présidence de Dmitri Medvedev. Mais il en est chassé en 2012. "

"Accusé d'avoir fait le jeu de Medvedev, Pavlovsky quitte la cour du maître du Kremlin. Depuis, il se livre à une analyse critique des années Poutine."

 

On sent le mec complètement partial et neutre. C'est fou ces gens qui deviennent critiques qu'une fois chassé des cercle du pouvoir.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est possible que Poutine se lasse. Il n'a jamais activement cherché le pouvoir, il lui ai tombé dessus lorsque Yeltsin cherchait un personnage pour couvrir son départ et que Poutine lui a été recommandé par Sobtchak pour sa loyauté. Poutine a toujours été dans un rôle de gestion de clans s'opposant au sommet et d'entretien de la compétition ,dont un dont il est à la tête, les siloviki.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...