Jump to content
Sign in to follow this  
Harfang

Présentation de Harfang

Recommended Posts

Bonjour tout le monde,

Cela faisait longtemps que je désirais débattre autour d'idées qui me tiennent à coeur, et ce forum semble le bon endroit pour commencer.

Pour continuer la présentation : je suis psychologue clinicien, récemment installé à mon compte. Plus j'avance dans ma pratique, plus je me rends compte de l'immense vertu thérapeutique de la prise de conscience de la responsabilité individuelle. De très nombreux problèmes psychologiques semblent liés au sentiment de détachement qu'une personne éprouve par rapport à son libre-arbitre, dans sa façon de vivre sa vie. Le sentiment d'être prisonnier d'une certaine condition, le sentiment de devoir choisir à la place d'autrui pour protéger les gens que l'on aime, l'idée affolante que l'on ne peut être heureux qu'en satisfaisant le désir de quelqu'un d'autre... Toutes ces conceptions reposent sur un certain flou concernant la limite entre soi-même et les autres. Je me rends compte qu'en aidant les gens à définir les limites qui se trouvent dans cette zone floue, c'est-à-dire en les aidant à prendre conscience d'eux-mêmes en tant qu'individus libres et responsables de leurs choix, une amélioration s'ensuit : notamment une plus grande sérénité face à leurs choix, à leurs relations,  leur avenir.

Je réalise que les principales théories psychologiques enseignées en France n'abordent pas la question de l'individualisme. Au contraire, elles abordent trop souvent le comportement humain sous l'angle du déterminisme. Cela peut être utile pour aider une personne à comprendre son fonctionnement actuel, mais pas vraiment à en changer pour aller mieux. Aider les gens à prendre conscience de leur potentiel de changement me semble un objectif crucial de la psychologie. 

La plupart des gens à qui j'exprime cette pensée semblent à peu près d'accord, tant que cela reste dans le domaine de la psychologie. Pourtant, dès que l'on parle de société, rien à voir : si chaque individu doit être responsable, on considère également qu'une société pacifique ne peut exister qu'en limitant de façon drastique la responsabilité de ses membres ! La contradiction me semble totale. 

Bref, je viens ici pour y voir plus clair dans tout ça. Je suis loin d'être un expert en politique et en économie, j'espère que les diverses causeries sur ce forum m'aideront à forger quelques bribes de compréhension.

La bonne journée à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue ! Ton point de vue peut être très intéressant et complémentaire du psychologue clinicien qu'on aime bien ici : Jordan B Peterson.

 

Pour tout ce qui touche à l'économie, la philosophie ou tout autre sujet de société sous l'angle libéral, tu as déjà moult sujets à parcourir :) bon, se taper 300 pages de lecture c'est un peu austère alors hésite pas à poser la moindre question ici, les gens intelligent de ce forum te répondront. Moi je suis comme toi, j'observe et j'apprends :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Harfang,

Fan de chouettes ?

Merci pour ta présentation en tout cas.

 

Tu trouveras ci-dessous un certain nombre d'informations importantes : 

Vu que liborg (le forum) peut parfois être un peu rude pour les nouveaux, je te conseille de jeter un œil ici et ici, tu y trouveras quelques règles simples pour y naviguer en toute sérénité.

- L'équipe de modération est composée des Animateurs, des Administrateurs et du Responsable du forum au sein de l'association. Voir ici la liste des différents membres de l'équipe.
- En cas de conflit avec la modération ou tout un autre membre du forum, il est possible de faire appel au Tribun de la Plèbe, c'est à dire moi, pour tenter de le résoudre.

- Si tu le souhaites, tu peux adhérer à l'association (en cotisant) et/ou l'aider dans ses différents projets.

- Enfin, il t'est demandé de te choisir un avatar.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue !

 

Concernant la profession des psychologues, j'avais traité dans un article une expérimentation en cours dans 3 départements pour étendre le remboursement de la sécu en tiers-payant à certaines consultations chez des psychologues agréés selon un parcours de soin entièrement balisé par l'administration :

https://leblogdenathaliemp.com/2018/04/24/alerte-sante-letat-veut-etendre-son-monopole-aux-psychologues/

Il sera intéressant d'avoir votre avis sur ce sujet. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue

 

Connaissez-vous Theodore Dalrymple?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue !

 

11 hours ago, Harfang said:

je suis psychologue clinicien

Quelle obédience ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Hugh a dit :

Bienvenue

 

Connaissez-vous Theodore Dalrymple?

Je ne connaissais pas mais il a l'air intéressant, je le lirai à l'occasion 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Lancelot a dit :

Bienvenue !

 

Quelle obédience ?

Surtout psychanalytique mais de façon très large, en débordant volontiers du cadre de référence universitaire (qui reste très étriqué et dominé par les freudiens et les lacaniens). Je lis beaucoup Jung et le considère parmi mes influences principales.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Nathalie MP a dit :

Bienvenue !

 

Concernant la profession des psychologues, j'avais traité dans un article une expérimentation en cours dans 3 départements pour étendre le remboursement de la sécu en tiers-payant à certaines consultations chez des psychologues agréés selon un parcours de soin entièrement balisé par l'administration :

https://leblogdenathaliemp.com/2018/04/24/alerte-sante-letat-veut-etendre-son-monopole-aux-psychologues/

Il sera intéressant d'avoir votre avis sur ce sujet. 

 

Merci pour votre message, je suis tout à fait d'accord avec votre article. Je me ferais un plaisir de vous exposer mon point de vue par message privé si vous désirez, car il me faudrait disserter un long moment pour le faire de façon précise et développée. J'ajouterai juste une chose : le remboursement des psychologues a déjà lieu depuis un moment, c'est le cas dans les CMP (Centre Médico-Psychologiques). Il y a donc une solution alternative à laquelle l'Etat aurait dû penser avant de lancer une expérimentation concernant tous les psychologues en libéral : favoriser l'accès aux CMP, les faire davantage connaître, voire mieux les financer. Je ne dis pas que j'y suis forcément favorable, mais je m'étonne que cette solution, a priori moins coûteuse, n'ait pas été retenue. Sans parler de certaines mutuelles qui prennent déjà en charge les consultations psychologiques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Harfang a dit :

c'est le cas dans les CMP (Centre Médico-Psychologiques).

ben ce sont des extensions de l'hôpital psychiatrique, donc les professionnels qui y bossent sont des fonctionnaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Bisounours a dit :

ben ce sont des extensions de l'hôpital psychiatrique, donc les professionnels qui y bossent sont des fonctionnaires

En effet, peux-tu développer ton point de vue stp ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Harfang a dit :

le remboursement des psychologues a déjà lieu depuis un moment

:) j'ai pas grand chose à développer. Contrairement au patient  "en ville" qui (enfin, ça c'était avant) fait l'avance de la consultation puis est remboursé par sa caisse de sécu, le patient en hopital a un tiers payant systématique. 

De plus, en CMP, on peut consulter un psy "gratuit" (donc un professionnel qui n'est pas remboursé par la sécu lorsqu'il est installé en ville, car pas considéré comme une profession médicale)

C'est la raison pour laquelle en CMP pour adultes, c'est crépi de malades défavorisés financièrement. Ou radins. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 21 minutes, Bisounours a dit :

:) j'ai pas grand chose à développer. Contrairement au patient  "en ville" qui (enfin, ça c'était avant) fait l'avance de la consultation puis est remboursé par sa caisse de sécu, le patient en hopital a un tiers payant systématique. 

En CMP, on peut consulter un psy "gratuit" (donc un professionnel qui n'est pas remboursé par la sécu lorsqu'il est installé en ville, car pas considéré comme une profession médicale)

C'est la raison pour laquelle en CMP pour adultes, c'est crépi de malades défavorisés financièrement. Ou radins. 

Oui, c'est ce qui pourrait me pousser à dire qu'il faut mieux financer les CMP pour que davantage de gens puissent y aller. Bien sûr, au-dela de l'aspect financier, resterait la compétence du professionnel, qui se développe bien plus facilement en l'absence de régulations de tous poils.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Harfang a dit :

il faut mieux financer les CMP pour que davantage de gens puissent y aller

tu veux dire étendre le système public ? et la fête du slip, donc ? :lol: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bisounours a dit :

tu veux dire étendre le système public ? et la fête du slip, donc ? :lol: 

Note la prudence de mes mots : ce qui "pourrait me pousser à dire". Si je ne réfléchis pas aux conséquences.

Ah tiens, j'avais oublié de mentionner quelque chose dans ma présentation : mon questionnement politique, économique et philosophique est assez récent. Avant ça, je me considérais plutôt à gauche, pour l'éducation et la santé gratuites et davantage de redistribution des richesses. J'ai hésité à mettre "libéral de gauche" dans ma description et peut-être la changerai-je un jour. Bref, mon inscription sur ce forum fait partie d'un processus de remise en question abordé depuis environ deux ans. Pas d'affolement si je n'ai pas toujours l'air 100% libéral dans mes propos, donc !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Harfang a dit :

 l'éducation et la santé gratuites

 

=> https://www.google.com/search?q=there+is+no+free+lunch&client=firefox-b&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiC3rKxi5_cAhVRhRoKHYzZBgAQ_AUICigB&biw=1366&bih=620#imgrc=WGMKQK9N4KAczM:

 

Sinon pas de soucis, c'est normal si tu as des questions ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Harfang a dit :

Pas d'affolement si je n'ai pas toujours l'air 100% libéral dans mes propos, donc !

Et ne t'affole pas non plus si tu sembles prendre des parpaings dans la figure ;). C'est diablement formateur

 

 

Content de voir un psy par ici. J'en profite pour te glisser la chaîne Hypno machie qui rend compte des influences hypnotiques du quotidien, et qui pourra peut-être de donner des pistes de réflexions, au moins sur ta pratique au quotidien, et encore mieux, pourquoi pas, sur le libéralisme.

 

Enfin bref, Bienvenue à toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Harfang a dit :

Note la prudence de mes mots

:P t'inquiète ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca marche, merci tout le monde ! A bientôt sur le forum !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Harfang,

j'ai découvert la "psychologie clinique" à l'occasion de formation sur les pathologies du sommeil, il s'agissait de thérapie cognitive-comportementale dans certaines insomnies. Puis plus tard, m'intéressant aux troubles addictifs, j'ai pu apprécier le travail des psychologues cliniciens à Genève (Clinique Belmont).

Dans ces deux cas j'ai été vachement impressionné par l'efficacité (supérieure au traitement médicamenteux) des psychologues et de leur méthode. Jusqu'alors je les prenais pour des théoriciens peu sérieux éloignés de la pratique, formaté que j'étais: il faut dire qu'à l'époque de mes études,  les étudiants en 1er et 2 ème année de "psycho" en France représentaient 30% de la totalité des étudiants Européens de cette filière (Europe des 12), et nombreux étaient ceux qui abandonnaient au bout de ces deux années.

C'est aussi à cette époque que je me suis rendu compte qu'un médecin généraliste (je parle cette fois de la formation en France) était généralement proche du degré zéro en psychologie s'il n'avait comme bagage que sa formation hôspitalo-universitaire de base.

Il y a-t-il une opposition entre les approches psychanalytiques et cognitivo-comportementales en clinique? Peut-on plutôt les considérer comme complémentaires? Un psychologue peut-il avoir un exercice général ou faut-il que sa pratique soit orientée selon les différents courants de la psychologie?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Reykjavik a dit :

Bienvenue Harfang,

j'ai découvert la "psychologie clinique" à l'occasion de formation sur les pathologies du sommeil, il s'agissait de thérapie cognitive-comportementale dans certaines insomnies. Puis plus tard, m'intéressant aux troubles addictifs, j'ai pu apprécier le travail des psychologues cliniciens à Genève (Clinique Belmont).

Dans ces deux cas j'ai été vachement impressionné par l'efficacité (supérieure au traitement médicamenteux) des psychologues et de leur méthode. Jusqu'alors je les prenais pour des théoriciens peu sérieux éloignés de la pratique, formaté que j'étais: il faut dire qu'à l'époque de mes études,  les étudiants en 1er et 2 ème année de "psycho" en France représentaient 30% de la totalité des étudiants Européens de cette filière (Europe des 12), et nombreux étaient ceux qui abandonnaient au bout de ces deux années.

C'est aussi à cette époque que je me suis rendu compte qu'un médecin généraliste (je parle cette fois de la formation en France) était généralement proche du degré zéro en psychologie s'il n'avait comme bagage que sa formation hôspitalo-universitaire de base.

Il y a-t-il une opposition entre les approches psychanalytiques et cognitivo-comportementales en clinique? Peut-on plutôt les considérer comme complémentaires? Un psychologue peut-il avoir un exercice général ou faut-il que sa pratique soit orientée selon les différents courants de la psychologie?

 

Merci Reykjavik ! Pour te répondre, je dirai qu'on peut considérer les choses de plusieurs façons, selon son niveau d'ouverture. Je trouve que les approches psychanalytiques et cognitivo-comportementales sont plutôt complémentaires. On admet généralement, grosso modo, que la psychanalyse tente de comprendre pourquoi un individu pense et agit comme il le fait, et la thérapie cognitivo-comportementale est surtout soucieuse de changer un comportement problématique. A priori les deux approches devraient sembler complémentaires pour tout le monde, mais c'est hélas loin d'être le cas. Les facs de psycho sont souvent divisées ; les professeurs et élèves des deux camps se tirent inlassablement les couettes. Il faut dire que la psychanalyse freudienne a eu le monopole en France pendant des décennies ; aujourd'hui encore, beaucoup de ses héritiers théoriques n'ouvrent jamais un bouquin qui n'est pas de Freud ou de quelqu'un se réclamant de Freud. Et ils trouvent normal que la psychanalyse soit la seule théorie psychologique enseignée.

Pour ma part, je suis allé voir du côté d'un psychanalyste dont on ne nous a quasiment jamais soufflé mot à la fac : CG Jung, quand même pas un inconnu. Il parle d'individuation, d'intégration des différents aspects de sa personnalité, dans une perspective de changement. La logique s'écarte donc du déterminisme dans lequel se complaisent aujourd'hui encore beaucoup de freudiens. C'est entre autres ce qui fait qu'il n'est pas enseigné à l'Université, je suppose (ok, et aussi quelques propos un peu mystiques, bien qu'assez compréhensibles si on fait l'effort).

En vérité, beaucoup d'approches sont complémentaires. Le problème est dans le sectarisme universitaire. Beaucoup de gens cherchent à justifier leur position hiérarchique en refusant de remettre leur théorie en question. Durant tout mon cursus, j'ai observé à d'innombrables occasions que les gens déploient davantage d'efforts à maintenir leur théorie en place, peu importe le nombre de failles, qu'à écouter celles des autres. Cela semble surtout être le cas des théories psychologiques, philosophiques, politiques... bref, celles dont on ne voit pas immédiatement et concrètement le résultat. La théorie semble alors s'enrouler autour de l'esprit de l'individu jusqu'à contrôler toutes ses pensées ; en préserver la validité devient une question de vie ou de mort.

Pour moi, un psychologue doit être capable d'esprit critique. Dans l'idéal, il devrait être au courant de toutes les théories existantes. Il doit aussi, comme tous les professionnels, apporter un service. S'il a du succès et qu'il aide les gens à mieux prendre leur vie en main, peu importe sa théorie, j'estime que c'est un bon psychologue.

J'espère que j'ai à peu près répondu à tes questions :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si au moins il a l'humilité de dire que son approche est UNE approche parmi d'autres, et que la sienne, parce qu'elle n'est qu'une théorie ne peut pas TOUT appréhender du sujet, on sait déjà qu'on a pas affaire à un gourou, (Encore qu'un gourou pourrait très bien tenir ce discours pour appâter ceci étant :D ), mais à quelqu'un de critique, et c'est déjà un bon point de départ effectivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Restless a dit :

(Encore qu'un gourou pourrait très bien tenir ce discours pour appâter ceci étant :D ),

Absolument ! Tactique couronnée de succès pour beaucoup de gourous ! Heureusement quand on gratte un peu, on voit généralement l'arnaque

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux gros problèmes de Freud sont (1) son intolérance théorique, qui est d'autant plus surprenante parce que son approche était originellement très éclectique et qui l'a amené par exemple à "excommunier" Jung, (2) des disciples peu scrupuleux qui ont fait fortune en devenant des gourous, au hasard Lacan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...