Jump to content

Vente d'armes...  

344 members have voted

  1. 1. Vous êtes:

    • favorable à la vente libre sans conditions de tous types d'armes à feu?
      128
    • favorable à la vente sous conditions de tous types d'armes à feu?
      106
    • favorable à la vente des armes non automatiques sans conditions?
      13
    • favorable à la vente des armes non automatiques sous conditions?
      52
    • favorable à la vente d'armes de chasse uniquement sous conditions?
      16
    • défavorable à la vente de tous types d'armes?
      35


Recommended Posts

Lapsus libertarien :doigt:

:icon_up:

Il a juste sous entendu que j'étais un débile, alors qu'il me connaît ni d'Eve ni d'Adam.

Houlà. Je n'ai jamais dit ça. Toi par contre, tu ne t'es pas gêné.

Alors que moi je me contente de participer pacifiquement au débat, j'ai une opinion différente ok, mais si j'élève le ton c'est parce que je suis dans mon droit de me défendre un minimum (c'est pas censé être une liberté primordiale ?).

Et alors qu'est ce que ça change que ce soit un admin ? C'est une institution, qui peut faire preuve d'autoritarisme ? Pour un anarcap ce serait le comble.

Ici, c'est une propriété privée. Tu n'es pas "libre" d'y dire ce que tu veux.

Ceci dit, il sera tranché entre nous de manière impartiale, vu que je ne participe jamais aux décisions concernant ma propre personne.

Link to comment
A chacun de voir quelles sont ses propriétés. Non seulement tu n'es pas forcé d'avoir les mêmes que moi, mais encore a priori tu es de toute façon contre, donc la question ne se pose pas.

Comment peux-tu dire ça, je ne me suis même pas encore exprimé sur le port d'arme.

Dans le principe, libéralement parlant, je ne peux qu'être favorable à la libre vente d'arme, en dehors de toute considération pratique, c'est-à-dire si cela amène plus de sécurité, moins de violence, moins de meurtres…

D'un point de vue utilitaire, je suis justement plus nuancé, et malgré toutes les études ou statistiques affirmant les bienfaits du port d'arme, je ne peux m'empêcher d'être sceptique (ce que tu comprends, j'espère). Tout simplement parce qu'en France, l'acquisition de cette liberté n'entraînera pas la responsabilité sensée l'accompagner. Les Français sont irresponsables, c'est pour cela que j'estime que ce n'est pas prioritaire. Autant les responsabiliser d'abord avec d'autres mesures libérales.

Link to comment
Ca existe aussi mais c'est plus rare, et c'est pas ça qui constitue l'insécurité actuelle.

Dans le pire des cas, malheureusement, il faudra tirer.

Je peux te dire que dans mon cas personnel, je m'y suis préparé psychologiquement, même si actuellement je ne possède pas d'arme.

Comme si on pouvait se préparer à ce genre de truc… A moins de faire un stage d'un mois à Bagdad, je vois pas comment tu peux affirmer ça avec le calme et le ton catégorique digne d'un membre du GIGN ou du command Hubert.

Le tir sportif et l'autodéfense n'ont rien à voir, même si dans les pays où l'autodéfense est dans les faits interdite, les deux mondes se rencontrent. L'entraînement au tir pour l'autodéfense n'utilise pas les mêmes cibles, pas les mêmes parcours, pas les mêmes calibres ni les mêmes techniques - et surtout, ne comporte pas le volet psychologique indispensable.

Un des entraînements essentiels quand on a l'intention de se défendre à l'aide d'une arme, c'est celui qui consiste à tirer sur des cibles qui apparaissent, certaines représentant des "méchants", d'autres des victimes innocentes, jamais au même endroit. Parfois, une victime est derrière une cible, et il faut ajuster l'angle de tir en conséquence. En bref, ce n'est pas la même discipline.

Au passage, le holster n'est pas vraiment utile si on n'a pas de très bonnes raison de penser qu'on aura besoin de sortir l'arme très vite.

Attends rassure moi ça n'a rien à voir mais dans les 2 disciplines on utilise bien des armes à feu ? Je commence à avoir des doutes. Sinon moi aussi j'ai déja joué à counter-strike :icon_up:

Link to comment

Je ne sais pas quel sens on peut attacher à une généralisation telle que "les X sont irresponsables". Honnêtement.

Il y a encore des français vivants qui ont connu l'époque où les gens étaient armés, et où la Manufacture d'Armes & Cycles de Saint-Etienne vendait des revolvers par correspondance sans le moindre contrôle. On fait passer pour une révolution hallucinante ce qui ne serait qu'un retour sur une législation prise par un politicien, futur collabo, à la veille de la guerre.

Comme si on pouvait se préparer à ce genre de truc… A moins de faire un stage d'un mois à Bagdad, je vois pas comment tu peux affirmer ça avec le calme et le ton catégorique digne d'un membre du GIGN ou du command Hubert.

Je n'ai pas dit que je savais comment je réagirai. Je ne peux qu'essayer. Et de toute façon je ne me ballade pas avec un flingue.

Ceci dit, il ne faut pas non plus pousser - le danger rencontré par un individu lambda face à un agresseur n'a rien à voir avec celui qui existe à Bagdad suite à l'intervention US.

Attends rassure moi ça n'a rien à voir mais dans les 2 disciplines on utilise bien des armes à feu ? Je commence à avoir des doutes. Sinon moi aussi j'ai déja joué à counter-strike :icon_up:

Si tu préfères ironiser que réfléchir, libre à toi.

Link to comment
Houlà. Je n'ai jamais dit ça. Toi par contre, tu ne t'es pas gêné.

Quoi ? je ne t'ai pas traité, ou insinué une seule fois que tu étais débile, je pense justement le contraire. Par contre je reprends tes paroles : "Tu n'as pas la moindre idée de ce dont tu parles. Pour que tes pareils enregistrent le fait qu'il est facile d'acheter un flingue il faudrait que TF1 fasse des reportages dessus, comme ils ont fait avec l'insécurité que les bobos ont découvert il y a quelques années. Comme TF1 ne le fera pas, tu continueras à vivre comme si ça n'existait pas. Ce n'est pas sur un forum internet que tu seras convaincu."

C'est vrai que les individus ou les "bobos" moyens qui prennent TF1 pour argent comptant ou tout d'un intellectuel. Bon je veux pas tomber dans ce petit jeu, mais assume un peu, tu es d'une mauvaise foi évidente.

Link to comment

Je me suis mal exprimé, je parlais des Français socialistes. De fait, il s'agit d'une très large majorité de Français. Ma généralisation n'est pas du tout abusive, c'est juste une simplification rhétorique.

Et je pense que tu ne me contrediras pas :

Il faut que tu réalises ça - nous sommes une minorité active qui monte en puissance. Tout de suite maintenant, c'est le vide sidéral, mais sur un horizon de 15 ans, nous aurons probablement de l'influence.
Link to comment

Il ne s'agit pas de prendre TF1 pour argent comptant mais de prendre conscience qu'une réalité déplaisante existe. Et pour beaucoup de gens, ça implique une autorité - notamment celle des mass-medias, qui avalisent l'information qu'ils avaient sous le nez depuis des années - c'est-à-dire, je connais personnellement X personnes qui se sont faites agresser, c'est bizarre quand même ça fait beaucoup.

Je t'assure que si tu te retrouves un jour devant un besoin d'arme sérieux et que tu es un peu débrouillard, tu en auras une en une semaine et demie à tout casser.

Link to comment

L'argument de posséder une arme pour se protéger est acceptable, le problème c'est la logique qui le sous-tend.

Si on est dans cette logique, il est nécessaire de porter une arme partout, parce qu'on ne sait pas à quel moment l'agresseur peut arriver : en allant aux chiottes, en descendant les poubelles, en allant acheter le pain, en faisant son jogging du dimanche, dans sa voiture en allant au boulot le matin, au cinoche, au Mac Do, au resto, chez Mme Irma, à l'université de Virginia Tech…quand on y pense c'est l'enfer. Mais rationnellement, c'est la seule attitude cohérente parce qu'on ne sait vraiment pas quand on va être agressé.

Mais toujours, rationnellement, quel est la probabilité d'être confronté à un agresseur potentiellement mortel ? Il y a probablement d'autres situations autrement plus risquées contre lesquelles on ne se protège pas. Donc finalement, est ce bien cohérent pour un individu lambda de posséder une arme dans le but de protéger sa vie ?

Link to comment
Et n'oublions pas que dans le cas du crime impulsif non prémédité, le temps que la personne va mettre à trouver l'arme lui permettra d'y reflechir à 2 fois. (Même si certains sont vraimment timbrés). La possibilité d'utiliser d'autres armes entrainera plus d'échecs du meurtre, ou alors décourageront le tueur.

Dans le cas du crime impulsif non prémédité, ton cinglé tuera avec une hache, un couteau, ses mains, sa voiture… Voir les cas en France, où les armes à feu sont interdites.

Je vois que tu as bcp de stats, il faut les détailler. Sur ton nb de morts par armes à feu, distingue les suicides, les bavures (policières et autre, ça nous donnera un taux d'erreur) et aussi les morts par règlements de compte (ie, les gangsters qui se tuent entre eux).

Ensuite on pourra discuter, quoique je n'en suis pas sure, tu as une ref qui t'explique que dans tous les états où les armes sont interdites, le crime augmente et apparemment, ta raison ne veut pas l'entendre.

Penche toi sur le cas de l'Angleterre, interdiction des armes en 97 (et interdiction aussi d'une bombe de gel lacrymo pour se défendre).

Link to comment
L'argument de posséder une arme pour se protéger est acceptable, le problème c'est la logique qui le sous-tend.

Si on est dans cette logique, il est nécessaire de porter une arme partout, parce qu'on ne sait pas à quel moment l'agresseur peut arriver : en allant aux chiottes, en descendant les poubelles, en allant acheter le pain, en faisant son jogging du dimanche, dans sa voiture en allant au boulot le matin, au cinoche, au Mac Do, au resto, chez Mme Irma, à l'université de Virginia Tech…quand on y pense c'est l'enfer. Mais rationnellement, c'est la seule attitude cohérente parce qu'on ne sait vraiment pas quand on va être agressé.

Mais toujours, rationnellement, quel est la probabilité d'être confronté à un agresseur potentiellement mortel ? Il y a probablement d'autres situations autrement plus risquées contre lesquelles on ne se protège pas. Donc finalement, est ce bien cohérent pour un individu lambda de posséder une arme dans le but de protéger sa vie ?

Exactement autant que de mettre une ceinture de sécurité tout le temps - y compris voire surtout sur les trajets habituels.

Link to comment
L'argument de posséder une arme pour se protéger est acceptable, le problème c'est la logique qui le sous-tend.

:icon_up:

Si on est dans cette logique, il est nécessaire de porter une arme partout, parce qu'on ne sait pas à quel moment l'agresseur peut arriver : en allant aux chiottes, en descendant les poubelles, en allant acheter le pain, en faisant son jogging du dimanche, dans sa voiture en allant au boulot le matin, au cinoche, au Mac Do, au resto, chez Mme Irma, à l'université de Virginia Tech…quand on y pense c'est l'enfer. Mais rationnellement, c'est la seule attitude cohérente parce qu'on ne sait vraiment pas quand on va être agressé.

Il y a autant de façon de faire que d'individus. Il n'y a aucune logique "globale" qui définirait quand et comment doit-être portée ton arme.

Certains la laisseront chez eux, d'autres ne la prendront que le soir. Pas besoin pour faire les courses, il y aurait fort à parier que le vigile et le patron seraient eux aussi armés.

Mais toujours, rationnellement, quel est la probabilité d'être confronté à un agresseur potentiellement mortel ? Il y a probablement d'autres situations autrement plus risquées contre lesquelles on ne se protège pas. Donc finalement, est ce bien cohérent pour un individu lambda de posséder une arme dans le but de protéger sa vie ?

Et protéger celle d'un autre ? Non ? Tes voisins ? (je connaissais une mémé armée (chasse) et bien elle disait bien à ses voisins du hameau qu'elle protegerait leur maison s'il le fallait).

Dans le cas d'une fusillade, si d'autres avaient été armés, ils auraient pu maitriser l'agresseur avant qu'il ne fasse de victimes par ex.

Link to comment
Je t'assure que si tu te retrouves un jour devant un besoin d'arme sérieux et que tu es un peu débrouillard, tu en auras une en une semaine et demie à tout casser.

Ce qui laisse le temps d'y reflechir 2 fois (je sais deja dit mais je précise) notamment pour les crimes impulsifs du genre le mec qui tue sa nana parce qu'elle vient de le larguer. Le mec n'est pas toujours fou à la base, il le devient temporairement avec les circonstances. Croyez moi ca arrive souvent (et ca va vous faire plaisir : même en France).

Pour ce qui est des chiffres peut etre que si tu lisais tout l'article cela t'éclairerais :

La criminalité par balles est 8 fois supérieure aux USA (avec 50% de suicides) que dans les autres pays riches (avec 70% de suicides)

Il me semble que le rapport reste assez significatif.

Salut à vous, et surtout à mes ennemis :icon_up:

Link to comment
N'oublie pas le casque intégral et le sous pull en Kevlar tant que tu y es…

En moto, le casque intégral se justifie. En voiture, non, sauf si tu fais du circuit. Si tu as déjà porté du Kevlar, tu sais que c'est nettement moins confortable qu'un flingue, donc tu ne peux pas porter ça tout le temps. C'est pour ça que les flics ont un flingue en permanence mais le gilet seulement en cas de besoin.

Link to comment
Et protéger celle d'un autre ? Non ? Tes voisins ? (je connaissais une mémé armée (chasse) et bien elle disait bien à ses voisins du hameau qu'elle protegerait leur maison s'il le fallait).

Je connais pas les stats criminelles, mais je crois bien qu'une bonne partie des crimes sont commis par des proches ou des voisins…

Du genre : Bonjour Mémé ! Pan Pan ! Au revoir Mémé !

Link to comment
Ce qui laisse le temps d'y reflechir 2 fois (je sais deja dit mais je précise) notamment pour les crimes impulsifs du genre le mec qui tue sa nana parce qu'elle vient de le larguer. Croyez moi ca arrive souvent (et ca va vous faire plaisir : même en France).

Tu as besoin d'une arme à feu pour tuer une personne??? Et puis dans ce cas un fusil suffit amplement, pas besoin d'arme de poing.

La criminalité par balles est 8 fois supérieure aux USA (avec 50% de suicides) que dans les autres pays riches (avec 70% de suicides)

Il me semble que le rapport reste assez significatif.

Non, pas si on compare ce qui est comparable. La criminalité par balles aux USA est précisément essentiellement concentrée aux endroits où les armes sont interdites.

Salut à vous, et surtout à mes ennemis :icon_up:

Ca te fait jouir tant que ça d'opprimer les gens?

Je connais pas les stats criminelles, mais je crois bien qu'une bonne partie des crimes sont commis par des proches ou des voisins…

Commis par des gens connus, nuance. C'est pas pareil. Et ces crimes-là, y compris aux USA, sont rarement commis avec des armes à feu.

Link to comment
J'ai expliqué que je considérais comme mes ennemis ceux qui demandaient au politique de me désarmer par la violence. Si tu te considères comme mon ennemi, c'est donc que tu fais partie de cette catégorie.

Ah non ! c'est toi qui dit être mon ennemis! lol Moi je fais ca pour ton bien ! (pas obligé de commenter, on peut encore blaguer ici?)

Personnellement je m'indiffère totalement de ce que tu peux penser de moi.

Mais sinon autre chose :

Vous dites que la liberté de port d'arme n'implique pas obligation de port d'arme. Or cela pose un problème dans votre théorie puisqu'il suffit que personne n'ait d'arme à un moment dans un endroit pour qu'un criminel en profite pour faire un carnage.

Par conséquent il faut soit que tout le monde ait une arme et la porte (et sache l'utiliser), soit que personne n'ait d'arme, ce qui au fond est plus simple :icon_up:

Mais le fait que tout le monde ait une arme banaliserait l'objet, et au fond il deviendrait commun de sortir son gun. D'autre part, je sais que vous n'en voulez pas, mais comment les forces de l'ordre se feraient respecter si tout le monde possède leur peu de pouvoir (à savoir le gun)??

Link to comment
Ah non ! c'est toi qui dit être mon ennemis! lol Moi je fais ca pour ton bien ! (pas obligé de commenter, on peut encore blaguer ici?)

Pas quand la blague sert précisément à esquiver le débat sur quelque chose qui est la question capitale qui sépare deux idéologies divergentes.

Tu n'as pas à décider ce qui est pour mon bien.

Personnellement je m'indiffère totalement de ce que tu peux penser de moi.

Alors pourquoi tu me réponds?

Vous dites que la liberté de port d'arme n'implique pas obligation de port d'arme. Or cela pose un problème dans votre théorie puisqu'il suffit que personne n'ait d'arme à un moment dans un endroit pour qu'un criminel en profite pour faire un carnage.

Et le criminel le sait grâce à son lecteur de pensée magique :doigt:

Par conséquent il faut soit que tout le monde ait une arme et la porte (et sache l'utiliser), soit que personne n'ait d'arme, ce qui au fond est plus simple :warez:

Et le criminel n'a pas d'armes grâce à la répression magique, miraculeusement plus efficace que celle des soviets et des nazis :icon_up:

Dans la réalité, aucune des deux situations que tu décris n'est possible. Les deux situations réellement possibles sont les suivantes : une situation où certains (disons 10%) honnêtes citoyens sont armés, et une situation où presque aucun (disons 0.001% d'activistes) ne l'est. Dans les deux situations, 100% des criminels sont armés pour tuer. Dans la seconde, un cutter suffit à prendre le contrôle d'un avion et à le balancer sur une tour, et un seul flingue à tuer 30 personnes. Dans la première, il y a forcément au moins un honnête citoyen armé dans le coin, et le coût du crime, ainsi que son risque, augmente dangereusement. C'est pour ça qu'il y a une telle différence de stats entre des Etats voisins des USA avec ou sans concealed carry.

Mais le fait que tout le monde ait une arme banaliserait l'objet, et au fond il deviendrait commun de sortir son gun.

:warez:

Mais c'est fou de lire des trucs pareils. Je sais pas moi, va un peu voir où les gens ont des armes et tu verras bien si tu vois les gens le sortir toutes les cinq minutes :ninja:

D'autre part, je sais que vous n'en voulez pas, mais comment les forces de l'ordre se feraient respecter si tout le monde possède leur peu de pouvoir (à savoir le gun)??

En Angleterre la police n'a pas d'armes du tout en situation normale.

Aux USA, la situation que tu décris existe à pas mal d'endroits, et la police est bien plus respectée qu'ici.

Je ne comprend pas votre besoin de faire des expériences de pensée alors qu'il suffit d'aller regarder comment ça se passe là où ça existe déjà dans la réalité.

Link to comment

On ne donne pas d'eau à un âne qui n'a pas soif.

Il existe des cas documentés, des articles longs et argumentés, des cas réels, visibles par tous, mais NON, tout ceci n'est que propagande aux yeux de celui qui ne veut pas voir.

Link to comment
Pas quand la blague sert précisément à esquiver le débat sur quelque chose qui est la question capitale qui sépare deux idéologies divergentes.

Tu n'as pas à décider ce qui est pour mon bien.

C'etait une blague, si tu ne l'apprécie pas , c'est ton problème pas le mien

Alors pourquoi tu me réponds?

Justement pour voir si tu allais réagir.

Et le criminel le sait grâce à son lecteur de pensée magique :doigt:

Non mais si il y a 10% de gens armés cela ne l'empeche pas d'agir, dans le cas de Virginia Tech par exemple le mec s'en foutait d'etre tué. Si ce n'est pas le cas, le mec va simplement agir dans des lieux moins fréquentés, et s'il s'yprend bien il aura tué sa victime avant qu'elle n'aie le temps de s'en rendre compte.

Et le criminel n'a pas d'armes grâce à la répression magique, miraculeusement plus efficace que celle des soviets et des nazis :icon_up:

Dans la réalité, aucune des deux situations que tu décris n'est possible. Les deux situations réellement possibles sont les suivantes : une situation où certains (disons 10%) honnêtes citoyens sont armés, et une situation où presque aucun (disons 0.001% d'activistes) ne l'est. Dans les deux situations, 100% des criminels sont armés pour tuer. Dans la seconde, un cutter suffit à prendre le contrôle d'un avion et à le balancer sur une tour, et un seul flingue à tuer 30 personnes. Dans la première, il y a forcément au moins un honnête citoyen armé dans le coin, et le coût du crime, ainsi que son risque, augmente dangereusement. C'est pour ça qu'il y a une telle différence de stats entre des Etats voisins des USA avec ou sans concealed carry.

Je dois reconnaitre que c'est un problème, mais il ne se pose que dans les pays ou les armes à feu sont déjà en circulation. (on peut polémiquer sur la situation française mais elle reste incomparable aux USA en termes de circulation d'armes)

:warez:

Mais c'est fou de lire des trucs pareils. Je sais pas moi, va un peu voir où les gens ont des armes et tu verras bien si tu vois les gens le sortir toutes les cinq minutes :warez:

Soit

En Angleterre la police n'a pas d'armes du tout en situation normale.

Aux USA, la situation que tu décris existe à pas mal d'endroits, et la police est bien plus respectée qu'ici.

Comparons ce qui est comparable. En france nous avons d'autres problèmes qui expliquent le non respect de la police dans certains endroits.

Je ne comprend pas votre besoin de faire des expériences de pensée alors qu'il suffit d'aller regarder comment ça se passe là où ça existe déjà dans la réalité.

La réalité que je vois est qu'il y a beaucoup plus de crimes aux Etats Unis, et que des School shooting, il n'y en a pas des masses en Europe non plus.

Link to comment
L'argument de posséder une arme pour se protéger est acceptable, le problème c'est la logique qui le sous-tend.

Si on est dans cette logique, il est nécessaire de porter une arme partout, parce qu'on ne sait pas à quel moment l'agresseur peut arriver : en allant aux chiottes, en descendant les poubelles, en allant acheter le pain, en faisant son jogging du dimanche, dans sa voiture en allant au boulot le matin, au cinoche, au Mac Do, au resto, chez Mme Irma, à l'université de Virginia Tech…quand on y pense c'est l'enfer. Mais rationnellement, c'est la seule attitude cohérente parce qu'on ne sait vraiment pas quand on va être agressé.

Mais toujours, rationnellement, quel est la probabilité d'être confronté à un agresseur potentiellement mortel ? Il y a probablement d'autres situations autrement plus risquées contre lesquelles on ne se protège pas. Donc finalement, est ce bien cohérent pour un individu lambda de posséder une arme dans le but de protéger sa vie ?

Pas vraiment. On a vu que même ceux qui n'en portent pas sont protégés par ceux qui en portent des dissimulés. A titre personnel, par exemple, bien que possédant plusieurs armes à feu, il ne me viendrait pas à l'idée aujourd'hui de sortir me promener avec l'une d'entre elles. C'est encombrant et je n'ai pas besoin de cela pour me sentir vivre.

Mais les choses peuvent changer, la situation sécuritaire ou politique. Et alors je serai bien content d'en avoir si j'estime qu'elles me sont nécessaires.

Il faut bien se rendre compte qu'en général, c'est justement au moment où on a a besoin que les armes sont innacessibles.

Pour moi, contrairement à ce qui a été dit plus haut, il s'agit d'un droit absolument stratégique d'un point de vue libéral. Plus stratégique que, disons, le droit de se planter une aiguille d'héroïne dans le bras par exemple. Parce que le droit de s'armer et le droit de vivre constituent une seule et même chose à mon avis.

Contrairement à ce qui a été dit ici, il n'y a pas besoin d'être un cowboy ou un anarchiste pour revendiquer le droit de s'armer. La loi actuelle -pourtant ô combien mauvaise- reconnaît déjà à chacun le droit de tuer en dernière extrémité pour sauver la vie. Cela n'a rien d'anarchiste ou de farwest et n'a rien à voir non-plus avec le fait de "se faire justice soi-même".

Il s'agit simplement de réalisme, sachant que

1 : tout le monde n'a pas un flic dans sa poche pour le protéger tout le temps et partout

2 : comme ce sont justement ces mêmes fonctionnaires qui se sont rendu historiquement coupables d'un nombre à peu près incalculable de meurtres sur tous les continents et à toutes les époques, leur rendre les armes est l'une des choses les plus stupides qui soient.

Si on se donne les outils pour défendre sa vie, c'est d'abord dans le but de ne pas les utiliser. Le type qui s'arme d'un flingue pour aller chercher la bagarre est un détraqué et il ne s'agit pas de cela ici (à noter que justement, il cherchera mois la bagarre s'il sait que ses victimes peuvent répondre avec du plomb).

Link to comment
Pour moi, contrairement à ce qui a été dit plus haut, il s'agit d'un droit absolument stratégique d'un point de vue libéral.

Il est même fondamental. Donner à une force étatique le droit de porter des armes, c'est fournir la force au bras qui viendra, tôt ou tard, piocher dans tes poches, puis dans ton frigo, puis dans tes entrailles…

Link to comment
Il est même fondamental. Donner à une force étatique le droit de porter des armes, c'est fournir la force au bras qui viendra, tôt ou tard, piocher dans tes poches, puis dans ton frigo, puis dans tes entrailles…

A ce sujet, j'ai lu (faut que je retrouve le lien) que toute personne qui décède dans un hôpital cède ses organes. Pour éviter cela, il faut désormais s'y opposer (par une carte) de son vivant.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...