Jump to content

Nouvelles du monde sans intérêt


Rincevent

Recommended Posts

La petite info pour taquiner Chitah qui il y a peu m'a fait une ode aux nababs moyen-orientaux qui achètent des palaces parisiens :icon_up:

Les princesses et les esclaves du palace

Les princesses et les esclaves du palace

Hier, 17h36

LeMonde.fr Jean-Pierre Stroobants

C'est vrai, c'est mieux un hôtel où l'on n'a pas de voisins. Alors, les princesses avaient loué tout le quatrième étage du Conrad, un palace à la façade immaculée de l'avenue Louise, une artère chic de Bruxelles. Cinquante-trois chambres et suites, que ce cinq-étoiles offre pour la modeste somme de 15 millions d'euros par an TTC. Lire la suite l'article

Quand la police et les services de l'inspection sociale ont débarqué dans ce somptueux hôtel, le 1er juillet 2008, ils y ont trouvé dix-sept jeunes femmes. Des esclaves. Pardon, des 'domestiques'. Parce que, en Belgique comme ailleurs, on n'inscrit plus dans le code pénal une réalité que l'on croit depuis longtemps abolie.

Aujourd'hui, c'est le tribunal du travail qui est chargé du dossier, et le ministère public entend faire poursuivre la famille pour séquestration, fraude sociale et traitement inhumain et dégradant, avec les circonstances aggravantes que les domestiques étaient en séjour irrégulier et que l'une d'elles était enceinte.

Ce que les policiers ont entendu à l'époque ressemblait bien au sort d'esclaves des temps modernes. Des jeunes femmes privées de leurs papiers, de téléphone et de connexion Internet, interdites de sortie, surveillées par des gardes en armes. Elles étaient soumises à l'autorité d'une cheika de 64 ans, veuve de l'émir Mohammad Ben Khalid Al-Nayhan, d'Abou Dhabi, et mère d'une nuée de princesses, âgées de 28 à 44 ans. La famille s'était apparemment déplacée pour soutenir l'une d'entre elles, qui suivait à Bruxelles un traitement médical en vue d'une grossesse.

Une infirmière belge a raconté au quotidien De Morgen qu'elle avait été, dans un luxueux palais d'Abou Dhabi réservé aux femmes, la jeune fille au pair du plus jeune enfant de l'une des princesses. Le bébé, promis à régner sur l'émirat, était né d'une fécondation in vitro dans un hôpital universitaire de Bruxelles. La mission de l'infirmière : veiller durant six mois sur l'enfant, c'est-à-dire ne jamais se trouver à plus d'un mètre de lui. La jeune femme - qui a ensuite été réembauchée au Conrad - affirme avoir été toujours bien traitée. On lui aurait juste fait comprendre qu'elle était 'anormale' au moment du ramadan et elle n'a reçu qu'un cadeau de la mère de l'enfant à la fin de son séjour : une burqa. 'Peut-être un sous-entendu', ironise-t-elle….

lire la suite de l'article sur Le Monde.fr

Link to comment
La petite info pour taquiner Chitah qui il y a peu m'a fait une ode aux nababs moyen-orientaux qui achètent des palaces parisiens :icon_up:

Les princesses et les esclaves du palace

Au contraire, cela rejoint parfaitement ce que j'écrivais, je n'ai fait aucune ode à qui que ce soit, j'ai posé, précisément la question suivante : comment se fait-il que personne ne s'intéresse à ces hôtels achetés par des saoudiens? Et justement, je n'ai pas eu l'idée de mentionner ce type de pratiques d'esclavage, par manque de clairvoyance, mais c'était dès le départ évident que c'était parfaitement possible que ce genre d'établissements abritent de telles turpitudes.

Seulement, ces esclaves-là, comme dans les résidences du XVIème à Paris où nombre de diplomates se sont fait choper, hé bien ces esclaves, tout le monde s'en branle au pays des droits de l'homme, Éternel Phare de l'Humanité : ce qui compte, c'est de savoir si un Quick est hallal ou pas. Ça, c'est la VRAIE question, super importante!

Link to comment
Au contraire, cela rejoint parfaitement ce que j'écrivais, je n'ai fait aucune ode à qui que ce soit, j'ai posé, précisément la question suivante : comment se fait-il que personne ne s'intéresse à ces hôtels achetés par des saoudiens? Et justement, je n'ai pas eu l'idée de mentionner ce type de pratiques d'esclavage, par manque de clairvoyance, mais c'était dès le départ évident que c'était parfaitement possible que ce genre d'établissements abritent de telles turpitudes.

Seulement, ces esclaves-là, comme dans les résidences du XVIème à Paris où nombre de diplomates se sont fait choper, hé bien ces esclaves, tout le monde s'en branle au pays des droits de l'homme, Éternel Phare de l'Humanité : ce qui compte, c'est de savoir si un Quick est hallal ou pas. Ça, c'est la VRAIE question, super importante!

Bien. Je vois que j'ai réussi mon coup :icon_up:

Je sais pas si tu as raison ou pas sur le fond. Personnellement je suis complètement choqué par de telles pratiques, particulièrement parce qu'elles ont lieu chez nous. Le fils Kadhafi avait fait des siennes en Suisse, de mémoire, et il s'était fait choppé. Il faut bien reconnaître que les marchands de tapis qui nous servent de dirigeants ne sont pas toujours regardant sur la qualité des investisseurs.

Link to comment
Bien. Je vois que j'ai réussi mon coup :icon_up:

:doigt:

Je sais pas si tu as raison ou pas sur le fond. Personnellement je suis complètement choqué par de telles pratiques, particulièrement parce qu'elles ont lieu chez nous. Le fils Kadhafi avait fait des siennes en Suisse, de mémoire, et il s'était fait choppé. Il faut bien reconnaître que les marchands de tapis qui nous servent de dirigeants ne sont pas toujours regardant sur la qualité des investisseurs.

Le Comité Contre l'Esclavage Moderne en parle de temps à autre, j'ai en tête le chiffre de 3 ou 400 esclaves aidés par cette association en France, quelquechose comme ça.

Link to comment
Bien. Je vois que j'ai réussi mon coup :icon_up:

Je sais pas si tu as raison ou pas sur le fond. Personnellement je suis complètement choqué par de telles pratiques, particulièrement parce qu'elles ont lieu chez nous. Le fils Kadhafi avait fait des siennes en Suisse, de mémoire, et il s'était fait choppé. Il faut bien reconnaître que les marchands de tapis qui nous servent de dirigeants ne sont pas toujours regardant sur la qualité des investisseurs.

N'importe quel être humain doté d'un minimum de sensibilité est censé être choqué par ce genre de pratiques d'un autre âge. Mais toi, on voit bien que ton indignation ne marche que lorsque ce sont des musulmans coupables.

Les Libanais, chrétiens ou pas, traitent leurs bonnes venus d'Asie comme des esclaves aussi et, bizarrement, je n'aurais jamais pu avoir accès à cette information sous ta plume, tout occupé que tu es à chercher de nouvelles preuves de l'infériorité de l'islam et de la dangerosité des musulmans.

Link to comment
N'importe quel être humain doté d'un minimum de sensibilité est censé être choqué par ce genre de pratiques d'un autre âge. Mais toi, on voit bien que ton indignation ne marche que lorsque ce sont des musulmans coupables.

Les Certains Libanais, chrétiens ou pas, traitent leurs bonnes venus d'Asie comme des esclaves aussi et, bizarrement, je n'aurais jamais pu avoir accès à cette information sous ta plume, tout occupé que tu es à chercher de nouvelles preuves de l'infériorité de l'islam et de la dangerosité des musulmans.

C'est mieux ainsi.

Link to comment

Du coup j'ai fais une petite recherche. Pourquoi montrer certaines affaires et en passer d'autres sous silence? On es bien obligés, car il y en a tant…c'est ce qui m'a toujours peiné avec les faits divers. Quelle atrocité est plus signifiante qu'une autre? Pour moi, aucune, elles sont toutes également absurdes.

Violée, prostituée et réduite en esclavage, Sabrina a subi un véritable calvaire pendant trois ans. Ses tortionnaires comparaissent à partir d'aujourd'hui devant la cour d'assises de Seine-et-Marne. Huit hommes et six femmes sont accusés de l'avoir violée, séquestrée, torturée et prostituée sur un campement de caravanes dans le hameau du Bois-Fleuri à Claye-Souilly, en Seine-et-Marne, au bord de la Nationale 3. Parmi les bourreaux de Sabrina figurent ses propres parents qui comparaissent pour " traite d'être humain commise avec torture ou acte de barbarie et non dénonciation de crime ", et pour avoir " vendu leur fille au couple en échange d'une réduction sur l'acquisition d'une voiturette ", selon une source proche de l'enquête.

Le couple dont il est question est au coeur de l'affaire. Il s'agit de Franck Franoux, 51 ans, et de sa compagne Florence Carrasco, 36 ans, qui auraient fait de Sabrina leur esclave et leur souffre-douleur.34 kilos, sans dents et couverte de brûluresLa jeune femme, aujourd'hui àgée de 30 ans, devait s'occuper des sept enfants du couple et ne pouvait manger que les restes de nourriture. Sabrina se faisait en outre " ponctionner son RMI " et s'était vue retirer ses papiers d'identité par Florence Carrasco. Mais le cauchemar ne s'est pas arrêté là pour Sabrina puisqu'elle a en outre échappé à la mort par noyade. Pris de remords, c'est l'un des accusés, Eric Labbez, qui a finalement conduit la jeune femme à l'hôpital le 1er mars 2006. Elle ne pesait alors plus que 34 kilos, avait perdu la plupart de ses dents et portait des marques de brûlures. Aujourd'hui, après plusieurs opérations de chirurgie reconstructrice, les " séquelles psychologiques " demeurent très importantes. Les quatorze accusés comparaîtront jusqu'au 17 décembre prochain.

http://fr.news.yahoo.com/77/20101116/tfr-s…si-37c756d.html

Link to comment
Du coup j'ai fais une petite recherche. Pourquoi montrer certaines affaires et en passer d'autres sous silence? On es bien obligés, car il y en a tant…c'est ce qui m'a toujours peiné avec les faits divers. Quelle atrocité est plus signifiante qu'une autre? Pour moi, aucune, elles sont toutes également absurdes.

La recette : ne pas s'intéresser aux faits divers, les écouter d'une oreille distraite, jusqu'à ce qu'on décèle une véritable tendance de fond, ou au moins des bruits faibles.

Il n'y a rien de plus gerbant à ce propos que les sites de réinformation type Indymedia ou Bellaciao compagnie, qui ne ressassent que leurs lubies sur la casse sociale, l'Etat policier qui criminalise les luttes légitimes et qui persécute d'innocents terrosistes d'extrême-gauche qui ne font que rêver du'n monde meilleur.

Link to comment
Tatouer un poney est un mauvais traitement, selon la justice allemande

202034-109984-jpg_96081.jpg

Un tribunal allemand a interdit mercredi au propriétaire d'un poney de lui tatouer sur le côté droit de la croupe le logo des Rolling Stones - une bouche qui tire la langue.

Le propriétaire, qui avait déjà rasé le derrière de son animal et fait dessiner un "pré-tatouage" d'une quinzaine de centimètres, avait demandé en urgence au tribunal administratif de Münster (nord-ouest de l'Allemagne) l'annulation d'une décision de la municipalité de Coesfeld, qui lui contestait déjà ce droit.

Aux autorités municipales qui invoquaient la protection des animaux contre les mauvais traitements, le propriétaire du poney opposait son droit de vouloir "embellir et individualiser" son animal.

La loi sur la protection des animaux "interdit d'infliger des souffrances à un animal sans raison valable", a tranché le tribunal administratif.

"Même si les tatouages sont effectués en général sans anesthésie sur les êtres humains, cela ne justifie pas que l'on autorise ce type d'intervention cutanée sur les animaux", a-t-il ajouté.

Le tribunal précise que, pour prendre sa décision, il a pris en compte "aussi bien les caractéristiques de l'animal que sa peur et son incapacité à comprendre la douleur ou à évaluer sa durée".

En outre, la volonté d'"embellir et individualiser" son poney, affichée par le propriétaire, ne masquerait qu'"un intérêt individuel et financier du demandeur" qui voulait en réalité gagner de l'argent en lançant un service de tatouage pour animaux, selon le tribunal.

Lepoint.fr

Link to comment
Un violeur de chèvres condamné à cinq mois de prison avec sursis

JUSTICE - Des agriculteurs l'avaient démasqué après avoir retrouvé leurs bêtes en fâcheuse posture…

Il violait ses victimes avant de les laisser pendues à des arbres. Le violeur de chèvres a été condamné mercredi à cinq mois de prison avec sursis. Mis à l’épreuve pendant 2 ans, il devra suivre une thérapie.

C’est l’été dernier que des éleveurs d’Usseau, entre la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres, cherchent à comprendre pourquoi ils retrouvent régulièrement leurs bêtes en si fâcheuse posture. Après quelques nuits à monter la garde, ils interceptent un suspect, le 2 octobre dernier.

La production de lait a chuté

L’homme, un célibataire de 52 ans, reconnaîtra avoir abusé des chèvres, pour lesquelles il avoue éprouver une attirance particulière. Les agriculteurs, qui ont perdu plusieurs animaux dans l’histoire, affirment que les survivantes ont été soumise à un stress tel que leur production de lait a chuté.

A leur plainte, se joignent des associations de défense des animaux. Chaque partie civile a reçu 1.000 euros de dommages et intérêts. «Ce monsieur est extrêmement honteux d'être ici aujourd'hui. C'est quelqu'un qui est en souffrance. Il ne faudrait pas que cette affaire se solde par son suicide», a déclaré son avocat. En plus de sa condamnation, il lui a été interdit de posséder des animaux, et ce de façon définitive.

http://www.20minutes.fr/article/624923/soc…s-prison-sursis

Il faudrait interdire les chèvres.

Link to comment

Le retour de la grippe aviaire ?

Et l’on reparle de la grippe aviaire à Hong Kong

Pour la première fois depuis sept ans, un cas humain de contamination par la grippe aviaire a été détecté à Hong Kong. La malade, une femme de 59 ans qui revenait d'un séjour en Chine continentale, se trouvait le 17 novembre dans une situation critique, précise le quotidien local. Le gouvernement a relevé à "sérieux" le niveau d'alerte, craignant une propagation du virus dans la ville. Hong Kong avait connu une importante épidémie de grippe aviaire en 1997 ; le dernier cas humain recensé datait de 2003.

http://www.courrierinternational.com/breve…ire-a-hong-kong

Link to comment

Après le récit d'IVG en direct par touitère, maintenant des hurluberlus proposent aux anonymes de voter pour ou contre la poursuite d'une grossesse.

http://www.20minutes.fr/article/625689/mon…ternautes-voter

Le suspense est intolérable, la foule trépigne, la lollitude déferle.

Note : ne pas oublier le back-up pour ensuite présenter le site au mouflet.

Link to comment
Après le récit d'IVG en direct par touitère, maintenant des hurluberlus proposent aux anonymes de voter pour ou contre la poursuite d'une grossesse.

http://www.20minutes.fr/article/625689/mon…ternautes-voter

Le suspense est intolérable, la foule trépigne, la lollitude déferle.

Note : ne pas oublier le back-up pour ensuite présenter le site au mouflet.

La tronche du futur gamin quand il apprendra de quelle façon ses parents le considéraient avant qu'il ne vienne au monde…..ça laisse songeur. Il fera le bonheur des psychiatres.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...