Jump to content
Lancelot

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants

Recommended Posts

Vous savez si des essayistes ou sociologues ont analysé sérieusement l'émergence de ce phénomène sjw ? Pas forcément sur internet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les sociologues sont trop occupés... à faire des gender studies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey, moi aussi j'entends des voix, c'est pas grave, faut juste pas etre con et croire que tout ce qu'elles disent est vrai, aucune raison de faire plus confience aux voix interieures qu'aux voix extérieures, c'est tout !

Et j'aime bien les otherkin, quand c'est pas des SJW, ils sont fun, le probleme c'est que la majorité des otherkin sont des SJW.

 

Ben oui, c'est logique, et tu fais comment pour discriminer le vrai du faux dans les voix que tu entends ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui, c'est logique, et tu fais comment pour discriminer le vrai du faux dans les voix que tu entends ?

Certaines disent des choses sensées, pas les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le drapeau arc-en-ciel est le drapeau des homosexuels. Rainbow Dash est un personnage de My Little Pony. Elle a cru que c'était un gay-friendly, en fait c'était un brony. Autrement dit, pour une überféministe 2.0, c'est un sous-être coupable d'appropriation culturelle.

 

Merci de l'explication

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui, c'est logique, et tu fais comment pour discriminer le vrai du faux dans les voix que tu entends ?

Je n'attends pas de vrai ou de faux, mais des indices positifs ou négatifs, si j'entends des voix c'est pas pour me dire le vrai, c'est pour guider mes actions, donc c'est clairement dans ce sens que ça nécéssite d'etre interpreté, mais bon, c'est vraiement un sujet délicat à mettre par écrit, de façon générale, l'expérience intérieure se traduit très mal dans un langage qui est avant tout fait pour communiquer des choses de l'exterieur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu parles de tes intuitions ou tu entends littéralement une voix qui n'est pas la tienne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Redrum redrum redrum

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Kyrarchy"

 

On en apprend tous les jours.

 

Terme popularisé par Elisabeth Schüssler Fiorenza;


 Théologienne féministe et professeur de théologie à la Harvard Divinity School qui se propose de mettre en lumière, dans une perspective féministe, la construction patriarcale et discriminante de la littérature biblique et de l'Église.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu parles de tes intuitions ou tu entends littéralement une voix qui n'est pas la tienne ?

Ca ne marche pas comme ça. Il y a un continuum entre tes pensées conscientes et l'expression subconsciente (intuitions, pourquoi pas). Tu te mets à avoir des raisonnements particuliers ou formuler des intentions qui ne correspondent pas à tes pensées conscientes: c'est l'expression subconsciente qui remonte. On tend à organiser spontanément ces expressions sous une forme cohérente, en les attribuant à son "instinct", son inspiration, sa muse, "autrui" ou des "voix" si ce sont des trains de pensée, et ce d'autant plus facilement qu'elles se distinguent de tes pensées conscientes. Dans mon cas par exemple, c'est Eris qui me parle par ma glande pinéale ;)

Et ça, c'est chez tout le monde à des degrés plus ou moins prononcés, souvent imperceptibles. Le problème se pose quand le phénomène prononcé s'accompagne de psychoses / hallucinations (visuelles, auditives généralement, mais peuvent être aussi tactiles ou d'équilibre, bref n'importe quelle forme sensorielle...), et qu'on se met à vraiment raisonner autour, à interpréter la réalité à travers la rationalisation qu'on a bâti pour organiser ce phénomène. C'est ce qui arrive parfois aux schizophrènes, qui ont l'hallu facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://yourfaveisproblematic.tumblr.com/list

This is why we can't have nice things.

 

 Théologienne féministe et professeur de théologie à la Harvard Divinity School qui se propose de mettre en lumière, dans une perspective féministe, la construction patriarcale et discriminante de la littérature biblique et de l'Église.

 

Je...

 

...

 

1245.gif

 

edit :

 

Par ailleurs tout ce que je lis sur les personnalités de la liste les fait monter dans mon estime pour l'instant.

 

edit 2 :

 

Par exemple :

 

http://louisck.wikia.com/wiki/The_N-Word

 

 

The N-Word is a euphemism for the word "nigger." It is a terrible thing to call anybody, especially black people. Louis C.K. sometimes uses the word in his act, because it's just a word that makes him laugh. Like AIDS.

Please note, Wikia prohibits the word "nigger" being the title of an article. That's why we're left with "The N-Word"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tout ça c'est à cause de la philosophie française des sciences sociales.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 the social construction of whiteness as an ideology tied to social status

 

 

:lol:

 

Et tout ça c'est à cause de la philosophie française des sciences sociales.

 

 

je ne suis pas d'accord.Je dirais que c'est la rencontre entre ca et la tendance univeristaire anglo de ces 25 dernieres annees a considerer comme valide pour etude n'importe quelle gogolerie eructe par un etudtant a qui l'on a toujours dit que toute production intellectuelle etait super et magique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ercutee, etudiant, universitaire, digestion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tout ça c'est à cause de la philosophie française des sciences sociales.

Il y a évidemment une continuité avec la "french theory", mais il a fallu une certaine mentalité ricaine pour la distiller et la systématiser à ce point. Ils ont pris de la fumée et des jeux de lumière amusants et en ont fait une machine de guerre, qui nous revient dans la gueule par ricochet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela s'est passé en trois temps.

 

Introduction de la méthode critique de Foucault, poussée à l'absurde par Derrida, et politisée grossièrement par Bourdieu.

Faire l'histoire d'un phénomène social c'est comprendre les déterministes sociaux ==devient==> décrire la manière dont on parle c'est décrire des déterminisme sociaux ==devient==> pour en finir avec les méchants déterminismes sociaux il faut étudier et dévaloriser tout ce que tout le monde pense bêtement parce que spontanément.

 

Je caricature un peu... Mais la culpabilité française me semble lourde.

Mais oui, il faut quand même une pincée de Judith Butler pour que sa prenne sa forme actuelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...