Jump to content

NealGotom


Recommended Posts

Il y a 1 heure, NealGotom a dit :

Je viens d'essayer ta méthode. Je ne trouve pas une partie signature dans la partie profil. Est-ce la partie "About me" ? Peut-être que je dois avoir écrit un certain nombre de message pour pouvoir en avoir une.

Je me suis trompé pardon, c'est --> paramètres --> signature.

666f4185-77df-4895-abc3-10548113dc0b.png

 

 

En cliquant sur paramètres du compte, tu tombes sur :

3cf2754f-ef19-4410-9188-107ddfd4a665.png

 

Et tu n'as plus qu'à entrer ta signature.

Pardon pour la fausse piste, j'avais moi-même oublié comment on faisait en fait :mrgreen:

Link to post

@NealGotom Bon courage pour ton blog ! Si tu penses que des articles pourraient intéresser la rédaction de Contrepoints, n'hésite pas à les contacter. Ça pourrait faire une bonne pub pour ton blog et tu toucherais plus de monde pour répandre le néo-ultra-turbo-libéralisme débridé !

Link to post
Le 11/05/2019 à 11:34, Johnathan R. Razorback a dit :

Trump représente une forme de droite nationaliste. Je vois mal la grande différence entre son programme et celui de Marine Le Pen.

 

Bienvenue @NealGotom

 

Je ne vois guère de rapport entre le programme de Marine Lepen et celui de Trump. La seule chose qu'ils aient en commun, c'est une méfiance envers l'immigration. 

Mais concernant l'économie, Trump est pro-business alors que Lepen est clairement à l'extrême gauche.

Tu me dira que le protectionisme incongru de Trump ressemble à la vision de Lepen cependant pour affirmer que l'on ne voit pas de différence entre les deux programmes, faut avoir la berlue.

 

Concernant le terme "liberal" aux US, rappelons également que les démocrates était originellement libéraux économiquement, esclavagistes et anti-immigration alors que les républicains était abolitionnistes, protectionnistes et immigrationistes. Quel retournement de situation depuis!

Link to post

Je rejoint Rocou, Trump a pas l'air d'être un pourvoyeur forcé de nouveaux impôts.

Ni un grand défenseur d'idée comme un SMIC important et autres.

 

Alors que Marine, a tout ça.

 

 

Maintenant, il n'est pas libéral. Il n'est juste pas communiste. Et contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire, il n'y a pas que des communistes et des libéraux dans le monde.

 

Link to post
  • 3 months later...

Bonsoir à tous,

Après une longue absence, je suis de retour sur le forum.

Une petite question à l'occasion de mon retour : "Que différencie le minarchisme de l'anarcho-capitalisme" ? et, ces deux courants sont-ils libertariens ?

Bonne soirée 😀

Je pense que @Neomatix et @Mégille pourrait m'aider à trouver des réponses ;)

Link to post

Minarchiste : considère l'Etat comme un mal malheureusement nécessaire. Estime que ce dernier doit se recentrer sur ses fonctions régaliennes, défend donc l'idée d'un Etat minimal (chargé de la défense du territoire, de la police, de la justice, de la diplomatie et... c'est tout !). Auteurs minarchistes : Nozick, Rand, Mises, etc.

Anarcap' : considère l'État comme nuisible, quel que soit son périmètre d'actions. Souhaite donc sa suppression. Auteurs ancap' : Rothbard, Friedman (fils), etc.

Les deux sont libertariens.

Link to post

En fait selon une définition un peu stricte, les libertariens se divisent entre anarcho-capitalistes et minarchistes, point. Les libéraux classiques, eux, ne sont pas forcément libertariens (mais en pratique, il y a continuum entre minarchistes et libéraux classiques).

Link to post

Je peux ressortir mon vieux critère.

Libéral (classique) : par principe l'état est bénéfique mais par exception il est nuisible dans tel ou tel domaine.

Libertarien (minarchiste) : par principe l'état est nuisible mais par exception il est un moindre mal dans tel ou tel domaine.

Libertarien (anarcap) : par principe l'état est nuisible et il n'y a pas d'exception.

Link to post

Perso j’ai toujours cru que minarchiste=liberal classique.

 

A ma connaissance les seuls qui considèrent l’Etat comme bénéfiques  sauf exceptions, c’est liberals au sens nord-americain.

Link to post
il y a 55 minutes, Zagor a dit :

Perso j’ai toujours cru que minarchiste=liberal classique.

La frontière est continue comme le dit Rincevent. Un minarchiste limitera l'État à justice, police, défense. Un libéral classique peut rajouter des charter schools ou la gestion des routes communales par exemple.

Link to post

Merci pour vos réponses, ça ma permis d'éclairer ma pensée sur ces deux courants.

Avez-vous des livres à me conseiller sur le libertarianisme ? Ou encore des articles ? 

Pour info, j'ai découvert le libertarianisme via cet article de Contrepoints https://www.google.com/amp/s/b.marfeel.com/amp/www.contrepoints.org/2019/07/01/335644-le-libertarianisme-pour-les-nuls

 

Link to post
12 hours ago, Lancelot said:

Je peux ressortir mon vieux critère.

Libéral (classique) : par principe l'état est bénéfique mais par exception il est nuisible dans tel ou tel domaine.

Libertarien (minarchiste) : par principe l'état est nuisible mais par exception il est un moindre mal dans tel ou tel domaine.

Libertarien (anarcap) : par principe l'état est nuisible et il n'y a pas d'exception.

Je n'ai jamais vu les libéraux comme considérant l'état comme bénéfique par principe.


J'ai toujours vu les libéraux classique comme ayant la même pensée que les minarchistes sur l'Etat sauf qu'ils ont un domaine d'exception plus large que ces derniers.

 

Link to post
il y a 9 minutes, Marlenus a dit :

Je n'ai jamais vu les libéraux comme considérant l'état comme bénéfique par principe.


J'ai toujours vu les libéraux classique comme ayant la même pensée que les minarchistes sur l'Etat sauf qu'ils ont un domaine d'exception plus large que ces derniers.

 

Voilà.

On classe ici Mises comme minarchiste alors qu'il a explicitement rejeté la formule de Paine sur le fait que l'Etat serait un moindre mal. L'Etat c'est bien, mais l'abus d'une bonne chose devient mauvais.

 

"On méconnaît ordinairement la différence fondamentale qu'il y a entre l'idée libérale et l'idée anarchiste. L'anarchisme rejette toute organisation de contrainte sociale, il rejette la contrainte en tant que moyen de technique sociale. Il veut vraiment supprimer l'État et l'ordre juridique, parce qu'il est d'avis que la société pourrait s'en passer sans dommage. De l'anarchie il ne redoute pas le désordre, car il croit que les hommes, même sans contrainte, s'uniraient pour une action sociale commune, en tenant compte de toutes les exigences de la vie en société. En soi l'anarchisme n'est ni libéral ni socialiste ; il se meut sur un autre plan. Celui qui tient l'idée essentielle de l'anarchisme pour une erreur, considère comme une utopie la possibilité que jamais les hommes puissent s'unir pour une action commune et paisible sans la contrainte d'un ordre juridique et de ses obligations ; celui-là, qu'il soit socialiste ou libéral, repoussera les idées anarchistes. Toutes les théories libérales ou socialistes, qui ne font pas fi de l'enchaînement logique des idées ont édifié leur système en écartant consciemment, énergiquement, l'anarchisme. Le contenu et l'ampleur de l'ordre juridique diffèrent dans le libéralisme et dans le socialisme, mais tous deux en reconnaissent la nécessité. Si le libéralisme restreint le domaine de l'activité de l'État, il ne songe pas à contester la nécessité d'un ordre juridique. Il n'est pas anti-étatiste, il ne considère pas l'État comme un mal même nécessaire."

-Ludwig von Mises, Le Socialisme, Librairie de Médicis, édition française de 1938 (1922 pour la première édition allemande), 626 pages.

Link to post
17 hours ago, Zagor said:

Perso j’ai toujours cru que minarchiste=liberal classique.

Ben c'est caricatural. Les libéraux classiques ont tendance à avoir un esprit moins systématique que les libertariens, donc ils vont observer un petit ensemble de domaines à fond et conclure que dans un grand nombre de cas l'état semble nuisible, mais ils ne vont pas lui enlever le bénéfice du doute pour le reste. Les minarchistes n'ont pas ce bénéfice du doute, ils délimitent clairement un domaine de non-nuisibilité.

 

5 hours ago, Marlenus said:

Je n'ai jamais vu les libéraux comme considérant l'état comme bénéfique par principe.

Il fallait mieux regarder.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...