Jump to content

Le confinement et les autres mesures autoritaires : diktat médical, pour quoi ?


Freezbee

Recommended Posts

Les confinements ont fait des dégâts considérables sur l'economie qui se paiera sur une génération entière. Il n'est pas du tout impossible d'avoir une surmortalité de 10000 personnes par an sur 20 ans pour cause de pauvreté ou de conditions de vie (le contraire serait même étonnant, mais celafotalarussi). Et alors quoi ? Trolley problem, lesson 101, pourtant comprise par à peu près personne. Normal, il faut déjà accepter que l'économie ne se plie pas aux visions politiques des gens.

 

Et là, je n'ai même pas encore parlé des dégâts sur les jeunes générations qui se ressentiront jusqu'à leur décès.

  • Yea 3
Link to comment

Une petite victoire, beaucoup trop peu, beaucoup trop tardivement, mais une petite victoire quand même:

 

https://www.20minutes.fr/justice/4076386-20240214-confinement-etat-condamne-avoir-empeche-homme-voir-pere-mourant

 

Quote

Un vigneron du Loir-et-Cher, empêché par des gendarmes de se rendre au chevet de son père mourant durant le premier confinement en avril 2020, a réussi à faire condamner l’Etat pour faute lourde

 

  • Yea 3
Link to comment

Victoire un peu amère quand même, parce que l'amende sort de notre poche à nous contribuables. Les individus responsables, à savoir les gendarmes qui l'ont bloqué, n'auront pas de conséquences concrètes sur leur petite personne, ni financière ni de carrière... 

  • Yea 7
Link to comment
3 minutes ago, Miss Liberty said:

Victoire un peu amère quand même, parce que l'amende sort de notre poche à nous contribuables. Les individus responsables, à savoir les gendarmes qui l'ont bloqué, n'auront pas de conséquences concrètes sur leur petite personne, ni financière ni de carrière... 

Pour moi les responsables c'est avant tout nos politiques.

Le zèle était recommandé par nos politiques à l'époque.

 

Et oui, quand un politique mer. c'est toujours le contribuable qui paye...

Link to comment
15 minutes ago, Marlenus said:

Pour moi les responsables c'est avant tout nos politiques.

Le zèle était recommandé par nos politiques à l'époque.

 

Et oui, quand un politique mer. c'est toujours le contribuable qui paye...

C'est un peu facile. Le gars avait un dossier en béton pour justifier être en règle avec les délires de l'État à l'époque, si les gendarmes avaient laissé passer ils n'auraient eu aucun problème avec leur hiérarchie. Ils n'avaient même pas besoin de désobéir aux politiques, juste de faire l'hypothèse de la bonne foi du gars. Et ils étaient obligés de lui mettre une amende en prime?

 

La vérité, c'est qu'il y a beaucoup d'individus détenant un petit pouvoir à l'époque qui en ont abusé pour le plaisir de s'en vanter, de leur pouvoir. "Aha, aujourd'hui j'ai mis une amende à un pauvre vieux qui pensait pouvoir aller voir son père mourant, je te parie qu'il voulait juste passer des vacances en fait le gars, on me la fait pas à moi". Pauvres types. C'est du même niveau, mais avec plus de pouvoir de nuisance, que les gens qui appelaient pour dénoncer un voisin qui "sort trop" (C'est arrivé à un pote, travailleur jugé indispensable donc dispensé de confinement). 

  • Yea 8
Link to comment
il y a 24 minutes, Miss Liberty a dit :

Victoire un peu amère quand même, parce que l'amende sort de notre poche à nous contribuables. Les individus responsables, à savoir les gendarmes qui l'ont bloqué, n'auront pas de conséquences concrètes sur leur petite personne, ni financière ni de carrière... 

Pas d'accord sur le fait que ça soit les gendarmes les responsables, sans analyse plus poussée. Qu’il y ait des neuneus et des gens qui ne fassent pas de différence entre la loi et l'esprit de la loi à la gendarmerie, aucun doute. Que ça leur soit imputé c'est compliqué. Si la 'loi' permettait à cet instant ce genre de subtilité alors effectivement il faut remonter la chaine hiérarchique. Mais de ce que me rappelle de loin, c’était pas très très fin comme concept.
On peut effectivement certainement trouver un juste milieu sur le payeur sans que celui ci soit le contribuable, mais ca donne bien de l'eau à notre moulin , comme toujours: ce ne sont pas les vaches qui paient la taxe sur le lait.

 

  • Yea 1
Link to comment
8 minutes ago, Prouic said:

Pas d'accord sur le fait que ça soit les gendarmes les responsables, sans analyse plus poussée. Qu’il y ait des neuneus et des gens qui ne fassent pas de différence entre la loi et l'esprit de la loi à la gendarmerie, aucun doute. Que ça leur soit imputé c'est compliqué. Si la 'loi' permettait à cet instant ce genre de subtilité alors effectivement il faut remonter la chaine hiérarchique. Mais de ce que me rappelle de loin, c’était pas très très fin comme concept.
On peut effectivement certainement trouver un juste milieu sur le payeur sans que celui ci soit le contribuable, mais ca donne bien de l'eau à notre moulin , comme toujours: ce ne sont pas les vaches qui paient la taxe sur le lait.

 

De mon point de vue, si la justice a tranché dans le sens de la faute lourde, c'est que non, il n'y avait pas beaucoup de doute et de subtilité rhétorique dans cette situation particulière, et je pense que sinon le juge n'aurait pas condamné l'État... Le jugement ne dit rien de la responsabilité de l'État dans une législation floue, ou dans des directives inhumaines... Il parle de "dépassement proportionné des pouvoirs de contrôle", au sens qu'il y avait motif familial impérieux et qu'il a été ignoré.

 

Donc si c'est bien un abus de pouvoir ponctuel et du fait d'une personne donnée qui est condamné, et pas l'esprit de la loi, pourquoi c'est l'entité " État " qui est condamnée ? 

  • Yea 3
  • Love 1
Link to comment

Le réel responsable est le gouvernement (et le parlement) pour avoir mis ce délire en place, mais on préfèrera largement faire sauter un ou deux agents des forces de l'ordre un peu limitées dans leur tête à la place.

Link to comment
1 hour ago, cedric.org said:

Le réel responsable est le gouvernement (et le parlement) pour avoir mis ce délire en place, mais on préfèrera largement faire sauter un ou deux agents des forces de l'ordre un peu limitées dans leur tête à la place.

Justement non, on ne fait sauter personne. 

Je suis d'accord qu'il vaudrait mieux désigner comme responsables les politiques ayant imaginé et promulgué la loi (je ne dirais pas voté, pas sûre qu'il y ait eu vote...) 

 

Mais là ce n'est pas ce qui est fait : on condamne l'État, pas les politiques. Eux aussi sont bien tranquilles. Tout le monde est bien tranquille en fait. 

 

Donc ok, double problème :

- on ne condamne pas la règle, mais sa mauvaise application

- même en condamnant la mauvaise application, on condamne la défaillance d'une entité abstraite au lieu de condamner l'abus de pouvoir de personnes précises... 

  • Yea 3
Link to comment
Quote

Le réel responsable est le gouvernement

 

Quote

Pas d'accord sur le fait que ça soit les gendarmes les responsables

 

Ceux qui appliquent des lois liberticides sont responsables de la baisse de la liberté. Ce ne sont pas les seuls mais ils sont responsables.

  • Yea 1
Link to comment

On donne aux forces de l’ordre une grande latitude dans l’exercice de leurs fonctions sur le terrain. Normalement, la contrepartie c’est la responsabilité de décisions prises. Sinon on les remplace par Securitas. 

  • Yea 4
Link to comment

Les mesures contre les soignants non vaccinés lourdement attaquées par le monde diplo:

 

Quote

Les soignants qui ont refusé la vaccination ont subi l’opprobre, en plus des suspensions. Leurs décisions n’étaient pourtant pas étrangères à la rationalité mais l’exécutif ne les a pas écoutés. Trop occupé à faire entendre sa raison.

https://www.monde-diplomatique.fr/2024/02/FAUQUETTE/66566

 

L'article est en paywall mais on a une bonne idée de ce qui y est développé.

 

 

Link to comment
2 minutes ago, Lancelot said:

Dans 5 ans tout le monde aura été contre les confinements et le pass vaccinal.

Si au moins cela pourrait éviter de refaire les mêmes conneries dans 5ans...

 

Mais j'en doute...

  • Yea 2
  • Sad 1
Link to comment
  • 2 weeks later...
Le 15/02/2024 à 12:26, Prouic a dit :

Pas d'accord sur le fait que ça soit les gendarmes les responsables, sans analyse plus poussée. Qu’il y ait des neuneus et des gens qui ne fassent pas de différence entre la loi et l'esprit de la loi à la gendarmerie, aucun doute. Que ça leur soit imputé c'est compliqué. Si la 'loi' permettait à cet instant ce genre de subtilité alors effectivement il faut remonter la chaine hiérarchique. Mais de ce que me rappelle de loin, c’était pas très très fin comme concept.
On peut effectivement certainement trouver un juste milieu sur le payeur sans que celui ci soit le contribuable, mais ca donne bien de l'eau à notre moulin , comme toujours: ce ne sont pas les vaches qui paient la taxe sur le lait.

 


Je sais que les uniformes c’est sexy mais quand même…

 

Le 15/02/2024 à 13:17, Lancelot a dit :

On peut aussi faire les deux : amende/pénalité pour les agents de terrain, guillotine peine plus lourde pour les responsables politiques.


Je pense que la guillotine pour tout le monde, c’est mieux.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...