Jump to content

Jeux vidéo


Recommended Posts

Tu uses de pas mal de généralités. "Les enfants", "les jeux-vidéos", "freine l'épanouissement"… et ne parlons même pas du passage glorifiant ce jeu de gonzesse qu'est la marelle. Honteux !

On sent poindre un traumatisme lié à l'enfance, du gars qui c'est fait ridiculiser à la marelle par des filles.

:icon_up:

Link to comment
Tu ne comprends pas : de quel droit critiques-tu les jeux vidéos ? Seuls les gens fermés d'esprit critiquent les jeux vidéo, et les fanatiques intégristes catholiques ! Au Moyen-äge on brulait des sorcières, aujourd'hui on interdit les jeux vidéo, critiquer = vouloir interdire. Non aux préjugés ! A mort ! A mort ! (désolé pour l'absence de fautes)

Génial, apprends moi à argumenter, s'il te plaît.

Link to comment
Relativisme detected. Même si c'est une activité "modérée", jouer à un jeu vidéo n'est pas en soi épanouissant. L'amour d'une mère, l'instruction et jouer à la marelle le sont en revanche.

L'amour excessif d'une mère, on sait tous où ça mène : des gosses et des adultes irresponsables. Tout le monde a pu le constater autour de soi.

Et la marelle, c'est un jeu de tapettes. (désolé, j'essaie de me mettre au niveau d'argumentation)

Link to comment
Au Moyen-äge

(désolé pour l'absence de fautes)

Raté.

Tout de suite les grands mots. Jouer une heure à un jeu vidéo, virtuel par définition, ne vaut pas une heure de balade en forêt ou une heure passée à apprendre à jouer du piano. Voilà tout.

Passsssque ?

Link to comment
Je constate qu'Appollon a utilisé l'argument "vous n'êtes qu'une bande de progressistes de merde" dans un débat contre Ash et john_ross.

C'est beau.

On était déjà passé dans une dimension parallèle avant. Au moment où il a été écrit que jouer à la marelle, c'était plus épanouissant pour un garçon que de jouer à Unreal Tournament.

Link to comment
Tout de suite les grands mots. Jouer une heure à un jeu vidéo, virtuel par définition, ne vaut pas une heure de balade en forêt ou une heure passée à apprendre à jouer du piano. Voilà tout.

1. Pourquoi?

2. Pour toi.

Link to comment
L'amour excessif d'une mère, on sait tous où ça mène : des gosses et des adultes irresponsables. Tout le monde a pu le constater autour de soi.

Tu cherches à comparer des pommes et des navets. Qu'il puisse être excessif est une chose, l'amour d'une mère est une chose épanouissante en soi. Jouer à un jeu vidéo, non.

Passsssque ?

Le mot-clé est "virtuel" : devant un jeu vidéo qui ne représente rien de réel, on ne s'épanouit pas. La même remarque vaut pour un tas de choses, d'ailleurs. Certaines lectures philosophiques (typiquement, la littérature constructiviste) sont un autre genre de masturbation intellectuelle, et on prend bien soin de les dénoncer sur ce forum, à raison.

Tiens, idée à creuser, ça, voir les jeux vidéos et leurs univers comme autant de constructivismes.

Link to comment
Le mot-clé est "virtuel" : devant un jeu vidéo qui ne représente rien de réel, on ne s'épanouit pas. La même remarque vaut pour un tas de choses, d'ailleurs. Certaines lectures philosophiques (typiquement, la littérature constructiviste) sont un autre genre de masturbation intellectuelle, et on prend bien soin de les dénoncer sur ce forum, à raison.

Tiens, idée à creuser, ça, voir les jeux vidéos et leurs univers comme autant de constructivismes.

Ouaip, et les maths aussi. D'un point de vue moral il faudrait fermement condamner cette masturbation intellectuelle constructiviste sans prise avec la réalité et ayant pour seul objectif l'égarement de l'âme dans des univers parallèles virtuels. :icon_up:

Link to comment
Le mot-clé est "virtuel" : devant un jeu vidéo qui ne représente rien de réel, on ne s'épanouit pas. La même remarque vaut pour un tas de choses, d'ailleurs.

Pétition de principe. J'attends un argument, pas une opinion.

Link to comment
Le mot-clé est "virtuel" : devant un jeu vidéo qui ne représente rien de réel, on ne s'épanouit pas.

1: parce que ?

2: Quid des romans, du cinéma, du théâtre, des forums de discussion et de l'apprentissage d'un instrument de musique (parce qu'une partition aussi, c'est de la musique totalement virtuelle hein :icon_up:)

Plus sérieusement, il faut arrêter un peu avec cette idée de virtualité, l'homme manipule des concepts, c'est ce qui fait de lui un homme, rejeter le conceptuel ce n'est pas être réaliste, c'est réduire l'homme a un animal.

Et que cette manipulation de concepts passe par une feuille de papier ou un ordinateur ne change rien a l’affaire.

Quand au jeu, c’est par le jeu que l’homme souvent apprend, en termes d’épanouissement, on a fait pire que l’apprentissage par l’interaction !

Link to comment
2: Quid des romans, du cinéma, du théâtre, des forums de discussion et de l'apprentissage d'un instrument de musique (parce qu'une partition aussi, c'est de la musique totalement virtuelle hein :icon_up: )

C'est bien simple, dans la casa Luis, les romans sont bannis.

Ou ça quand ça?

Meuh euh, quelques posts plus haut, enfin il me semble.

Link to comment
2: Quid des romans, du cinéma, du théâtre, des forums de discussion et de l'apprentissage d'un instrument de musique (parce qu'une partition aussi, c'est de la musique totalement virtuelle hein :doigt: )

Il y aurait beaucoup à redire de certaines de ces choses, sûrement. Quant à de la "musique virtuelle", no comment :icon_up: . D'ailleurs, c'est bien la seule chose qu'il peut y avoir d'intéressant dans un jeu vidéo : ce qui vient avec, comme la musique, et non le jeu en lui-même.

Et que cette manipulation de concepts passe par une feuille de papier ou un ordinateur ne change rien a l’affaire.

Si c'est aux jeux de rôle que tu penses quand tu parles de "concepts" (je n'ai pas compris grand chose à ta phrase précédente), c'est guère mieux !

Quand au jeu, c’est par le jeu que l’homme souvent apprend, en termes d’épanouissement, on a fait pire que l’apprentissage par l’interaction !

Oui, et ? On ne voit pas en quoi on ne pourrait pas apprendre sans jeu vidéo ce qu'on apprend avec, si tant est qu'on apprenne quelque chose avec.

Link to comment
Il y aurait beaucoup à redire de certaines de ces choses, sûrement. Quant à de la "musique virtuelle", no comment :icon_up: . D'ailleurs, c'est bien la seule chose qu'il peut y avoir d'intéressant dans un jeu vidéo : ce qui vient avec, comme la musique, et non le jeu en lui-même.

Justement, c’est bien la que je voulais en venir, c’est l’acteur qui donne le sens et l’épanouissement, pas l’objet, que ca soit le piano ou le jeu vidéo.

Si c'est aux jeux de rôle que tu penses quand tu parles de "concepts" (je n'ai pas compris grand chose à ta phrase précédente), c'est guère mieux !

Non, je ne pensais pas au jeu de rôle, mais en effet, j’ai bien l’impression qu’il y a comme un problème de self hating geek là… Je parlais de l’art narratif en général, et du roman en particulier.

Oui, et ? On ne voit pas en quoi on ne pourrait pas apprendre sans jeu vidéo ce qu'on apprend avec, si tant est qu'on apprenne quelque chose avec.

Et c’est en cela tout à fait comparable à la marelle (qui en plus est un jeu de tapettes).

Link to comment
Tu cherches à comparer des pommes et des navets. Qu'il puisse être excessif est une chose, l'amour d'une mère est une chose épanouissante en soi. Jouer à un jeu vidéo, non.

Le mot-clé est "virtuel" : devant un jeu vidéo qui ne représente rien de réel, on ne s'épanouit pas. La même remarque vaut pour un tas de choses, d'ailleurs. Certaines lectures philosophiques (typiquement, la littérature constructiviste) sont un autre genre de masturbation intellectuelle, et on prend bien soin de les dénoncer sur ce forum, à raison.

Ta façon de pensée est totalitaire et nie la réalité. Si je te dis que je me suis épanoui en jouant aux jeux vidéos, que je me suis fait des amis, que j'ai appris des langues grâce à ce support, que vas-tu me répondre ? Un jeu vidéo peut autant représenter la réalité qu'un film, et d'ailleurs nombre de rpg (role playing game) ont piqué des idées au cinéma.

Est-ce qu'à Luis land, la seule chose qui vaille qlq chose est la Bible ? Désolé pour cette "attaque" ad hominem mais tes affirmations péremptoires sont fatigantes.

Link to comment
Si je te dis que je me suis épanoui en jouant aux jeux vidéos, que je me suis fait des amis, que j'ai appris des langues grâce à ce support, que vas-tu me répondre ?

Que tu aurais sans doute bien mieux pu faire ces choses sans jeu vidéo.

La même remarque vaut pour la réponse de neuneu2k : tu me parles "d'épanouissement" et de "sens". Ben si tu me dis que le sens du jeu vidéo c'est de développer le sens musical, je dis qu'il y a tromperie sur la marchandise, et que aller à des concerts, ou jouer du piano sont ce qu'il y a d'adéquat pour cela.

Quel épanouissement permet en tant que tel le jeu vidéo ?

edit (pour prouver que je ne suis pas un mauvais bougre) : ding !

Link to comment
Que tu aurais sans doute bien mieux pu faire ces choses sans jeu vidéo.

La même remarque vaut pour la réponse de neuneu2k : tu me parles "d'épanouissement" et de "sens". Ben si tu me dis que le sens du jeu vidéo c'est de développer le sens musical, je dis qu'il y a tromperie sur la marchandise, et que aller à des concerts, ou jouer du piano sont ce qu'il y a d'adéquat pour cela.

Quel épanouissement permet en tant que tel le jeu vidéo ?

edit (pour prouver que je ne suis pas un mauvais bougre) : ding !

[enfant/]Une volée de plaisir et d'excitation. Le piano et toussa, c'est des délires d'adultes emmerdants.[/enfant]

Chaque chose en son temps.

Link to comment
Quel épanouissement permet en tant que tel un clavier de 88 touches?

Ca vous arrive souvent de jouer à un clavier de 88 touches ? Plus sérieusement, vous n'allez pas me faire croire que vous prenez le jeu vidéo comme un moyen au même titre qu'un clavier. Vous utilisez le clavier pour jouer au jeu vidéo. A quelle fin "utilisez"-vous le jeu vidéo ?

Link to comment
Ca vous arrive souvent de jouer à un clavier de 88 touches ? Plus sérieusement, vous n'allez pas me faire croire que vous prenez le jeu vidéo comme un moyen au même titre qu'un clavier. Vous utilisez le clavier pour jouer au jeu vidéo. A quelle fin "utilisez"-vous le jeu vidéo ?

Un clavier à 88 touches ça faisait référence à un piano.

J'ai eu une meilleure connaissance de ce que sont des accords majeurs et mineurs grâce au jeu vidéo, et non grâce à mes profs de solfège qui visiblement soit, ignoraient ce qu'est un son et une harmonique soit, étaient incapables d'expliquer ça à une élève de 10 ans.

PS : un accord majeur c'est joyeux, un accord mineur c'est triste voila ce que l'on m'a dit à 10 ans.

Link to comment
Un clavier à 88 touches ça faisait référence à un piano.

Fort bien, la remarque vaut toujours : le piano, comme le clavier d'ordinateur, reste un outil, qui permet lui de s'exercer à faire de la musique, qu'on espère bonne. Que permet le jeu vidéo, en tant qu'outil ?

J'ai eu une meilleure connaissance de ce que sont des accords majeurs et mineurs grâce au jeu vidéo et non à mes profs de solfège qui visiblement soit ignoré ce qu'est un son et une harmonique soit étaient incapable d'expliquer ça à une élève de 10 ans.

Ah ça, je n'ai pas de problème pour le croire. Mais le fait est qu'en règle générale, on n'achète pas un jeu vidéo pour apprendre ce qu'est un accord majeur ou un accord mineur.

Link to comment
Que tu aurais sans doute bien mieux pu faire ces choses sans jeu vidéo.

La même remarque vaut pour la réponse de neuneu2k : tu me parles "d'épanouissement" et de "sens". Ben si tu me dis que le sens du jeu vidéo c'est de développer le sens musical, je dis qu'il y a tromperie sur la marchandise, et que aller à des concerts, ou jouer du piano sont ce qu'il y a d'adéquat pour cela.

Quel épanouissement permet en tant que tel le jeu vidéo ?

edit (pour prouver que je ne suis pas un mauvais bougre) : ding !

Non, je n'aurais pas pu mieux. Je n'aurais pas rencontré ces amis, je n'aurais certainement pas étudié en profondeur l'anglais et le japonais à 12 et 15 ans, c'est pas des préoccupations de gosse en général. Les jeux vidéos me l'ont permis. Certains ont même rencontré l'amour, se sont mariés et ont eu des gosses grâce à des MMO (et je parle pas de cas isolés, c'est arrivé deux fois dans ma guilde sur WoW lorsque j'y jouais). Je vois pas comment ils auraient pu faire "mieux" ailleurs.

Les jeux vidéos, comme plein de pratiques sont un moyen de rencontrer des personnes, de se sociabiliser contrairement à l'image véhiculée dans les médias (d'ailleurs, les médias disent toujours n'importe quoi, mais vous partagez leur "analyse" du côté néfaste des jeux vidéos, c'est drôle).

De toute façon, le plus important, c'est la curiosité, un gamin curieux se renseignera forcément sur la mythologique nordique lorsqu'il découvrira son invocation Odin dans un Final Fantasy (c'était ma dédicace du jour aux geeks :icon_up:)

A ce propos, j'aimerais savoir quelle est ton expérience des jeux vidéos, par curiosité.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...