Jump to content

[modéré]Hollande, le départ du comique français


Recommended Posts

Il était simple colonel en 1940 mais fut nommé officiellement général (à titre temporaire) lorsqu'il est rentré au gouvernement comme sous-secrétaire d'Etat .....quelques jours avant la signature de la capitulation à Compiègne et l'occupation de la moitié du territoire.

 

ça ne change rien, il s'est autoproclamé général lui même, c'est un gros con. il a servi à rien, il a trahi l'armée française et nos meilleurs officiers en Algérie. c'est un putain de tocard. il était même pas au courant du débarquement le mec. c'est un poseur, un emo. il n'a pas organisé non plus la résistance. Jean Moulin l'a fait. il n'a pas non plus mené de troupes. Leclerc l'a fait. tocard puissance max. ça m'étonne pas qu'il soit un modele pour les glandons. et il a vendu la France aux cocos. un vrai connard. sa seule réussite, c'est le rapatriement de l'or de NYC lors de la fin de l'étalon or. a part ça, c'est un raté. 

Link to comment

Il a été nommé général, il ne s'est pas proclamé.

De Gaulle a eu raison de pas aller voir le tour de France, on s'y fait Chier

Je confirme : c'est nul. Il est passé une fois en bas de chez moi. Ça dure trente secondes, du tout début à la toute fin, et on n'a même pas eu de Cochonou gratuit.
  • Yea 1
Link to comment

ça ne change rien, il s'est autoproclamé général lui même,

 

Non , il avait été nommé général, à titre temporaire, en 1940 avant d'être considéré comme déserteur, et donc déchu de ses grades militaires.

 

Sa plus grande réussite est d'avoir sorti la France de la m... dans laquelle elle était en 1958 et d'en avoir fait une des premières puissances mondiales en moins de 10 ans !

 

Certes, avec des méthodes que certains qualifieront de colbertistes..... mais seul le résultat compte.

Link to comment

voilà, destitué de son grade temporaire de général de brigade (le prolo du général quoi) plus ou moins fantoche, il l'a ramené quand même en tant que général maximo. général de rien du tout bien au chaud à londres. Churchill le trouvant farpaitement inutile, ne lui a même pas parlé du débarquement, hein. 

 

quand au mythe de l'homme providentiel, le même qui agite des drapeaux blancs au bout d'une demi heure de combat, en dépit de ses subalternes qui voulaient en découdre ; les allemands ne lui ont même pas rendu son sabre tellement ils l'ont jugé couard. ce même type, aurait construit la supposée puissance de la france des années 60 à lui tout seul (avec le résultat crypto communiste qu'on connait maintenant). 

 

uberlol.

 

c'est comme si je disais : Hollande a fait de la France l'une des premières puissances mondiales du XXIe. 

 

qui peut contredire une assertion aussi évidente ? Tu peux ? non. 

 

tu me files le n° de ton dealer ? 

Link to comment

Je confirme : c'est nul. Il est passé une fois en bas de chez moi. Ça dure trente secondes, du tout début à la toute fin, et on n'a même pas eu de Cochonou gratuit.

 Tu manges du saucisson? Mais sans frites alors. ...

 

Ah oui de Gaulle il a fait du mal avec les cocos 

Link to comment

c'est comme si je disais : Hollande a fait de la France l'une des premières puissances mondiales du XXIe. 

 

 

De Gaulle, lui, l'a fait et c'est reconnu par les historiens et économistes du monde entier.

Link to comment

Y a t-il des gaullistes sur ce forum ?

 

A part toi ?

Je n'ai rien contre le général, mais franchement, se réclamer de lui aujourd'hui ça me semble anachronique et irréaliste. Je ne pense pas qu'il serait gaulliste lui même s'il pouvait encore faire de la politique.

Link to comment

Jamais compris ce que signifait "être gaulliste"?

 

Un certain conservatisme social et moral (censure du cinéma, etc) ; en politique étrangère, une défense de l'indépendance nationale qui repose sur le fait de jouer les américains contre les soviétiques et réciproquement ; en politique intérieure, un compromis "gaullo-communiste" en faveur d'une économie mixte ( « Rien ne compte plus que le Plan, […] rien ne vaut le Plan. Il nous permet de nous tirer toujours d’affaire. […] Il faut créer une mystique du Plan. […] Vous m’entendez, Peyrefitte, le Plan, c’est le salut. » -Charles de Gaulle).

 

On peut ajouter la technique consistant à se faire élire avec les voix de toute la droite (y compris les ex-pétainistes) en leur faisant miroiter l'Algérie française, avant de les torpiller. Et une conception plus plébiscitaire que parlementaire des institutions républicaines.

Link to comment

 

Les emplois aidés, boulets pour trouver un vrai poste
 
Selon l’Insee, le passage par un contrat aidé dans le secteur non marchand réduit les chances futures de trouver un emploi non aidé.

Les emplois aidés, un remède qui aggrave le mal ? Selon une étude publiée vendredi par l’Insee et basée sur les bénéficiaires en 2008 de contrats largement subventionnés par l’Etat, «  l’effet moyen d’un passage par un contrat du secteur non marchand est significativement négatif sur le taux d’accès à l’emploi non aidé à moyen terme ». Deux ans et demi après leur passage en contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE), ces bénéficiaires n’étaient ainsi que 33 % à disposer d’un emploi non aidé, contre 38 % des personnes présentant les mêmes caractéristiques au départ mais non passé par un emploi aidé (groupe témoin). L’écart monte même à 12 points pour ceux qui avaient bénéficié d’un contrat d’avenir (16 % contre 28 % pour le groupe témoin).

Un constat cruel

C’est un résultat à première vue contre-intuitif, l’activité appelant l’activité et le travail valant en théorie toujours mieux que l’inactivité pour redresser son employabilité. L’étude, dont les conclusions rejoignent celles de précédents travaux du même type, avance plusieurs explications : à commencer par le fait que les emplois aidés dans le secteur non marchand (associations, collectivités locales, etc.) sont « trop éloignés des emplois auxquels le bénéficiaire est susceptible de postuler ultérieurement ». L’Insee évoque ainsi un « confinement dans des emplois publics sans perspective » et pointe notamment que ceux dont le contrat aidé s’est déroulé au sein de l’Education nationale « se réinsèrent sensiblement moins bien ».

Autre grand facteur explicatif avancé : « Un signal négatif du passage en contrat aidé pour les employeurs. » Un constat cruel mais connu : le jeune en emploi aidé aspirait à prouver sa capacité à travailler et à s’insérer ; il se retrouve au final estampillé « jeune à difficultés à éviter »...

Le contraste est saisissant avec l’impact d’un passage par un emploi aidé dans le secteur marchand, qui est lui, selon l’Insee, « significativement positif » : deux ans et demi après, les bénéficiaires d’un contrat initiative emploi (CIE) étaient 66 % à être en emploi non aidé, contre 43 % du groupe témoin non passé par le dispositif.

Un profond désaveu des politiques de l’emploi

Plusieurs éléments explicatifs : les bénéficiaires étaient moins éloignés de l’emploi au départ que ceux envoyés vers le secteur non-marchand ; l’expérience et les compétences alors acquises en entreprise sont plus « valorisables » sur le marché ; les employeurs sont plus nombreux que dans le public à embaucher les jeunes en contrat classique à l’issue de leur contrat. Au risque, dans ce dernier cas, que « l’effet positif capte en réalité un effet d’aubaine » (le jeune aurait été embauché de toutes façons et coûte juste moins cher le temps de son contrat aidé). Un effet que l’Insee pressent mais ne mesure pas précisément.

Ces résultats sonnent comme un profond désaveu des politiques de l’emploi en place, tant ce gouvernement, comme ses prédécesseurs, recourt largement aux contrats aidés en les ciblant sur le secteur non marchand (plus de 80 % des actuels emplois d’avenir par exemple). L’exécutif veut croire que l’effort en terme de formation demandé aux employeurs permettra d’assurer une meilleure insertion future des bénéficiaires.

 

Link to comment
Le contraste est saisissant avec l’impact d’un passage par un emploi aidé dans le secteur marchand, qui est lui, selon l’Insee, « significativement positif » : deux ans et demi après, les bénéficiaires d’un contrat initiative emploi (CIE) étaient 66 % à être en emploi non aidé, contre 43 % du groupe témoin non passé par le dispositif.

 

 

Amphigourique power

Link to comment

Y a t-il des gaullistes sur ce forum ?

Bien sûr que non. C'est liberaux.org, ici ; pas gaullistes.org. Si tu ne vois pas la différence, c'est fort dommage.
Link to comment

De Gaulle m’apparaît de suite beaucoup plus sympathique...en allant pas sur le tour de France. Ces politiciens qui cherchent la photo sur les événements sportifs sont pathétiques.

En 40, il conduit ses troupes en Belgique me semble-t-il, et il fallut un certain courage pour rassembler les résistants par la suite, il y avait beaucoup d'officines intéressées. Après il montra déjà a l'époque être un fin politicien (ce qui est mal en soi) mais sans les anglais il n'était rien. Son rôle dans la libération de la France est bien entendu 1000 fois exagéré, avec ou sans lui la chose était entendue pour les allemands.

Par contre il prit la pire décision politique du 20ème siècle, celle de donner les clés de certains pouvoirs aux cocos On en chie encore aujourd'hui, il aurait mérité d'être pendu pour ne pas avoir fait appel aux américains afin de nettoyer tout ça.

Par contre à partir de 58, ses décisions ne furent pas si dégueulasses que cela, il ramena un peu de rigueur dans les comptes publics, la gestion de la monnaie, libéralisa pas mal les exportations et les importations, baissa les droits de douane et limita le taux d'imposition. Et puis De Gaulle était peut-être gaulliste mais j'aime beaucoup rappeler aux droitards que ce fut celui qui permit l'arrivée des immigrés en masse grâce aux accord bilatéraux avec les pays méditerranéens.

Bon et puis il décolonisa l'Afrique qui épuisait économiquement parlant la France.

C'est aussi sous De Gaulle que la femme peut travailler et retirer en banque sans l'accord du mari aussi. Il y a eu des choses positives.

Link to comment

Heu les réformes économiques c'est Rueff, Pinay et Armand hein. La bonne idée de mongénéral a été de leur faire confiance.

[Troll] Un peu comme Pinochet, donc. [/Troll]
Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...