Aller au contenu
Lancelot

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants

Messages recommandés

Juste des victimes qui jouent aux victimes, et s'en déresponsabilisent sur autrui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha non, c'estobligatoire que le texte soit justifié au contraire.

 

d'ailleurs nous on a eu des exigences sur la Mise en page:

TNR, 12, interligne 1.5, texte justifié

 

En Master, j'avais un fascicule de 20 pages pour tout expliquer au niveau des normes...

 

Catastrophe... En doctorat, c'était pas aussi strict, mais les mecs du master étaient quand même des gros barges.

 

Mais je kiffe word, pour en avoir essayé plein d'autres, en particulier la toute dernière version.

 

Et un texte pas justifié, ça fait brouillon, c'est moche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à lord byron.

 

Je propose de lui accordons l'égalité en droit avec les zanimaux :

abattage-2.JPEG

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et un texte pas justifié, ça fait brouillon, c'est moche.

 

C'est pas l'avis de tous les concepteurs de charte graphique oueb. Parfois la justification fait cheap.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un classique :

DoaDxcn.jpg

Marrannt, j'ai bossé dans le passé avec le sosie de ce type (juste avec une tête plus ronde). Il était musclé en T : des bras gros comme des cuisses, mais des cuisses épaisses comme des bras. Des pecs qui déformaient son T-shirt, mais pas de fesses. Les ravages de l'amour de la fonte, quoi. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant, quand je devais montrer en quoi l'égalitarisme c'était malsain, je montrais L'URSS ou le régime Khmer Rouge.

Maintenant, je montre tumblr. C'est beaucoup plus percutant, c'est contemporain et c'est... monstrueux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce que vous trouvez drôle dans cette image ?

Dans une certaine mesure, je suis d'accord avec la dame obèse. La grosse, quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas l'avis de tous les concepteurs de charte graphique oueb. Parfois la justification fait cheap.

 

 

 

Ils perdent un lecteur avec moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce que vous trouvez drôle dans cette image ?

Dans une certaine mesure, je suis d'accord avec la dame obèse. La grosse, quoi.

Comment peux-tu la juger obèse juste en la regardant, espisse de santéiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons qu'elle exprime mal ses griefs.

La question est en soi est profondément outrageante. Sous prétexte de dire que quelqu'un est en bonne santé ou non on lui reproche tout simplement sa difformité physique. Parce qu'il faudrait un peu arrêter l'hypocrisie et admettre que le principal marché des clubs de fitness et consorts, c'est le marché du corps sexué et de la baise, en d'autres termes, d'un corps désirable. La majorité des gros qui se mettent à faire du sport ne le font pas pour être "healthy" mais parce qu'à leurs yeux, c'est le seul moyen pour pouvoir rétablir un contact avec quelqu'un de la gente féminine (ou la même gente chez les homosexuels). D'où le fait que les questions d'obésité ne sont pas tant des questions de santé publique que de violence symbolique profondément ancrée dans l'aspect purement social de la sexualité. 

Voir ce type au faciès nazi regarder de manière condescendante une femme, prétendant qu'il la traite ainsi parce qu'elle n'est pas en bonne santé alors qu'en fait tout ce qu'il a à lui reprocher c'est d'être grosse ergo laide est absolument terrifiant.

 

Toute cette mode impacte aujourd'hui d'ailleurs les adolescents, notamment de la gente masculine, parmi lesquels une frange non-négligeable exhibent sur des réseaux sociaux, torses nus, le résultat de séances intenses de musculation. Croire qu'ils font ça pour la santé relève de la naïveté sinon de la mauvaise foi. Et ces adolescents-là sont les dirigeants de clubs de fitness et professeurs d'EPS de demain, de dangereux kapos qui émettront spontanément un jugement moral sur une personne sur le seul fondement de son apparence physique.

 

D'ailleurs, ironiquement, ces gens-là qui promeuvent un travail accentué sur le corps sont aussi friands de consommations très probablement nocives pour ce dernier (énormes charges protéinées, repas peu équilibrés, sèche, etc).

Disons que je distingue bien deux choses ici, ceux qui prennent soin du corps et ceux qui prennent soin de leur corps. Les premiers s'attachent autant au métabolisme qu'à la nutrition et ne voient en leur apparence qu'une conséquence de leur travail sur eux-mêmes, tandis que les seconds, qui sont les plus nombreux, ont comme unique fin leurs abdominaux et leurs pectoraux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons qu'elle exprime mal ses griefs.

C'est une façon très gentille de l'exprimer, oui :)

il faudrait un peu arrêter l'hypocrisie et admettre que le principal marché des clubs de fitness et consorts, c'est le marché du corps sexué et de la baise, en d'autres termes, d'un corps désirable.

Les mécanismes naturels du désir servent justement à sélectionner un partenaire "fit", dans les deux sens anglo-saxons du terme. Les gens qui dénoncent la sexualisation du discours commercial et les retouches omni-présentes des images l'oublient un peu vite.

La majorité des gros qui se mettent à faire du sport ne le font pas pour être "healthy" mais parce qu'à leurs yeux, c'est le seul moyen pour pouvoir rétablir un contact avec quelqu'un de la gente féminine (ou la même gente chez les homosexuels). D'où le fait que les questions d'obésité ne sont pas tant des questions de santé publique

Ah, "publique". Au niveau public oui, d'accord, par contre au niveau individuel je constate le contraire. La première motivation de l'obèse qui franchit le pas de se montrer dans une salle de sport c'est la santé, pas le sexe. D'ailleurs pas mal d'entre eux sont mariés voire ont des enfants. Par contre la violence symbolique dont tu parles ensuite est souvent la raison pour laquelle ils arrêtent d'y aller :(

Voir ce type au faciès nazi regarder de manière condescendante une femme, prétendant qu'il la traite ainsi parce qu'elle n'est pas en bonne santé alors qu'en fait tout ce qu'il a à lui reprocher c'est d'être grosse ergo laide est absolument terrifiant.

Alors une petite révélation perso: quand on fait le métier qu'il fait on apprend très vite et instinctivement à détecter les ennuis de santé spécifiques d'une personne par des indices visuels. Maintenant, je n'ai pas vu l'émission en question, ce qui a été dit avant ou pas, etc. La plupart de ceux qui prétendent "s'accepter" et disent vouloir "changer l'image" de l'homme ou de la femme dans la société, que c'est normal ou génial d'être malade, sont des hypocrites d'une calibre supérieur, dont l'action est souvent nuisible à ceux qu'ils prétendent d'aider.

Et ces adolescents-là sont les dirigeants de clubs de fitness et professeurs d'EPS de demain, de dangereux kapos qui émettront spontanément un jugement moral sur une personne sur le seul fondement de son apparence physique.

Je me demande quels souvenirs d'enfance tu as... Parce que dans la mienne, tous les enfants se comportaient comme ça entre eux, tout le temps. Et ça remonte à loin, de plus la comparaison avec l'expérience similaire de mon père confirme que ce n'était pas nouveau.

Jim, un avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les mécanismes naturels du désir servent justement à sélectionner un partenaire "fit", dans les deux sens anglo-saxons du terme. Les gens qui dénoncent la sexualisation du discours commercial et les retouches omni-présentes des images l'oublient un peu vite. 

 

Je me demande vraiment si ce genre de théorie est encore valable aujourd'hui. Ca me semble réellement préhistorique, quasiment animal. A-t-on des études là-dessus ?

Je pense que l'aspect social du corps, c'est-à-dire la manière dont il est perçu selon les époques et les groupes a un impact bien plus important sur le choix du partenaire que ce genre d'"instincts" si je puis dire.

 

Ah, "publique". Au niveau public oui, d'accord, par contre au niveau individuel je constate le contraire. La première motivation de l'obèse qui franchit le pas de se montrer dans une salle de sport c'est la santé, pas le sexe. D'ailleurs pas mal d'entre eux sont mariés voire ont des enfants. Par contre la violence symbolique dont tu parles ensuite est souvent la raison pour laquelle ils arrêtent d'y aller  :(

 

De quel obèse parlons-nous donc ? De l'obèse comme celle de l'image ou du type empoté, gras, bref, le type qui n'est pas du genre à make you feel horny mais qui est pour autant capable de monter trente marches sans respirer comme une usine EDF ? C'est peut-être vrai pour le premier, pour le second j'en doute. De par mon expérience personnelle, la plupart des types gras que je connais (et qui n'étaient pas obèses morbides, juste gras) qui ont fréquenté des fitness clubs l'ont fait pour avoir de nouveau accès à une vie sentimentale/sexuelle, pas pour des raisons de santé.

 

Je suis d'accord avec toi sur ce point : la plupart de ceux qui prétendent "s'accepter" (...) sont des hypocrites d'une calibre supérieur. Ce que je fais juste remarquer, c'est que le coach fitness au faciès nazi est tout autant hypocrite en parlant santé alors qu'il devrait tout simplement parler baise et désirabilité. Même si, en effet, dans le cas de la dame concernée, on peut juger à vue d’œil qu'elle encourt de graves problèmes de santé à l'avenir, si tant est qu'elle n'en subit pas déjà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils perdent un lecteur avec moi.

Donc tu ne lis jamais d’articles du washington post, par exemple :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons qu'elle exprime mal ses griefs.

La question est en soi est profondément outrageante. Sous prétexte de dire que quelqu'un est en bonne santé ou non on lui reproche tout simplement sa difformité physique. Parce qu'il faudrait un peu arrêter l'hypocrisie et admettre que le principal marché des clubs de fitness et consorts, c'est le marché du corps sexué et de la baise, en d'autres termes, d'un corps désirable. La majorité des gros qui se mettent à faire du sport ne le font pas pour être "healthy" mais parce qu'à leurs yeux, c'est le seul moyen pour pouvoir rétablir un contact avec quelqu'un de la gente féminine (ou la même gente chez les homosexuels). D'où le fait que les questions d'obésité ne sont pas tant des questions de santé publique que de violence symbolique profondément ancrée dans l'aspect purement social de la sexualité.

Voir ce type au faciès nazi regarder de manière condescendante une femme, prétendant qu'il la traite ainsi parce qu'elle n'est pas en bonne santé alors qu'en fait tout ce qu'il a à lui reprocher c'est d'être grosse ergo laide est absolument terrifiant.

Toute cette mode impacte aujourd'hui d'ailleurs les adolescents, notamment de la gente masculine, parmi lesquels une frange non-négligeable exhibent sur des réseaux sociaux, torses nus, le résultat de séances intenses de musculation. Croire qu'ils font ça pour la santé relève de la naïveté sinon de la mauvaise foi. Et ces adolescents-là sont les dirigeants de clubs de fitness et professeurs d'EPS de demain, de dangereux kapos qui émettront spontanément un jugement moral sur une personne sur le seul fondement de son apparence physique.

D'ailleurs, ironiquement, ces gens-là qui promeuvent un travail accentué sur le corps sont aussi friands de consommations très probablement nocives pour ce dernier (énormes charges protéinées, repas peu équilibrés, sèche, etc).

Disons que je distingue bien deux choses ici, ceux qui prennent soin du corps et ceux qui prennent soin de leur corps. Les premiers s'attachent autant au métabolisme qu'à la nutrition et ne voient en leur apparence qu'une conséquence de leur travail sur eux-mêmes, tandis que les seconds, qui sont les plus nombreux, ont comme unique fin leurs abdominaux et leurs pectoraux.

Le problème c'est que c'est interdit de dire aux gens qu'ils sont moches parce que gros.

Et l'autre problème, c'est que ce genre de personne, si tu leur dit qu'ils sont moches, ils vont te dire que non et que t'es juste manipulé par la méchante société. Et que c'est pas à eux de changer mais à la société pour qu'elle les accepte

C'est complètement débile, s'ils veulent être kiffé qu' ils se fassent maigrir, s'ils s'en Foutent, qu'ils restent comme ils sont mais qu'ils arrêtent de dire que c'est de la Faute aux autres.

Le sous entendu c'est que c'est normal ou cool d'être gros, mais c'est pas le cas. Y'a une marge acceptable mais dans l'ensemble ça serait mieux pour eux d'être à un poids qui leur défonce pas les articulations et leur ruine pas le système cardiaque. Le mec a parfaitement raison de pointer ce fait du doigt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est que c'est interdit de dire aux gens qu'ils sont moches parce que gros.

Et l'autre problème, c'est que ce genre de personne, si tu leur dit qu'ils sont moches, ils vont te dire que non et que t'es juste manipulé par la méchante société. Et que c'est pas à eux de changer mais à la société pour qu'elle les accepte

C'est complètement débile, s'ils veulent être kiffé qu' ils se fassent maigrir, s'ils s'en Foutent, qu'ils restent comme ils sont mais qu'ils arrêtent de dire que c'est de la Faute aux autres.

Le sous entendu c'est que c'est normal ou cool d'être gros, mais c'est pas le cas. Y'a une marge acceptable mais dans l'ensemble ça serait mieux pour eux d'être à un poids qui leur défonce pas les articulations et leur ruine pas le système cardiaque. Le mec a parfaitement raison de pointer ce fait du doigt

 

AMHA, le problème c'est qu'il y a des cons qui viennent emmerder les gros parce qu'ils les trouvent moches / en mauvaise santé... :icon_rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mec lui demande juste si elle est en bonne sante, ce qui me semble être une question essentielle quand on parle d’obésité.

Il lui reproche rien, il s'en fout qu'elle soit grosse je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi le mec ne m’a pas semblé agressif. Ça me fait penser à une FAQ du JdG ou il explique que ces fans qui le préférait quand il avait un surpoids sont gentils, mais qu'il souffrait d'obésité morbide et qu'il avait une ou deux décennie (je me rappelle plus trop) d’espérance de vie en moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos de l'image, c'est une émission de télé donc bon. La présentatrice qui interroge un prof de fitness sur Jenny et Dorothy...

(Je répondrais simplement au post de NoName mais je ne devrais pas m'aventurer sur ce topic !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à lord byron.

 

Mon dieu, quelle voix nasillarde et quel accent insupportables !

 

Bon, moi je constate que les plantes ont les mêmes intérêts à vivre et à ne pas souffrir. 

Il fait quoi pour les plantes, le monsieur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant je sais aussi que quand on est gros c'est très vite gonflant que certains reviennent dessus sans arrêt, même par souci de te faire aller mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant je sais aussi que quand on est gros c'est très vite gonflant que certains reviennent dessus sans arrêt, même par souci de te faite aller mieux.

Je confirme, mais la réaction de la femme me fait quand même pitié.

Toujours à se justifier et à se cacher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AMHA, le problème c'est qu'il y a des cons qui viennent emmerder les gros parce qu'ils les trouvent moches / en mauvaise santé... :icon_rolleyes:

 

Non mais fucking nawak, les gros arretent de se faire emmerder au collège, les gens ne vont pas "expressément emmerder les gros dans la rue dès qu'ils en voient un". C''est nimp. Et Voy qui traite le coach sportif de nazi sous prétexte qu'il est blond, total nawak, il la juge que dalle, il est juste en train de crier intérieurement en entendant le maximum bullshit qu'elle est en train de balancer. J'ai de la peine pour lui. Beaucoup de peine. Parce que c'est tellement frustrant de devoir fermer sa gueule quand on a du bullshit émotionnel en face de soi qui n'a aucun discernement et qu'on sait qu'on aura beau opposer des arguments logiques et des faits, l'autre dingo va continuer de s'arc-bouter sur ses positions émotionnelles délirantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×