Jump to content

Recommended Posts

Il y a 9 heures, Neomatix a dit :

Qwant c'est le moteur de recherche avec les mêmes résultats que Bing dont l'apparence fait penser à un MSN sous filtre Instagram ?

Ouais non, c'est moche. Et en plus on n'est même pas trackés dont la recherche et le shopping sont moins bien optimisés.

Et en plus c'est crony.

 

Pas les mêmes résultats chez moi entre Bing et Qwant. Ce qui ne veut pas dire que Qwant ne se sert pas du moteur de Bing.

 

Quant au tracking publicitaire, c'est une technique géniale qui pourrait rendre de grands services si elle n'était aussi pervertie et aussi massive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que je fais partie de ceux qui sont pas fan fan de revoir 15 fois une pub pour un produit pour lequel j'ai fais une recherche.

 

Alors je comprends que pour certains se soient super cool.

Moi cela me gonfle cette impression d'être traqué.

 

Sans doute la différence générationnelle.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Techniquement c'est vous (par l'intermédiaire de votre navigateur) qui acceptez les requêtes vers des serveurs publicitaires. Ceux qui sont un minimum renseignés ont des bloqueurs (les whitelist/blacklist ne viennent pas forcément d'un tiers, par exemple moi je me la construis moi même au fur et à mesure), les moldus qui n'ont pas de temps à perdre laissent passer toutes les connexions. On a de la chance de pouvoir surfer avec cette liberté de choix (je suis pas sûr que ça continue comme ça pendant longtemps, pour l'instant les développeurs sont trop feignants pour installer sur leurs serveurs des modules publicitaires).

 

J'avais développé un userscript pour Liborg qui permettait de faire une recherche Qwant sur les sites de la galaxie Liborg (Contrepoints, le forum, wikiberal etc) ça fonctionnait bien (avant le nouveau design !) et mieux que la fonction Recherche du forum, et Qwant ne me bloquait pas (contrairement à Google de mémoire qui lui m'empêchait de faire ça)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Neomatix a dit :

Springer c'est crony.

 

C'est bien de balancer une affirmation péremptoire comme ça sans source. Tu veux dire quoi par là ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
C'est bien de balancer une affirmation péremptoire comme ça sans source. Tu veux dire quoi par là ? 

Ils soutiennent Tusk et utilisent la commission européenne pour attaquer Google au lieu de leur faire concurrence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Neomatix a dit :


Ils soutiennent Tusk et utilisent la commission européenne pour attaquer Google au lieu de leur faire concurrence.

 

Faut se relire, tu accuses une boite qui investit dans un projet qui fait concurrence à Google (plutôt des même, ils ont plusieurs investissements similaires) en disant qu'elle ne le fait pas ? Quant à porter plainte pour abus de position dominante, ça n'a rien de crony. Et pour Tusk, ça se voit un peu trop la mauvaise recherche Google faite dans l'urgence hein ;)

 

Pour parler des vrais sujets, le tracking publicitaire n'est pas vraiment un sujet à ce stade, les technos ne sont pas du tout assez abouties pour faire quelque chose qui menace sérieusement la vie privée là. Imho c'est plutôt le sujet de la dépendance à un unique acteur d'une part et la surveillance étatique évidemment 

 

 

Il y a 6 heures, Marlenus a dit :

J'avoue que je fais partie de ceux qui sont pas fan fan de revoir 15 fois une pub pour un produit pour lequel j'ai fais une recherche.

 

Alors je comprends que pour certains se soient super cool.

Moi cela me gonfle cette impression d'être traqué.

 

Sans doute la différence générationnelle.

 

Ce que tu observes en grande masse, c'est que le taux de clic est 10* supérieur sur ces pubs retargetées. Donc chiant ou pas, ça paie

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Lexington a dit :

Quant à porter plainte pour abus de position dominante, ça n'a rien de crony.

 

Comme l'appréciation de l'abus de position dominante est totalement arbitraire et que cette appréciation est faite par l'administration, si c'est bien du cronyism.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un anarcap dans son monde théorique peut-être. Dans la vraie vie, il y a un détail qui s'appelle le droit de la concurrence, et une entreprise contre qui la plainte est portée qui est encore bien plus crony https://www.theguardian.com/us-news/2015/dec/18/google-political-donations-congress  

 

Mais effectivement, c'est plus simple de balancer juste un péremptoire "c'est crony", ça évite de réfléchir au moins :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Lexington a dit :

Pour un anarcap dans son monde théorique peut-être. Dans la vraie vie, il y a un détail qui s'appelle le droit de la concurrence, et une entreprise contre qui la plainte est portée qui est encore bien plus crony https://www.theguardian.com/us-news/2015/dec/18/google-political-donations-congress 

 

Oui, je sais, j'ai subit plus d'un cours de droit européen de la concurrence pour savoir que l'appréciation est totalement arbitraire (notamment la definition du marché pertinent) et que c'est l'administration qui fait les règles et juge. Dans le vrai monde d'aujourd'hui et non dans l'univers théorique des anarcaps, les lois sont extrêmement vagues et déléguent à l'administration la creation des règles pratiques, leur appréciation, leur exécution et leur application. C'est d'ailleurs un des sujets soulevés par l'actuel nominé à la SCOTUS qui n'est pas un anarcap vivant dans son monde théorique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

À ma connaissance, la seule technologie que Qwant apporte en propre concerne l'indexation de Twitter. 

 

Quant à la recherche classique sur le web, ils le nient, mais à mon avis en réalité, leur service est parfaitement entièrement basé sur Bing. Au départ, ils utilisaient simplement un abonnement à l'API Azure de Microsoft pour taper dans les résultats de Bing, mais je pense qu'ils ont aujourd'hui accès à un index dédié que Microsoft gère pour eux, un index sur lequel ils ont peut-être la possibilité de requêter en jouant sur la pondération de certains critères. Bref, c'est relativement léger techniquement pour l'instant.

 

On se moque parfois d'Exalead, mais François Bourdoncle est d'une toute autre trampe techniquement. Je m'appuie pour dire ça sur le fait que les titres et les extraits des pages de résultats sont identiques entre Bing et Qwant, la troncature est faite au même endroit, l'extrait de la page selon la requête est le même, etc., c'est une signature technique difficile à expliquer autrement.

 

Reste qu'ils se débrouillent très bien pour faire parler d'eux, et que leur proposition rencontre un écho très honorable chez les utilisateurs, et c'est déjà pas mal du tout. Il y a juste à mon avis une belle part de tromperie sur leurs affirmations de maîtrise technique : on est très loin d'un Google français. La BPI pour une fois d'ailleurs ne s'y est pas trompé et a refusé pour cette raison précise de suivre la CDC dans son investissement de 15M€ dans Qwant.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils soutiennent Tusk et utilisent la commission européenne pour attaquer Google au lieu de leur faire concurrence.
 
Faut se relire, tu accuses une boite qui investit dans un projet qui fait concurrence à Google (plutôt des même, ils ont plusieurs investissements similaires) en disant qu'elle ne le fait pas ? Quant à porter plainte pour abus de position dominante, ça n'a rien de crony. Et pour Tusk, ça se voit un peu trop la mauvaise recherche Google faite dans l'urgence hein default_wink.gif


L'histoire du droit de la concurrence, et en particulier des politiques anti-trust est tellement jonché de cronyism que l'on peut raisonnablement présumer le second quand on observe un recours au premier.
Quant à Tusk j'avais vu ça à l'époque (comme le recours devant la commission d'ailleurs). Pourquoi ? Springer ne soutient pas Tusk ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toujours pareil : il n'existe pas vraiment d'endroit ni de système dans lequel tu puisses éviter d'en passer par un certain cronysme, ou au moins par une certaine influence de l'Etat.

Tout dépend de ton niveau de pragmatisme (j'utilise pas ce mot pour rigoler) : soit tu considères que comme tu ne vas rien pouvoir y changer, tu serais con de te priver de développer une activité économique lucrative et qui te permet, en interne au moins, de répondre partiellement à tes valeurs et tu fais avec ; soit tu considères que tu ne veux en aucun cas manger de ce pain là et tu ne rentres pas là-dedans.

 

J'ai été confronté à ce cas (le choix était plus simple) quand il a fallu que je me décide à poursuivre ou non le développement de la boîte que j'avais montée pendant ma thèse. Avec une trop forte dépendance à la subvention, à la commande publique et soumis à la concurrence manifestement déloyale d'organismes étatiques ou para-étatiques, j'ai jugé que c'était bancal économiquement et trop contraire à mes principes pour que je puisse le supporter. J'ai renoncé.

Il y a probablement des cas pour lesquels c'est plus acceptable et c'est à chacun de savoir où il se situe par rapport à ça. Personne n'est obligé non plus de devenir un martyr silencieux et invisible de la cause libérale. Vaste et vieux débat que chacun doit trancher en son âme et conscience.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Asthenik a dit :

On se moque parfois d'Exalead,

 

Je trouve que les résultats fournis par Exalead sont assez curieux pour ne pas dire fantaisistes. En tout cas, je n'ai pas compris la logique du moteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Rocou a dit :

Je trouve que les résultats fournis par Exalead sont assez curieux pour ne pas dire fantaisistes. En tout cas, je n'ai pas compris la logique du moteur.

 

La priorité d'Exalead n'est plus depuis longtemps, si ça l'a jamais vraiment été, de fournir un bon service aux internautes (et ils sont d'ailleurs d'assez mediocres développeurs web et ergonomes). Ils sont plus tournés vers les solutions de recherche pour entreprises.

 

Mais la densité en matière grise qu'il y avait chez eux et les moyens dont ils ont disposés, en contraste avec l'insuffisance des résultats obtenus, te donnent une idée des moyens intellectuels et financiers démentiels qu'il faut pour développer quelque chose qui approcherait la pertinence de Google ou Bing... et à quel point Qwant se fait mousser quant à sa maîtrise technique réelle.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu comme Apple qui n'invente rien mais qui sait merveilleusement bien se servir de l'existant. Si Qwant se base sur le moteur de Bing, il est, de mon point de vue, bien meilleur que ce dernier et bien plus agréable que Google. Je saurais m'en contenter :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/03/2017 à 10:27, Neomatix a dit :

 

Quant à Tusk j'avais vu ça à l'époque (comme le recours devant la commission d'ailleurs). Pourquoi ? Springer ne soutient pas Tusk ?

 

à l'époque = il y a quelques jours. Et je n'en sais rien qui soutient qui, mais l'article en question faisait état en gros d'une newsletter interne qui se félicitait du choix de Tusk pour un nouveau mandat de président du Conseil Européen. Tu parles d'un soutien. C'est surtout le gouvernement conservateur polonais qui tente de mettre les médias au pas dans une démarche aussi antilibérale que possible.

Le 24/03/2017 à 20:08, Asthenik a dit :

À ma connaissance, la seule technologie que Qwant apporte en propre concerne l'indexation de Twitter. 

 

Quant à la recherche classique sur le web, ils le nient, mais à mon avis en réalité, leur service est parfaitement entièrement basé sur Bing. Au départ, ils utilisaient simplement un abonnement à l'API Azure de Microsoft pour taper dans les résultats de Bing, mais je pense qu'ils ont aujourd'hui accès à un index dédié que Microsoft gère pour eux, un index sur lequel ils ont peut-être la possibilité de requêter en jouant sur la pondération de certains critères. Bref, c'est relativement léger techniquement pour l'instant.

 

On se moque parfois d'Exalead, mais François Bourdoncle est d'une toute autre trampe techniquement. Je m'appuie pour dire ça sur le fait que les titres et les extraits des pages de résultats sont identiques entre Bing et Qwant, la troncature est faite au même endroit, l'extrait de la page selon la requête est le même, etc., c'est une signature technique difficile à expliquer autrement.

 

Reste qu'ils se débrouillent très bien pour faire parler d'eux, et que leur proposition rencontre un écho très honorable chez les utilisateurs, et c'est déjà pas mal du tout. Il y a juste à mon avis une belle part de tromperie sur leurs affirmations de maîtrise technique : on est très loin d'un Google français. La BPI pour une fois d'ailleurs ne s'y est pas trompé et a refusé pour cette raison précise de suivre la CDC dans son investissement de 15M€ dans Qwant.

 

Très intéressant merci. J'ai fait le test avec une requête Contrepoints sur Bing et Qwant et, malgré un ordre des résultats différents, les titres et extraits sont les mêmes. Une exception : Facebook, où la date de mise à jour de l'extrait semble différer entre les deux. C'est compatible avec ton explication ?

 

Sinon, tu vois quoi comme business model pour ce genre de sites ? Car là c'est tout sauf clair.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Lexington a dit :

Très intéressant merci. J'ai fait le test avec une requête Contrepoints sur Bing et Qwant et, malgré un ordre des résultats différents, les titres et extraits sont les mêmes. Une exception : Facebook, où la date de mise à jour de l'extrait semble différer entre les deux. C'est compatible avec ton explication ?

 

Oui, ça n'est pas contradictoire. J'utilise moi-même l'API de Bing pour... euh... ma start-up, et l'âge de l'index est souvent différent avec celui de Bing.com. Microsoft a simplement de multiples datacenters qui ne sont pas nécessairement tous synchronisés en permanence.

 

Il y a 8 heures, Lexington a dit :

Sinon, tu vois quoi comme business model pour ce genre de sites ? Car là c'est tout sauf clair.

 

Il faudrait en fait voir quel est précisément le deal entre Qwant et Bing/Microsoft pour bien pouvoir juger de la structure de coût de Qwant, et de comment s'effectue le partage des recettes publicitaires entre les deux entités. Qwant dépense semble-t-il pas mal d'argent en matosse, peut-être que l'accord consiste pour eux à couvrir les frais de matériel, contre un bon pourcentage des recettes publicitaires et la possibilité de customizer leurs résultats ?

 

Il y a des solutions techniques qui peuvent permettre de préserver leur promesse de respect de la vie privée avec une bonne performance publicitaire, mais ça passera par le développement d'une solution en interne et en propre. Il faudra une taille critique pour faire ça et il faudra voir de quel œil Microsoft verra ça. Au feeling, ils me semblent un peu pieds et mains liés à MS qui contrôle à la fois les fondamentaux techniques et leur plateforme publicitaire.

 

Pour aller plus loin, leur problème aussi sera d'aller au delà des internautes sensibles aux problématiques du "made in France" (une forme d'imposture en l’occurrence) et du respect de la vie privée. De mon point de vue, il leur manque un vrai produit d'appel qui fait la différence qualitativement. Mais je ne suis peut-être pas objectif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Champeau, c'est pas celui qui a vendu ratiatum quand il parlait encore de bitcoin à 1€ pour produire cette merde de numerama actuelle 100% consensuelle malthusienne qui conchie la blockchain? A l’époque de ratiatum il était versé dans le numérique de la bonne manière, maintenant ses tweets attaquent les mecs qui le mettent à genou à coup de cécuikidikié sur le https, c'est plus exactement le même boulot. Va falloir qu'il m'explique comment il justifie son poste de directeur éthique si 5% de l'article est vrai ... En attendant son site ressemble de plus en plus à sa carrière, une coïncidence sans doute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est sûr, c'est que Champeau est un gros gauchiste qui tâche.

Qu'en coulisses il soit comme de nombreux prédécesseurs ne m'étonnerait qu'à moitié.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moi qui ai ouvert ce fil et je dois dire que j'ai abandonné qwant depuis plusieurs mois. Lenteur, plantages à répétition et surtout résultats de recherche très incomplets.

 

Ce qui m'étonne c'est que le "scandale" ne sorte qu'aujourd'hui alors que l'on sait depuis le début que le moteur de recherche de qwant, c'est bing. Cela ne m'étonnerait pas que Microsoft ait fait pression pour leur refourguer du cloud à la mord-moi-le-noeud, c'est à dire du vent, vendu fort cher: "Attention mon gars, si tu ne raques pas pour mon cloud de la mort-qui-tue, tu n'auras plus accès à Bing".

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et du coup, tu es sur Bing ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non! :lol:

 

Retour sur google, il est sans conteste le meilleur. Mais je prends beaucoup de précautions sinon les résultats sont faussés. Le problème de Google est qu'il t'affiche des résultats publicitaires bien avant les infos que tu cherches. Et je ne parle pas seulement des annonces explicitement notées comme "annonces".

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Startpage @Rocou :D, tu auras les mêmes résultats, sans les pubs et le tracker. Faut juste se faire à l'interface.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'utilise Bing pour les photos qui permettent de découvrir de nouveaux lieux à chaque ouverture. C'est sympa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Dispo uniquement pour les abonnés. Il y a cette photo qui traine :

Révélation

 

image.thumb.png.c4534ca89cc1484f5fc2663cb53646af.png

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mort de rire.

C'est incroyable, tous les machins fortement subventionnés publics ou semi publics terminent dans la fange. C'est à celui qui va se goinfrer le plus tout en se pavanant et en claironnant partout l'éthique dont il fait preuve.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Rocou a dit :

Mort de rire.

C'est incroyable, tous les machins fortement subventionnés publics ou semi publics terminent dans la fange. C'est à celui qui va se goinfrer le plus tout en se pavanant et en claironnant partout l'éthique dont ils font preuve.

Tout en se victimisant vis-à-vis de concurrents plus performants qu'eux.

La voilà la french touch moderne.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dénigrement c'est facile. Mais si Qwant est inconnu à l'étranger, en France il représente quand même 8,5% de part de marchés des moteurs de recherche... ou peut-être 0,55%, on sait pas très bien : 

 

https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/03/non-qwant-ne-pese-pas-8-des-parts-de-marche-des-moteurs-de-recherche-en-france_1681857

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...