Jump to content

Recommended Posts

@Flashy : pas de problème pour le "ce qui me...", j'ai édité. Mon message portait davantage sur ce que j'ai cité et qui entourait cette partie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 hours ago, Flashy said:

...

De même, le nombre d'êtres humains a pas mal augmenté entre 1900 et maintenant. Il est fort probable que la croissance exponentielle de la population ne soit pas sans effet sur l'environnement et les écosystèmes. D'ailleurs, les effets de l'augmentation de la population sont, à mon avis, beaucoup plus importants sur l'environnement à l'heure actuelle qu'un éventuel réchauffement climatique. En toute logique, accélérer la transition démographique (en Afrique, notamment) devrait donc être la top priorité. 

les masques tombent 

il n'est guère clair comment on peut être pour la liberté sauf la liberté de naître vu que toutes découlent de celle là 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Cugieran a dit :

Moi, je laisse faire. Et la Terre et les gens. Il viendra un jour ou le bourbier africain sera drainé tout seul.

 

+1. Pour croire qu'on peut changer artificiellement le destin des millons de gens, le sens de la variation climatique globale et autres joyeusetés, faut vraiment être un étatiste forcené du dernier cercle.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Groucho Marx a dit :

 

+1. Pour croire qu'on peut changer artificiellement le destin des millons de gens, le sens de la variation climatique globale et autres joyeusetés, faut vraiment être un étatiste forcené du dernier cercle.


Vouloir la fin de dicatures sanguinaires, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.
Vouloir un développement économique harmonieux, reposant (notamment) sur la fin des violences et de la corruption, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.
Assurer aux femmes la liberté de se marier et de disposer de leur corps, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.

 

Les libéraux sont donc des étatistes forcenés du dernier cercle. 

OK. Je vois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Flashy a dit :


Vouloir la fin de dicatures sanguinaires, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.
Vouloir un développement économique harmonieux, reposant (notamment) sur la fin des violences et de la corruption, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.
Assurer aux femmes la liberté de se marier et de disposer de leur corps, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.

 

Les libéraux sont donc des étatistes forcenés du dernier cercle. 

OK. Je vois.

Ouais mais c'est quand tu dis "travailler là dessus"

Je vois pas comment. Le marché...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Flashy a dit :

Vouloir la fin de dicatures sanguinaires, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.

Non, ce n'était d'ailleurs pas le sens de ma remarque

il y a 2 minutes, Flashy a dit :

Vouloir un développement économique harmonieux, reposant (notamment) sur la fin des violences et de la corruption, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.

Oui

il y a 2 minutes, Flashy a dit :

Assurer aux femmes la liberté de se marier et de disposer de leur corps, c'est être un étatiste forcené du dernier cercle.

Ca vient faire quoi dans ce débat ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Cugieran a dit :

Ouais mais c'est quand tu dis "travailler là dessus"

Je vois pas comment. Le marché...

L'éducation....

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, frigo a dit :

L'éducation....

L'éducation, ça vient avec le marché.

Avant, ça donne toujours de super résultats comme :

urss-russie-morozov.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Groucho Marx a dit :

Ca vient faire quoi dans ce débat ?

 

Tu ne vois pas le lien entre la maîtrise de la fertilité et la transition démographique? 

Cela me paraissait relativement évident.

 

il y a 4 minutes, Cugieran a dit :

Ouais mais c'est quand tu dis "travailler là dessus"

Je vois pas comment. Le marché...

 

Il n'y a pas que les Etats qui peuvent travailler et agir, y compris en Afrique. Des millions de gens pourraient investir leur temps (et leur argent) dans la promotion d'une stabilisation (volontaire !) de la population par le développement économique plutôt que de faire chier sur ce qu'on bouffe. Se battre pour que les femmes africaines puissent maîtriser leur fertilité fait plus de bien aux écosystèmes locaux sur le moyen et long terme que d'interdire le foie gras, la corrida et le fun. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Flashy a dit :

Tu ne vois pas le lien entre la maîtrise de la fertilité et la transition démographique? 

Cela me paraissait relativement évident.

 

Moui,... c'est curieux car initialement on papote de malthusianisme et de réchauffisme, et hop in petto tu dévies sur les dictatures et la  fertilité et la transition démographique.

 

il y a 30 minutes, Flashy a dit :

Il n'y a pas que les Etats qui peuvent travailler et agir, y compris en Afrique. Des millions de gens pourraient investir leur temps (et leur argent) dans la promotion d'une stabilisation (volontaire !) de la population par le développement économique plutôt que de faire chier sur ce qu'on bouffe. Se battre pour que les femmes africaines puissent maîtriser leur fertilité fait plus de bien aux écosystèmes locaux sur le moyen et long terme que d'interdire le foie gras, la corrida et le fun. 

Et si au final il n'y a pas "des millions de gens" mais juste une poignée (ce qui ne serait déjà pas si mal), on fait quoi ? On retourne ce coucher, on force les millions de gens, autres solutions ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Nick de Cusa a dit :

les masques tombent 

il n'est guère clair comment on peut être pour la liberté sauf la liberté de naître vu que toutes découlent de celle là 

Je ne vois pas le lien. Ou alors tu considères que l'objectif "FP2020" de la Fondation de Bill Gates de permettre à 120 millions de femmes africaines d'accéder à la contraception est intrinsèquement totalitaire ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, Groucho Marx a dit :

Moui,... c'est curieux car initialement on papote de malthusianisme et de réchauffisme, et hop in petto tu dévies sur les dictature et la  fertilité et la transition démographique.

 

Je pensais que tu me répondais. Désolé de te rappeler le sens de mon propos quand tu me cites et que tu déformes ce que je dis. Explique-moi ce que j'ai dit, je te lis.

 

il y a 3 minutes, Groucho Marx a dit :

Et si au final il n'y a pas "des millions de gens" mais juste une poignée (ce qui ne serait déjà pas si mal), on fait quoi ? On retourne ce coucher, on force les millions de gens, autres solutions ?

 

Bah rien. Comme maintenant. Ils utiliseront leur énergie et leur argent à lutter contre le réchauffement climatique plutôt qu'à réfléchir aux dynamiques démographiques à l'oeuvre. Et même si on arrive à du zéro carbone, fut-ce par la force, hé bien les écosystèmes se dégraderont car nous serons quelques milliards en plus (l'Afrique jouant pour beaucoup dans ce dynamisme, d'après les projections, avec des conséquences certaines sur les écosystèmes africains). Faute d'avoir priorisé et choisi la bonne stratégie, toute cette énergie et tout cet argent manquera son objectif affiché.

Je m'en fous, je ne suis pas africain, je ne suis ni un gorille, ni un lion, ni une girafe, hein. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne s'agit pas de contraindre, obliger des femmes à ne faire qu'un enfant, mais de leur permettre, par l'éducation, l'accès à l'autonomie, de pouvoir maîtriser leur fertilité. Il y a quelques trouzaines d'année, en France, les femmes pouvaient avoir un enfant par an, et ce d'autant plus qu'elles ne pouvaient pas se refuser à leur époux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Rincevent a dit :

Je ne vois pas le lien. Ou alors tu considères que l'objectif "FP2020" de la Fondation de Bill Gates de permettre à 120 millions de femmes africaines d'accéder à la contraception est intrinsèquement totalitaire ?

 

Je n'avais pas jugé utile de répondre. La liberté de naître n'existe pas. Ou alors, il faudra m'expliquer qui est titulaire d'une telle liberté.

La liberté sexuelle, par contre, vise des personnes réelles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Flashy a dit :

 

 

Je pensais que tu me répondais. Désolé de te rappeler le sens de mon propos quand tu me cites et que tu déformes ce que je dis. Explique-moi ce que j'ai dit, je te lis.

 

 

Bah rien. Comme maintenant. Ils utiliseront leur énergie et leur argent à lutter contre le réchauffement climatique plutôt qu'à réfléchir aux dynamiques démographiques à l'oeuvre. Et même si on arrive à du zéro carbone, fut-ce par la force, hé bien les écosystèmes se dégraderont car nous serons quelques milliards en plus (l'Afrique jouant pour beaucoup dans ce dynamisme, d'après les projections, avec des conséquences certaines sur les écosystèmes africains). Faute d'avoir priorisé et choisi la bonne stratégie, toute cette énergie et tout cet argent manquera son objectif affiché.

Je m'en fous, je ne suis pas africain, je ne suis ni un gorille, ni un lion, ni une girafe, hein. 

Pourquoi ne pas entrevoir que des modes de vie plus en harmonie avec la nature puissent repousser les limites démographiques ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
47 minutes ago, Rincevent said:

Je ne vois pas le lien. Ou alors tu considères que l'objectif "FP2020" de la Fondation de Bill Gates de permettre à 120 millions de femmes africaines d'accéder à la contraception est intrinsèquement totalitaire ?

ça dépend "la top priorité" de qui ?

 

Après, non, il n'y a pas de surpopulation. C'est un mythe. Qui vise les bronzés, pour parler un peu clairement 

 

De plus, si l'on observe ce qui se passe, un fort ralentissement est en cours et on ferait mieux de se poser la question de l'implosion de la population. Sauf si l'on est antihumain  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Groucho Marx a dit :
Il y a 4 heures, Cugieran a dit :

Moi, je laisse faire. Et la Terre et les gens. Il viendra un jour ou le bourbier africain sera drainé tout seul.

 

+1. Pour croire qu'on peut changer artificiellement le destin des millons de gens, le sens de la variation climatique globale et autres joyeusetés, faut vraiment être un étatiste forcené du dernier cercle.,

 

il y a 46 minutes, Flashy a dit :

Je pensais que tu me répondais. Désolé de te rappeler le sens de mon propos quand tu me cites et que tu déformes ce que je dis. Explique-moi ce que j'ai dit, je te lis.

 

@Flashy, je ne pense pas avoir détourné un quelconque de tes propos. Ok il fait chaud et les esprits aussi, mais faut pas croire que la terre entirère est contre toi. Il me semble avoir lu quelque part qu'un perrier citron était une excellente solution. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Nick de Cusa a dit :

ça dépend "la top priorité" de qui ?

 

Après, non, il n'y a pas de surpopulation. C'est un mythe. Qui vise les bronzés, pour parler un peu clairement 

 

De plus, si l'on observe ce qui se passe, un fort ralentissement est en cours et on ferait mieux de se poser la question de l'implosion de la population. Sauf si l'on est antihumain  

Je n'ai jamais dit qu'il y avait surpopulation, et pour cause, je n'y crois pas, et tu le sais. J'ai dit que l'idée de Gates de proposer à des dizaines de millions de femmes africaines des possibilités de planning familial ne me semblait pas enfreindre leur liberté, ce que tu semblais sous-entendre (que le planning familial soit une bonne chose ou non est une autre question).

 

Pour ma part, je ne vois pas d'implosion de la population mondiale. Je vois une implosion localisée en Europe et au Japon, ça oui (et je m'en inquiète à titre personnel à la fois parce que plus de gens, c'est plus de cerveaux ; et parce que c'est un indice que l'État-providence moderne mène peut-être à la destruction à long terme de la civilisation).

 

Tu n'as pas à t'inquiéter, je crois sincèrement que nous avons sensiblement les mêmes opinions sur le sujet. :)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas tant une question de surpopulation qu'une question de taux de natalité, plus élevé en Afrique, ou en Inde, qu'en Europe, pour toutes les raisons qui ont été évoquées par les uns et par les autres. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref de l'eau de boudin dans un fil qui aurait du en être épargné.

Capillarité quand tu nous tiens.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, Rincevent said:

...

Tu n'as pas à t'inquiéter, je crois sincèrement que nous avons sensiblement les mêmes opinions sur le sujet. :)

moi c'est à Flashy que je répondais au départ

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Cugieran a dit :

Bref de l'eau de boudin dans un fil qui aurait du en être épargné.

Capillarité quand tu nous tiens.

 

Hé hé, on reconnait bien là l'hydrologue distingué...^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

ça dépend "la top priorité" de qui ?

 

Des écologistes logiques.

 

il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

Après, non, il n'y a pas de surpopulation. C'est un mythe. Qui vise les bronzés, pour parler un peu clairement 

 

Jamais parlé de surpopulation.
Je me suis contenté de me renseigner sur les courbes démographiques. Je ne suis pas responsable des histoires que tu te racontes, ensuite.

 

il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

De plus, si l'on observe ce qui se passe, un fort ralentissement est en cours et on ferait mieux de se poser la question de l'implosion de la population. Sauf si l'on est antihumain  

 

Oui, c'est ce qu'on appelle la transition démographique. Merci pour ton intervention.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Nick de Cusa il est où le problème dans mon post relatif à la natalité ? je ne dis pas autre chose que ce que pointe Flashy, il suffit de faire un tour sur les intertubes pour constater que les taux de natalité ne sont pas les mêmes partout. Même si on note un ralentissement, en Afrique  on compte 5 enfants par femme en moyenne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Flashy said:

 La liberté de naître n'existe pas. Ou alors, il faudra m'expliquer qui est titulaire d'une telle liberté.

Les enfants à naitre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Flashy a dit :

Je me suis contenté de me renseigner sur les courbes démographiques.

Elles font toutes un S et s'écrasent ensuite. C'est d'ailleurs pour ça que plus personne, ONU compris, ne parle de surpopulation sur Terre. Les estimations hautes pointent vers 10 milliards d'humains d'ici 2040 au max. Il est probable qu'on plafonne à 9 et que ça baisse ensuite.

 

Je ne vois pas trop bien où est le problème. La contraception joue assez peu. Le niveau économique du pays, beaucoup plus.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, frigo a dit :

Pourquoi ne pas entrevoir que des modes de vie plus en harmonie avec la nature puissent repousser les limites démographiques ?

en ayant à l'esprit que "en harmonie avec la nature", en vrai et en dur, ça signifie "avec la meilleure allocation de ressources (terre, etc) possibles".

 

La gigantesque ferme de Marie-Antoinette qu'est l'écolobobogie d'aujourd'hui, largement inefficiente et financée essentiellement par la spoliation du tribuable (comme à l'époque de Marie-Antoinette)

c'est de l'harmonie de théâtre.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, h16 a dit :

La contraception joue assez peu. Le niveau économique du pays, beaucoup plus.

Le niveau économique, c'est aussi l'accès à la modernité, et au choix, tu crois pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Lancelot a dit :

Les enfants à naitre.

 

1/ ce n'est pas une personne juridique.
2/ aucun rapport avec la contraception.

 

il y a 9 minutes, h16 a dit :

Elles font toutes un S et s'écrasent ensuite. C'est d'ailleurs pour ça que plus personne, ONU compris, ne parle de surpopulation sur Terre. Les estimations hautes pointent vers 10 milliards d'humains d'ici 2040 au max. Il est probable qu'on plafonne à 9 et que ça baisse ensuite.

 

Je ne vois pas trop bien où est le problème. La contraception joue assez peu. Le niveau économique du pays, beaucoup plus.

 

Je n'ai pas parlé de surpopulation.

Je ne conteste pas que la transition démographique existe. Je pointe simplement le fait que l'Afrique (si on me permet cette généralité, qui est inexacte puisque certains pays d'Afrique sont déjà en phase 4) est la seule zone où nous sommes encore en phase 3 ; que le gros de l'augmentation de la population viendra de là ; et que favoriser une transition la plus rapide possible permettra de diminuer ladite augmentation (et donc les ressources consommées/l'espace occupé, et donc l'impact environnemental).

Les méthodes pour permettre le passage à la phase 4 sont le développement économique et la contraception/avortement, d'après ce qu'on a pu observer dans le reste du monde, c'est ce que je disais et c'est ce que tu confirmes (tu insistes toutefois sur l'importance plus grande du développement économique, ce qui est vrai, même si l'accès à la contraception fait à mon sens partie du "package"). 

Se battre pour le développement économique et l'accès à la contraception, cela me paraît faire sens au niveau écologique, mais aussi au sens de la maximisation du bien-être humain. Un compromis acceptable, en somme.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La contraception, 100% volontaire, (sous toutes ses formes) comme effet de bord du progrès économique, ok.

La contraception "conscientisée", comme résultant d'un n+1 ième "bon" plan constructiviste pour l'Afrique ?

Franchement, il faut se crever les yeux sur les résultats désastreux (et des fois à 180° des objectifs) des n plans précédents pour y croire.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...