Jump to content

Recommended Posts

Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.

Ce passage est noteworthy :

Citation

“Imagine you are told [under the federal Forest Code] that you can only use half of your land and then being told you can only use 20%,” Nepstad said. “There was a bait and switch and the farmers are really frustrated. These are people who love to hunt and fish and be on land and should be allies but we lost them.”

Nepstad said that the restrictions cost farmers $10 billion in foregone profits and forest restoration. “There was an Amazon Fund set up in 2010 with $1 billion from Norwegian and German governments but none of it ever made its way to the large and medium-sized farmers,” says Nepstad.

Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.

 

* food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full

https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching

et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute (trop tard pour éditer) l'article de @h16 dont je n'avais pas pris connaissance au moment de créer le fil : http://h16free.com/2019/08/26/64195-une-amazonie-bien-pratique-pour-la-politique-idiote-de-macron

ceci en particulier est fort pertinent pour notre thread :

global-burned-area-2003-2015.jpg

source : https://earthobservatory.nasa.gov/images/145421/building-a-long-term-record-of-fire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout cet article est à éplucher ; complet, précis, sourcé https://www.science20.com/robert_walker/nasa_say_the_amazon_is_burning_at_below_average_rates_yet_many_news_stories_say_record_rates-240959 

 

Sinon, il y a des éléments aussi dans cette vidéo,  d'un ex-activiste de gauche brésilien sur ce qui se passe effectivement en Amazonie actuellement ; il y développe l'analyse selon laquelle le combat de Bolsonaro contre les mafias et la corruption locales qui exploitent l'Amazonie a mis pas mal de monde en rogne, d'où la campagne médiatique actuelle...

 

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fgustavogayeraraujo%2Fvideos%2F2575488939136884%2F

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La lecture de ces actus m'inspire un petit parallèle.

Dans ma région, les zécolos utilisent le loup pour ensauvager le territoire, ie concrètement foutre dehors les humains qui tentent d'exercer une activité localement, les éleveurs. Tout ça au nom de la bien-pensance écolo.

Dans le même temps, quand en Amazonie des tribus qui vivent localement sont déplacées, les mêmes écolos hurlent contre les méchants qui font ça.

Nos éleveurs devraient adopter des couvre-chefs à plumes.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

La lecture de ces actus m'inspire un petit parallèle.

Dans ma région, les zécolos utilisent le loup pour ensauvager le territoire, ie concrètement foutre dehors les humains qui tentent d'exercer une activité localement, les éleveurs. Tout ça au nom de la bien-pensance écolo.

Dans le même temps, quand en Amazonie des tribus qui vivent localement sont déplacées, les mêmes écolos hurlent contre les méchants qui font ça.

Aux yeux des écolos, dans ta région, c'est pas vraiment des gens, puisque c'est des Gilets Jaunes potentiels. Alors que dans l'Amazonie, c'est des gentils sauvages que la civilisation n'a pas corrompu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, h16 a dit :

 

J'ai vu la vidéo, mais après une brève recherche, je n'ai pas réussi à mettre la main sur des sources... Peut-être sont elles uniquement en portugais ? @Hugh, ça te dit quelque chose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mégille a dit :

 

J'ai vu la vidéo, mais après une brève recherche, je n'ai pas réussi à mettre la main sur des sources... Peut-être sont elles uniquement en portugais ? @Hugh, ça te dit quelque chose ?

 

Je ne connais pas cette personne et après "Googling", il n'y a pas rien.

 

Maintenant il y a des enquêtes, mais un début seulement. Fermiers sont soupçonnés.

 

Oui, beaucoup des ONG's et grandes compagnies multinationales, mais seulement ça n'implique pas nécessairement quelque chose néfaste.

 

Mais en même temps quand le gouvernement annonce qu'examinera des ONG's et quelques mois plus tard les mêmes ONG's "attaquent" le gouvernement, cela suscite des doutes.

 

Comme les cas de l'Hydro:   https://www.tnp.no/norway/panorama/toxic-waste-from-norwegian-hydro-amazon-water-brazil

 

Citation

Half state owned Norwegian aluminum company Hydro is accused of serious environmental damage in Brazil.

the Norwegian giant Hydro is accused to have used a “clandestine pipeline to discharge untreated effluent”, according to Brazilian media.

The report from Health’s Ministry’s Evandro Chagas Institute reveals that heavy rains led to the overflow of several basins, including those in Hydro Alunorte’s compound around the metropolitan area of Para’s capital, located in the Amazon region, threatening the area’s drinking water supply.

 

The Norwegian state owns 43.8% of the company through the Ministry of Trade and Industry. A further 6.5% is owned by Folketrygdfond, which administers the Government Pension Fund of Norway.

 

Donc, quand la Norvège refuse l'argent au fonds de préservation, il y a des questions, Norvège fait ça parce que le Brésil/Bolsonaro détourne l'argent? Ou parce qu'ONG's de la Norvège (par exemple) sont sous enquête? Ou parce que la procédure pénale de  l'Hydro est active?

 

Mais je ne sais pas. Il vaut mieux attendre.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 8/27/2019 at 8:18 AM, h16 said:

 

Malheureusement, l'article a été mis à jour parce que la NASA elle-même a mis ses données à jour:

 

https://earthobservatory.nasa.gov/images/145498/uptick-in-amazon-fire-activity-in-2019

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh bah ça alors.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Antoninov a dit :

 

Malheureusement, l'article a été mis à jour parce que la NASA elle-même a mis ses données à jour:

 

https://earthobservatory.nasa.gov/images/145498/uptick-in-amazon-fire-activity-in-2019

 

Le site Wayback Machine a gardé une copie de sauvegarde daté du 22 août, https://web.archive.org/web/20190822085416/https://www.science20.com/robert_walker/nasa_say_the_amazon_is_burning_at_below_average_rates_yet_many_news_stories_say_record_rates-240959  on pourrait comparer avec les récentes mises-à-jour que l'article a eu depuis.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Antoninov a dit :

 

Malheureusement, l'article a été mis à jour parce que la NASA elle-même a mis ses données à jour:

 

https://earthobservatory.nasa.gov/images/145498/uptick-in-amazon-fire-activity-in-2019

 

Je m'auto-cite mais on parlait de ce changement ici : j'ai l'impression que ça soit plutôt bien qu'ils aient fait la mise à jour parce que les feux mesurés le 16 août étaient en effet en-dessous de la moyenne des 15 dernières années mais visiblement ils ne le sont pas restés.

Pendant ce temps sinon, un bon article trollesque de Matt Ridley :

Citation

The vast majority of this year’s fires are on farmland or already cleared areas, and the claim that the Amazon forest produces 20 per cent of the oxygen in the air is either nonsensical or wrong depending on how you interpret it (in any case, lungs don’t produce oxygen). The Amazon, like every ecosystem, consumes about as much oxygen through respiration as it produces through photosynthesis so there is no net contribution; and even on a gross basis, the Amazon comprises less than 6 per cent of oxygen production, most of which happens in the ocean.

 

Il rejoint tout le monde sur l'importance de la productivité agricole avec des informations précieuses :

Citation

A study in Nature last year by scientists from the University of Maryland concluded that even this is too pessimistic: ‘We show that — contrary to the prevailing view that forest area has declined globally — tree cover has increased by 2.24 million km2 (+7.1 per cent relative to the 1982 level).’

This net increase is driven by rapid reforestation in cool, rich countries outweighing slower net deforestation in warm, poor countries. But more and more nations are now reaching the sort of income levels at which they stop deforesting and start reforesting. Bangladesh, for example, has been increasing its forest cover for several years. Costa Rica has doubled its tree cover in 40 years. Brazil is poised to join the reforesters soon.

Possibly the biggest driver of this encouraging trend is the rising productivity of agriculture. The more yields increase, the less land we need to steal from nature to feed ourselves. Jesse Ausubel of Rockefeller University has calculated that the world needs only 35 per cent as much land to produce a given quantity of food as 50 years ago. That has spared wild land on a massive scale.

https://www.spectator.co.uk/2019/08/the-most-dangerous-thing-about-the-amazon-fires-is-the-apocalyptic-rhetoric

Article de Nature : https://www.nature.com/articles/s41586-018-0411-9.epdf

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Stephdumas
      La situation au Brésil empire et il y a des manifestations qui demandent la démission de la présidente actuelle Dilma Rousseff. http://www.zerohedge.com/news/2015-03-15/100s-1000s-crowd-brazils-streets-demand-military-intervention-rousseff-resignation-i
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
    • By Jérôme
      Source
      Un nouveau rapport publié par le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) sétablit avec un degré de certitude jamais atteint auparavant que les activités humaines sont responsables du réchauffement climatique, et en montre les dangers. Les ultralibéraux vont-ils continuer à nier la réalité au nom de leur idéologie ?
×
×
  • Create New...