Aller au contenu
Alchimi

Netflix désormais plus lourd en bourse que Disney.

Messages recommandés

http://www.lefigaro.fr/medias/2018/05/24/20004-20180524ARTFIG00294-netflix-pese-desormais-plus-lourd-que-disney.php

 

L'article:

Citation

Un ex-loueur de DVD par correspondance vient de mettre dans les cordes l'une des principales majors d'Hollywood.

Depuis ce jeudi, Netflix devance désormais Disney à la bourse de Wall Street. En cours de séance, la capitalisation boursière du géant de la vidéo en ligne a atteint 152,5 milliards de dollars tandis que celle de la firme de Burbank s'élevait à 151,9 milliards de dollars. Le titre Netflix a atteint un sommet historique à 351,5 dollars. Certes, Netflix gagne d'une courte tête. Mais cette victoire s'avère néanmoins hautement symbolique tant elle illustre la montée en puissance des services de vidéo en ligne au détriment des acteurs traditionnels. Déjà mercredi, le leader de la vidéo par abonnement a dépassé le câblo-opérateur Comcast, valorisé autour de 145 milliards de dollars. Et cela fait longtemps qu'il a coiffé au poteau les vénérables Time Warner, valorisée 75 milliards de dollars et Twenty Century Fox, qui pèse 71,5 milliards de dollars.

 

Le rouleau compresseur Netflix n'a sans doute pas terminé sa course. Alors que les grandes majors hollywoodiennes tentent de gérer la pente en jouant la carte de la concentration et en musclant leur portefeuille de franchises, la firme de Los Gatos s'endette et dépense sans compter pour rallier à sa cause toujours plus d'utilisateurs. Ils étaient 125 millions à travers le monde au dernier comptage, à qui Netflix a promis 1000 programmes originaux d'ici à la fin de l'année. Résultat, la bourse applaudit des deux mains et encense l'ex-loueur de DVD. Entre juillet 2012 et octobre 2017, le titre a grimpé de 2300%. Depuis le début de l'année, il continue à progresser. Bref, à défaut d'avoir son étoile sur Hollywood Boulevard, Netflix l'a déjà gagné à Wall Street.

 

+2300% le titre netflix entre 2012 et 2017. Pas moche. Je crois que je vais aller leur proposer mon scénario de court-métrage de SF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Alchimi a dit :

http://www.lefigaro.fr/medias/2018/05/24/20004-20180524ARTFIG00294-netflix-pese-desormais-plus-lourd-que-disney.php

 

L'article:

 

+2300% le titre netflix entre 2012 et 2017. Pas moche. Je crois que je vais aller leur proposer mon scénario de court-métrage de SF.

 

c'est mieux que Bitcoin. C'est là qu'il fallait investir! :o 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Gilles a dit :

 

c'est mieux que Bitcoin. C'est là qu'il fallait investir! :o 

Ahah j'ai failli faire la remarque! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... 2 boites qui ont pris le numérique à bras le corps d'un coté,

des gus qui déroulent des barbelés de l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Gilles a dit :

 

c'est mieux que Bitcoin. C'est là qu'il fallait investir! :o 

ah ah non.

BTC 01.01.2012 : 7$

BTC 31.12.2017 : 13850$

Progression : 197.000 %

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressante information. Mais comment ça va évoluer dans le futur? Les anciens vont surement s'adapter et proposer mieux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, NicolasB a dit :

Intéressante information. Mais comment ça va évoluer dans le futur? Les anciens vont surement s'adapter et proposer mieux...

ça fait juste 20 ans qu'ils font exactement l'inverse.

Donc, pour la révélation, même si elle se produit, ça risque d'être tard.

 

En fait, tant que le pognon coule, il y a 0 raison de remettre en cause son modèle. Au contraire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui enfin en même temps, Disney a bossé sur ses différentes franchises, sortent des films sympas et profitent de certains succès de Netflix avec les séries Marvel. Dans le même temps, les consommateurs sont contents : plein de belles choses arrivent pour moins cher. Donc bon. 

 

J'ai entendu dire que Disney bossait comme un malade sur la création d'un Netflix à leur sauce. Donc, ils se protègent mais s'adaptent aussi. Ce ne sont pas les dinosaures français subventionnés du cinéma.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disney c'est 2,45 Milliards de bénéfices et Netflix c'est 200 millions. Et avec 16G de dette, Disney vaut plus que Netflix.

 

Perso, je ne vois pas l'intérêt de Netflix quand il est possible de tout trouver gratuitement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Tramp a dit :

Perso, je ne vois pas l'intérêt de Netflix quand il est possible de tout trouver gratuitement.

Ain't no free lunch gros.

Je doute de ton libéralisme .

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Alchimi a dit :

Ain't no free lunch gros.

Je doute de ton libéralisme .

 

C'est pas à moi de trouver un business model. Le copyright entraîne la création d'un nombre incroyable de merdes en rendent plus facile la monétisation, c'est un gaspillage de ressource considérable.

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un producteur produisant un film le produit pour le vendre, pas pour l'amour de l'art.

Même si ça arrive, parfois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Alchimi a dit :

Un producteur produisant un film le produit pour le vendre, pas pour l'amour de l'art.

Même si ça arrive, parfois.

 

Et ils en produisent trop ! Je lutte contre ca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu trolle là, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

Tu trolle là, non?

 

Sur le fait qu'il y a trop de films et séries produites ? Non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Tramp a dit :

Sur le fait qu'il y a trop de films et séries produites ? Non.

C'est combien "trop" et c'est quoi le nombre de prod étalon que tu considère dépassé?

Et surtout, tu te base sur quels critères?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Alchimi a dit :

C'est combien "trop" et c'est quoi le nombre de prod étalon que tu considère dépassé?

Et surtout, tu te base sur quels critères?

 

Je ne peux pas dire combien c'est trop.

 

Mais la theorie économique montre que lorsqu'une industrie a des avantages assimilables à des subventions (comme le copyright), cela entraîne une allocation des ressources vers cette industrie et entraîne une surproduction suboptimale. Du gaspillage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu gagnerais peut être à savoir que l'économie de l'audiovisuel est considérée comme une économie de prototypes. (Comprendre que la recette miracle pour être sûr que le public se précipitera pour voir tel ou tel film, même hollywood ne la maitrise pas à 100%, c'est à ça que serve les blockbusters d'ailleurs, occuper le maximum d'espace pour limiter les risques).

Tu est certainement meilleur en théorie éco que moi mais ça diverge peut être un peu de la production industrielle de base, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais si les blockbusters faisaient moins d'argent, ils ne pourraient pas permettre le financement d'autant de ratés. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Tramp a dit :

Perso, je ne vois pas l'intérêt de Netflix quand il est possible de tout trouver gratuitement.

tu veux dire par des procédés euh.... agréés ?

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le truc c'est qu'ils savent que c'est un raté uniquement au moment où ça devient un raté. Ou presque.

Et des ratés peuvent faire de la thune par succès d'estime. (stratégie commercial des exploitants d'ailleurs, mettre le paquet en com pour que le maximum de gens voient un raté dans la première semaine) C'est même la raison d'être des blockbusters, laisser le moins de temps au bouche à oreille de descendre le film s'il est nul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Tramp a dit :

 

C'est pas à moi de trouver un business model. Le copyright entraîne la création d'un nombre incroyable de merdes en rendent plus facile la monétisation, c'est un gaspillage de ressource considérable.

Sans copyright on aurait quoi comme solutions qui se développeraient ? De tête je dirais plus de cinémas, plus de societes gérant la distribution, plus de TV / VOD et moins de repression sur le piratage ? Je ne vois pas en quoi ca ferait baisser la quantité de prod audiovisuelles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Tramp a dit :

subventions (comme le copyright),

Pas sûr que ca soit pareil, ou faut que tu détaille plus l'argent est pris à qui + pourquoi et redistribuer à qui + pourquoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des consommateurs vers les producteurs (et les acteurs et les réalisateurs) parce qu'ils sont forcés de payer 20 balles des DVD qui devraient en coûter 2. Parce qu'ils sont obligés de payer Canal ou HBO ou Netflix.

 

Il y a 1 heure, ttoinou a dit :

De tête je dirais plus de cinémas, plus de societes gérant la distribution, plus de TV / VOD et moins de repression sur le piratage ?

 

Les TV/VOD n'auraient pas besoin de reverser de droits. Moins d'argent pour les producteurs, moins de creation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Forcés" bof, la concurrence est extra légale oui (et plutot tolerée, ca se discute).

 

il y a 20 minutes, Tramp a dit :

Les TV/VOD n'auraient pas besoin de reverser de droits. Moins d'argent pour les producteurs, moins de creation.

Plus de difusion par contre. Ca incite par exemple à insérer plus de publicité / public relation dans le contenu proposé

 

[Opinion] Quand on voit ce que fait la génération youtubeur avec peu de moyens c'est vrai que je me dis qu'ils peuvent baisser les coûts les prods cinema / tv et ré apprendre à faire mieux avec moins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Tramp a dit :

Des consommateurs vers les producteurs (et les acteurs et les réalisateurs) parce qu'ils sont forcés de payer 20 balles des DVD qui devraient en coûter 2. Parce qu'ils sont obligés de payer Canal ou HBO ou Netflix.

 

Devoir payer pour un produit que des centaines de personnes ont travaillé à créer, c'est vrai que c'est dur. On devrait pas les rémunérer, ces sagouins! Ou alors créer un grand service public de l'audiovisuel où tout serait gratuit!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Gilles a dit :

 

Devoir payer pour un produit que des centaines de personnes ont travaillé à créer, c'est vrai que c'est dur. On devrait pas les rémunérer, ces sagouins! Ou alors créer un grand service public de l'audiovisuel où tout serait gratuit!

 

Les médailles pour avoir participé, c'est pas mon truc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, ttoinou a dit :

Sans copyright on aurait quoi comme solutions qui se développeraient ? De tête je dirais plus de cinémas, plus de societes gérant la distribution, plus de TV / VOD et moins de repression sur le piratage ? Je ne vois pas en quoi ca ferait baisser la quantité de prod audiovisuelles

Le manque d'imagination de ce que le marché produirait n'est jamais un prétexte pour valider une subvention, note bien.

Ceci posé, actuellement, nous avons un financement de film qui se fait sur fonds propres (emprunt & risque) et sur l'assurance d'un retour grâce aux subventions, au copyright et aux produits dérivés.

Sans le copyright et sans les subventions, ça veut dire que les films seraient toujours financés par la prise de risque et aussi par la mise en commun du pognon de ceux qui veulent voir le film se réaliser (typiquement, crowdfunding). En substance, il y aurait peut-être moins de cinoches, mais plus de sorties sur supports physiques (DVD typiquement) et de releases "copyleft" rémunérées en avance de prod ou par don en post prod. Je n'ai même pas évoqué le placement produit, le co-branding, etc... On peut imaginer aussi des séries ou des blockbusters découpés en chapitres financés en fonction du succès, etc.

 

La différence ici est que l'argent serait prélevé sur des volontaires avant la réalisation et pas après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Gilles a dit :

 

Devoir payer pour un produit que des centaines de personnes ont travaillé à créer, c'est vrai que c'est dur. On devrait pas les rémunérer, ces sagouins! Ou alors créer un grand service public de l'audiovisuel où tout serait gratuit!

C'est quoi ton point ? Qu'il faut extorquer l'argent de force ?

 

Lorsque tu fais construire une baraque, on te demande l'apport avant, pas après les travaux. Le cinoche, c'est pareil. Toutes les personnes qui ont créé ont été payées avant la sortie du film. Ceux qui sont rémunérés au succès prennent un risque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, h16 a dit :

Le manque d'imagination de ce que le marché produirait n'est jamais un prétexte pour valider une subvention, note bien.

On est quand meme sur le seul forum francophone où il n'y a pas besoin de préciser cela :D

 

il y a 8 minutes, h16 a dit :

Je n'ai même pas évoqué le placement produit, le co-branding, etc... 

Je l'ai fait

 

 

+1 sur la prise de risque et l'avance de fonds

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Nigel
      Bon, je continue de réfléchir à un moyen de "gagner". 
       
      Intuitivement, on a tendance à penser que le succès populaire précède l'apparition médiatique. Or j'entends de plus en plus de gens affirmant le contraire. L'apparition médiatique permet le succès populaire. 
       
       On l'a vu avec l'alt-right, ils n'étaient rien avant que Clinton et tout les grands médias parlent d'eux pour discréditer Trump. Non seulement la mise en avant de leurs idées permet une plus grande diffusion, mais la polarisation habituelle des débats politiques a fait que beaucoup de gens ont commencé à les défendre juste par passion anti-Clinton et en défense de Trump. 
       
       Partant de là, faudrait-il donc chercher à passer à la télé ? Est-ce que CP a déjà eu des propositions dans ce sens ? Par exemple, ça doit pas être bien dur de passer sur BFM Business non ? Ca marche pas trop mal pour Koenig non ? On le voit partout. Alors que bon, c'est pas ouf conceptuellement. 
       
       Vos avis ? 
    • Par vincponcet
      http://online.wsj.com/article/SB1221396888…=fox_australian
      Bank of America achète merrill lynch : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
      Lehman brother est en faillite : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
      AIG (le plus gros assureur du monde) est en recherche de cash (plus que sa capitalisation boursière ) et demande un pret d'urgence de la fed de 40 milliards : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home / http://dealbook.blogs.nytimes.com/2008/09/…e/index.html?hp
      Un groupe des 10 plus grandes banques montent un fond de 70 milliards pour assurer la liquidité du marché, avec le soutien de la Fed qui acceptera n'importe quoi comme collatéral, y compris des actions : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home /
      http://online.wsj.com/article/SB1221439393…=fox_australian
      washington mutual est dans la panade avec son énorme stock de Alt-A mortgage et option-ARM : http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=206…&refer=home
    • Par Bastiat
      Benjamin Dormann : “La presse française est 10 fois plus subventionnée qu’ailleurs en Europe”
      http://www.enquete-debat.fr/archives/benjamin-dormann-la-presse-francaise-est-10-fois-plus-subventionnee-quailleurs-en-europe-44871/

×