Jump to content

Chèque et meth: comment devenir grandmaster et montrer à tout le monde son large cerveau


Recommended Posts

3 hours ago, Solomos said:

Impressionnante série de sacrifices (trois pions + une pièce) dans l'ouverture pour Caruana face à MVL en ronde 8, c'est rare à ce niveau.

 

Et le match a donné quoi ?

Link to comment
4 hours ago, Noob said:

Ça sent la prep façon Alphazero ça non ?

 

Grosse préparation assistée par AI, mais il faut encore comprendre pourquoi l'AI propose le truc. Dans certaines positions, l'AI choisit des coups incompréhensibles pour un cerveau humain.

Link to comment
55 minutes ago, Solomos said:

Grosse préparation assistée par AI, mais il faut encore comprendre pourquoi l'AI propose le truc. Dans certaines positions, l'AI choisit des coups incompréhensibles pour un cerveau humain.

Bien sûr, ce que je voulais dire, c'est que c'est vraiment dans le style d'Alphazero de pouvoir sacrifier autant et de pouvoir autant profiter des compensations. Les outils plus classiques comme stockfish sont pas trop chaud pour ce genre d'échange (sur chess24 stockfish donne -1 au coup 21).

Là en l'occurrence les pions de MVL ont pas bougé avant que Caruana les prenne et ça lui a même permis d'attaquer la tour avec le cavalier et de gagner la qualité sur l'échange. C'est une décision au coup 13 dont l'avantage ne commence à se matérialiser que vers le 26ème coup.

 

  • Yea 1
Link to comment
3 hours ago, Rübezahl said:

l'AI ne peut pas exhiber les suites plutôt favorables du coup proposé ?

Si si, mais parfois ça t'emmêne sur des parties gagnantes au 300e coup et où la précision nécessaire pour ne pas perdre est telle que l'humain ne peut pas s'en servir.

Et à la fin pour vraiment comprendre pourquoi c'est gagnant tu dois analyser des milliers (théoriquement des milliards mais bon) d'alternatives pour comprendre pourquoi l'IA adverse ne peut pas jouer d'autres coups.

  • Yea 2
Link to comment
  • 4 weeks later...

Les joies des finales :)

 

Je viens de faire une partie qui a tout le temps été équilibré à 100% sur le plan matériel, mais où lentement mais sûrement je me fais massacrer positionnellement.

Au 42ème coup, l'évaluation est de 8 pour mon adversaire, au 52ème, il est de 12 toujours pour mon adversaire.

Et au 54ème il abandonne toujours à égalité matérielle.

 

C'est juste qu'au 53ème il commet une gaffe qui soit m'envoie à dame soit me laisse manger tout ses pions. (il me laisse créer un pion passé soutenu sans pouvoir aller lui même à dame).

 

Cela fait plaisir même si c'est un manque de respect de ma part de n'avoir pas abandonné avant ?

 

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
21 minutes ago, Marlenus said:

Les joies des finales :)

 

Je viens de faire une partie qui a tout le temps été équilibré à 100% sur le plan matériel, mais où lentement mais sûrement je me fais massacrer positionnellement.

Au 42ème coup, l'évaluation est de 8 pour mon adversaire, au 52ème, il est de 12 toujours pour mon adversaire.

Et au 54ème il abandonne toujours à égalité matérielle.

 

C'est juste qu'au 53ème il commet une gaffe qui soit m'envoie à dame soit me laisse manger tout ses pions. (il me laisse créer un pion passé soutenu sans pouvoir aller lui même à dame).

 

Cela fait plaisir même si c'est un manque de respect de ma part de n'avoir pas abandonné avant ?

 

Il est impossible d'atteindre un bon niveau aux échecs sans étudier les ouvertures, savoir évaluer une position et avoir une expérience de combat en milieu de partie. Mais je pense que beaucoup de joueurs confirmées (genre 1600+) ne savent pas jouer de finales, ou en tout cas pas à un niveau comparable à leur performance dans les autres compartiments du jeu.

 

A titre d'exemple idiot, je me demande quel pourcentage de joueurs de club sauraient faire un mat avec Roi+Fou+Cavalier vs roi nu.

Link to comment

Bon là on est à un niveau 1500 (sur chess.com), mais effectivement la théorie des finales j'ai l'impression que cela se perd un peu.

Car c'est moins spectaculaire, on en a pas besoin si la partie s'est joué avant, etc.

 

Maintenant il y a encore beaucoup de joueurs comme moi qui sont assez faible en milieu de partie justement car ils préfèrent les finales et des fois s'y rendent trop facilement.

 

Pour répondre à ta question, une championne du monde ne sait pas le faire:

http://chess-news.ru/en/node/11943

 

Et je t'avoue que si j'ai appris la théorie, j'ai jamais dut la mettre en pratique et je ne suis pas sûr d'arriver à le faire sur l'échiquier (et quand je jouais en club j'étais 1800).

C'est le défaut de cette finale, c'est une finale que tu n'as quasiment jamais l'occasion de jouer en pratique et que donc tu oublies facilement.

 

Perso, Carlsen joue le roi seul contre n'importe quel joueur inférieur à 2000 en élo, je parie sur le nul.

 

Link to comment
9 hours ago, Marlenus said:

Cela fait plaisir même si c'est un manque de respect de ma part de n'avoir pas abandonné avant ?

 

Il ne faut jamais abandonner aux échecs. Surtout à bas niveaux. La probabilité pour que ton adversaire face une connerie est beaucoup trop élevée.

Link to comment
3 minutes ago, calypso13 said:

Il ne faut jamais abandonner aux échecs. Surtout à bas niveaux. La probabilité pour que ton adversaire face une connerie est beaucoup trop élevée.

Moui, bof.

 

Là si je n'ai pas abandonné c'est que bien que ma position soit 100% perdue (et de façon assez triviale), il n'y avait pas de désavantage matériel.

 

La même position avec une tour en moins, j'aurais abandonné.

Suis pas en tournoi, je ne joue que pour le plaisir et mon plaisir est pas de jouer une partie perdue avec une tour de moins.

Link to comment

Certes, mon conseil s'applique surtout à ceux qui veulent gagner à tout prix et augmenter leur classement.

Le nombre de partie que j'ai gagné moi même ou que j'ai vu être gagné grâce à ce refus d'abandonner.

Après ça fonctionne surtout à bas niveau, lorsqu'il est très courant pour quelqu'un de sacrifier inutilement ses pièces.

La situation typique aussi c'est d'arriver à forcer un match nul en se servant de l'incapacité de son adversaire à faire échec et mat.

 

Après ça peut être laborieux, c'est pas forcément le plus fun tout le temps.

Link to comment
Il y a 14 heures, calypso13 a dit :

Il ne faut jamais abandonner aux échecs. Surtout à bas niveaux. La probabilité pour que ton adversaire face une connerie est beaucoup trop élevée.

Ouai m'enfin il y a un moment ou il faut savoir jeter l'éponge. J'ai joué un peu sur chess.com et les gars qui débutent lâchent rien même si tu leur à pris 6 pièces. Ils doivent penser pouvoir faire un pat ou truc du genre mais c'est assez chiant à jouer.

Du coup monter est assez chiant il faut se coltiner des parties de 20 minutes la ou t'as gagné au cinquième coup.

 

  • Yea 1
Link to comment
12 hours ago, calypso13 said:

Certes, mon conseil s'applique surtout à ceux qui veulent gagner à tout prix et augmenter leur classement.

Le nombre de partie que j'ai gagné moi même ou que j'ai vu être gagné grâce à ce refus d'abandonner.

Après ça fonctionne surtout à bas niveau, lorsqu'il est très courant pour quelqu'un de sacrifier inutilement ses pièces.

La situation typique aussi c'est d'arriver à forcer un match nul en se servant de l'incapacité de son adversaire à faire échec et mat.

 

Après ça peut être laborieux, c'est pas forcément le plus fun tout le temps.

 

Bof, quel intérêt de se pourrir le fun pour gratter 100 à 150 elo en milieu de classement tout en n'apprenant rien. Aux échecs en ligne, tu peux effectivement toujours gagner quelque soit ta position. en espérant que ton adversaire aie un souci de connexion ou une urgence IRL (à table, petit chéri). La gagne à tout prix, c'est bien en tournoi et stérile ailleurs.

  • Yea 1
Link to comment
On 2/25/2021 at 9:33 AM, Marlenus said:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/le-corse-marc-andria-maurizzi-continue-d-epater-le-monde-des-echecs-1970635.html

 

 

Suis content de voir que le boulot de Leo Battesti paye.

 

Pour info, Léo Battesti est un ancien nationaliste qui a plusieurs fois échappé à des tentatives d'assassinat et qui est sorti du milieu.

Il a décidé de se reconvertir dans la promotion des échecs en Corse.

Il y a mis le paquet, faisant de grands tournois où les meilleurs joueurs au monde venaient.

A côté de ça il a convaincu la collectivité d'enseigner les échecs à l'école. (oui je sais, d'un point de vue libéral c'est pas glop, mais je préfère encore qu'ils apprennent les échecs que d'autres conneries ? )

Ce qui fait que tous les Corses apprennent à jouer aux échecs.

 

Et les premiers résultats arrivent quand lui prend sa retraite.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Léo_Battesti

 

(Pas à jour, il a démissionné dernièrement de son poste à la ligue Corse).

 

Comme quoi il y a des reconversions réussies.

 

 

Bon ben ça y est, le Corse est devenu GMI à 14, détrônant Bacrot comme français le plus jeune GMI:

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/grand-bastia/le-corse-marc-andria-maurizzi-devient-le-plus-jeune-grand-maitre-international-de-l-histoire-des-echecs-francais-2101000.html

  • Yea 2
Link to comment
  • 9 months later...

J'ai profité de mon séjour en Corse pour rejouer un peu.

J'ai enfin dépassé les 1600 élo (et je me stabilise vers 1610) sur chess.com en partie 10mn.

 

Mais c'est fou le nombre d'erreurs grossières que je continue à commettre:

-Ne pas voir une pièce en prise par exemple (dans un sens ou l'autre).

 

J'ai l'impression que je suis tellement dans mon plan de jeu que je fais peu de cas des mouvements adverses.

C'est le problème, en tout cas mon problème, en partie rapide.

  • Love 1
Link to comment
il y a 4 minutes, Marlenus a dit :

J'ai profité de mon séjour en Corse pour rejouer un peu.

J'ai enfin dépassé les 1600 élo (et je me stabilise vers 1610) sur chess.com en partie 10mn.

 

Mais c'est fou le nombre d'erreurs grossières que je continue à commettre:

-Ne pas voir une pièce en prise par exemple (dans un sens ou l'autre).

 

J'ai l'impression que je suis tellement dans mon plan de jeu que je fais peu de cas des mouvements adverses.

C'est le problème, en tout cas mon problème, en partie rapide.

 

J'ai commencé y a 2 mois franchement c'est tellement addictif!

Link to comment
1 minute ago, Loi said:

 

J'ai commencé y a 2 mois franchement c'est tellement addictif!

Oui quand tu as 20mn devant toi c'est sympa.


Et j'apprécie énormément l'analyse de partie après pour qu'il me dise où j'ai mer..

Cela change beaucoup de quand j'étais jeune.

Link to comment
On 3/17/2022 at 9:39 PM, Lameador said:

1600 ...

 

Sur chess.com c'est déjà beaucoup, sur lichess c'est pas aussi impressionnant.

Link to comment
  • 3 weeks later...

C'est marrant les nulles.

Mes adversaires ne les acceptent quasiment jamais alors que je ne les propose que dans des finales clairement nulles.

En fait une seule personne l'a accepté pour le moment.

Alors je peux comprendre, on peut chercher la faute de l'adversaire et surtout tenter de gagner au temps.

Car dans une finale nulle, sans incrémentation de temps, c'est cela qu'il faut regarder.

 

 

Mais bon, des fois faut faire gaffe. :D

 

Là mon adversaire refuse une nulle dans une finale T+1 pion VS Tour + 1 pion, les 2 pions en face de l'autre.

 

Pour éviter de perdre, je joue un peu trop vite et il gagne mon pion.

Mais cela reste une partie archi nulle, chess.com mettant même 0.00 comme analyse ce que je vois rarement sur la dizaine de coups qui a suivit.

 

Tout ça pour qu'au final, mon adversaire se fasse mater. 

Mon adversaire jouant Ta7 dans cette position :)

J'ai eu l'impression de revenir à mes premières partie de mater comme ça :D

 

image.thumb.png.2e2b465a67ba0ae690e732d19547631e.png

  • Yea 1
Link to comment

DELIVREZ MOI DE CHESS.COM! J'ai fait 15000 problèmes depuis que je me suis inscrit il y a 10 mois, ce qui doit faire 50 par jour. Je pense me mettre à fumer du crack pour changer d'addiction. 

  • Love 1
  • Haha 4
Link to comment
  • 2 weeks later...

J'ai eu, à ce que je m'en souviens, mon premier coup brillant sur chess.com.

 

Coup où quand je l'ai fais je me suis demandé si c'était un bon coup ou une grosse bêtise :D

 

 

Bon à côté de ça derrière j'arrive pas à voir un coup évident et je fais durer la partie 😛

 

 

Link to comment
  • 1 month later...

Jouer en parties longues en physique c'est quand même autre chose que lichess sur le smartphone du point de vue des sensations

J'ai fait trois parties dimanche en coupe des moins de 2000 (équipes de 4 joueurs d'un même club, tous moins de 2000 elo) , et j'ai réussi à faire 100% (+1903 +1756 +1851)

Je progresse vers les 1950, j'ai modifié ma façon de jouer et je me suis amélioré sur deux axes : 1) je joue plus vite à la pendule, 2) je joue plus lentement dans le déroulement de mon plan.

 

1) D'abord j'arrête de recalculer plusieurs fois la même chose, je me fais confiance. Deuxièmement, comme je joue 90% de mes coups pour améliorer légèrement ma position, je ne cherche pas des combinaisons tactiques souvent.

Avant, à partir du 20ème coup, je cherchais une attaque décisive et je m'embarquais dans des calculs compliqués et peu rentables.

 

2) Je me précipite moins, parce que j'analyse la situation de mon adversaire et je vois qu'il n'y a pas de danger immédiat, donc pas de raison de me précipiter. Avant je me focalisais sur mes plans d'attaque et je pensais que je devais frapper le premier parce que je ne savais pas précisément ce qui pouvait me tomber dessus. Ce dimanche j'ai joué 50 coups dans chacune de mes parties alors qu' avant il était rare que je dépasse 40 coups. Quand j'ai eu les noirs 2 fois, j'ai attendu la finale pour concrétiser matériellement mon avantage. Avec les blancs je gagne sur une attaque de mat avec sacrifice de pièce mais j'ai préparé l'attaque en obligeant les pièces adverses à renoncer à un peu de leur mobilité.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...