Jump to content

Ma trique X et gnosticisme au Carrefour


Recommended Posts

Il est bien ce topic.

 

Conan et Stalker sont tous les deux excellents, Existenz est un petit bijou également. J'ai également moins aimé Total Recall à la revoyure ; Showgirls à l'air de polariser donc ça m'attire.

 

Envie de revoir Eternal Sunshine of the Spotless Mind car pas vu depuis la fac

  • Yea 1
Link to comment
il y a 7 minutes, fryer a dit :

Envie de revoir Eternal Sunshine of the Spotless Mind car pas vu depuis la fac

Si y a bien un film que j'aimerai revoir pour la première fois, c'est bien celui-là. Ce qui est ironique d'ailleurs. 

  • Haha 1
  • Ancap 1
Link to comment
il y a une heure, fryer a dit :

Showgirls à l'air de polariser donc ça m'attire.

Honnêtement j'aurais été embêté si @Anton_K avait pas aimé parce que je l'ai pas suffisamment en tête pour défendre le film, mais j'ai quand même gardé le souvenir de plans vraiment envoûtants, et l'impression d'un film à flux tendu, avec des plans très composés et "fourmillants", un peu à l'opposé du Go Go Tales de Ferrara, qui est un peu sur le même thème, mais qui a un rythme ultra lent et presque contemplatif (ce qui est un peu paradoxal vu l'ambiance boîte de nuit, mais c'est justement ce qui rend le film très beau) ; et la scène de strip tease privé face à Kyle MacLachlan est mémorable.

  • Yea 1
Link to comment
On 1/21/2021 at 1:38 AM, Alchimi said:

La "suite",avec surtout le non-officiel numéro 3, par contre..:

5e8b5620624db-kalidor-la-legende-du-tali

 

Woh purée celui là il a fait mal. Ou il te fait bien rigoler, c'est selon. (Ça se passe bien dans l'univers de Conan mais ils avaient pas les droits pour Conan). C'est à la suite de ce... truc que Schwarzy a laissé tomber Conan. D'ailleurs ceux ici qui disent que l'esthétique de Matrix a vieilli (bullshit complet, soit dit en passant) ferait bien de se prendre une soirée pizza-potes et de se flanquer devant Kalidor, histoire de voir ce qu'est un film qui a vieilli, disons... pas très bien.

 

A la base, ca devait être un film sur Sonja la Rousse jouée par Brigitte Nielsen, la "hit-girl" du moment. Schwarzy n'y faisait qu'un cameo.

 

Mais l'actrice s'est révélé avoir un charisme de serpillère, a créé des incidents de tournage (j'ai pas forcément le détail en tête), et le real a du monter en catastrophe des scène et une affiche su Schwarzy pour tenter de sauver le film. Schwarzy a accepté de jouer quelques scènes à contrecoeur pour dépanner un producteur (Dino de Laurentis) qui l'avait lancé, et ses scènes de personnage secondaires ont été bidouillées au montage et à la création de l'affiche pour en faire le perso principal (qui pourtant apparait maximum 20 minutes pendant le film).

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...