Jump to content
G7H+

Union européenne

Recommended Posts

Je propose ce fil general sur l'Union Europeenne afin d'y poster toutes les nouvelles qui ne meritent pas a priori d'y consacrer un topic. Libre a nous de creer un fil dedie si tel ou tel sujet semble passionner les foules.

€105bn to be spent on EU environment projects

By Zoë Casey

09.03.2009

Transport and water management projects to get bulk of the money.

The European Commission will invest €105 billion in environmentally friendly projects over the next few years, focusing on railways, clean urban transport, water and waste management, and energy efficiency, the Commission said today (9 March).

The funds, from the EU's cohesion policy for 2007-13, are three times greater than the allocation to environment projects in 2000-06, which amounted to €37 billion, according Danuta Hübner, the European commissioner for regional policy.

But Bankwatch, a campaigning organisation that surveys EU spending schemes, argued that such environmental funds were not always spent on environmentally friendly plans. It pointed out that cohesion funds have been used to finance a section of a motorway in Hungary that will be in breach of EU rules on noise and air pollution limits. And Poland will use €1bn of its cohesion fund earmarked for waste management to build nine incinerators in its major cities, while less than 3% of Poland's municipal waste is recycled – in contradiction with the EU's waste hierarchy that prioritises waste reduction, re-use and recycling.

‘Green' employment

Hübner said that ‘green' investments would also help to create employment. “In a difficult financial climate, this investment will be instrumental in creating long-term employment and reviving local economies, as well as underpinning the EU's commitment to fighting climate change,” she said.

Some €3bn of cohesion money will be spent to promote environmentally friendly products and production processes in small and medium-sized enterprises, she said.

In Finland, €1.5 million of cohesion money was used to set up the Lahti Cleantech cluster, which led to the start-up of 20 new ‘clean technology' companies start created 170 new jobs, Hübner said by way of example.

From the total of €105bn, the EU will invest €23bn in railways, €22bn on water management, €6bn on waste management and €3.9bn on biodiversity and nature protection.

Source : http://www.europeanvoice.com/article/2009/…ects/64236.aspx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour baisser une malheureuse taxe comme la TVA sur la restauration, il faut demander l'autorisation à 26 autres pays. Pourquoi le Danemark (et je n'ai rien contre le Danemark) doit-il donner son accord pour le degré de taxation d'un bistrot à Fleurance dans le Gers?

EDIT: correction

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour baisser une malheureuse taxe comme la TVA sur la réglementation, il faut demander l'autorisation à 26 autres pays. Pourquoi le Danemark (et je n'ai rien contre le Danemark) doit-il donner son accord pour le degré de taxation d'un bistrot à Fleurance dans le Gers?

Le mieux serait bien sur que la fiscalité reste au niveau étatique, mais l'unanimité est ce qui protège les peuples des états "vertueux" des états léviathans!

Rappelez-vous des propos de Sarko contre les états ayant un IS à 0%!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour baisser une malheureuse taxe comme la TVA sur la restauration, il faut demander l'autorisation à 26 autres pays. Pourquoi le Danemark (et je n'ai rien contre le Danemark) doit-il donner son accord pour le degré de taxation d'un bistrot à Fleurance dans le Gers?

EDIT: correction

A cause de théories fiscales foireuses ou l'on imagine que la TVA ou la taxe pro feraient de la concurence fiscale (pas bien) quand l' IRPP (impot sur le revenu) n'en ferait pas (bien).

C'est un des nombreux symptome de l'incompétences des crétins qui nous dirigent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
SCHOLA EUROPAEA

QUI SOMMES-NOUS ?

Les Écoles européennes sont des établissements d'enseignement officiel créés conjointement par les gouvernements des États membres de l'Union européenne ainsi que la Communauté européenne. Elles jouissent d'un statut juridique d'établissement public dans chacun de ces pays.

La vocation des Écoles européennes est de dispenser un enseignement multilingue et multiculturel à des enfants des cycles maternel, primaire et secondaire. Elles sont destinées en priorité aux enfants des personnels des institutions européennes.

http://www.eursc.eu/index.php?id=2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elles sont destinées en priorité aux enfants des personnels des institutions européennes.

Qu'il est bon de bénéficier de privilèges. La bureaucratie, parfait successeur de l'aristocratie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'il est bon de bénéficier de privilèges. La bureaucratie, parfait successeur de l'aristocratie.

(à ceci près que l'école européenne est plus réputée pour la qualité générale et l'abondance de sa coke que son éducation)

Share this post


Link to post
Share on other sites
(à ceci près que l'école européenne est plus réputée pour la qualité générale et l'abondance de sa coke que son éducation)

De quoi ? Un accés facilité à la drogue ?

Ce ne sont plus des privilèges là, mais des ultra-privilèges.

Share this post


Link to post
Share on other sites
UE : Le Pen pose problème au Parlement

AFP

24/03/2009

Les socialistes et Verts au Parlement européen ont proposé de modifier le règlement interne pour éviter que le leader d'extrême droite français Jean-Marie Le Pen ne préside la prochaine session inaugurale en tant que doyen.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/03/…u-parlement.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Succulent :icon_up: !

Ceci dit, c'est une discrimination claire : (le gros Cohn) "On ne veut pas des croulants" . Ils veulent une députée jeune. C'est du sexisme et on entrevoit bien les pulsions libidineuses du leader vert…

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Nous sommes pour que soit la députée la plus jeune qui ouvre la session, non pas à cause de Le Pen, mais parce que c'est un signe pour l'avenir. Allons jusqu'au fond du symbolisme: on ne veut pas des croulants", a martelé l'ancien leader de Mai 1968. Prendre une telle décision ne sera néanmoins "pas facile", a pronostiqué M. Cohn-Bendit.

Pour la peine, j'aimerai bien que le FN fasse élire une jeune maghrébine, juste pour ressortir ça au dissous en puissance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien sûûûrrr, le jour où la parlementaire la plus jeune sera membre du FN, faudra encore changer le règlement.

Bon. Encore une bonne raison pour se torcher le cul avec le bulletin des élections européennes.

EDIT: doublé deux fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Succulent :icon_up: !

Ceci dit, c'est une discrimination claire : (le gros Cohn) "On ne veut pas des croulants" . Ils veulent une députée jeune. C'est du sexisme et on entrevoit bien les pulsions libidineuses du leader vert…

Si cela ne tenait qu'à ses pulsions , un enfant présiderait la séance une main dans le slip de la Conne Bandite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, tu as bien reconnu le Grand Maître.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, tu as bien reconnu le Grand Maître.

Ah ben zut, moi qui pensais que t'avais réussi à prendre une photo d'Elvis Presley dans sa planque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, tu as bien reconnu le Grand Maître.

Eh bien dis donc, déjà qu'il était laid jeune.

On devrait l'utiliser en propagande pour les enfants : si le traité de Lisbonne est adopté, le vilain Yingwie va venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont tellement socialistes intelligents qu'ainsi ils offrent une campagne de pub gratos au FN :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eh bien dis donc, déjà qu'il était laid jeune.

On devrait l'utiliser en propagande pour les enfants : si le traité de Lisbonne est adopté, le vilain Yingwie va venir.

:icon_up:

Ouais, cela a déjà été pratiqué avec cette soupe qu'est Hymne à la joie. Ca n'a jamais fait reculer la vilainie.

masturbateur guitaristique

Oh, si peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Pen aurait répété ses fameuses remarques sur les chambres à gaz. Qu'il ne s'étonne pas de se faire dégager. En revanche je n'ai pas trouvé où il a dit ça récemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a dit ca au parlement européen, ce qui m'étonne c'est que les autres courent dans le panneaux comme Pete Doherty après un rail de coke…

c'est vraiment lui faire de la pub gratos…

il pourra sortir: I'm being REPPRESSED!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qu'il dit est scandaleux… mais scandaleux aussi la peine qu'il a encouru pour avoir dit ce qu'il pensait. Je suis désolé que les seuls qu'on entende dénoncer l'absurdité de la loi Gayssot soient principalement des personnes comme Le Pen.

[dailymotion]x8s04b[/dailymotion]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exit Topolanek!

Le gouvernement tchèque dirigé par le libéral Mirek Topolanek est tombé ce soir, victime d’une motion de censure déposée par l’opposition. L’affaire ne relève pas de la seule politique intérieure, la République tchèque exerçant la présidence semestrielle tournante l’Union européenne jusqu’au 30 juin. La nouvelle a d’ailleurs été accueillie avec inquiétude à Bruxelles, le peu de leadership manifesté par Topolanek jusqu’à présent risquant de ne pas résister à ce coup de Trafalgar et ce, en pleine crise mondiale… « Il se peut que notre position soit affaiblie », a d’ailleurs reconnu à regrets ce soir le premier ministre sortant. « Cela risque de compliquer notre force dans les négociations ». Et de faire le jeu de Vaclav Klaus, l'europhobe président de la République (photo ci-contre).

[…]

Beaucoup à Bruxelles s’inquiètent aussi du sort du traité de Lisbonne, que le Sénat tchèque ne devrait pas ratifier avant l’automne : « Lisbonne est très fragilisé par cette situation », a estimé le coprésident du groupe vert, Daniel Cohn-Bendit. « Topolanek a perdu tout moyen de pression sur le Sénat », a surenchéri le député conservateur, Elmar Brock (Allemagne) : « cela pourrait signifier l’enterrement du processus de ratification. Le président Vaclav Klaus a remporté son combat contre l’Europe ». À tout le moins, le rôle de l’europhobe Président de la République se trouve renforcé en cette période de transition. C’est en effet à lui qu’il revient de désigner un successeur à Topolanek ou de décider d’élections anticipées, solution que préconise l’ODS.

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/couli…-topolanek.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qu'il dit est scandaleux… mais scandaleux aussi la peine qu'il a encouru pour avoir dit ce qu'il pensait. Je suis désolé que les seuls qu'on entende dénoncer l'absurdité de la loi Gayssot soient principalement des personnes comme Le Pen.

Ouch! On le sent fatigué, le JMLP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qu'il dit est scandaleux… mais scandaleux aussi la peine qu'il a encouru pour avoir dit ce qu'il pensait. Je suis désolé que les seuls qu'on entende dénoncer l'absurdité de la loi Gayssot soient principalement des personnes comme Le Pen.

Mais il est normal que Le Pen ait été sanctionné pour ces propos haineux et négationnistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut tordre ça de toutes les manières mais ce n'est toujours pas du négationnisme.

Et c'est qui est à tout du moins aussi honteux, c'est ce à quoi il réagit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on tend le bâton pour battre et bien je prends le bâton puis je bat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Zagor
      Suite à la discussion HS sur le soit disant illiberalisme de la Hongrie et la Pologne. Je propose de discuter de la situation de le groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, Republique tchèque, et Slovaquie) et de sa position vis à vis du libéralisme.
       
      Tout d'abord quelques éléments:
       
      -le classement de liberté du cato institute: https://object.cato.org/sites/cato.org/files/human-freedom-index-files/2017-human-freedom-index-2.pdf
      du plus libre au moins libre la Republique tchèque est 25 ème, la Pologne 32ème, la Slovaquie 33ème (ex aequo avec la France)) et la Hongrie 44ème sur 159
      -le classement de liberté économique de l'heritage fondation: https://www.heritage.org/index/ranking
      pareil du plus libre au moins: République tchèque 24éme (mostly free), Pologne 45ème, Hongrie 55éme, Slovaquie 59ème, et à titre de comparaison: la France  71éme, Italie 79éme, Belgique 52ème (tous les pays cité de la Pologne à la Belgique sont Moderately free) et Allemagne 25éme (Mostly free).
      -le classement de la Freedom house (ONG plutot démocrate qui publie aussi des rapports sur la liberté):https://freedomhouse.org/report/freedom-world/freedom-world-2018
      République tchèque 94/100, Slovaquie 89/100, Pologne 85/100, Hongrie 72/100 et la France 90/100 (tous ces Etats sont classés comme libres)
       
      Au travers ces données on voit que le groupe Visegrad est dans la norme en matière de liberté (et que la Republique tchèque est même dans le haut des Etats européens). Que d'un point de vue économique elle fait  mieux qu'un certain nombre de grands pays d'Europe de l'Ouest. Et que même la Freedom house qui est plus à gauche considère les Etats dit Illibéraux comme la Hongrie/Pologne sont libres.
       
      Je rajouterai au passage un article qui bien qu'orienté montre que l'illibéralisme d'Orban est plus un conservatisme qu'autre chose: https://blogs.mediapart.fr/edition/chroniques-deurope-centrale/article/280617/hongrie-faut-il-qualifier-viktor-orban-de-dirigeant-illiberal
      "Réactionnaire" et "conservateur" suffisent largement à qualifier la réalité de l'horizon politique et idéologique du Fidesz au pouvoir en Hongrie, dans la mesure où l'opposition viscérale aux valeurs dites "progressistes" en reste l'un des principaux marqueurs. Les principales dérives institutionnelles constatées depuis 2010 relèvent davantage de l'hégémonie électorale du parti gouvernemental que d'un corpus doctrinal spécifique. L'emploi du terme "illibéral" suggérerait même pour un francophone un positionnement critique vis-à-vis de la mondialisation, alors que Viktor Orbán reste quand même l'un des plus farouches défenseurs du dumping social et de la dérégulation du marché du travail en Europe. Présenté comme le grand copain du russe Poutine et du turc Erdoğan, le Premier ministre hongrois est en réalité bien plus proche des intérêts et des valeurs des conservateurs anglo-saxons et des chrétiens-démocrates de Bavière."
       
      Pour ma part je reste bien plus inquiet de la situation et de la mentalité française que de la Hongrie ou la Pologne dont les entraves aux libéralismes sont passagères. D'autant plus que ces derniers ne cherchent pas à imposer leur politique au reste du continent (contrairement à la France).
       
    • By Neuron
      Je vous propose un sujet dédié pour suivre les négociations de sortie de l'UE de la Grande-Bretagne.
×
×
  • Create New...