Jump to content

L'homme donneur, sa fille et le prohibitionniste


Recommended Posts

Quelle surprise !

 

En fait c’est NDA qui a fait un raid sur le pognon de Gave. Ne sous estimez pas la capacité d’un énarque à soutirer du pognon à une personne âgée. Même qu’on appelle ça la Banque Postale. 

  • Haha 1
Link to comment
il y a 19 minutes, Tramp a dit :

Quelle surprise !

 

En fait c’est NDA qui a fait un raid sur le pognon de Gave. Ne sous estimez pas la capacité d’un énarque à soutirer du pognon à une personne âgée. Même qu’on appelle ça la Banque Postale. 

Bis repetita, marrant.

Link to comment

Ceci dit pas sur que NDA sorte gagnant de cette affaire.

En virant Emmanuelle Gave, il va passer pour un mou aux yeux de la droite dure et de son potentiel électorat (parce que bon, il faut se rendre compte que les propos polémiques des Gave c'est du classique maintenant dans cette tendance politique).

 

 

A voir comment va évoluer cette alliance...

 

Link to comment
il y a 7 minutes, Zagor a dit :

Ceci dit pas sur que NDA sorte gagnant de cette affaire.

En virant Emmanuelle Gave, il va passer pour un mou aux yeux de la droite dure et de son potentiel électorat (parce que bon, il faut se rendre compte que les propos polémiques des Gave c'est du classique maintenant dans cette tendance politique).

 

 

A voir comment va évoluer cette alliance...

 

 

Honnetement, je pense que tout ca sera passe aux oubliettes d'ici quelques jours.

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 8 heures, Nigel a dit :

Hum en fait. Elle s'est excusée sur le coup (et je trouvais ça bien). Mais visiblement, une fois de nouveau planquée chez elle, elle a dû bien ruminer et est revenue à la charge

Le problème je crois est l'absence de mesure, doublée d'un culot certain, du style à mettre les pieds sur la table à peine débarquée chez ses hôtes ; et que je qualifierais volontiers de plus ou moins névrotique, pour éviter d'utiliser la dépassée terminologie psychiatrique, rapport à un organe spécifiquement féminin mais maintenant avec le 3ème sexe, allez savoir...

Ça donne des comportements instables émotionnellement, toujours à fleur de peau, et ne supportant pas la contradiction. Ajoutons à ce tableau un fort sentiment de supériorité, et voilà.

Il y a un fil dans les entrailles de liborg qui fait assez pppppeur et témoigne bien de cette capacité à s'offusquer pour rien. Tiens, ça me fait penser à Voldemort, comme quoi...

 

Finalement, il vaut mieux pour elle qu'elle se soit vautrée en plein envol, parce que au parlement, se trouver face à elle en état de crise, euh.... ça fait désordre.

Link to comment

Bon, on peut peut-être passer à des choses plus sérieuses, et en finir avec ce fil qui commence à me gaver.

Ou bien l'envoyer en taverne, pour ceux qui ne craignent pas une intoxication alimentaire.

A défaut, le remettre au frigo.

  • Love 1
  • Haha 10
  • Ancap 1
Link to comment

Chers Amis et lecteurs,

 

 

Depuis une semaine et quoique je fasse, quelles que soient les méthodes logiques ou raisonnables que j’emploie pour essayer de reprendre la main sur un story telling nauséabond à mon endroit, je suis enfoncée encore plus profondément par une meute aux abois, sans relâche.

 

A tel point qu’à dire vrai, à ce stade, j’abandonne toute raison et je vais pour écrire avec mon cœur.

Mon cœur de maman tout d’abord qui saigne quand ma fille de 16 ans rentre de chez son petit ami de confession juive, hier, dimanche qui lui a demandé « Alors comme ça mon père a dit que ta mère était antisémite ». Moi, Emmanuelle Gave qui ait TOUJOURS défendu Israël et d’aussi loin que je me souvienne. C’est un fait et c’est ainsi. Cela n’a pas à être bien ou mal, c’est la personne que je suis. Mes frères et sœurs sont aussi ainsi et du reste mon frère est aujourd’hui marié à une Israélienne.

Tout a commencé par des allégations de présence, dans les locaux où je travaille, de « caricatures antisémites » (version du 11 février en ligne du journal L’opinion) à « Antisémite Russe » pour finir par un conditionnel « qui seraient peut-être (sic) des caricatures antisémites ».Preuve de l’extrême compétence d’une journaliste qui commence par accuser avant de s’interroger. Il aurait mieux fallu faire le contraire. A vrai dire, cette approximation pourrait être divertissante si elle ne sous tendait l’envie de me salir, quitte à tronquer la réalité.

Rétablissons les faits: ces caricatures m’ont été offertes par un ami qui me les avaient rapportées de Moscou. Ces caricatures représentent le grand capital à la manière Russe de 1919, sont signées de Lénine et disent, en substance (Cyrillique traduit) : « Sur chaque dollar, il y a de la boue et du sang ».

Leur présence dans nos bureaux témoigne de la folie du communisme et d’un peu d’auto dérision de la part de la fille d’un homme d’affaire. Cela est rappelé dans chacun des articles qui me sont consacrés. Il aurait été simple de m’interroger sur leur sens plutôt que de proférer ces accusations grotesques d’antisémitisme.

Concernant les visées négationnistes que l’on me porte, là aussi le débat est abject et ridicule. Je suis avocat. En tant qu’avocat il m’importe de me servir du droit afin de combattre, dans un cadre donné, les adversaires à la Nation qui tenteraient de remettre en cause par des visées négationnistes, ce qui sous tend notre cohésion nationale. Ce qu’Ernest Renan appelait à juste titre « la volonté de vivre ensemble ».

 

Simone Veil, dans une vidéo que vous pouvez trouver sur le site de L’INA du 20 juin 1996 face à l’abbé Pierre en minute 3.48, et je cite in extenso, disait :

« Ce que je voudrais quand même dire c’est que la loi Gayssot (la loi qui interdit de nier l’extermination des juifs), (ie la solution finale),est une erreur parce qu’on a l’air de vouloir cacher des choses, or, on n’a rien à cacher.

 L’Histoire, elle est flagrante. Il ne faut pas empêcher les historiens de travailler ».

 

Ainsi s’exprimait Simone Veil en 1996 sur la loi Gayssot. Si je reprends donc la logique de mes détracteurs, on viendrait aujourd’hui me reprocher de tenir la même position juridique que Simone Veil ? Est-ce donc là ce que l’on me reproche en matière de négationnisme ?

Je persiste et signe. Comme beaucoup d’Historiens, de Juristes, de politiques, je considère avec réserve l’efficacité des lois mémorielles qui n’existent que dans peu de pays et dont l’efficacité doit pouvoir être librement discutée sans être taxée de « négationniste », ce qui est odieux. Comment peut-on effectuer un tel raccourci sur des sujets aussi graves, sauf à user de procédés staliniens d’une immense malhonnêteté intellectuelle.

Mon attachement à la lutte contre le négationnisme, à la vérité de la Shoah, mon combat pour Israël pour la mémoire est non seulement réel mais il est constant. J’ai toujours été « un vieux juif blonde ».C’est ainsi. On comprend donc à quel point je vis mal ces accusations.

Aujourd’hui, la violence politique des attaques que je subis, leur orchestration moutonnière et sans la moindre vérification, me laisse justement à penser que derrière le tout petit bourgeon politique que je suis, c’est aussi le potentiel que je pourrai représenter dans cette lutte que l’on cherche à atteindre.

Ainsi, quand le sénateur PS, Rachid Temal se permet de dire sur C8, le 15 février 2019 « Le père, il y a quelqu’un qui soutient le grand remplacement quant à la fille, elle a dit qu’il fallait s’interroger sur la liberté d’expression qui devrait pouvoir s’étendre jusqu’à la réfutation de la Shoah ».

C’est un homme politique, élu de la Nation, qui ose tenir ce genre de propos de caniveau, car il n’y a pas d’autres mots, sur une chaine de grande diffusion, à une heure de grande écoute.

Ce monsieur ose sortir de son contexte un tweet sur lequel je me suis expliquée plus haut, en citant la rationalité de Simone Veil afin de me faire passer pour l’exacte opposée de ce que je suis. C’est inacceptable. Et c’est pour cette raison que ce monsieur va être poursuivi en diffamation.

Il serait peut-être temps que les hommes politiques se souviennent qu’ils ont été appelés pour servir la Nation et non pas pour mener un combat d’invectives et de mensonges dans forces médias accoutumés désormais à ce genre de traitement.

Dans cette droite ligne, il est faux d’écrire ou de dire, comme le fait monsieur le Sénateur Rachid Témal que mon père, Charles Gave ou moi-même serions adeptes du « grand remplacement » ou même de la « re immigration. »

 

Deux choses :

Je mets QUICONQUE au défi de trouver dans mes propos, ou ceux de mon père, une référence au « Grand remplacement ». Jamais nous n’avons évoqué cette thèse de Monsieur Renaud Camus, ni l’un ni l’autre.

 

La seconde, concernant les allégations de re-immigration que nous porterions, l’un comme l’autre, voilà encore une fausseté des plus honteuses. En effet, mettre fin à l’immigration illégale et j’insiste sur ce terme en tant que femme de droit que je suis,est une chose, mais pardon, vouloir nous faire dire que nous prônerions un re immigration, par je ne sais quel biais du reste, tant la chose me parait absurde, en est une autre que je ne saurais laisser dire et écrire !

 

Si je devais résumer les attaques qui me sont portées à ce jour, je serai donc, antisémite, négationniste, « aux yeux gris », homophobe, raciste, adepte du grand remplacement, fille à papa et incompétente en tous points.

Et comme je suis « homophobe », je précise que j’ai soigné mon oncle, qui nous a quitté du SIDA en 1996 et ce, sans jamais porter aucun jugement sur sa sexualité qui ne regardait que lui.

 

Avilir son adversaire politique par les attaques ad hominem, sans chercher le débat d’idées, est la preuve flagrante d‘une démocratie racornie où tout est permis, tout est encouragé.

La calomnie tient lieu de raisonnement, la salissure tient lieu de combat.

Le respect de l’adversaire n’est plus.

.Je me suis engagée en politique pour, précisément, ne pas reproduire selon ces codes, pour agir, et non pour disqualifier. Je continuerai.

 

 

 

Emmanuelle Gave

Link to comment
Il y a 8 heures, Rincevent a dit :

Ce n'est pas comme si l'impact négatif des réseaux sociaux sur la santé mentale n'était pas déjà bien documenté.

Je parlais pas de l'impact de, mais de la nature du site qui favorise la mise en avant de soi.

 

Après, c'était aussi un oru par rapport au raccourci "m'as tu vu" = histrionisme, même si j'imagine que tu as certainement d'autres éléments derrière. 

 

 

 

Link to comment
il y a 2 minutes, Restless a dit :

Je parlais pas de l'impact de, mais de la nature du site qui favorise la mise en avant de soi.

Celui-ci plus que les autres, certes ; mais y a-t-il un réseau social en ligne qui ne favorise pas directement ou indirectement la mise en avant de soi ? ;)

Link to comment
il y a 4 minutes, frigo a dit :

Chers Amis et lecteurs,

 

 

Depuis une semaine et quoique je fasse, quelles que soient les méthodes logiques ou raisonnables que j’emploie pour essayer de reprendre la main sur un story telling nauséabond à mon endroit, je suis enfoncée encore plus profondément par une meute aux abois, sans relâche.

 

A tel point qu’à dire vrai, à ce stade, j’abandonne toute raison et je vais pour écrire avec mon cœur.

Mon cœur de maman tout d’abord qui saigne quand ma fille de 16 ans rentre de chez son petit ami de confession juive, hier, dimanche qui lui a demandé « Alors comme ça mon père a dit que ta mère était antisémite ». Moi, Emmanuelle Gave qui ait TOUJOURS défendu Israël et d’aussi loin que je me souvienne. C’est un fait et c’est ainsi. Cela n’a pas à être bien ou mal, c’est la personne que je suis. Mes frères et sœurs sont aussi ainsi et du reste mon frère est aujourd’hui marié à une Israélienne.

Tout a commencé par des allégations de présence, dans les locaux où je travaille, de « caricatures antisémites » (version du 11 février en ligne du journal L’opinion) à « Antisémite Russe » pour finir par un conditionnel « qui seraient peut-être (sic) des caricatures antisémites ».Preuve de l’extrême compétence d’une journaliste qui commence par accuser avant de s’interroger. Il aurait mieux fallu faire le contraire. A vrai dire, cette approximation pourrait être divertissante si elle ne sous tendait l’envie de me salir, quitte à tronquer la réalité.

Rétablissons les faits: ces caricatures m’ont été offertes par un ami qui me les avaient rapportées de Moscou. Ces caricatures représentent le grand capital à la manière Russe de 1919, sont signées de Lénine et disent, en substance (Cyrillique traduit) : « Sur chaque dollar, il y a de la boue et du sang ».

Leur présence dans nos bureaux témoigne de la folie du communisme et d’un peu d’auto dérision de la part de la fille d’un homme d’affaire. Cela est rappelé dans chacun des articles qui me sont consacrés. Il aurait été simple de m’interroger sur leur sens plutôt que de proférer ces accusations grotesques d’antisémitisme.

Concernant les visées négationnistes que l’on me porte, là aussi le débat est abject et ridicule. Je suis avocat. En tant qu’avocat il m’importe de me servir du droit afin de combattre, dans un cadre donné, les adversaires à la Nation qui tenteraient de remettre en cause par des visées négationnistes, ce qui sous tend notre cohésion nationale. Ce qu’Ernest Renan appelait à juste titre « la volonté de vivre ensemble ».

 

Simone Veil, dans une vidéo que vous pouvez trouver sur le site de L’INA du 20 juin 1996 face à l’abbé Pierre en minute 3.48, et je cite in extenso, disait :

« Ce que je voudrais quand même dire c’est que la loi Gayssot (la loi qui interdit de nier l’extermination des juifs), (ie la solution finale),est une erreur parce qu’on a l’air de vouloir cacher des choses, or, on n’a rien à cacher.

 L’Histoire, elle est flagrante. Il ne faut pas empêcher les historiens de travailler ».

 

Ainsi s’exprimait Simone Veil en 1996 sur la loi Gayssot. Si je reprends donc la logique de mes détracteurs, on viendrait aujourd’hui me reprocher de tenir la même position juridique que Simone Veil ? Est-ce donc là ce que l’on me reproche en matière de négationnisme ?

Je persiste et signe. Comme beaucoup d’Historiens, de Juristes, de politiques, je considère avec réserve l’efficacité des lois mémorielles qui n’existent que dans peu de pays et dont l’efficacité doit pouvoir être librement discutée sans être taxée de « négationniste », ce qui est odieux. Comment peut-on effectuer un tel raccourci sur des sujets aussi graves, sauf à user de procédés staliniens d’une immense malhonnêteté intellectuelle.

Mon attachement à la lutte contre le négationnisme, à la vérité de la Shoah, mon combat pour Israël pour la mémoire est non seulement réel mais il est constant. J’ai toujours été « un vieux juif blonde ».C’est ainsi. On comprend donc à quel point je vis mal ces accusations.

Aujourd’hui, la violence politique des attaques que je subis, leur orchestration moutonnière et sans la moindre vérification, me laisse justement à penser que derrière le tout petit bourgeon politique que je suis, c’est aussi le potentiel que je pourrai représenter dans cette lutte que l’on cherche à atteindre.

Ainsi, quand le sénateur PS, Rachid Temal se permet de dire sur C8, le 15 février 2019 « Le père, il y a quelqu’un qui soutient le grand remplacement quant à la fille, elle a dit qu’il fallait s’interroger sur la liberté d’expression qui devrait pouvoir s’étendre jusqu’à la réfutation de la Shoah ».

C’est un homme politique, élu de la Nation, qui ose tenir ce genre de propos de caniveau, car il n’y a pas d’autres mots, sur une chaine de grande diffusion, à une heure de grande écoute.

Ce monsieur ose sortir de son contexte un tweet sur lequel je me suis expliquée plus haut, en citant la rationalité de Simone Veil afin de me faire passer pour l’exacte opposée de ce que je suis. C’est inacceptable. Et c’est pour cette raison que ce monsieur va être poursuivi en diffamation.

Il serait peut-être temps que les hommes politiques se souviennent qu’ils ont été appelés pour servir la Nation et non pas pour mener un combat d’invectives et de mensonges dans forces médias accoutumés désormais à ce genre de traitement.

Dans cette droite ligne, il est faux d’écrire ou de dire, comme le fait monsieur le Sénateur Rachid Témal que mon père, Charles Gave ou moi-même serions adeptes du « grand remplacement » ou même de la « re immigration. »

 

Deux choses :

Je mets QUICONQUE au défi de trouver dans mes propos, ou ceux de mon père, une référence au « Grand remplacement ». Jamais nous n’avons évoqué cette thèse de Monsieur Renaud Camus, ni l’un ni l’autre.

 

La seconde, concernant les allégations de re-immigration que nous porterions, l’un comme l’autre, voilà encore une fausseté des plus honteuses. En effet, mettre fin à l’immigration illégale et j’insiste sur ce terme en tant que femme de droit que je suis,est une chose, mais pardon, vouloir nous faire dire que nous prônerions un re immigration, par je ne sais quel biais du reste, tant la chose me parait absurde, en est une autre que je ne saurais laisser dire et écrire !

 

Si je devais résumer les attaques qui me sont portées à ce jour, je serai donc, antisémite, négationniste, « aux yeux gris », homophobe, raciste, adepte du grand remplacement, fille à papa et incompétente en tous points.

Et comme je suis « homophobe », je précise que j’ai soigné mon oncle, qui nous a quitté du SIDA en 1996 et ce, sans jamais porter aucun jugement sur sa sexualité qui ne regardait que lui.

 

Avilir son adversaire politique par les attaques ad hominem, sans chercher le débat d’idées, est la preuve flagrante d‘une démocratie racornie où tout est permis, tout est encouragé.

La calomnie tient lieu de raisonnement, la salissure tient lieu de combat.

Le respect de l’adversaire n’est plus.

.Je me suis engagée en politique pour, précisément, ne pas reproduire selon ces codes, pour agir, et non pour disqualifier. Je continuerai.

 

 

 

Emmanuelle Gave

 

Je l'avais déjà posté (en lien).

Et s'était avant qu NDA la laisse tomber.

 

Ceci dit je me pose une question:

Pourquoi les médias se sont concentrés sur elle? Comme je l'ai dit un bon nombre des partisans/membres de DLF ont des idées aussi voire plus dur qu'Emmanuelle (et ne s'en cachent pas). Donc pourquoi elle?

C'est parce que son père a été un gros donateur à DLF? Parce qu'elle a menacé d'attaquer en diffamation l'Opinion (les médias sont très corporatistes)? Parce qu'elle a du mal à se défendre? 

J'espère que ce n'est pas parce que les Gave étaient libéraux...

Link to comment
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

Celui-ci plus que les autres, certes ; mais y a-t-il un réseau social en ligne qui ne favorise pas directement ou indirectement la mise en avant de soi ? ;)

On est d'accord. Au même titre que la politique fait une grande place à la séduction (coucou macron). 

 

Disons que pour avoir une anectode mignonne avec une personnalité histrionique, j'ai un peu de mal à voir un lien avec Manue. Ce qui me saute avant tout aux yeux, c'est sa très grande naïveté. 

Link to comment
il y a 14 minutes, Zagor a dit :

 

Je l'avais déjà posté (en lien).

Et s'était avant qu NDA la laisse tomber.

 

Ceci dit je me pose une question:

Pourquoi les médias se sont concentrés sur elle? Comme je l'ai dit un bon nombre des partisans/membres de DLF ont des idées aussi voire plus dur qu'Emmanuelle (et ne s'en cachent pas). Donc pourquoi elle?

C'est parce que son père a été un gros donateur à DLF? Parce qu'elle a menacé d'attaquer en diffamation l'Opinion (les médias sont très corporatistes)? Parce qu'elle a du mal à se défendre? 

J'espère que ce n'est pas parce que les Gave étaient libéraux...

Il y a un loup, c'est évident, personne ne s'intéresse aux tweets d'un quatrième de liste d'un petit parti normalement, et même ici malheureusement, il y a eu un déchaînement tout à fait étrange.

De mon côté j'ai découvert chez Charles Gave un penseur et un vulgarisateur juste passionnant, et ce quelques semaines avant que je découvre son engagement pour les européennes. Après il y a eu des millions de vues sur ses vidéos, économie, géopolitique, histoire, commentaires sur l'actualité, le vrai boulot a été fait.

 

 

Link to comment
il y a 18 minutes, Zagor a dit :

Pourquoi les médias se sont concentrés sur elle?

Avant la tornade médiatique, personne à part l'Opinion ne s'est concentré sur elle.
Derrière les médias ont repris le truc, c'est du boulot peu difficile qui fait du clic, pourquoi se priver ?

Elle s'est noyée dans un verre d'eau la fille Gave, les médias ont juste eu à se baisser.

Link to comment
il y a 15 minutes, Zagor a dit :

Pourquoi les médias se sont concentrés sur elle?

Ça m'a rappelé aussi la manière dont ils sont tombés sur Bellamy. Comme s'il fallait cantonner la droite à ce qui est considéré comme répugnant idéologiquement ( anti-migrant, anti-avortement), pour mieux la contrôler.

 

Et puis si ça permet en même temps de taper sur le liberalisme, faudrait pas se priver. 

Link to comment
il y a 2 minutes, Restless a dit :

Ça m'a rappelé aussi la manière dont ils sont tombés sur Bellamy. Comme s'il fallait cantonner la droite à ce qui est considéré comme répugnant idéologiquement ( anti-migrant, anti-avortement), pour mieux la contrôler.

 

Et puis si ça permet en même temps de taper sur le liberalisme, faudrait pas se priver. 

 

Effectivement. D'ailleurs j'ai l'impression que c'est le RN qui est le plus épargné pour l'instant pour les Européennes.

Retours aux méthodes de Mitterand de faire monter le FN pour avoir un épouvantail utile?

Link to comment
il y a 1 minute, Zagor a dit :

 

Effectivement. D'ailleurs j'ai l'impression que c'est le RN qui est le plus épargné pour l'instant pour les Européennes.

Retours aux méthodes de Mitterand de faire monter le FN pour avoir un épouvantail utile?

Demande à Fillon ce qu'il en pense. 

Link to comment
il y a 34 minutes, frigo a dit :

Il y a un loup, c'est évident, personne ne s'intéresse aux tweets d'un quatrième de liste d'un petit parti normalement, et même ici malheureusement, il y a eu un déchaînement tout à fait étrange.

De mon côté j'ai découvert chez Charles Gave un penseur et un vulgarisateur juste passionnant, et ce quelques semaines avant que je découvre son engagement pour les européennes. Après il y a eu des millions de vues sur ses vidéos, économie, géopolitique, histoire, commentaires sur l'actualité, le vrai boulot a été fait.

 

Une brève expérience de Twitter suffit à comprendre que les journalistes de médias vaguement prog sont extrêmement bien branchés sur la droitosphère et qu’ils sont d’avides consommateurs de contenus type TVL. Cet incident a sûrement plus à voir avec ça qu’avec NDA. Ce genre d’irruption de caniveau YouTube surprend souvent parce qu’on imagine que les centres d’intérêt des journalistes d’un medium mainstream sont ce qui paraît dans les autres MSM mais il n’en est plus ainsi depuis qu’ils sont avant tout des twittos comme les autres. De temps en temps leur fil d’actualité Twitter leak côté consommateur de MSM parce que c’est dur de te retenir de parler de ce qui occupe la plupart de ta journée.

 

Sinon, @frigo, c’est avec toi qu’il y a un loup. La plupart des utilisateurs qui se font rabrouer à cause d’une marotte comme la tienne passent à autre chose ou quittent liborg. Les autres sont des évangélisateurs stipendiés ou sont rogermila.

  • Yea 3
  • Nay 2
Link to comment
il y a 23 minutes, Restless a dit :

Ça m'a rappelé aussi la manière dont ils sont tombés sur Bellamy. Comme s'il fallait cantonner la droite à ce qui est considéré comme répugnant idéologiquement ( anti-migrant, anti-avortement), pour mieux la contrôler.

La seule droite acceptable, c'est celle qui accepte de se soumettre à la gauche en embrassant ses valeurs, en applicant son programme progressiste juste un tout petit peu plus lentement, et en faisant les réformettes nécessaires à ce que la fête progressiste continue après eux. Les Juppé, les Bertrand, les Bayrou (si si, il a été de droite paraît-il), tout ça, c'est la droite acceptable. Tout le reste doit donc disparaître, puisque c'est ce qui rappelle à la gauche qu'elle n'a pas gagné.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 31 minutes, Zagor a dit :

D'ailleurs j'ai l'impression que c'est le RN qui est le plus épargné pour l'instant pour les Européennes.

Retours aux méthodes de Mitterrand de faire monter le FN pour avoir un épouvantail utile ?

 

ça fait depuis décembre au moins que Pierre-Yves Rougeyron l'annonce, et c'est un bon pronostiqueur. D'ailleurs dès janvier Le Monde nous a gratifié d'une Une sur le retour paraît-il en grande forme de MLP (mais de ce que j'entends elle peine à exister médiatiquement. DPA c'est pas mieux).

 

C'est évident que la majorité a tout intérêt à le repolarisation du Great Game contre le FN, et à limiter la casse en jouant sur sa détestation dans une partie encore considérable de l'opinion publique. 30 ans de barrage à la "bête immonde" et de "vote utile" ont bien rodé le processus.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...