Jump to content

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Marlenus a dit :

La majorité des français étant pro-choix,


Sachant qu’il est interdit d’en débattre. 

  • Yea 4
Link to comment
il y a une heure, Marlenus a dit :

Toi tu es du style à inculper le vendeur d'arme, intéressant à savoir :D

Moi non, mais je pense avoir une assez bonne idée de la manière dont ça résonne, pardon, raisonne, en face. ;)

  • Yea 1
Link to comment
  • 1 month later...
Le 27/02/2024 à 08:54, Rincevent a dit :

"Les patrons/propriétaires de pharmacies sont des hommes, gnagna patriarcat." :P 

Hm, j'ai l'impression que la profession est franchement très féminine.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 44 minutes, Alchimi a dit :

Hm, j'ai l'impression que la profession est franchement très féminine.

La profession, sans aucun doute, pour différentes raisons. Les propriétaires / patrons, je demande à voir. ;) 

Link to comment
il y a 23 minutes, Rincevent a dit :

La profession, sans aucun doute, pour différentes raisons. Les propriétaires / patrons, je demande à voir. ;) 

https://www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2005-1-page-17.htm

 

Citation

Pour les pharmaciens, le phénomène inverse s’observe, la profession attirant au contraire de plus en plus de femmes. Parmi les professions de santé nécessitant les plus longues études et une forte sélection à l’entrée avec l’instauration d’un numerus clausus limitant l’accès en deuxième année d’études, les pharmaciens comptent de très loin la proportion la plus élevée de femmes (63,8 %), soit un taux bien supérieur à ceux observés pour les cadres et professions intellectuelles supérieures (34,4 % en 2003) ou pour les professions libérales (36,7 %). En outre, la féminisation de cette profession n’est pas récente : les femmes y sont majoritaires depuis plusieurs décennies, et la féminisation continue de s’accentuer parmi les nouveaux diplômés, comme l’illustre clairement la pyramide des âges (cf. graphique 1). Le taux de féminisation croît fortement avec les générations : alors que 57 % des pharmaciens de plus de 50 ans sont des femmes, elles représentent 65 % des 35-50 ans et 74 % des moins de 35 ans.

Donc je me fais pas trop de soucis sur le sexe des an.. des patronnes.

Link to comment
Il y a 1 heure, Alchimi a dit :

Donc je me fais pas trop de soucis sur le sexe des an.. des patronnes.

Et moi je te réponds que l'un n'implique pas l'autre, pour avoir un peu connu bibliquement certains corps paramédicaux. ;) 

Link to comment

Sans être en désaccord sur le fond, je ne vois guère le rapport avec des dates ou plans ;)

 

Et malheureusement je crois aussi fortement en la capacité des intérêts féministes établis à nous sortir un "scandale" si seules 50% des pharmacies sont détenues par des femmes, ou si la vague de rachat en cours par des entreprises aboutit à une masculinisation des propriétaires. Parce que le vrai sujet sur les pharmacies va être là (et ça sera intéressant de voir si le fait que les pharmacies sont détenues par des réseaux de dizaines/centaines de pharmacies a un impact sur leur politique sur des sujets touchy comme l'avortement médicamenteux

Link to comment
il y a 33 minutes, Rincevent a dit :

Et moi je te réponds que l'un n'implique pas l'autre, pour avoir un peu connu bibliquement certains corps paramédicaux. ;) 

 

Révélation

Ha, en santé j'avoue n'avoir ken à priori que de l'orthophoniste, j'ai pas encore fait dans la pharmacienne. :icon_volatilize:

 

Link to comment
22 minutes ago, Alchimi said:

 

  Reveal hidden contents

 

 

Spoiler

Et moi, docteur en médecine. Je suis à 4 doctorats différents, mine de rien.

 

  • Huh ? 1
Link to comment
Sans être en désaccord sur le fond, je ne vois guère le rapport avec des dates ou plans
 
Et malheureusement je crois aussi fortement en la capacité des intérêts féministes établis à nous sortir un "scandale" si seules 50% des pharmacies sont détenues par des femmes, ou si la vague de rachat en cours par des entreprises aboutit à une masculinisation des propriétaires. Parce que le vrai sujet sur les pharmacies va être là (et ça sera intéressant de voir si le fait que les pharmacies sont détenues par des réseaux de dizaines/centaines de pharmacies a un impact sur leur politique sur des sujets touchy comme l'avortement médicamenteux
On a le droit de posséder une pharmacie sans qu'un actionnaire soit docteur en pharmacie ?
  • Yea 1
Link to comment
il y a 56 minutes, Lexington a dit :

Sans être en désaccord sur le fond, je ne vois guère le rapport avec des dates ou plans ;)

Et bien figure-toi que, contrairement à ma réputation d'ours autiste misogyne et kouiziniste, il m'arrive de parler aux femmes avec qui je fais un bout de chemin plus ou moins long. :lol: (Enfin, tout ça alors que j'aurais simplement pu poser le facteur communautaire sur la table comme argument d'autorité. :juif: ).

 

il y a 51 minutes, Alchimi a dit :

 

  Masquer le contenu

Ha, en santé j'avoue n'avoir ken à priori que de l'orthophoniste, j'ai pas encore fait dans la pharmacienne. :icon_volatilize:

 

Révélation

Je ne conseille pas particulièrement. Ça se croit diplômée alors que ça joue à la vendeuse le jour et ça ne parle que de pognon le soir.

 

il y a 25 minutes, Solomos a dit :

 

  Masquer le contenu

Et moi, docteur en médecine. Je suis à 4 doctorats différents, mine de rien.

 

Révélation

Ah oui ? De mon côté je fais plutôt dans les agrégées, même si j'ai aussi connu plus brièvement des profs de fac. 

 

Bon, arrêtons de faire nos gros dégueulasses. :lol: 

  • Yea 2
Link to comment

Après il y a le nominal et le fait.

 

Mon oncle et ma tante étaient pharmaciens.

C'était elle la patronne, lui le salarié.

 

Mais dans les faits, si tu ne savais pas, tu avais de bonnes chances de te planter ;)

 

Link to comment
il y a 38 minutes, Marlenus a dit :

Après il y a le nominal et le fait.

 

Mon oncle et ma tante étaient pharmaciens.

C'était elle la patronne, lui le salarié.

 

Mais dans les faits, si tu ne savais pas, tu avais de bonnes chances de te planter ;)

Il y a évidemment des exceptions partout, mais en moyenne, je reste sur la position à moins de voir des chiffres contradictoires.

 

(Et dans ces chiffres, les femmes patronnes parce qu'elles étaient associées puis ont obtenu la garde de la pharmacie après le divorce, ça ne compte pas :lol:, même si ce n'est sans doute pas le cas de ta tante).

Link to comment
il y a 35 minutes, Rincevent a dit :

ont obtenu la garde de la pharmacie après le divorce

Ça s'appelle de l'entreprenariat.

 

:D

Link to comment
3 hours ago, Liber Pater said:

On a le droit de posséder une pharmacie sans qu'un actionnaire soit docteur en pharmacie ?

 

Certains ici semblent en mesure de posséder la pharmacienne sans être actionnaire 😉 

  • Haha 2
Link to comment

Qui veut abattre son chien l'accuse d'avoir la rage. Des charlatans télévisés, il y en a depuis que la télévision existe (et je ne parle même pas des économistes prévisionnistes). :lol:

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Rincevent said:

Qui veut abattre son chien l'accuse d'avoir la rage. Des charlatans télévisés, il y en a depuis que la télévision existe (et je ne parle même pas des économiste prévisionnistes). :lol:

J'avoue.,

Si c'est ça que l'on reprochait à C8 cela serait c.. .

 

Pradel, si tu nous vois.

 

Remarque, ma naïveté, j'ai encore été surpris à l'époque de voir RMC Story passer Alien Théory en prime time sur la TNT.

Je ne comprenais pas qu'on passe ça sur une chaine subventionné.

 

Mais bon comme dit le sage:

Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour !

Link to comment
il y a 7 minutes, Marlenus a dit :

J'avoue.,

Si c'est ça que l'on reprochait à C8 cela serait c.. .

 

Pradel, si tu nous vois.

Et encore, Pradel, c'était TF1, le méchant privé. Moi, je me souviens encore de la première, la toute première émission diffusée par Arte, chaîne qui prétend représenter le summum de la culture subventionnée, et où l'on expliquait que mettre de la viande dans une pyramide la faisait momifier et non pourrir, et qu'y mettre une lame de rasoir l'affûtait à nouveau. La Culture, la Raison, la Vérité, toutes ensemble bénies par le Miracle de Saint Fisc. :lol: 

Link to comment
Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Qui veut abattre son chien l'accuse d'avoir la rage. 

 Ah mais bien sûr 


c’est plus pour la culture que je postais ça, limite c’était du TIL

Link to comment
20 hours ago, Liber Pater said:
21 hours ago, Lexington said:
Et malheureusement je crois aussi fortement en la capacité des intérêts féministes établis à nous sortir un "scandale" si seules 50% des pharmacies sont détenues par des femmes, ou si la vague de rachat en cours par des entreprises aboutit à une masculinisation des propriétaires. Parce que le vrai sujet sur les pharmacies va être là (et ça sera intéressant de voir si le fait que les pharmacies sont détenues par des réseaux de dizaines/centaines de pharmacies a un impact sur leur politique sur des sujets touchy comme l'avortement médicamenteux

On a le droit de posséder une pharmacie sans qu'un actionnaire soit docteur en pharmacie ?

 

En théorie oui. En pratique, un docteur en pharmacie peut en posséder plusieurs, d'où la création de "réseaux".

 

Et l'impact politique est aussi évident que funeste à long terme :

  • small business --> pro-liberté
  • big corps  -->  crony corporatism

Je sais que il y a des poissons volants, et des queers for paelsti chickens for KFC, mais enfin ...

 

 

Link to comment

Quand tes prix, ton installation, le personnel que tu peux employer, les investisseurs qui peuvent en faire partie etc sont déterminés par l’Etat, ça ressemble plus à une délégation de service public qu’à un business. 
 

La franchise fonctionnerait assez bien j’imagine. 
 

Je ne pense pas qu’il y a de lien très fort entre small business et liberté. Ou si ce lien existe, c’est plutôt parce que les small business sont souvent de nouveaux business à qui la liberté profite. J’ai pas l’impression que ceux qui sont établis depuis un certain temps apprécient que la concurrence - forcément déloyale - les bouscule. 

Link to comment
19 hours ago, Rincevent said:

Il y a évidemment des exceptions partout, mais en moyenne, je reste sur la position à moins de voir des chiffres contradictoires.

 

(Et dans ces chiffres, les femmes patronnes parce qu'elles étaient associées puis ont obtenu la garde de la pharmacie après le divorce, ça ne compte pas :lol:, même si ce n'est sans doute pas le cas de ta tante).

 

Quote

En 2021, près de 50 000 pharmaciens exercent en officine11. Cela représente 70 % de la profession, une part constante sur la période 2012-2021. Parmi eux, la moitié y exerce en tant que salarié, tandis que l’autre moitié est titulaire de sa propre officine. Cette proportion tend à diminuer légèrement depuis 2012 au profit du salariat : la part de titulaires parmi les pharma- ciens d’officine passe ainsi de plus de 55 % en 2012 à 51 % en 2021 (graphique 16). Le salariat en officine concerne très majoritairement des femmes : avec plus de 82 % de femmes, c’est le type d’activité le plus féminisé de la profession. Les salariés en officine sont par ailleurs plus jeunes d’une part que la moyenne de la profession et d’autre part que les titulaires d’officine (43,3 ans en moyenne contre 46,3 ans pour l’ensemble de la profession et 49,5 pour les titulaires d’officine) : cela pourrait illustrer des parcours professionnels commençant par le salariat en officine avant une installation comme titulaire. À l’inverse, même si elles restent majoritaires, les femmes sont relativement moins nombreuses parmi les titulaires d’officine qu’au sein de la profession en général : elles ne sont que 55 %, contre 68 % dans l’ensemble de la profession. Ainsi, exercer en tant que titulaire d’officine est l’activité la plus masculine de la profession.

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2021-03/DD76_0.pdf

 

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Bézoukhov said:

Bof. Small business construit sur des privilèges, c’est tout aussi peu libéral. Cas d’école : les taxis.

 

 

1 hour ago, Tramp said:

Je ne pense pas qu’il y a de lien très fort entre small business et liberté. Ou si ce lien existe, c’est plutôt parce que les small business sont souvent de nouveaux business à qui la liberté profite. J’ai pas l’impression que ceux qui sont établis depuis un certain temps apprécient que la concurrence - forcément déloyale - les bouscule. 

 

Je comprends votre vision. Je suis en partie d'accord sur le fait que celà a peu de lien sur la régulation précise du secteur précis.

Mais sociologiquement et sur le long terme, je m'attends à ce que des indépendants et petits patrons gestionnaires de TPE et leurs employés soient plus ouverts aux idées libérales que les agents d'une multinationale.

Link to comment
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Les lois d’Allarde et le Chapellier sont des lois libérales.

Non. Le décret D'Allarde n'est libéral que jusqu'au "mais", et après c'est nettement plus discutable ; tandis que la loi Le Chapelier ne l'est simplement pas.

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...