Jump to content

Vaccin : quand, qui, comment ?


Antoninov

Recommended Posts

Il y a 18 heures, Kyouki a dit :

 

https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/2021/07-21-2021-lab-alert-Changes_CDC_RT-PCR_SARS-CoV-2_Testing_1.html

 

Le CDC déconseille l'utilisation des tests RT-PCR car ils ne différencient pas la grippe du corona.

Oh c'est bizarre ça, théoriquement les tests PCR détectent des séquences spécifiques au SARS-Cov2. 

Pas lu l'article mais c'est à prendre avec des pincettes

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 11 heures, Noob a dit :

 

Et si on fait l'hypothèse que la vague de février 2021 était bien un mix grippe/covid ça voudrait dire qu'il y a eu relativement moins de covid en février qu'en juin 2021.

Alors que la population est plus vaccinée contre ce dernier ça signifierait à minima que le delta est bien plus contagieux non ?

Si je me réfère au réseau sentinelle qui suit les viroses à travers des médecins généralistes: https://sentiweb.fr/

Les infections respiratoires covid sont minoritaires. (16 vs 59 pour 100000). Les infections respiratoires habituellement virales sont-elles dues à la grippe où à d'autres virus? Je n'ai pas l'impression que l'on teste la grippe, d'ailleurs je ne sais pas si c'est possible en pratique courante. On ne teste pas, donc on ne trouve pas.

PS c'est la première fois qu'on teste les viroses respiratoires, je suis sûr que si on le faisait sur la grippe on aurait des résultats conséquents.

  • Yea 4
Link to comment

Je suis allé voir hier soir mon généraliste pour lui demander son point de vue sur les vaccins.

Je connaissais plus ou moins sa position, mais je me suis préparé un minimum pour essayer de parler data uniquement  et ne pas tomber dans le piège politico-religieux pour pas que l'on s'enlise bêtement.

 

Début de RDV plus que cordial pour parler de tout et de rien comme d'habitude.

 

A la fin du RDV, je l'attaque :

 

- Au fait doc, j'aimerais bien connaître votre point de vue sur les vaccins COVID

- Pourquoi ? Vous êtes antivax ?

- Euuuuh non, je me pose des questions vis à vis de mon bon niveau de santé global, ma tranche d'âge et j'ai surtout des questions pour les enfants

- Aaaah ok, vous êtes complotiste

- ...

 

Véridique, impossible d'en discuter sérieusement, il m'avait déjà disqualifié à partir du moment où j'ai exprimé mon besoin de lui poser des questions.

 

Du coup comme ce gland m'a chauffé, je lui ai demandé clairement ce qu'il pensait des chiffres par tranche d'âge, du risque minimal pour les gamins, etc.

Je le pointe sur les data relevées par la bonne presse, celle qui est validée, histoire de ne pas lui donner des cartouches inutilement.

 

Il s'avère que le mec se désintéresse complètement de la question.

Il n'a rien lu, rien suivi, n'a aucun intérêt pour les remontées de pharmacovigilance, aucun intérêt pour la cible du virus, aucun intérêt pour les taux d'efficacité mesurés ici ou là, aucun intérêt pour les conflits d'intérêts que je lui ai remonté, rien, la rien-à-foutritude totale.

 

Son argument se résume à "les labos ont testé, c'est ok".

Il a complété par: "la médecine c'est empirique, on teste, on verra bien ce qu'il se passe, mais faut le prendre asap sinon on contamine tout le monde, faut pas se poser de questions".

 

Il est aussi persuadé que plus vite on prend tous le vaccin, plus vite le virus s'arrête et il pense que toutes les mesures coercitives disparaitront instantanément dès que tout le monde est vacciné.

(il n'avait d'ailleurs rien à redire au fait que le taux de couverture demandé était initialement de 60%, puis 80% 2 semaines après puis 90% 1 semaine après, pour lui on vaccine tout le monde et on peut éradiquer ce coronavirus l'année prochaine)

 

Notre discussion lui a rappelé que tiens, sa dernière dose remontait à Janvier, il me fait "d'ailleurs je vais me refaire une petite dose là, je dois plus avoir beaucoup de protection maintenant".

Pas choqué à l'idée de se faire un rappel tous les 4 matins (mais je savais qu'il était comme ça, il prend les médocs comme des bonbons, c'est un Dr House), son point c'est science works, move on.

 

Et si il pouvait légalement vacciner son gamin de 10 ans, il l'aurait déjà fait m'a-t-il dit.

 

Je suis super confus parce que d'un côté sa confiance en lui sur ce sujet est totale, et c'est mon doc qui a par le passé pris vraiment beaucoup de bonnes décisions.

De l'autre, il n'a absolument rien regardé, se désintéresse complètement de la question, et à titre perso, on parle d'un mec qui placarde des affiches de conscience citoyenne écologiste Malthusienne et décroissante parce qu'on est trop nombreux terre et irresponsables envers Gaïa.

 

Je me sens encore plus bloqué qu'avant, je vais prendre quelques RDV avec des doc random autour de chez moi pour voir ce qu'ils ont à dire sur le sujet.

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 19 heures, Kyouki a dit :

 

https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/2021/07-21-2021-lab-alert-Changes_CDC_RT-PCR_SARS-CoV-2_Testing_1.html

 

Le CDC déconseille l'utilisation des tests RT-PCR car ils ne différencient pas la grippe du corona.

Je ne crois pas que ce soit le sens de l'article. D'une lecture certes en diagonale, j'ai l'impression que le CDC veut arrêter les PCR qui ne détectent que le Quauvide et y substituer des tests antigéniques ou moléculaires (donc pas PCR) combinés, grippe + Quauvide.

 

Ce n'est pas une meilleure nouvelle, hein : c'est le signe d'un vaste mission creep, suite auquel le Quauvide ne sera pas géré comme la grippe l'a toujours été, mais au contraire la grippe sera désormais gérée comme le Quauvide l'est. En attendant que d'autres encore s'ajoutent à la liste.

 

"Health is now pronounced Hell".

 

il y a 36 minutes, GilliB a dit :

Si je me réfère au réseau sentinelle qui suit les viroses à travers des médecins généralistes: https://sentiweb.fr/

Les infections respiratoires covid sont minoritaires. (16 vs 59 pour 100000). Les infections respiratoires habituellement virales sont-elles dues à la grippe où à d'autres virus? Je n'ai pas l'impression que l'on teste la grippe, d'ailleurs je ne sais pas si c'est possible en pratique courante. On ne teste pas, donc on ne trouve pas.

PS c'est la première fois qu'on teste les viroses respiratoires, je suis sûr que si on le faisait sur la grippe on aurait des résultats conséquents.

Il y a surtout de la grippe, mais aussi plein de micro-épidémies saisonnières, par exemple les parainfluenzavirus (qui ont pour spécificité d'être plutôt des épidémies de mi-saison, un peu comme le Quauvide), ou le virus respiratoire syncytial. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 16 minutes, Airgead a dit :

Il s'avère que le mec se désintéresse complètement de la question.

Il n'a rien lu, rien suivi, n'a aucun intérêt pour les remontées de pharmacovigilance, aucun intérêt pour la cible du virus, aucun intérêt pour les taux d'efficacité mesurés ici ou là, aucun intérêt pour les conflits d'intérêts que je lui ai remonté, rien, la rien-à-foutritude totale.

C'est le médecin généraliste moyen.

 

Il a fait médecine pour avoir une situation (peut-être poussé par la famille et/ou attiré par le fait que ça le rende plus séduisant sur le marché de la rencontre), il se retrouve avec un grand pavillon à rembourser, une famille et une femme(-trophée) à gâter sous peine de divorce rape. Du coup pas le temps de se renseigner, mieux vaut faire plus de consultations en suivant le mouvement général. 

 

Ce n'est pas par méchanceté, ni par incompétence, juste parce que ses intérêts ne sont pas parfaitement alignés avec ceux de ses patients. 

 

il y a 16 minutes, Airgead a dit :

à titre perso, on parle d'un mec qui placarde des affiches de conscience citoyenne écologiste Malthusienne et décroissante parce qu'on est trop nombreux terre et irresponsables envers Gaïa.

Je serais curieux de savoir combien d'enfants il a eu, et le niveau de consommation en général de sa famille. Les gens qui se sont retrouvés davantage chargés par la vie que ce qui leur convient finissent parfois par péter les plombs ; naguère ça donnait "Calmos", aujourd'hui c'est la décroissance et le néo-Malthusianisme. Pas sûr qu'on ait gagné au change.

Link to comment
il y a 28 minutes, Airgead a dit :

Véridique, impossible d'en discuter sérieusement, il m'avait déjà disqualifié à partir du moment où j'ai exprimé mon besoin de lui poser des questions.

 

Tu es déjà parvenu à discuter d'un quelconque sujet médical avec un médecin ? L'argument d'autorité est implacable. On ne discute pas avec un profane.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 1 minute, michel kohlhaas a dit :

 

Tu es déjà parvenu à discuter d'un quelconque sujet médical avec un médecin ? L'argument d'autorité est implacable. On ne discute pas avec un profane.

 

Oui avec les médecins habituels, pareil, argument d'autorité, on ne discute pas, merci au revoir.

 

Lui c'est un peu différent, c'est le premier à me poser des questions sur l'argent, il trouve qu'il ne gagne pas assez, je me suis dit que ça se tentait.

Pas sur ce sujet là apparemment.

Link to comment
il y a 49 minutes, Airgead a dit :

toutes les mesures coercitives disparaitront instantanément dès que tout le monde est vacciné

:D:D:D 

 

il y a 51 minutes, Airgead a dit :

Notre discussion lui a rappelé que tiens, sa dernière dose remontait à Janvier, il me fait "d'ailleurs je vais me refaire une petite dose là, je dois plus avoir beaucoup de protection maintenant".

Pas choqué à l'idée de se faire un rappel tous les 4 matins (mais je savais qu'il était comme ça, il prend les médocs comme des bonbons, c'est un Dr House), son point c'est science works, move on.

Sa "science" c'est la superstition. Est-ce qu'il prescrit de l'homéopathie aussi ?

 

il y a 53 minutes, Airgead a dit :

on parle d'un mec qui placarde des affiches de conscience citoyenne écologiste Malthusienne et décroissante parce qu'on est trop nombreux terre et irresponsables envers Gaïa

Le malthusianisme est tout à fait compatible avec le covidisme : http://h16free.com/2021/05/05/68492-un-irrepressible-desir-de-mort

Link to comment
1 hour ago, Airgead said:

Je suis allé voir hier soir mon généraliste pour lui demander son point de vue sur les vaccins.

Je connaissais plus ou moins sa position, mais je me suis préparé un minimum pour essayer de parler data uniquement  et ne pas tomber dans le piège politico-religieux pour pas que l'on s'enlise bêtement.

 

Début de RDV plus que cordial pour parler de tout et de rien comme d'habitude.

 

A la fin du RDV, je l'attaque :

 

- Au fait doc, j'aimerais bien connaître votre point de vue sur les vaccins COVID

- Pourquoi ? Vous êtes antivax ?

- Euuuuh non, je me pose des questions vis à vis de mon bon niveau de santé global, ma tranche d'âge et j'ai surtout des questions pour les enfants

- Aaaah ok, vous êtes complotiste

- ...

 

Véridique, impossible d'en discuter sérieusement, il m'avait déjà disqualifié à partir du moment où j'ai exprimé mon besoin de lui poser des questions.

 

Du coup comme ce gland m'a chauffé, je lui ai demandé clairement ce qu'il pensait des chiffres par tranche d'âge, du risque minimal pour les gamins, etc.

Je le pointe sur les data relevées par la bonne presse, celle qui est validée, histoire de ne pas lui donner des cartouches inutilement.

 

Il s'avère que le mec se désintéresse complètement de la question.

Il n'a rien lu, rien suivi, n'a aucun intérêt pour les remontées de pharmacovigilance, aucun intérêt pour la cible du virus, aucun intérêt pour les taux d'efficacité mesurés ici ou là, aucun intérêt pour les conflits d'intérêts que je lui ai remonté, rien, la rien-à-foutritude totale.

 

Son argument se résume à "les labos ont testé, c'est ok".

Il a complété par: "la médecine c'est empirique, on teste, on verra bien ce qu'il se passe, mais faut le prendre asap sinon on contamine tout le monde, faut pas se poser de questions".

 

Il est aussi persuadé que plus vite on prend tous le vaccin, plus vite le virus s'arrête et il pense que toutes les mesures coercitives disparaitront instantanément dès que tout le monde est vacciné.

(il n'avait d'ailleurs rien à redire au fait que le taux de couverture demandé était initialement de 60%, puis 80% 2 semaines après puis 90% 1 semaine après, pour lui on vaccine tout le monde et on peut éradiquer ce coronavirus l'année prochaine)

 

Notre discussion lui a rappelé que tiens, sa dernière dose remontait à Janvier, il me fait "d'ailleurs je vais me refaire une petite dose là, je dois plus avoir beaucoup de protection maintenant".

Pas choqué à l'idée de se faire un rappel tous les 4 matins (mais je savais qu'il était comme ça, il prend les médocs comme des bonbons, c'est un Dr House), son point c'est science works, move on.

 

Et si il pouvait légalement vacciner son gamin de 10 ans, il l'aurait déjà fait m'a-t-il dit.

 

Je suis super confus parce que d'un côté sa confiance en lui sur ce sujet est totale, et c'est mon doc qui a par le passé pris vraiment beaucoup de bonnes décisions.

De l'autre, il n'a absolument rien regardé, se désintéresse complètement de la question, et à titre perso, on parle d'un mec qui placarde des affiches de conscience citoyenne écologiste Malthusienne et décroissante parce qu'on est trop nombreux terre et irresponsables envers Gaïa.

 

Je me sens encore plus bloqué qu'avant, je vais prendre quelques RDV avec des doc random autour de chez moi pour voir ce qu'ils ont à dire sur le sujet.

que pense-t-il de ton ratio triglycerides/HDL, de ta vitamine D, de ton gras visceral (pour prendre des proxies significatifs) ? S'il n'en pense rien, comment est-ce possible ?

40 minutes ago, michel kohlhaas said:

 

Tu es déjà parvenu à discuter d'un quelconque sujet médical avec un médecin ? L'argument d'autorité est implacable. On ne discute pas avec un profane.

il y en a des bons, il faut trouver les bons. Mais IRL ? Non, jamais 

Link to comment

Moi, mon médecin, il m'encourage au niveau cétogène, m'a fait une démonstration au niveau chimique organique de la quercetine/bromélaine, le zinc et les vitamines D

  • Yea 2
Link to comment
il y a 43 minutes, Airgead a dit :

Lui c'est un peu différent, c'est le premier à me poser des questions sur l'argent, il trouve qu'il ne gagne pas assez

Tiens, qu'est-ce que je disais...

Link to comment
il y a 24 minutes, Nick de Cusa a dit :

Il y en a des bons, il faut trouver les bons. Mais IRL ? Non, jamais 

 

Comme tout expert, 95 à 98% se sentent agressés par le questionnement qui représente une menace. Avouer une méconnaissance signifierait renoncer à leur statut chamanique. 

Évidemment il y a toujours quelques marginaux compétents et réellement brillants ou, du moins, dévoués à leur art plus qu'à leur ego. La perle rare.

 

  • Yea 3
Link to comment
3 hours ago, GilliB said:

Si je me réfère au réseau sentinelle qui suit les viroses à travers des médecins généralistes: https://sentiweb.fr/

Les infections respiratoires covid sont minoritaires. (16 vs 59 pour 100000). Les infections respiratoires habituellement virales sont-elles dues à la grippe où à d'autres virus? Je n'ai pas l'impression que l'on teste la grippe, d'ailleurs je ne sais pas si c'est possible en pratique courante. On ne teste pas, donc on ne trouve pas.

PS c'est la première fois qu'on teste les viroses respiratoires, je suis sûr que si on le faisait sur la grippe on aurait des résultats conséquents.

Bien sûr, mais comme il ne s'agit pas de nouveaux virus, j'ai pas de raison de croire que le bruit de fond ni leurs conséquences est si différent des années précédentes.

Link to comment
Il y a 2 heures, michel kohlhaas a dit :

 

Comme tout expert, 95 à 98% se sentent agressés par le questionnement qui représente une menace. Avouer une méconnaissance signifierait renoncer à leur statut chamanique. 

Évidemment il y a toujours quelques marginaux compétents et réellement brillants ou, du moins, dévoués à leur art plus qu'à leur ego. La perle rare.

 

Tu dis: "Tout expert, 95 à 98% se sentent agressés". Mais l'inverse est vrai: Tout malade, à 95%-98% n'est pas rassuré devant un médecin qui répond ne pas savoir. Les malades cherchent le sorcier qui ne doute pas. L'effet placebo doit beaucoup à l'assurance du prescripteur. Regarde Dr Knock, il est persuasif :)

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 3 heures, michel kohlhaas a dit :

Tu es déjà parvenu à discuter d'un quelconque sujet médical avec un médecin ? L'argument d'autorité est implacable. On ne discute pas avec un profane.

Un généraliste est un cocheur de case, pas un consultant.

Tu es reçu avec 45mn de retard, tu dis "bonjour docteur", tu paies 23€ et tu ressors avec ton renouvellement d'ordonnance ou ton certificat médical au bout de 10mn, s'tout.

  • Yea 2
  • Haha 2
  • Nay 1
Link to comment
4 hours ago, Airgead said:

Il a complété par: "la médecine c'est empirique, on teste, on verra bien ce qu'il se passe, mais faut le prendre asap sinon on contamine tout le monde, faut pas se poser de questions".

Partage-t-il cet avis pour certaines molécules en -ine ?

Link to comment
il y a 21 minutes, Neomatix a dit :

Un généraliste est un cocheur de case, pas un consultant.

Tu es reçu avec 45mn de retard, tu dis "bonjour docteur", tu paies 23€ et tu ressors avec ton renouvellement d'ordonnance ou ton certificat médical au bout de 10mn, s'tout.

Pour certains, oui. (voire la plupart)

Link to comment
Il y a 5 heures, Airgead a dit :

Je suis allé voir hier soir mon généraliste pour lui demander son point de vue sur les vaccins.

 

 

Début de RDV plus que cordial pour parler de tout et de rien comme d'habitude.

 

A la fin du RDV, je l'attaque :

 

 

Attends, juste un petite question, là, c'était quoi le motif du RV ?

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 4 heures, Lugaxker a dit :

:D:D:D 

 

Sa "science" c'est la superstition. Est-ce qu'il prescrit de l'homéopathie aussi ?

 

Le malthusianisme est tout à fait compatible avec le covidisme : http://h16free.com/2021/05/05/68492-un-irrepressible-desir-de-mort

 

Je ne pense pas, il est pro-medoc all the way, de préférence les plus forts, et généralement il n'infantilise pas les gens sur ça.

Il peut facilement prescrire des trucs très forts en te laissant responsable de ta conso.

 

Les meme de ce billet de h16 sont absolument epic !

 

Il y a 4 heures, Nick de Cusa a dit :

que pense-t-il de ton ratio triglycerides/HDL, de ta vitamine D, de ton gras visceral (pour prendre des proxies significatifs) ? 

 

Je me suis tâté de lui demander, en pensant très fortement à toi, mais je me suis dit que si j'abordais ce sujet j'allais me viander et qu'il allait me défoncer.

Déjà que poser une question a suffi à me ranger chez les complotistes, pour peu que je pose la question d'un air mal assuré il m'aurait terminé.

 

Il y a 3 heures, Rincevent a dit :

Tiens, qu'est-ce que je disais...

 

Yep, je m'amuse souvent à le troller en lui parlant du cas d'une de ses collègues de rang inférieur que je consulte aussi (podologue/posturologue) qui le mange sur les revenus car elle, en plus de la consultation, vend un produit à 170 balles (les semelles orthopédiques) par lot de 50 par semaine les mauvaises semaines.

 

Il me répond souvent qu'il "aurait dû faire commerce", mais bon, il n'est pas du tout pédant en vrai, plutôt accessible et pas condescendant, c'est pour ça que sa réponse m'a surpris.

 

Comme tout notable français, il a le réflexe immo (il possède ses murs qu'il loue à des plus jeunes / infirmières libérales) mais il trouve son opti pas assez satisfaisante.

 

il y a 51 minutes, Neomatix a dit :

Un généraliste est un cocheur de case, pas un consultant.

Tu es reçu avec 45mn de retard, tu dis "bonjour docteur", tu paies 23€ et tu ressors avec ton renouvellement d'ordonnance ou ton certificat médical au bout de 10mn, s'tout.

 

Yep, ce que j'apprécie avec lui c'est que quand je sais ce que j'ai, je lui envoie un email avec ma demande d'ordo et il me l'envoie sans que je perde du temps en consultation :)

 

il y a 33 minutes, Lancelot a dit :

Partage-t-il cet avis pour certaines molécules en -ine ?

 

Ca j'ai demandé par contre, il n'a pas d'avis vu qu'il n'a rien suivi :D

 

il y a 12 minutes, POE a dit :

 

Attends, juste un petite question, là, c'était quoi le motif du RV ?

 

Attends, je dois déjà faire l'état de mon carnet de santé au vigile de carrouf quand je vais acheter des raviolis, tu veux vraiment que je réponde à cette question sur un forum public ? :D

Link to comment
il y a 1 minute, Airgead a dit :

Attends, je dois déjà faire l'état de mon carnet de santé au vigile de carrouf quand je vais acheter des raviolis, tu veux vraiment que je réponde à cette question sur un forum public ? :D

 

Ah non mais ne réponds surtout pas. C'était juste un commentaire sur le fait que tu dises aller chez le médecin pour causer vaccin, que tu causes de tout et de rien pendant des plombes et qu'avant de partir tu lui poses la question pour laquelle tu semblais avoir pris RV...et tu t'étonnes que le gus ne prenne pas le temps d'éplucher toute la littérature vaccinale pour t'en faire un résumé.

Link to comment

Bah, c'est mon médecin traitant, c'est écrit sur ma carte vitale.

Normal que je lui parle de ma santé non ? :)

La santé c'est global.

 

L'Etat nous dis "tais-toi et vaccine-toi parce que fais-le"

Les media nous disent "tais-toi et vaccine-toi parce que fais-le"

Les experts de plateaux nous disent "tais-toi et vaccine-toi parce que fais-le"

 

Je ne trouve pas scandaleux de demander à minima à son médecin traitant ce qu'il en pense.

 

(qui pour le coup a la même réponse "tais-toi et vaccine-toi parce que fais-le")

Link to comment

OK I explain then. Disons que si tu prends un RV pour ce motif là. Tu n'attends pas la fin de la consultation pour en parler, sinon, tu te doutes bien que le temps imparti au sujet sera court, la réponse rapide.

Bref. Si tu veux vraiment parler du sujet, tu le dis direct, c'est plus simple. Tu comprends ?

Link to comment
il y a 5 minutes, POE a dit :

OK I explain then. Disons que si tu prends un RV pour ce motif là. Tu n'attends pas la fin de la consultation pour en parler, sinon, tu te doutes bien que le temps imparti au sujet sera court, la réponse rapide.

Bref. Si tu veux vraiment parler du sujet, tu le dis direct, c'est plus simple. Tu comprends ?

 

Oui j'avions bien compris la 1ère fois, mais déjà en temps normal, je ne prends pas un rendez-vous pour les pieds quand j'ai envie de parler de mes pieds séparé d'un rendez-vous pour les mains quand j'ai envie de parler de mes mains.

 

Je vois les rendez-vous chez le généraliste comme un check-up global mental / état d'esprit / physique et après on creuse ou repositionne si c'est nécessaire.

 

Mais là le point ce n'est pas un manque de temps ou un rendez-vous mal calibré, il en avait juste rien à foutre ;) 

Link to comment

Ben c'est peut être toi aussi qui juge que ce n'est pas important si tu ne veux pas y consacrer un rendez vous entier, non ?

Soit le sujet est important et mérite une consultation à lui seul, soit ce n'est pas le cas, et donc tu auras une réponse à la hauteur.

L'expertise médicale a un cout. Est ce que tu connais un expert qui te donne un rapport pour 25 euros ?

Link to comment
il y a 4 minutes, POE a dit :

Ben c'est peut être toi aussi qui juge que ce n'est pas important si tu ne veux pas y consacrer un rendez vous entier, non ?

Soit le sujet est important et mérite une consultation à lui seul, soit ce n'est pas le cas, et donc tu auras une réponse à la hauteur.

L'expertise médicale a un cout. Est ce que tu connais un expert qui te donne un rapport pour 25 euros ?

 

Tu me trolles ou tu es sérieux ?

 

Je pourrais le payer au taux horaire d'un chirurgien en bloquant une demi-journée de son planning, la question n'est pas là, puisque ce n'est pas une question de prix ou de disponibilité.

 

Le mec n'avait pas l'intention de me répondre à la base, ni la capacité à se positionner sur les questions spécifiques, s'y désintéressant complètement.

 

Enfin ce qui m'interpelle quand même c'est du coup, comment les gens normaux prennent leur décision ?

 

Parce qu'en gros le prescripteur c'est MSM ou Macron, et pour tenter de se faire un avis ou se faire conseiller, tu peux courir.

 

Du coup on fait confiance et on arrête de se poser des questions ?

Link to comment

Je suis très sérieux.

Je comprends ton questionnement, mais tu dois comprendre que l'expertise que tu attends est impossible de la part de ton médecin généraliste, pour un certain nombre de raisons, et sans doute aussi parce qu'il se fiche du sujet qui ne va strictement rien changer à sa pratique.

Sinon, oui, la manière la plus simple de prendre une décision c'est la confiance, et c'est de cette manière que la plupart des gens font.

Soit confiance générale dans les vaccins, soit confiance en son médecin.

Après si tu veux te faire une idée plus précise et personnelle sur le sujet, faut éplucher la littérature, a minima, et suivre qq influenceurs sur les réseaux sociaux pour voir leur opinion, leurs arguments.

Les vaccins ne semblent pas très dangereux dans l'absolu, mais relativement, le Covid aussi pour certaines classes d'âge, et donc pour ces classes d'âges la vaccination n'est pas forcément une option idéale.

Il y a deux incertitudes sur la vaccination qui demeurent en terme de santé publique 

-la première ce sont les effets long terme de ces vaccins

-la seconde ce sont les effets moyen terme sur le court de l'épidémie

Nous aurons des réponses à ces questions dans 1-5 ans.

Link to comment

All right, point taken.

Bien d'accord évidemment, en temps normal je laisserais couler et j'attendrais bien sagement 4-5 ans avant de bouger, en regardant ce qui remonte du terrain, comme tu le soulignes très bien :

 

Citation

Nous aurons des réponses à ces questions dans 1-5 ans.

 

Sauf que d'ici une petite 30aine de jours, on va me forcer à piquer mes enfants.

 

D'où une légère perte de patience et un certain agacement quand toute personne de bon sens a compris et martèle depuis le début que la seule urgence, c'est d'attendre.

(y compris les inventeurs de ces nouvelles technologies vaccinales)

Link to comment

Je te comprends. Si ça peut te rassurer on est dans le même bateau. Si c'est le titanic, on chantera et on dansera jusqu'au bout !

Link to comment

Le risque d’être infecté par le Covid-19 est réduit de 50 % grâce aux vaccins, selon une étude britannique

 

Citation

une étude montrant une efficacité des vaccins de 49 % contre l’infection et de 59 % contre les formes symptomatiques de la maladie.

Cette étude porte sur le risque d’infection et non sur le risque d’hospitalisation ou de décès à la suite d’une contamination qui, lui, est bien moindre chez les personnes vaccinées. Les différentes analyses menées sur le sujet montrent en effet une efficacité vaccinale très élevée pour éviter les formes graves du Covid-19.

 

 

 

Coronavirus infections three times lower in double vaccinated people - REACT

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...