Jump to content

Recommended Posts

SI tu as 10 ans peut-être. Le truc de la fusion, c'est que c'est à échéance de 50 ans, mais que tout les 10 ans, c'est repoussé de 10 ans. Un peu comme le voyage sur Mars.

Un peu comme la durée de vie, j'espere bien voire les deux de mon vivant <–<

Autre argument sur les déchets: c'est quoi au fait le problème de ces "déchets" ?

Et en quoi sont ils différents des déchets radioactifs naturels ?

Bref pourquoi s'en soucier ?

Voila, les déchets concentrés et/ou a faible demi-vie sont problematiques, les dechets longs peuvent etre dilués pour avoir une radioactivité en dessous du bruit ambiant d'une zone granitique, non, un atome de plutonium n'est jamais dangereux seul (et le plutonium n'est pas un déchet…).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est un peu soporifique le monsieur, et il n'apporte pas vraiment d'arguments nouveaux dans ce fil.

Il dit qu'on ne maîtrise rien, mais justement tous les d'accidents qu'il cite ont été maîtrisés, il joue a nous faire peur rétrospectivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il dit qu'on ne maîtrise rien, mais justement tous les d'accidents qu'il cite ont été maîtrisés, il joue a nous faire peur rétrospectivement.
Laponche est un anti-nucléaire professionnel, s'il ne fiche pas assez la trouille, il risque de ne pas être payé.

Sinon, Greenpisse a finalement publié une carte Google de ses mesures de radioactivité autour de Fukushima.

Vu les valeurs, pas étonnant qu'il n'a pas envie de trop s'appesantir là-dessus. Les faits et les mesures pour les nucléophobes, c'est comme l'ail pour les vampires, c'est bio-incompatible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi j'ai un problème avec le nucleaire, j'en ai déjà parle, mais je ne trouve plus ou et je n'ai donc pas vu ce qu'on m'a répondu, alors j'en reparle.

A partir du moment ou aucune compagnie d'assurance n'accepte de couvrir une centrale nucleaire, leur construction n'est possible que via l'etat. Ca ne vous gene pas vous ?

Je crois que c'est suffisant pour exprimer ce que j'en pense.

En effet. La précipitation des pro-nucléaires pour lécher les bottes des organisations para-étatiques (OMS, AIEA, Tepco), dès lors qu'elles chantent le credo de l'industrie nucléaire non-polluante et anti-réchauffement climatique est très révélatrice. Du technicisme pur, qui prouve que l'industrie nucléaire est nécessairement comme cul et chemise avec l'état.

Pendant ce temps-là, la pollution au cesium 137 autour de Fukushima dépasse déjà celle des zones évacuées autour de Tchernobyl :

http://www.zerohedge.com/article/radiation…rice-harvest-qu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le chiffre de 4000 morts n'est pas celui de l'AIEA (qui s'est chargé de l'étude environnementale, pas médicale) mais de l'OMS et a été rédigé par des dizaines de médecins et experts en radioprotection, en se basant sur des centaines d'études publiées dans des revues internationales à comité de lecture. C'est dans le rapport de 2006, tout (nom, source, référence…) est indiqué là : http://www.who.int/ionizing_radiation/chernobyl/en/

Donc belle tentative de persifflage conspirationniste mais ça ne vaut pas un clou.

Arrête de faire le clown. Les liens de l'OMS et de l'AIEA sont bien documentés et connus : il suffit de faire un tour sur le site de l'OMS pour en trouver plein. Ca n'a rien d'une thèse conspirationniste. En pratique, l'AIEA a quasiment un droit de véto sur les informations publiées par l'OMS et les deux organisations travaillent de concert dès qu'il est question d'énergie nucléaire :

http://www.guardian.co.uk/commentisfree/20…power-chernobyl

Quant à "l'étude de l'académie des sciences de New York", il suffit de 2 secondes de vérif pour savoir que ce n'est pas une "étude" mais un livre compilé par un activitiste anti-nucléaire, donc non revu par les pairs et qui n'a jamais été approuvé par l'académie des sciences de New-York.

C'est un livre compilé à partir d'études scientifiques revues par des pairs et pas du tout publié par des anti-nucléaires mais par des médecins de pays de l'est.

Share this post


Link to post
Share on other sites
S'il n'y avait que la hiérarchisation des infos ! Il y a surtout beaucoup d'ignorance, plein de spéculations qui vont toujours dans le sens de l'exagération et du sensationnalisme.

Il s'agit de piscines de barres de combustibles de 15 m de profondeur remplis d'eau qui sont secouées par le séisme, d'où le débordement de l'eau faiblement radioactive : la piscine est ouverte, vous pouvez vous promener autour sans prendre un seul uSv, donc la "fuite d'eau radioactive" ne fera pas plus d'effet, sauf celui de pouvoir ficher la trouille à la populace. Ensuite, le haut des barres de combustibles sont sous au moins 3 m d'eau (si c'est immergé aussi profond, c'est justement pour enfermer la radioactivité), donc si le journaliste avait la moindre idée de ce qu'il raconte, il n'aurait pas pondu des insinuations stupides dans le genre "La baisse du niveau d'eau dans ces piscines de refroidissement est une source d'inquiétude car, si elles ne sont pas suffisamment immergées, les barres de combustible usagé provoquent des rejets radioactifs dans l'atmosphère".

C'est comme ça qu'on fabrique l'hystérie anti-nucléaire (ou anti-ogm, anti-capitaliste…). On larde les quelques maigres faits totalement anodins avec des spéculations, toujours catastrophistes, ça évite la fatigue d'aller se renseigner et recouper les infos, ça ne mange pas de pain et ça pemet de brasser du vent. Et en plus, il y a plein qui gobent !

Arrête de prendre tes interlocuteurs pour des imbéciles et regarde plutôt ta belle piscine, dans quel état elle est :

http://www.fairewinds.com/content/new-imag…ack-exposed-air

Le niveau de l'eau a baissé d'une dizaine de mètres, exposant les barres de combustible à l'air libre.

Mais je suppose qu'Arnie Gundersen est un greenpisseux qui ne sait pas de quoi il parle ?

Aucune ??? http://www.google.fr/search?q=nuclear+insu…lient=firefox-a

Construction possible seulement via l'état ? Tepco, Exelon… ça vous dit quelque chose ?

Tepco a bénéficié de tout un tas de passe-droits étatiques, notamment des exonérations d'assurance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laponche est un anti-nucléaire professionnel, s'il ne fiche pas assez la trouille, il risque de ne pas être payé.

Sinon, Greenpisse a finalement publié une carte Google de ses mesures de radioactivité autour de Fukushima.

Vu les valeurs, pas étonnant qu'il n'a pas envie de trop s'appesantir là-dessus. Les faits et les mesures pour les nucléophobes, c'est comme l'ail pour les vampires, c'est bio-incompatible.

Pour le moment, je préfère faire confiance aux nucléophobes qu'à ceux qui nous ont menti pour Tchernobyl.

Au fait Fukushima vient d'être reclassé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, même niveau que Tchernobyl.

Quand j'évalue le rapport bénéfices/risques, je m'aperçois que le nucléaire ne vaut vraiment pas le coup. Bonjour la facture pour le Japon ! :doigt:

Sans compter la perte de zones habitables (ils en ont déjà pas beaucoup :icon_up: ) et l'argent colossal employé dans le nucléaire pour arriver à ça :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant ce temps-là, la pollution au cesium 137 autour de Fukushima dépasse déjà celle des zones évacuées autour de Tchernobyl :

http://www.zerohedge.com/article/radiation…rice-harvest-qu

Il n'y a rien de tel, tu mens effrontément, avec une source pourrie qui fait du cherry-picking grossier.

Arrête de faire le clown. Les liens de l'OMS et de l'AIEA sont bien documentés et connus : il suffit de faire un tour sur le site de l'OMS pour en trouver plein. Ca n'a rien d'une thèse conspirationniste
Pour l'instant, tu n'as rien du tout, que du vent, et un torchon d'un tabloid ouvertement écolo et nucléophobe, bref, poubelle.

Le rapport de l'OMS a été écrit par des dizaines d'experts et se basant sur des centaines d'études et tout est listé de manière transparente. Si tu as un début de trace de preuve que ces experts ont signé un rapport qui ne soit pas en accord avec leur conclusion, montre le, vite ! Mais bon, venant d'un nucléophobe, autant attendre la saint glinglin.

Arrête de prendre tes interlocuteurs pour des imbéciles et regarde plutôt ta belle piscine, dans quel état elle est :

http://www.fairewinds.com/content/new-imag…ack-exposed-air

Le niveau de l'eau a baissé d'une dizaine de mètres, exposant les barres de combustible à l'air libre.

Mais je suppose qu'Arnie Gundersen est un greenpisseux qui ne sait pas de quoi il parle ?

Ton Arnie Gundersen est un anti-nucléaire déclaré. Son but avoué, c'est de se faire du fric dans le démantèlement des centrales nucléaires, donc il est tout sauf neutre. Mais pas besoin d'aller chercher loin, il s'est répandu sur toutes les antennes pour dire que Fukushima, c'est "Tchernobyl sous stéroïde", que "la question n'est pas si ça va se produire mais quand", on en a de multiples preuves en vidéo sur Youtube ! Bref, ton expert s'est entarté lui-même copieusement la tronche et sa crédibilité est dans les chiottes depuis longtemps et pour longtemps.

Le fait que tu prennes pour parole d'évangile un tel tocard catastrophiste, qui n'est même pas fichu de dresser un scénario même à court terme qui serait crédible et sans exagération hystérique, en dit long sur ton esprit critique.

As-t-on besoin d'insister plus sur tes erreurs de jugement ? Je ne crois pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à SCM et Minitax de changer de ton, l'un avec l'autre. Vous êtes tous les deux des contributeurs réguliers et de qualité, nous aimerions que le débat - qui peut être musclé - reste de qualité. Pour le moment, je note un "clown" d'un côté et des accusations de mensonge et de nucléophobie de l'autre. Cessez.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@h16

OK pas de problème.

Mais alors les affabulations de SCM (dans le genre "Le niveau de l'eau a baissé d'une dizaine de mètres, exposant les barres de combustible à l'air libre" ou "Tepco a bénéficié d'exonérations d'assurance") qui sont hors charte et qui ne contribuent manifestement pas à la "qualité du débat", elles ne sont pas censurées ?

On peut raconter n'importe quelle foutaise sans avoir de compte à rendre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut raconter n'importe quelle foutaise sans avoir de compte à rendre ?

Le rôle de la modération n'est pas d'arbitrer des querelles sur des faits étrangers, ce qui est reproché, c'est le ton peu courtois, que ça soit de ta part, ou de celle de SCM, pas le fond.

Alors on se calme, on arrête les insultes, le ton injurieux et les accusations réciproques d'être a la botte de Satan et si tu considère qu'une déclaration est du domaine de l'affabulation et/ou du délire paranoïaque, signale le par le mécanisme adéquat, n'invoque pas la modération en public.

Dernier avertissement gratuit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'y a rien de tel, tu mens effrontément, avec une source pourrie qui fait du cherry-picking grossier. Pour l'instant, tu n'as rien du tout, que du vent, et un torchon d'un tabloid ouvertement écolo et nucléophobe, bref, poubelle.

Ces attaques ridicules prouvent que tu n'as rien d'intéressant à répondre.

Le rapport de l'OMS a été écrit par des dizaines d'experts et se basant sur des centaines d'études et tout est listé de manière transparente. Si tu as un début de trace de preuve que ces experts ont signé un rapport qui ne soit pas en accord avec leur conclusion, montre le, vite ! Mais bon, venant d'un nucléophobe, autant attendre la saint glinglin.

Figure-toi que l'étude dont j'ai parlé a aussi été écrite par des dizaines d'experts, se fondant sur des centaines d'études médicales publiées dans des revues sérieuses. La différence est que ces experts ne sont pas payés par l'industrie nucléaire comme l'AIEA et les petits copains des états comme l'OMS.

Ton Arnie Gundersen est un anti-nucléaire déclaré. Son but avoué, c'est de se faire du fric dans le démantèlement des centrales nucléaires, donc il est tout sauf neutre.

Inverse exactement cette phrase et remplace "démantèlement" par "construction" et tu décris très bien les experts pro-nucléaires que nous serions supposés révérer si on t'écoutait.

Mais le point important est que la diminution du niveau de l'eau dans la piscine et l'exposition des barres de combustible à l'air libre n'ont rien d'une spéculation catastrophiste : c'est une réalité depuis presque 2 semaines, comme tu le saurais si tu te documentais un minimum, de même que le relâchement de radioactivité qui n'était pas supposé se produire selon les prédictions des pro-nucléaires (qui se souvient encore de l'article "why I am not worried …." complaisamment repris ici ?).

Mais pas besoin d'aller chercher loin, il s'est répandu sur toutes les antennes pour dire que Fukushima, c'est "Tchernobyl sous stéroïde",

C'est inexact. Il aurait dit "ça pourrait devenir Tchernobyl sous stéroïdes", comme tu pourras le voir ici :

(badurl) http://www.democracynow.org/2011/3/15/this_could_become_chernobyl_on_steroids (badurl)

Mais je n'ai pas entendu cette phrase ou une phrase approchante au cours des 10 mn de conversation avec le journaliste.

"la question n'est pas si ça va se produire mais quand", on en a de multiples preuves en vidéo sur Youtube !

Où ça ? Envoie-nous un lien youtube avec l'instant précis où il prononce ces phrases, STP. Je pense que ce sont des attaques ad hominem dont tu es devenu le spécialiste quand la réalité te contredit. Il faudrait d'ailleurs reprendre tes affirmations dans le fil sur le réchauffement et les vérifier car tu te discrédites ici en reprenant sans précaution les déclarations fantaisistes d'entreprises dont le business repose sur la lutte contre le CO2 et contre le réchauffement climatique.

Pour ma part, je reste convaincu qu'une industrie qui a besoin de l'intervention de l'état à ce point-là ne peut pas être compétitive. A chaque fois que j'ai creusé les déclarations des pro-nucléaires, j'ai trouvé des dissimulations, des manipulations au mieux et des mensonges éhontés au pire, par exemple la fable sur l'électricité vendue moins chère en France que partout ailleurs en Europe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
@h16

OK pas de problème.

Mais alors les affabulations de SCM (dans le genre "Le niveau de l'eau a baissé d'une dizaine de mètres, exposant les barres de combustible à l'air libre" ou "Tepco a bénéficié d'exonérations d'assurance") qui sont hors charte et qui ne contribuent manifestement pas à la "qualité du débat", elles ne sont pas censurées ?

On peut raconter n'importe quelle foutaise sans avoir de compte à rendre ?

Ce ne sont en rien des affabulations mais la réalité, comme on peut le voir sur la vidéo truquée par ce farceur de Gundersen : la piscine de refroidissement du réacteur 3 a sans doute été endommagée et celle du réacteur 4 a été effectivement endommagée et s'est vidée en partie (figure-toi qu'une piscine peut se vider par en-dessous également, surtout quand elle est placée à quelques dizaines de mètres en hauteur, au-dessus d'un réacteur nucléaire subissant une explosion d'hydrogène).

Cette information de la baisse du niveau de l'eau dans les piscines de combustible usagé est confirmée par les dangereux conspirationnistes anti-nucléaires d'Areva, dans leur présentation de ce qui s'est passé à Fukushima (voir les slides 30, 31 et 32 ) :

http://www.fairewinds.com/content/3-2011-a…ukushima-report

Quant aux barres de combustible qui y étaient stockées, elles ont peut-être été endommagées, ce qui serait un signe que l'exposition a l'air libre a duré un certain temps. C'est ce qui est expliqué encore aujourd'hui dans ce rapport du Japan Atomic Industrial Forum (la branche japonaise de Greenpisse, non j'déconne) :

http://www.jaif.or.jp/english/news_images/…1302606192P.pdf

Je cite :

Fuel Integrity in the spent fuel pool : Unknown Unknown Damage Suspected Possibly damaged

(notez les "unknown" pour les réacteurs 1 et 2, signe que la situation est encore à plusieurs mois d'être stabilisée, contrairement aux déclarations lénifiantes des autorités et des médias aux ordres).

Il s'agit de plusieurs centaines de tonnes de combustible nucléaire usagé et sorti de l'enceinte de confinement, qui pourraient se retrouver à l'air libre si les choses tournent mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Figure-toi que l'étude dont j'ai parlé a aussi été écrite par des dizaines d'experts, se fondant sur des centaines d'études médicales publiées dans des revues sérieuses. La différence est que ces experts ne sont pas payés par l'industrie nucléaire comme l'AIEA et les petits copains des états comme l'OMS.
L'étude dont tu parles n'est pas une étude, mais un livre, compilée par une activiste anti-nucléaire. Et tes centaines d'études médicales publiées dans des "revues sérieuses", tu peux m'en donner la liste et dire de quelle "revues sérieuses" tu parles stp ?

Quant au rapport 2006 de l'OMS, il est là : http://www.who.int/ionizing_radiation/chernobyl/en/

Il suffit de lire la liste des contributeurs (dans le pdf du résumé, appendix 1, page 158) ainsi que la liste des publis utilisées pour avoir la preuve que tu n'as jamais regardé le rapport et que tu continues de faire des affirmations ridicules (et c'est un euphémisme) du style "ils sont payés par l'industrie nucléaire".

Inverse exactement cette phrase et remplace "démantèlement" par "construction" et tu décris très bien les experts pro-nucléaires que nous serions supposés révérer si on t'écoutait.
Pardon, quels experts pro-nucléaires j'ai cité jusqu'à présent ??
Mais le point important est que la diminution du niveau de l'eau dans la piscine et l'exposition des barres de combustible à l'air libre n'ont rien d'une spéculation catastrophiste : c'est une réalité depuis presque 2 semaines, comme tu le saurais si tu te documentais un minimum, de même que le relâchement de radioactivité qui n'était pas supposé se produire selon les prédictions des pro-nucléaires (qui se souvient encore de l'article "why I am not worried …." complaisamment repris ici ?).
Ah oui, les barres seraient à l'air libre depuis deux semaines, selon ton "expert". Alors elles devraient relâcher de la radioactivité. Alors tu nous expliques stp comment ça se fait que la radioactivité tant au niveau de la centrale que dans les environs n'a cessé de décroître depuis le 15 mars comme le montre clairement les mesures ? (cf graphiques http://fleep.com/earthquake/ )

Tu ne peux pas ? Alors j'attends que tu retires tes affabulations puisque c'est hors charte (mais bon, je ne retiendrais pas mon souffle en t'attendant).

C'est inexact. Il aurait dit "ça pourrait devenir Tchernobyl sous stéroïdes", comme tu pourras le voir ici :

(badurl) http://www.democracynow.org/2011/3/15/this_could_become_chernobyl_on_steroids (badurl)

Mais je n'ai pas entendu cette phrase ou une phrase approchante au cours des 10 mn de conversation avec le journaliste.

Tu cites un expert comme si c'était parole évangile et tu ne sais même pas précisément ce qu'il a dit, c'est quand même pas très sérieux ! Voici ce qu'il a déclaré à peu près partout aux télés, vidéo du 16 mars dernier :

2:00 "my term is that is Chernobyl on steroids, this will be worse than Chernobyl"

2:30 "I don't think the crisis can be avoided"

5:00 I think there is nothing experts can do to help. I think the reactors are in runaway.

C'est juste quelques extraits mais tout le reste des lectures de marc de café de ton "expert" est du même tonneau : désespérément faux au vu de ce qui s'est produit réellement depuis.

Pour ma part, je reste convaincu qu'une industrie qui a besoin de l'intervention de l'état à ce point-là ne peut pas être compétitive. A chaque fois que j'ai creusé les déclarations des pro-nucléaires, j'ai trouvé des dissimulations, des manipulations au mieux et des mensonges éhontés au pire, par exemple la fable sur l'électricité vendue moins chère en France que partout ailleurs en Europe.
Bah en supposant que l'industrie nucléaire "n'est pas compétitive" (ce qui est clairement faux, puisque toute l'industrie nucléaire US est privée et fortement bénéficiaire, même Tepco est assis sur une montagne de cash !), c'est surtout à cause de la sur-régulation que l'état lui-impose. Si les industries du pétrole, du gaz, du charbon, de l'hydroélectricité était régulée comme le nucléaire, en terme de rejets de polluants, de normes de sécurité, d'homologation de design, d'études environnementales et surtout en rapport avec le nombre de morts ramené au nombre de kWh produits (même en incluant Tchernobyl !), elles seraient toutes en faillite depuis longtemps. Donc l'interventionnisme d'état a pour effet de faire exploser les coûts du nucléaire, dans une filière d'une sécurité sans égale (même les éoliennes ont causé infiniment plus de mort que le nucléaire occidental !). Alors ton argument de la rentabilité est quand même sacrément malhonnête.

Quant à l'électricité en France, elle est une des moins chère en Europe (je n'ai jamais dit que c'est LA moins chère en Europe, encore un autre de tes strawmen), beaucoup moins chère qu'en Allemagne, en Espagne, au Danemark…, tous des chantres des renouvelables, c'est un fait, il suffit de regarder n'importe quelle base de données (Eurostat par ex.). Si tu arrives à nier même un fait aussi flagrant, pas étonnant que tu raisonnes faux.

Il s'agit de plusieurs centaines de tonnes de combustible nucléaire usagé et sorti de l'enceinte de confinement, qui pourraient se retrouver à l'air libre si les choses tournent mal.
Oui donc il s'agit bien d'affabulation, dans le genre, "si les cochons ont des ailes, ils pourraient voler".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faudrait d'ailleurs reprendre tes affirmations dans le fil sur le réchauffement et les vérifier car tu te discrédites ici en reprenant sans précaution les déclarations fantaisistes d'entreprises dont le business repose sur la lutte contre le CO2 et contre le réchauffement climatique.
Bah j'attends alors. Parce que pour l'instant, je te vois surtout insinuer, pas beaucoup (voire jamais) vérifier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'étude dont tu parles n'est pas une étude, mais un livre, compilée par une activiste anti-nucléaire. Et tes centaines d'études médicales publiées dans des "revues sérieuses", tu peux m'en donner la liste et dire de quelle "revues sérieuses" tu parles stp ?

C'est un livre qui compile environ 5000 études médicales publiées dans des revues à comité de lecture. Il n'est pas écrit par une "activiste anti-nucléaire" (encore une de tes déformations) mais par trois scientifiques russes :

- Alexey Vladimirovich Yablokov, Russian Academy of Sciences,

- Alexey Vassil’evich Nesterenko, Institute of Radiation Safety (BELRAD),

- Vassily Nesterenko, qui était "general design engineer of the Soviet Union’s mobile nuclear power plant “Pamir” and director of Belarussian Nuclear Center"

(voir la préface de ce livre).

Tu pourras trouver ce livre ici : http://www.strahlentelex.de/Yablokov%20Chernobyl%20book.pdf

Chaque chapitre liste toutes les études utilisées. Ca t'évitera peut-être de raconter n'importe quoi par la suite. On peut toujours rêver.

Quant au rapport 2006 de l'OMS, il est là : http://www.who.int/ionizing_radiation/chernobyl/en/

Il suffit de lire la liste des contributeurs (dans le pdf du résumé, appendix 1, page 158) ainsi que la liste des publis utilisées pour avoir la preuve que tu n'as jamais regardé le rapport et que tu continues de faire des affirmations ridicules (et c'est un euphémisme) du style "ils sont payés par l'industrie nucléaire".

Je cite la page que tu linkes :

Two independent Expert Groups - "Environment" (EGE) coordinated by the IAEA

Donc l'un des groupes d'experts était coordonné par l'AIEA. L'AIEA n'a aucune crédibilité pour "coordonner" un rapport sur les conséquences de Tchernobyl. C'est comme si on demandait à Areva de nous parler du réchauffement climatique. Quant à l'OMS, ses liens avec l'AIEA sont bien documentés (voir l'article du Guardian et le site de l'OMS, qui cite toutes les collaborations avec l'AIEA).

Ce rapport est une tentative minable de minimiser les dangers de l'énergie nucléaire, et le fait que tu t'y laisses prendre est très révélateur : tu as une position religieuse sur ce sujet, comme en témoignent tes accusations d'hérétisme à mon endroit.

Pardon, quels experts pro-nucléaires j'ai cité jusqu'à présent ??

Tu viens de citer un rapport écrit en grande partie par l'OMS et l'AIEA, sur lequel repose ton avis que l'énergie nucléaire est sûre. :icon_up:

Ah oui, les barres seraient à l'air libre depuis deux semaines, selon ton "expert".

Non, ce n'est pas ce qu'il dit. A nouveau, tu déformes. La vidéo commentée par Gundersen montre que les barres de combustible étaient à l'air libre quand les images ont été prises. Cette information a été confirmée par Areva et par le JAIF (comme je l'ai cité). Ca contredit tes paroles lénifiantes selon lesquelles on peut se pencher au-dessus de la piscine sans aucun danger (certainement pas quand les images ont été prises, je peux te le garantir) et un vidage de la piscine serait une "affabulation".

Alors elles devraient relâcher de la radioactivité. Alors tu nous expliques stp comment ça se fait que la radioactivité tant au niveau de la centrale que dans les environs n'a cessé de décroître depuis le 15 mars comme le montre clairement les mesures ? (cf graphiques http://fleep.com/earthquake/ )

Tu ne peux pas ? Alors j'attends que tu retires tes affabulations puisque c'est hors charte (mais bon, je ne retiendrais pas mon souffle en t'attendant).

Personne n'a dit que les barres de combustible étaient restées à l'air libre pendant 15 jours, auquel cas cet accident serait effectivement plus grave que Tchernobyl. En revanche, elles sont restées à l'air libre un temps suffisant pour être endommagées, ça c'est quasi-certain.

Tu cites un expert comme si c'était parole évangile et tu ne sais même pas précisément ce qu'il a dit, c'est quand même pas très sérieux ! Voici ce qu'il a déclaré à peu près partout aux télés, vidéo du 16 mars dernier :

2:00 "my term is that is Chernobyl on steroids, this will be worse than Chernobyl"

2:30 "I don't think the crisis can be avoided"

5:00 I think there is nothing experts can do to help. I think the reactors are in runaway.

Tu es bien mal placé pour considérer que ces prédictions, faites dans l'urgence, discréditent Gundersen, étant donné que :

- les piscines de combustible usagé se sont effectivement vidées en partie quelques jours plus tard, contrairement à ce que tu prétendais (sur ce coup-là, c'est toi qui es complètement discrédité),

- les réacteurs ont effectivement fondu, à 70% pour le 1, 25% pour le 2 et le 3. Encore une prédiction juste de Gundersen.

- la crise s'est effectivement produite, dure déjà depuis un mois et peut durer encore des mois voire des années,

- le niveau de l'accident a été monté hier au même niveau que celui de Tchernobyl (sans doute un complot de Greenpisse qui a réussi à infiltrer les autorités japonaises),

- les retombées radioactives à longue durée de vie à 30 km autour de la centrale sont du même ordre voire plus élevées qu'à Tchernobyl (ce que tu as été complètement incapable de contredire, rappelons-le),

- la quantité de combustible dans les 4 réacteurs concernés, notamment dans les piscines donc en dehors des enceintes de confinement, est très largement supérieure à celle de Tchernobyl (de mémoire, plus de 800 tonnes contre 150).

Bah en supposant que l'industrie nucléaire "n'est pas compétitive" (ce qui est clairement faux, puisque toute l'industrie nucléaire US est privée et fortement bénéficiaire, même Tepco est assis sur une montagne de cash !), c'est surtout à cause de la sur-régulation que l'état lui-impose.[…]

On connaît cette théorie. L'état régule parce qu'il promeut. Ca lui permet de maintenir sa technostructure.

Si les industries du pétrole, du gaz, du charbon, de l'hydroélectricité était régulée comme le nucléaire, en terme de rejets de polluants, de normes de sécurité, d'homologation de design, d'études environnementales et surtout en rapport avec le nombre de morts ramené au nombre de kWh produits (même en incluant Tchernobyl !), elles seraient toutes en faillite depuis longtemps.

Ne t'inquiéte pas. Avec le réchauffement climatique promu par tes petits copains d'Areva, l'élimination de cette concurrence est en bonne voie.

[…] Quant à l'électricité en France, elle est une des moins chère en Europe (je n'ai jamais dit que c'est LA moins chère en Europe, encore un autre de tes strawmen), beaucoup moins chère qu'en Allemagne, en Espagne, au Danemark…, tous des chantres des renouvelables, c'est un fait, il suffit de regarder n'importe quelle base de données (Eurostat par ex.). Si tu arrives à nier même un fait aussi flagrant, pas étonnant que tu raisonnes faux.

Ce n'est pas ton strawman mais celui des pro-nucléaires auxquels tu t'associes par fanatisme. Selon eux, nous aurions l'électricité la moins chère d'Europe. Je dis que ce prix relativement faible (mais pas le plus bas d'Europe) ne s'explique que par les coûts cachés du nucléaire, notamment dans le fait que l'état intervient à tout bout de champ pour promouvoir cette énergie et la faire passer auprès de la population (cf le problème des déchets, toujours pas résolu) et par les dangers à long terme des radiations. Pour donner un exemple, les prix sont comparés hors taxes.

De même, les chiffres utilisés pour estimer le danger du nucléaire sont ceux produits par d'autres entités para-étatiques (OMS, AIEA), comme ça la boucle est bouclée et tout le monde danse ensemble dans l'illusion d'une énergie pas chère, propre et sûre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un livre qui compile environ 5000 études médicales publiées dans des revues à comité de lecture. Il n'est pas écrit par une "activiste anti-nucléaire" (encore une de tes déformations) mais par trois scientifiques russes :

- Alexey Vladimirovich Yablokov, Russian Academy of Sciences,

- Alexey Vassil’evich Nesterenko, Institute of Radiation Safety (BELRAD),

- Vassily Nesterenko, qui était "general design engineer of the Soviet Union’s mobile nuclear power plant “Pamir” and director of Belarussian Nuclear Center"

(voir la préface de ce livre).

Tu pourras trouver ce livre ici : http://www.strahlentelex.de/Yablokov%20Chernobyl%20book.pdf

Bizarrement seulement deux études en anglais sur les dégâts en Europe occidentale : (Hoffmann, 2001; Schmitz-Feuerhake, 2002)

Je n'ai pas réussi a retrouver les textes de ces études. Mais par contre, on en trouve plein d'autres qui disent exactement le contraire. Par exemple : http://ije.oxfordjournals.org/content/28/5/941.full.pdf Le biais de sélection des études est évident.

Schmitz-Feuerhake est un opposant déclaré au nucléaire et travaille avec Hoffmann : http://en.wikipedia.org/wiki/Inge_Schmitz-Feuerhake,

pour le reste, je te laisse à tes lubies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous voulez un exemple de pseudo-expert qui se discrédite par des prévisions complètement foireuses ? Je vous présente Josef Oehmen :

http://www.businessinsider.com/japan-react…-no-risk-2011-3

Je cite la première phrase :

I repeat, there was and will *not* be any significant release of radioactivity from the damaged Japanese reactors.

:icon_up:

Pas un mot des piscines de combustible usagé. Pas un mot sur la présence de MOX. Bravo l'expert.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bizarrement seulement deux études en anglais sur les dégâts en Europe occidentale : (Hoffmann, 2001; Schmitz-Feuerhake, 2002)

Je n'ai pas réussi a retrouver les textes de ces études. Mais par contre, on en trouve plein d'autres qui disent exactement le contraire. Par exemple : http://ije.oxfordjournals.org/content/28/5/941.full.pdf Le biais de sélection des études est évident.

Schmitz-Feuerhake est un opposant déclaré au nucléaire et travaille avec Hoffmann : http://en.wikipedia.org/wiki/Inge_Schmitz-Feuerhake,

pour le reste, je te laisse à tes lubies.

Le biais de sélection n'est pas pire (et il est à mon avis moins grave) que celui fait par l'AIEA et l'OMS dans leurs études. Le chiffre de 985 000 (d'ailleurs voué à augmenter chaque année) est peut-être exagéré mais le chiffre de 4 000 est lui parfaitement ridicule.

Une lubie, ce serait de prétendre que les piscines de combustible usagé ne se sont pas vidées ou que les déchets nucléaires ne sont pas un problème parce qu'il n'y a qu'à les glisser dans des zones de subduction (as-tu pensé à candidater au centre d'expertise du YAKA, la Yammering Advanced Knowledge Association ?), comme tu l'as fait dans un message lénifiant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un livre qui compile environ 5000 études médicales publiées dans des revues à comité de lecture. Il n'est pas écrit par une "activiste anti-nucléaire" (encore une de tes déformations) mais par trois scientifiques russes :

- Alexey Vladimirovich Yablokov, Russian Academy of Sciences,

- Alexey Vassil’evich Nesterenko, Institute of Radiation Safety (BELRAD),

- Vassily Nesterenko, qui était "general design engineer of the Soviet Union’s mobile nuclear power plant “Pamir” and director of Belarussian Nuclear Center"

(voir la préface de ce livre).

Tu pourras trouver ce livre ici : http://www.strahlentelex.de/Yablokov%20Chernobyl%20book.pdf

Chaque chapitre liste toutes les études utilisées. Ca t'évitera peut-être de raconter n'importe quoi par la suite. On peut toujours rêver.

Je n'ai pas dit que le livre a été "écrit" par une "activiste anti-nucléaire", j'ai dit qu'il a été "compilée" par elle, et c'est le cas puisqu'elle se présente comme "consulting editor". Je n'ai fait que relater précisément les faits , on ne peut pas en dire autant pour toi sur cette "étude". On peut comparer par exemple ce que tu as dis en première instance et ce qu'il en est réellement.

- Version initiale SCM : "l'étude dont j'ai parlé a aussi été écrite par des dizaines d'experts"

- Réalité : c'est un livre (donc non revue par les pairs), écrit par seulement 3 auteurs (et non "des , dont deux appartiennent au même institut et le troisième (Alexey V. Yablokovb) est un activiste écologiste spécialiste de … l'écologie marine et travaillant pour des organisations écologistes, livre qui est supervisé par une activiste anti-nucléaire américaine et publié en douce par Blackwell Publishing mais présenté par les auteurs comme avalisé par The New York Academy of Sciences, chose qui a été formellement démenti par ce dernier (cf vérif faite par Georges Monbiot).

Super comme "dizaines d'experts" (copyright SCM) ! A côté la liste des dizaines d'auteurs, médecins, toxicologues, spécialistes en radiologie qui ont rédigé le rapport 2006 de l'OMS, tous à la solde de l'AIEA bien sûr, n'ont qu'à bien se tenir.

-Version initiale SCM : "l'étude dont j'ai parlé se fondant sur des centaines d'études médicales publiées dans des revues sérieuses"

"C'est un livre qui compile environ 5000 études médicales publiées dans des revues à comité de lecture."

- Réalité: le "livre incorporent plus de 5000 publications papier et internet, principalement en langue slave" (5,000 printed and Internet publications, primarily in Slavic). Donc il ne s'agit pas de 5000 études "médicales" (une partie concerne les mesures environnementale) et certaines sont publiées sur internet (et non dans des revues à comité de lecture). De plus, quand on regarde les chapitres concernant les conséquences sanitaires, les seuls qui soient vraiment sujet à controverse sur l'attribution de l'impact de Tchernobyl en terme de décès et de cancers, pratiquement tout est en langue russe ! Niveau "revues à comité de lecture" (où tout ce qui est sérieux est publié en anglais), tu repasseras pour la crédibilité !

Alors oui, il y en a un qui "a raconté n'importe quoi", mais ce n'est pas moi.

Donc l'un des groupes d'experts était coordonné par l'AIEA. L'AIEA n'a aucune crédibilité pour "coordonner" un rapport sur les conséquences de Tchernobyl. C'est comme si on demandait à Areva de nous parler du réchauffement climatique. Quant à l'OMS, ses liens avec l'AIEA sont bien documentés (voir l'article du Guardian et le site de l'OMS, qui cite toutes les collaborations avec l'AIEA).

L'AIEA a coordonné un groupe effectivement, celui qui fait l'étude environnementale. L'autre groupe, qui étudie l'impact sanitaire de Tchernobyl est coordonné par l'OMS (quelle surprise n'est ce pas ?). C'est écrit en noir sur blanc dans le Terms of Reference et c'est prouvé dans la liste des contributeurs du rapport qui n'ont STRICTEMENT rien à voir avec l'AIEA (s'il y en a un qui est lié à l'AIEA dans la liste, bah tu le cites nommément, au lieu de faire diversion avec une théorie du complot à deux balles tirée d'un tabloid).

Ta tentative de discréditer l'OMS en faisant l'amalgame entre le rapport environnemental de l'AIEA (dont je n'ai jamais parlé) et le rapport sanitaire écrit par l'OMS est au mieux ignorant, au pire méprisable.

Ce rapport est une tentative minable de minimiser les dangers de l'énergie nucléaire, et le fait que tu t'y laisses prendre est très révélateur : tu as une position religieuse sur ce sujet, comme en témoignent tes accusations d'hérétisme à mon endroit.
Tandis que toi, avec ton LIVRE qui cherche à maximiser les dangers du nucléaire, tu n'as pas de position religieuse sur le sujet. Pouah, délire ! C'est ce qu'on appelle une évaluation rationnelle et objective de la situation.
Tu viens de citer un rapport écrit en grande partie par l'OMS et l'AIEA, sur lequel repose ton avis que l'énergie nucléaire est sûre. :icon_up:
Pure affabulation. Je n'ai jamais suggéré que le rapport serait la preuve que l'énergie nucléaire est sûre.
Non, ce n'est pas ce qu'il dit. A nouveau, tu déformes. La vidéo commentée par Gundersen montre que les barres de combustible étaient à l'air libre quand les images ont été prises. Cette information a été confirmée par Areva et par le JAIF (comme je l'ai cité). Ca contredit tes paroles lénifiantes selon lesquelles on peut se pencher au-dessus de la piscine sans aucun danger (certainement pas quand les images ont été prises, je peux te le garantir) et un vidage de la piscine serait une "affabulation".
Je n'ai rien déformé du tout. Gundersen a dit que Fukushima, c'est "Tchernobyl sous stéroide", que "ça VA être pire que Tchernobyl", c'est dans la vidéo même que je t'ai donnée, merci d'arrêter ta mauvaise foi.

Et je n'ai jamais dit qu'on peut se pencher au dessus de la piscine de Fukushima Dai ichi sans danger, pourquoi tu continues de déformer mes propos de manière aussi grossière ???

Personne n'a dit que les barres de combustible étaient restées à l'air libre pendant 15 jours, auquel cas cet accident serait effectivement plus grave que Tchernobyl. En revanche, elles sont restées à l'air libre un temps suffisant pour être endommagées, ça c'est quasi-certain.

C'est toi même qui a dit ça dans cette phrase, juste quelques posts plus haut, sur le ton de la vérité-si-je-mens : "mais le point important est que la diminution du niveau de l'eau dans la piscine et l'exposition des barres de combustible à l'air libre n'ont rien d'une spéculation catastrophiste : c'est une réalité depuis presque 2 semaines, comme tu le saurais si tu te documentais un minimum".

Si maintenant, tu nies tes propres paroles, on est mal barré. <–<

Tu es bien mal placé pour considérer que ces prédictions, faites dans l'urgence, discréditent Gundersen, étant donné que :

- les piscines de combustible usagé se sont effectivement vidées en partie quelques jours plus tard, contrairement à ce que tu prétendais (sur ce coup-là, c'est toi qui es complètement discrédité),

- les réacteurs ont effectivement fondu, à 70% pour le 1, 25% pour le 2 et le 3. Encore une prédiction juste de Gundersen.

- la crise s'est effectivement produite, dure déjà depuis un mois et peut durer encore des mois voire des années,

- le niveau de l'accident a été monté hier au même niveau que celui de Tchernobyl (sans doute un complot de Greenpisse qui a réussi à infiltrer les autorités japonaises),

- les retombées radioactives à longue durée de vie à 30 km autour de la centrale sont du même ordre voire plus élevées qu'à Tchernobyl (ce que tu as été complètement incapable de contredire, rappelons-le),

- la quantité de combustible dans les 4 réacteurs concernés, notamment dans les piscines donc en dehors des enceintes de confinement, est très largement supérieure à celle de Tchernobyl (de mémoire, plus de 800 tonnes contre 150).

Je ne vais pas reprendre point par point, juste un exemple pour montrer ton degré d'aveuglement pour ton expert. Quant tu dis que "Gundersen a prédit que les réacteur ont fondu à 70% et 25%", c'est bien sûr une totale affabulation. Gundersen n'a rien prédit du tout, ces valeurs là sont celles qui ont été avancées par le gouvernement japonais dès les premiers jours et communiqués à toute la planète ! Je te laisse en tirer la conclusion sur le degré de confiance qu'on peut accorder à tes jugements.
Ne t'inquiéte pas. Avec le réchauffement climatique promu par tes petits copains d'Areva, l'élimination de cette concurrence est en bonne voie.

Ce n'est pas ton strawman mais celui des pro-nucléaires auxquels tu t'associes par fanatisme. Selon eux, nous aurions l'électricité la moins chère d'Europe. Je dis que ce prix relativement faible (mais pas le plus bas d'Europe) ne s'explique que par les coûts cachés du nucléaire, notamment dans le fait que l'état intervient à tout bout de champ pour promouvoir cette énergie et la faire passer auprès de la population (cf le problème des déchets, toujours pas résolu) et par les dangers à long terme des radiations. Pour donner un exemple, les prix sont comparés hors taxes.

Donc tu confirmes, le prix d'électricité en France est parmi la moins chère d'Europe, point barre.

On peut parler des "coûts cachés" si tu veux même en y comptant "le problème des déchets" (qui contrairement à ce que tu affirmes n'a jamais été un problème), ainsi que les milliards de bénéfices qu'EDF rapporte à l'état français chaque année, mais pour l'instant, tu n'as donné aucun chiffre vérifiable, aucun fait précis, aucun ordre de grandeur, bref, tu ressors l'argument classique du complot face aux faits incontestables (le faible prix de l'électricité, les bénéfices et la contribution à l'export de la filière nucléaire, la plus faible utilisation du pétrole et du gaz …), typique de la propagande anti-nucléaire.

Quant à ton procès d'intention sur mes prétendus copains à Areva, c'est bien sûr totalement ridicule, vu que je suis le premier à dénoncer les magouilles du lobby nucléaire français et le capitalisme politique qu'il pratique depuis des lustres. Je suis pour la vérité scientifique et contre le mensonge, point barre, que ça vienne d'Areva ou du Pape, ça n'a strictement aucune importance, un fait reste un fait.

De même, les chiffres utilisés pour estimer le danger du nucléaire sont ceux produits par d'autres entités para-étatiques (OMS, AIEA), comme ça la boucle est bouclée et tout le monde danse ensemble dans l'illusion d'une énergie pas chère, propre et sûre.
Même sans les chiffres de l'OMS ou l'AIEA, on connaît le nombre d'accidents nucléaires des quelques 400 centrales occidentaux ainsi que le nombre de morts que ça cause. Et ce nombre se monte à ZERO, suite à 2 "catastrophes nucléaires" (TMI et Fukushima). Soit infiniment plus faible que le nombre de mort causé par un seul accident de centrale au gaz (celui qui a explosé l'année dernière dans le Connecticut a tué une dizaine de personnes, même avant d'être mis en marche !), par un seul accident du pétrole (l'explosion de la plateforme dans le Golfe du Mexique a fait 11 morts, instantanés et souillé des centaines de km de côtes pour des années), par un seul accident de mine du charbon, par une seule rupture de barrage…

Bref, je ne comprends pas comment tu peux espérer être crédible avec ta théorie du complot alors que tous les faits disent le contraire.

L'énergie nucléaire est bon marché, propre et sûre, ce n'est pas une illusion, c'est un FAIT, qui est confirmé amplement par Fukushima, du moment qu'on examine les faits de manière rationnelle (mesure de radioactivité, nombre de victimes, effet sur la santé, surface touchée, dégâts humain et matériel à la population civile…) au lieu de brasser du vent avec des spéculations alarmistes. C'est très simple, si tu connais une meilleure forme d'énergie, en terme de prix, de sécurité, d'impact sur l'environnement et la santé, bah tu la cites. On attend toujours…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas un mot des piscines de combustible usagé. Pas un mot sur la présence de MOX. Bravo l'expert.

La présence de MOX, et alors ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
La présence de MOX, et alors ???

Le fait que le prétendu expert n'en parle pas, alors qu'il pontifie sur la température de fusion de l'oxyde d'uranium, démontre qu'il ne connaît pas le sujet dont il parle, de même qu'il ne parle pas non plus des piscines de combustible usagé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai pas dit que le livre a été "écrit" par une "activiste anti-nucléaire", j'ai dit qu'il a été "compilée" par elle, et c'est le cas puisqu'elle se présente comme "consulting editor".

Je n'ai jamais écrit (ou insinué) que tu avais dit que ce livre a été écrit par elle (sinon, j'aurais mis "écrit" entre guillemets). J'ai rappelé que ce livre a été écrit à partir d'études médicales réalisées par des centaines d'experts, chose que tu avais "oublié" de mentionner.

Je n'ai fait que relater précisément les faits , on ne peut pas en dire autant pour toi sur cette "étude". On peut comparer par exemple ce que tu as dis en première instance et ce qu'il en est réellement.

Tu ne te préoccupes des faits que lorsqu'ils vont dans ton sens, c'est pourquoi j'ai rappelé les faits qui te gênent, à savoir que les auteurs de cette étude (publiée sous la forme d'un livre) sont parfaitement qualifiés pour traiter de ce sujet. Si des experts du nucléaire changent d'opinion et deviennent un whistleblower en observant ce qui se passe dans l'entreprise où ils travaillent (cas de Gundersen) ou un activiste antinucléaire en se documentant sur les effets des radiations (cas d'un Russe auteur du livre), c'est peut-être à raison. Ca ne prouve absolûment pas que les conclusions du livre sont fausses. De ce point de vue, tu n'as toujours rien démontré.

[…] - Réalité : c'est un livre (donc non revue par les pairs), écrit par seulement 3 auteurs (et non "des , dont deux appartiennent au même institut et le troisième (Alexey V. Yablokovb) est un activiste écologiste spécialiste de … l'écologie marine et travaillant pour des organisations écologistes, livre qui est supervisé par une activiste anti-nucléaire américaine et publié en douce par Blackwell Publishing mais présenté par les auteurs comme avalisé par The New York Academy of Sciences, chose qui a été formellement démenti par ce dernier (cf vérif faite par Georges Monbiot).

Georges Monbiot n'a aucune crédibilité. Le livre est toujours mentionné sur le site de la New-York Academy of Sciences, qui n'a jamais rien "avalisé" ni "démenti" :

http://www.nyas.org/Publications/Annals/De…86-753f44b3bfc1

Tu affabules des démentis qui n'existent pas. La NYAS n'a fait que rappeler sa politique éditoriale.

L'AIEA a coordonné un groupe effectivement, celui qui fait l'étude environnementale. L'autre groupe, qui étudie l'impact sanitaire de Tchernobyl est coordonné par l'OMS (quelle surprise n'est ce pas ?). C'est écrit en noir sur blanc dans le Terms of Reference et c'est prouvé dans la liste des contributeurs du rapport qui n'ont STRICTEMENT rien à voir avec l'AIEA (s'il y en a un qui est lié à l'AIEA dans la liste, bah tu le cites nommément, au lieu de faire diversion avec une théorie du complot à deux balles tirée d'un tabloid).

Ta tentative de discréditer l'OMS en faisant l'amalgame entre le rapport environnemental de l'AIEA (dont je n'ai jamais parlé) et le rapport sanitaire écrit par l'OMS est au mieux ignorant, au pire méprisable.

Je te répète que les liens entre OMS et AIEA sont réels. L'OMS doit consulter l'AIEA pour toute étude médicale sur les effets des radiations. Ca fait partie des accords entre ces deux organisations. Voilà pourquoi ce rapport n'est absolûment pas indépendant de l'industrie nucléaire.

Pour le démontrer, reprenons l'étude que tu as citée :

http://whqlibdoc.who.int/publications/2006…1594179_eng.pdf

Parmi les "editors", j'ai pris le premier nom, à savoir "Burton Bennett" et j'ai trouvé qu'il a travaillé pour l'US Atomic Energy Commission (comme on peut le voir ici : http://www.irpa.net/irpa3/cdrom/VOL.3B/W3B_36.PDF )

Selon ce document de l'AIEA, c'est lui qui a présidé au travail du forum Tchernobyl :

http://www.euronuclear.org/events/pime/pim…ons/Balonov.pdf

Au vu de tout cela, je maintiens mon appréciation : le rapport de l'OMS et de l'AIEA sur Tchernobyl est teinté de pronucléaire et n'a donc strictement aucune crédibilité.

Pure affabulation. Je n'ai jamais suggéré que le rapport serait la preuve que l'énergie nucléaire est sûre.

:icon_up:

Tu as écrit que l'énergie nucléaire est plus sûre que le pétrole et le charbon, même en tenant compte de Tchernobyl. Sur quelle estimation te fondes-tu ? Manifestement pas sur celle de la NYAS…

Je n'ai rien déformé du tout. Gundersen a dit que Fukushima, c'est "Tchernobyl sous stéroide", que "ça VA être pire que Tchernobyl", c'est dans la vidéo même que je t'ai donnée, merci d'arrêter ta mauvaise foi.

Même les autorités japonaises (NISA) reconnaissent que Fukushima pourrait relâcher plus de radiations que Tchernobyl. Je cite :

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/japon-la…042759-085.html

Si les fuites radioactives se poursuivent, les quantités de radioéléments relâchées par Fukushima pourraient à terme dépasser celles émises par Tchernobyl, estiment des responsables de la NISA.

Alors ? Est-ce que les responsables de la NISA sont des "activistes anti-nucléaires" ? Des greenpisseux peut-être ?

Et je n'ai jamais dit qu'on peut se pencher au dessus de la piscine de Fukushima Dai ichi sans danger, pourquoi tu continues de déformer mes propos de manière aussi grossière ???

Tu as écrit "la piscine est ouverte, vous pouvez vous promener autour sans prendre un seul uSv". L'idée générale de ton post était d'établir que les journalistes racontent n'importe quoi au sujet de ces piscines lorsqu'ils spéculent que le niveau d'eau a baissé et que les barres de combustible ont été exposées à l'air libre. Maintenant que tu as été pris en flagrant délire, tu essaies de te raccrocher aux branches en te focalisant sur des détails.

C'est toi même qui a dit ça dans cette phrase, juste quelques posts plus haut, sur le ton de la vérité-si-je-mens : "mais le point important est que la diminution du niveau de l'eau dans la piscine et l'exposition des barres de combustible à l'air libre n'ont rien d'une spéculation catastrophiste : c'est une réalité depuis presque 2 semaines, comme tu le saurais si tu te documentais un minimum".

Si maintenant, tu nies tes propres paroles, on est mal barré. <–<

En effet, la vidéo de Gundersen a été publiée presque deux semaines avant ton post. C'est la preuve que ce n'est pas une spéculation mais un événément réel. Si tu t'étais documenté, ça t'aurait évité de raconter une ânerie comme "vous pouvez vous promener autour" sans danger.

Je ne vais pas reprendre point par point, juste un exemple pour montrer ton degré d'aveuglement pour ton expert. Quant tu dis que "Gundersen a prédit que les réacteur ont fondu à 70% et 25%", c'est bien sûr une totale affabulation. Gundersen n'a rien prédit du tout, ces valeurs là sont celles qui ont été avancées par le gouvernement japonais dès les premiers jours et communiqués à toute la planète ! Je te laisse en tirer la conclusion sur le degré de confiance qu'on peut accorder à tes jugements.

Le 16 mars (date de la vidéo), on n'était pas sûr de la fusion des réacteurs. Sur ce forum, des experts improvisés prédisaient encore que les réacteurs pourraient être récupérés. La prédiction de Gundersen ("runaway reactors") est donc parfaitement valide. Quant à "this will be worse than Chernobyl", note que la NISA dit peu ou prou la même chose (modulo les précautions de langage dont ils sont coutumiers).

[…] On peut parler des "coûts cachés" si tu veux même en y comptant "le problème des déchets" […]

Je n'ai pas à prouver qu'il y a des coûts cachés: il est évident qu'il y en a puisque partout, dans tous les pays nucléarisés, l'état est intervenu pour promouvoir l'énergie nucléaire et pour limiter la responsabilité des opérateurs de centrales en cas de danger. On en a encore un exemple avec Fukushima :

http://fr.news.yahoo.com/4/20110413/twl-ja…co-41953f5.html

C'est à toi de prouver que l'industrie nucléaire est libéral-compatible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais reprendre tous les arguments pro-nucléaires émis sur lib.org et les appliquer à d'autres situations :

- "il ne faut pas parler de Fukushima parce que le tsunami a causé bien plus de souffrances" -> il ne faut pas parler d'un meurtre parce qu'il meurt plein de gens de mort naturelle,

- "la catastrophe de Fukushima a été causée par le tsunami" -> l'avion s'est écrasé à cause de la gravité,

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que toutes les autres centrales ont résisté au tsunami" -> les accidents de voiture n'existent pas vu que des millions d'automobilistes roulent chaque jour sans accident,

- "les Japonais ont besoin d'électricité, ce serait dommage de ne pas pouvoir relancer les réacteurs" -> les survivants du crash ont besoin de rentrer chez eux, ce serait sympa si on pouvait réparer l'épave de l'avion accidenté,

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que l'OMS a prouvé que Tchernobyl n'a fait que 4000 morts" -> le monde entier nous envie la sécurité sociale car l'OMS a dit que le système de santé français est le meilleur du monde,

- "ce n'est pas possible que Tchernobyl ait causé un million de morts, ce livre est une fiction" -> ce n'est pas possible que le communisme ait causé des millions de morts, ce livre est un mensonge,

- "on ne peut pas se passer de l'énergie nucléaire quand on considère qu'il faut augmenter la production d'énergie" -> on ne peut pas se passer de la sécurité sociale quand on considère que la consommation de soins ne fait qu'augmenter,

- "l'énergie nucléaire souffre d'être trop régulée" -> la SNCF souffre d'être trop régulée,

- "être anti-nucléaire fait le jeu des écolos" -> être anti-état, c'est promouvoir la loi de la jungle.

Ces arguments tous plus absurdes les uns que les autres conduisent logiquement à des prédictions complètement foireuses comme "il n'y aura pas de relâchement notable de radioactivité", "Tepco pourra réutiliser les réacteurs", "on peut se promener autour de la piscine sans danger", "il n'y aura que des zones d'évacuation très limitées", "ça ne se compare pas à Tchernobyl", etc.

Si ça ne se traduisait pas par des milliers de victimes ignorées, le vol des contribuables et des monopoles liberticides, un tel aveuglement serait risible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais reprendre tous les arguments pro-nucléaires émis sur lib.org et les appliquer à d'autres situations :

- "il ne faut pas parler de Fukushima parce que le tsunami a causé bien plus de souffrances" -> il ne faut pas parler d'un meurtre parce qu'il meurt plein de gens de mort naturelle,

Les 27k+ morts pour le moment sont bien dus au tsunami, right ?

- "la catastrophe de Fukushima a été causée par le tsunami" -> l'avion s'est écrasé à cause de la gravité,

Comparaison ridicule. Pas de tsunami => Pas de Fukushima, c'est pourtant simple.

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que toutes les autres centrales ont résisté au tsunami" -> les accidents de voiture n'existent pas vu que des millions d'automobilistes roulent chaque jour sans accident,

Non, l'énergie nucléaire est "sûre" (à partir de quand quelque chose est sûr ou ne l'est pas ? C'est binaire ?) parce qu'à tout moment dans le monde il y a des centaines de réacteurs qui fonctionnent et ne tuent pas plein de gens 365 jours par an.

- "les Japonais ont besoin d'électricité, ce serait dommage de ne pas pouvoir relancer les réacteurs" -> les survivants du crash ont besoin de rentrer chez eux, ce serait sympa si on pouvait réparer l'épave de l'avion accidenté,

C'est clair qu'on pourra pas les relancer.

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que l'OMS a prouvé que Tchernobyl n'a fait que 4000 morts" -> le monde entier nous envie la sécurité sociale car l'OMS a dit que le système de santé français est le meilleur du monde,

Cf. au-dessus.

- "ce n'est pas possible que Tchernobyl ait causé un million de morts, ce livre est une fiction" -> ce n'est pas possible que le communisme ait causé des millions de morts, ce livre est un mensonge,

Sachant qu'il y avait 600'000 liquidateurs et 43'000 habitants à Pripiat et que les autres personnes touchées ne peuvent pas être d'un ordre de grandeur aussi élevé, le million de mort est difficilement atteignable (sans parler du fait que tous les habitants et liquidateurs sont loins d'êtres morts…)

Si ça ne se traduisait pas par des milliers de victimes ignorées, le vol des contribuables et des monopoles liberticides, un tel aveuglement serait risible.

Tu supposes que le nucléaire ne peut pas exister sans le soutien de l'Etat et que l'état actuel des choses est essentiellement dû à la nature même du domaine et non à l'action étatique. C'est aussi faux que de dire que les transports en communs ne pourraient pas exister sans Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette information de la baisse du niveau de l'eau dans les piscines de combustible usagé est confirmée par les dangereux conspirationnistes anti-nucléaires d'Areva, dans leur présentation de ce qui s'est passé à Fukushima (voir les slides 30, 31 et 32 ) :

http://www.fairewinds.com/content/3-2011-a…ukushima-report

Je précise tout de même un point de politique politicienne : Sarkoko veut débarquer Anne Lauvergeon depuis longtemps déjà. Depuis Fukushima, celle-ci a repris du poil de la bête car dans toute la filière c'est celle qui était le plus pro-sécurité et pro-attention-aux-explosions-de-centrale (notamment par rapport à Henri Proglio), c'est la gueguerre entre fournisseur et exploitant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le fait que le prétendu expert n'en parle pas, alors qu'il pontifie sur la température de fusion de l'oxyde d'uranium, démontre qu'il ne connaît pas le sujet dont il parle, de même qu'il ne parle pas non plus des piscines de combustible usagé.
Qu'il y ait du mox ou non ne change strictement rien à l'évaluation de la situation. C'est toi qui a décrété que ce serait important pour on ne sait quelle raison, ce qui montre que tu ne fais que répéter sans comprendre la propagande anti-nucléaire.
Je n'ai jamais écrit (ou insinué) que tu avais dit que ce livre a été écrit par elle (sinon, j'aurais mis "écrit" entre guillemets). J'ai rappelé que ce livre a été écrit à partir d'études médicales réalisées par des centaines d'experts, chose que tu avais "oublié" de mentionner.

Tu ne te préoccupes des faits que lorsqu'ils vont dans ton sens, c'est pourquoi j'ai rappelé les faits qui te gênent, à savoir que les auteurs de cette étude (publiée sous la forme d'un livre) sont parfaitement qualifiés pour traiter de ce sujet. Si des experts du nucléaire changent d'opinion et deviennent un whistleblower en observant ce qui se passe dans l'entreprise où ils travaillent (cas de Gundersen) ou un activiste antinucléaire en se documentant sur les effets des radiations (cas d'un Russe auteur du livre), c'est peut-être à raison. Ca ne prouve absolûment pas que les conclusions du livre sont fausses. De ce point de vue, tu n'as toujours rien démontré.

Tu as écrit que le livre est écrit par des "dizaines d'experts", alors qu'il a été écrit par seulement 3 auteurs, dont 1 activiste qui n'a rien à voir avec le nucléaire. Donc c'était bien une affabulation, alors reconnais le au moins !

Et cet activiste antinucléaire Alexey Yablokov, co-auteur du livre, il est spécialiste en écologie marine et il est payé par… Greenpeace (cf par ex. son rapport de 2006 : http://www.greenpeace.to/publications/Cher…alth_Report.pdf ). Bref une deuxième affabulation de ta part quand tu affirmais sans vergogne que le livre n'est "pas du tout publié par des anti-nucléaires mais par des médecins de pays de l'est".

Mais supposons qu'on pousse jusqu'à l'extrême la mauvaise foi en niant que la crédibilité et la neutralité des auteurs du livre sont fortement compromis et en maintenant que "ça ne prouve absolument pas que les conclusions du livre sont fausses", ce n'est pas comme si la méthodologie des auteurs pour arriver un nombre de morts 200x plus grand que celui du rapport de l'OMS (!) n'a pas été critiquée. Il suffit de chercher le titre du livre "Chernobyl: consequences of the catastrophe for people and the environment " pour trouver des dizaines d'avis critique par des experts en radiologie ou en épidémiologie, dont certains publiés dans des revues à comité de lecture. Une des failles les plus critiquables (mais pas la seule, loin de là) est par exemple l'extrapolation aux faibles doses pour calculer (exagérer) le nombre de morts. Ce que les auteurs ont fait comme hypothèse, c'est qu'une irradiation de 1 Sv fait mourir 10.000 personnes sur 1 millions, donc 10 mSv fait mourir 100 personnes sur 1 million, ce qui est aussi débile que de dire 100°C fait mourir 100 personnes sur 100, donc 20°C fait mourir 20 personnes sur 100.

Donc la pseudo-science utilisé par le livre est flagrante, il suffit de faire une recherche pour trouver tous les arguments rationnels pour la démonter mais visiblement, tu n'as jamais pris la peine d'écouter ce qui ne va pas dans ton sens.

Georges Monbiot n'a aucune crédibilité. Le livre est toujours mentionné sur le site de la New-York Academy of Sciences, qui n'a jamais rien "avalisé" ni "démenti" :

http://www.nyas.org/Publications/Annals/De…86-753f44b3bfc1

Tu affabules des démentis qui n'existent pas. La NYAS n'a fait que rappeler sa politique éditoriale.

Monbiot s'est contenté de vérifier auprès de la NY academy of Sciences les affirmations d'une activiste anti-nucléaire qui affirmait à plusieurs reprise que c'est "un rapport de la NY academy of Sciences" pour essayer de donner un vernis scientifique au livre. Et contrairement à tes dénégations ridicules, il y a bien eu un démenti par les officiels, voilà ce que Monbiot a eu comme réponse : http://www.monbiot.com/2011/04/04/evidence-meltdown/

“In no sense did Annals of the New York Academy of Sciences or the New York Academy of Sciences commission this work; nor by its publication do we intend to independently validate the claims made in the translation or in the original publications cited in the work. The translated volume has not been peer-reviewed by the New York Academy of Sciences, or by anyone else.”

Je te répète que les liens entre OMS et AIEA sont réels. L'OMS doit consulter l'AIEA pour toute étude médicale sur les effets des radiations. Ca fait partie des accords entre ces deux organisations. Voilà pourquoi ce rapport n'est absolûment pas indépendant de l'industrie nucléaire.

Pour le démontrer, reprenons l'étude que tu as citée :

http://whqlibdoc.who.int/publications/2006…1594179_eng.pdf

Parmi les "editors", j'ai pris le premier nom, à savoir "Burton Bennett" et j'ai trouvé qu'il a travaillé pour l'US Atomic Energy Commission (comme on peut le voir ici : http://www.irpa.net/irpa3/cdrom/VOL.3B/W3B_36.PDF )

Selon ce document de l'AIEA, c'est lui qui a présidé au travail du forum Tchernobyl :

http://www.euronuclear.org/events/pime/pim…ons/Balonov.pdf

Au vu de tout cela, je maintiens mon appréciation : le rapport de l'OMS et de l'AIEA sur Tchernobyl est teinté de pronucléaire et n'a donc strictement aucune crédibilité.

Bennett est expert en radiation, qu'il travaille pour une agence nucléaire n'a rien d'anormal, tu ne veux pas qu'il travaille à l'agence de la pêche et de la chasse quand même, si ?

Dans tout ce que tu dis, il n'y a strictement rien qui prouve qu'il est à la solde de l'AIEA et encore moins qu'il ne serait pas indépendant comme tu l'insinues. Bref, tu affirmes sans strictement aucune preuve et tu essaies de discréditer tout le rapport de l'OMS sur ZERO élément objectif, scientifique et rationnel.

Imagine que si tu devais porter ton affaire devant un tribunal, tes éléments à charge ne valent pas un clou, il faut être aveugle et sourd pour ne pas le reconnaître.

Tu as écrit que l'énergie nucléaire est plus sûre que le pétrole et le charbon, même en tenant compte de Tchernobyl. Sur quelle estimation te fondes-tu ? Manifestement pas sur celle de la NYAS…
Il n'y a eu AUCUNE estimation "de la NYAS", tu continues encore et encore dans les affabulations.

Je me base sur le nombre de morts enregistrés suite aux accidents et reconnus officiellement, pour chaque source d'énergie, pas aux affabulations et aux spéculations basées sur la théorie du complot.

Même les autorités japonaises (NISA) reconnaissent que Fukushima pourrait relâcher plus de radiations que Tchernobyl. Je cite :

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/japon-la…042759-085.html

Alors ? Est-ce que les responsables de la NISA sont des "activistes anti-nucléaires" ? Des greenpisseux peut-être ?

Les autorités japonaises ne reconnaissent rien du tout. On ne peut "reconnaître" que ce qui est avéré et tangible, pas ce qui "pourrait" arriver. Tu t'accroches à la moindre spéculation ou insinuation du moment que ça suggère ce que tu as envie d'entendre, c'est typique de la croyance, pas de la raison.
Tu as écrit "la piscine est ouverte, vous pouvez vous promener autour sans prendre un seul uSv". L'idée générale de ton post était d'établir que les journalistes racontent n'importe quoi au sujet de ces piscines lorsqu'ils spéculent que le niveau d'eau a baissé et que les barres de combustible ont été exposées à l'air libre. Maintenant que tu as été pris en flagrant délire, tu essaies de te raccrocher aux branches en te focalisant sur des détails.

En effet, la vidéo de Gundersen a été publiée presque deux semaines avant ton post. C'est la preuve que ce n'est pas une spéculation mais un événément réel. Si tu t'étais documenté, ça t'aurait évité de raconter une ânerie comme "vous pouvez vous promener autour" sans danger.

Hein ???? J'avais parlé des piscines de stockage de combustibles des centrales nucléaires en général et de la centrale d'Oganawa en particulier où il y a eu un débordement suite à des répliques en avril du séisme du 11 mars. Je n'ai à aucun moment dit que la radioactivité nulle au dessus des piscines concerne la centrale de Fukushima. Tu devrais te calmer et relire tranquillement parce que tes procès d'intention à la chaîne, c'est vraiment du n'importe quoi !!!
Le 16 mars (date de la vidéo), on n'était pas sûr de la fusion des réacteurs. Sur ce forum, des experts improvisés prédisaient encore que les réacteurs pourraient être récupérés. La prédiction de Gundersen ("runaway reactors") est donc parfaitement valide. Quant à "this will be worse than Chernobyl", note que la NISA dit peu ou prou la même chose (modulo les précautions de langage dont ils sont coutumiers).
Quel expert aurait dit le 16 mars que les réacteurs pouvaient être récupérés ? La Nisa aurait "peu ou prou" (admirez le flou artistique typique du discours anti-nucléaire) précisé que "ce sera pire que Tchernobyl" où ça ?

Pour l'instant, tu lances des accusations en l'air, la moindre des choses c'est de préciser. Je ne vois aucune précision, que de vagues généralités et des contre-vérités flagrantes qui démontrent ta connaissance approximative du sujet.

En effet, d'abord, "fusion des réacteurs", ça ne veut rien dire. Si c'est fusion du coeur, ok, si c'est fusion de la cuve de pression, c'est bien sûr une affirmation gratuite.

Ensuite, dire qu'on "n'était pas sûr de la fusion des réacteurs" au 16 mars relève du révisionnisme ! On savait déjà parfaitement que les coeurs ont partiellement fondu et ne sont plus étanches puisqu'on observait des pics de radioactivité à chaque dépressurisation contrôlée, notamment celle du 15 mars ! (on le voit parfaitement sur les courbes issues des mesures données par la Nisa): http://fleep.com/earthquake/

Et enfin, dire qu'il y a eu des "runaway reactors", c'est bien sûr une stupidité innommable. Runaway, ça veut dire perte de contrôle voire emballement. Or depuis le relargage du 15 mars, il n'y a pas eu d'autres plus gros et la radioactivité est en baisse et n'est jamais remonté au dessus du niveau du 15 mars. Ce qui veut dire que les prédictions que tu reprends sans comprendre de ton "expert" sont non seulement gratuites mais carrément fausses au vu des mesures réelles. Tu répètes des formules, mais tu n'as absolument aucun élément concret pour les étayer, c'est de la propagande. Preuve concrète, tu te débines piteusement quand je te demandais d'expliquer (entre autre) pourquoi avec une piscine de combustible dénoyée et relâchant de la radioactivité (selon toi), les mesures de radioactivité sur le site ne montrent pas de hausse mais au contraire une baisse régulière.

Je n'ai pas à prouver qu'il y a des coûts cachés: il est évident qu'il y en a puisque partout, dans tous les pays nucléarisés, l'état est intervenu pour promouvoir l'énergie nucléaire et pour limiter la responsabilité des opérateurs de centrales en cas de danger. On en a encore un exemple avec Fukushima :

http://fr.news.yahoo.com/4/20110413/twl-ja…co-41953f5.html

C'est à toi de prouver que l'industrie nucléaire est libéral-compatible.

Je n'ai à prouver rien du tout sur la libéral-compatibilité du nucléaire. Je m'en tape de l'industrie du nucléaire, qui est pour moi une des corporations les plus méprisables vu son rôle actif dans l'arnaque du réchauffement climatique et son modèle de capitalisme politique. Si j'ai parlé du prix, c'est en réponse à tes insinuations initiales où tu mettais en doute le FAIT que le prix du kWh en France est parmi le moins cher en Europe. Au lieu de reconnaître simplement que ces insinuations sont infondées, tu fais diversion avec des effets de manche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais reprendre tous les arguments pro-nucléaires émis sur lib.org et les appliquer à d'autres situations :

- "il ne faut pas parler de Fukushima parce que le tsunami a causé bien plus de souffrances" -> il ne faut pas parler d'un meurtre parce qu'il meurt plein de gens de mort naturelle,

- "la catastrophe de Fukushima a été causée par le tsunami" -> l'avion s'est écrasé à cause de la gravité,

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que toutes les autres centrales ont résisté au tsunami" -> les accidents de voiture n'existent pas vu que des millions d'automobilistes roulent chaque jour sans accident,

- "les Japonais ont besoin d'électricité, ce serait dommage de ne pas pouvoir relancer les réacteurs" -> les survivants du crash ont besoin de rentrer chez eux, ce serait sympa si on pouvait réparer l'épave de l'avion accidenté,

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que l'OMS a prouvé que Tchernobyl n'a fait que 4000 morts" -> le monde entier nous envie la sécurité sociale car l'OMS a dit que le système de santé français est le meilleur du monde,

- "ce n'est pas possible que Tchernobyl ait causé un million de morts, ce livre est une fiction" -> ce n'est pas possible que le communisme ait causé des millions de morts, ce livre est un mensonge,

- "on ne peut pas se passer de l'énergie nucléaire quand on considère qu'il faut augmenter la production d'énergie" -> on ne peut pas se passer de la sécurité sociale quand on considère que la consommation de soins ne fait qu'augmenter,

- "l'énergie nucléaire souffre d'être trop régulée" -> la SNCF souffre d'être trop régulée,

- "être anti-nucléaire fait le jeu des écolos" -> être anti-état, c'est promouvoir la loi de la jungle.

Ces arguments tous plus absurdes les uns que les autres conduisent logiquement à des prédictions complètement foireuses comme "il n'y aura pas de relâchement notable de radioactivité", "Tepco pourra réutiliser les réacteurs", "on peut se promener autour de la piscine sans danger", "il n'y aura que des zones d'évacuation très limitées", "ça ne se compare pas à Tchernobyl", etc.

Si ça ne se traduisait pas par des milliers de victimes ignorées, le vol des contribuables et des monopoles liberticides, un tel aveuglement serait risible.

Tes contre-arguments sont soit des hommes de paille, soit des syllogismes => poubelle.

- "il ne faut pas parler de Fukushima parce que le tsunami a causé bien plus de souffrances" -> il ne faut pas parler d'un meurtre parce qu'il meurt plein de gens de mort naturelle,

personne n'a dit qu'il ne faut pas parler de Fukushima !

- "la catastrophe de Fukushima a été causée par le tsunami" -> l'avion s'est écrasé à cause de la gravité,

La "catastrophe" de Fukushima a pour l'instant causé ZERO mort. Un avion qui s'écrase, ça fait plein de morts. Et quand un avion qui s'écrase fait ZERO mort (ça peut arriver), personne sain d'esprit n'appellerait ça "une catastrophe". Donc on a la preuve que tu exagères en employant des mots dont tu ne mesures pas la portée.

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que toutes les autres centrales ont résisté au tsunami" -> les accidents de voiture n'existent pas vu que des millions d'automobilistes roulent chaque jour sans accident,

Personne n'a dit que "l'énergie nucléaire est sûre". Personne !

- "les Japonais ont besoin d'électricité, ce serait dommage de ne pas pouvoir relancer les réacteurs" -> les survivants du crash ont besoin de rentrer chez eux, ce serait sympa si on pouvait réparer l'épave de l'avion accidenté,

Qui aurait dit que "ce serait dommage de ne pas pouvoir relancer les réacteurs", à part toi ?

- "l'énergie nucléaire est sûre parce que l'OMS a prouvé que Tchernobyl n'a fait que 4000 morts" -> le monde entier nous envie la sécurité sociale car l'OMS a dit que le système de santé français est le meilleur du monde,

Personne n'a dit que l'énergie nucléaire est sûre (bis). L'OMS n'a jamais dit que "le système de santé français est le meilleur du monde", tu affabules complètement.

- "ce n'est pas possible que Tchernobyl ait causé un million de morts, ce livre est une fiction" -> ce n'est pas possible que le communisme ait causé des millions de morts, ce livre est un mensonge,

Personne n'a dit que "ce livre est une fiction". Par contre, ses auteurs ne sont pas indépendants et ses méthodes de calcul théoriques (car il s'agit bien de calculs basés sur des hypothèses théoriques, pas de décompte de morts nucléaire comme on compte les morts automobiles) pour arriver au million de morts sont très critiquables.

- "l'énergie nucléaire souffre d'être trop régulée" -> la SNCF souffre d'être trop régulée,

"Trop régulée", ça ne veut rien dire.

Par contre, le nucléaire trop régulé par rapport aux autres formes d'énergie, ça, c'est certain, en considérant le nombre de morts causé par chaque forme d'énergie. Je ne vois pas comment tu peux nier une telle évidence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je précise tout de même un point de politique politicienne : Sarkoko veut débarquer Anne Lauvergeon depuis longtemps déjà. Depuis Fukushima, celle-ci a repris du poil de la bête car dans toute la filière c'est celle qui était le plus pro-sécurité et pro-attention-aux-explosions-de-centrale (notamment par rapport à Henri Proglio), c'est la gueguerre entre fournisseur et exploitant.

Je m'en serais douté. Lauvergeon est ingénieur (et même major de l'X), alors que Proglio a fait HEC. Taupe > Epice, forever.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...