Jump to content

Rôle de l'Etat dans la conquète spatiale  

114 members have voted

  1. 1. Selon vous, quelle place doit prendre l'Etat dans la conquète de l'espace ?

    • La conquète de l'espace est l'un des rares domaines dans lequel l'intervention de l'Etat prend tout son sens.
      2
    • L'Etat peut intervenir mais il ne doit pas empêcher les initiatives privées
      29
    • L'Etat peut intervenir mais il doit cesser d'envoyer des hommes. Leur utilité est négligeable par rapport au coùt exorbitant des missions habitées. Les sondes d'exploration et grands observatoires doivent être privilégiés.
      3
    • L'Etat ne doit pas intervenir opérationnellement mais peut apporter une aide scientifique à travers les universités
      14
    • L'Etat ne doit pas intervenir du tout. Ceux qui veulent explorer l'espace doivent le faire par leurs propres moyens. Et tant pis si les résultats obtenus seront inférieurs à ceux obtenus jusqu'ici grâce à l'intervention de l'Etat.
      66


Recommended Posts

Evolution qui devra nécessairement commencer par… aller y mettre les pieds.

L'humanité ne restera pas, ne peut pas rester, coincée sur ce caillou, si accueillant soit-il.

Le jour où les hommes construiront des villes sous les océans ou terraformeront les grands déserts saharien et antarctique, je prendrai au sérieux l'idée d'aller coloniser d'autres cailloux bien plus inhospitaliers à des centaines de millions de kilomètres d'ici.

En attendant, je continue à trouver le fantasme de la conquête spatiale ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le jour où les hommes construiront des villes sous les océans ou terraformeront les grands déserts saharien et antarctique, je prendrai au sérieux l'idée d'aller coloniser d'autres cailloux bien plus inhospitaliers à des centaines de millions de kilomètres d'ici.

En attendant, je continue à trouver le fantasme de la conquête spatiale ridicule.

Pourtant c'est bien en marchant vers l'horizon, qu'on n'atteint jamais, qu'on progresse…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourtant c'est bien en marchant vers l'horizon, qu'on n'atteint jamais, qu'on progresse…

On progresse bien plus vite dans l'exploration spatiale avec des sondes et des télescopes.

Sinon je voudrais insister sur un truc. Aller dans l'espace, sur mars ou sur un autre astre du système solaire, c'est sûr que c'est cool. C'est une aventure enthousiasmante, c'est fun et si j'en avais les moyens je serais ravi d'aller faire un tour sur Europe ou Titan par exemple. Mais là ou je suis pas d'accord, c'est quand des gens se bercent d'illusion en croyant qu'on va pouvoir s'y installer et y vivre. C'est juste idiot et au risque de me répéter, c'est exactement aussi saugrenu qu'un mec qui déclare vouloir escalader l'Everest et construire une maison au sommet pour y emménager. C'est de la folie douce.

Donc à partir du moment où on a compris que les voyages habités relèvent plus ou moins d'une forme de "loisir" ou de sport extrême, l'idée que ce loisir soit financé par les prélèvements obligatoires est extrêmement énervant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais là ou je suis pas d'accord, c'est quand des gens se bercent d'illusion en croyant qu'on va pouvoir s'y installer et y vivre. C'est juste idiot et au risque de me répéter, c'est exactement aussi saugrenu qu'un mec qui déclare vouloir escalader l'Everest et construire une maison au sommet pour y emménager. C'est de la folie douce.

Comme croire qu'on peut construire autre chose qu'une rustine ou une moulinette en Perl, en somme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme croire qu'on peut construire autre chose qu'une rustine ou une moulinette en Perl, en somme.

Haha. De toute façon, faire des rustines et des moulinettes, c'est important aussi. L'informatique ça sert pas que à construire des usines à gaz. Y'a le C pour ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un reportage diffusé par Arte sur l'inutilité des voyages habités:

http://videos.arte.t…s_-6849208.html

Les propos tenus par un spationaute au début sont assez consternants: selon lui il faut envoyer des hommes dans l'espace afin qu'ils reviennent nous raconter leurs impressions et leurs "émotions". Il manque pas d'air celui-là: moi j'aime bien quand mon voisin revient d'un séjour aux Séchelles et qu'il me raconte ses vacances, mais ça ne veut pas dire que dois lui payer ses prochaines!!

PS. Vers la 28ième minute, le prix Nobel de physique Steven Weinberg mentionne une analogie qui me tient à coeur sur le sujet:

« Je ne pense pas que le fait d'envoyer des hommes dans l'espace ait une dimension spirituelle. C'est plutôt une aventure sportive: c'est difficile, et ça stimule les capacités physiques. C'est quelque chose que je ne pourrais pas faire. Je ne pourrais pas être astronaute. C'est un peu comme escalader le mont Everest, ou explorer les profondeurs des océans. Ce sont des activités passionnantes, qui sont exigeantes physiquement et intellectuellement, mais je ne pense pas que cela développe l'esprit humain. De mon point de vue, ce qui peut enrichier l'esprit humain, outre les oeuvres d'art que nous produisons, les relations que nous entretenons […], c'est d'en apprendre plus sur la nature. »

La comparaison avec l'ascension du mont Everest est quelque chose auquel je pense toujours quand on me vante les mérites de la conquête spatiale et la colonisation de mars. Quand quelqu'un atteint le sommet de l'Everest, il prend sûrement un bon moment pour admirer la vue, mais il n'y plante pas une tente pour y passer la nuit et encore moins une année!!

PS#2. C'est fou comme c'est agréable d'entendre quelqu'un à la TV défendre des idées qu'on partage et qu'on entend d'habitude jamais. On se sent moins seul, tout à coup:

« En effet le voyage réel dans le cosmos est probablement impossible. Pas pour des raisons qui tiendraient à la faiblesse de la technologie actuelle. En fait c'est la nature, c'est à dire les lois de la physique, irréductibles au désir des hommes, qui interdit le voyage cosmique. Le cosmos n'est pas à l'échelle humaine. »

Voilà.

Les défenseurs enthousiastes des voyages habités citent souvent la célèbre analogie du berceau que l'humanité aurait vocation à quitter, ou la conquête de la terre ferme par certains organismes aquatiques il y a des centaines de millions d'années, conquête qui serait analogue à celle de l'espace. C'est idiot, pour plein de raisons. D'abord, ces processus se sont déroulés pendants des millions d'années. Ensuite, ça n'est pas nous qui les avons accomplis. Enfin, c'était toujours sur terre, avec de l'eau, une atmosphère, etc… Nous ne sommes

pas faits pour aller dans l'espace, et l'espace n'est pas fait pour nous accueillir.

Si la vie doit coloniser l'espace, ça se fera par un long processus d'évolution, qui dépassera certainement l'espèce humaine et probablement même le règne animal.

Cet avis personnel est un intéressant, mais si laisse de côté le fait que l'exploration spatiale est financée par l'impôt, tu n'imagines même pas le nombre d'innovations dues à ce champ de recherche. Dire qu'il ne sert à rien est un jugement de valeur sans rapport avec la réalité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Haha. De toute façon, faire des rustines et des moulinettes, c'est important aussi. L'informatique ça sert pas que à construire des usines à gaz. Y'a le C pour ça.

Heu, non. Le C aussi, ça sert à faire des moulinettes (et à faire chier les élèves). Le Cobol aussi, mais ça sert à faire d'autres sortes de moulinettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cet avis personnel est un intéressant, mais si laisse de côté le fait que l'exploration spatiale est financée par l'impôt, tu n'imagines même pas le nombre d'innovations dues à ce champ de recherche. Dire qu'il ne sert à rien est un jugement de valeur sans rapport avec la réalité.

Ben oui, à partir du moment où tu donnes de l'argent à des scientifiques et des ingénieurs et que tu les laisses faire mu-muse, au bout d'un moment ils trouvent des trucs, ne serait-ce que par sérendipité. Encore heureux même, ais-je envie de dire. Est-ce que ça justifie pour autant qu'on dépense des fortunes pour les laisser faire ce que bon leur semble ? J'en doute.

Autre façon de voir ça: la Formule 1 aussi ça permet de faire des tas de découvertes techniques dans le secteur automobile. N'empêche, une voiture formule 1 ça reste quand même un véhicule qui ne sait pas faire de marche arrière et qu'on utilise pas pour autre chose que pour tourner en rond sur une piste. Vachement utile.

D'ailleurs, ça me fait penser à une réflexion que je me fais parfois sur l'usage ludique des moyens de transports. Il semble que l'humanité ait inventé des quantités innombrables de moyens de se rendre d'un point A à un point B. Ce qui est marrant c'est qu'énormément de ces moyens de transports ne sont plus utilisés pour leur fonction propre, mais sont détournés à des fins purement ludique, dans un usage qui consiste bêtement à tourner en rond.

Ca commence très tôt, avec les manèges pour enfants:

manege.jpg

Les adultes, eux, font à peu près pareil, que ce soit au ski, où des abrutis dévalent une pente pour la remonter aussitôt et recommencer, sur une patinoire, en course automobile,

aSRAo72dpi.jpg

en vélo,

velodrome08.jpg

en athlétisme,

img02.jpg

j'en passe et des meilleures. En fait j'ai carrément l'impression qu'une part très significative des loisirs humains peut se réduire à ça: tourner en rond avec un moyen de transport qui n'est plus utilisé pour sa fonction propre mais qui est rigolo à utiliser.

Et l'apothéose de ceci, c'est bien la station spatiale internationale, ce "vaisseau pour nul part" comme on dit, qui tourne en rond autour de la Terre plus de dix fois par jour.

iss.jpg

L'ISS, le manège ultime.

PS. Qu'on s'entende bien sur un truc: j'adore l'astronomie et je supporte à 100% les projets de sondes spatiales et de grands télescopes. J'attends de pied ferme le départ de la sonde Gaïa par exemple, qui grâce à un logiciel comme Celestia permettra à tout-un-chacun de naviguer virtuellement parmi deux milliards d'étoiles. J'ai aussi hâte que la sonde Dawn arrive à sa destination: Cérès, cette planète naine plus proche de nous que mars, et dont on n'a pour l'instant qu'une image floue prise par Hubble. J'adore quand le télescope Kepler découvre une nouvelle exo-planète, je suis extrêmement curieux de savoir s'il existe une planète X, ou si l'étoile Nemesis existe réellement. J'aimerais énormément que Bételgeuse ou Antares explose en supernova de mon vivant… etc, etc…

Bref, j'aime l'espace et l'astronomie et je supporte à fond l'exploration spatiale, mais pas l'exploration humaine qui finalement n'a d'intérêt que pour les astronautes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai voté 2 mais uniquement pour les questions militaires, pour le reste, 5.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Azor, tu ne sais pas faire la différence entre "se déplacer d'un point A à un point B", avec pour but avoué et avéré de changer d'endroit, et, la pratique sportive de la course automobile en circuit fermé.

Y pas de lien entre les deux, si ce n'est que l'Humain est aussi un animal qui sait se donner du plaisir et trouver de nouveau moyen d'y arriver. Je note que tu as (sans doute sciemment) évacuer de ta démonstration le rallye, qui justement, ne se contente pas de tourner en rond.

C'est pas la peine de piposopher sur la dégénérescence du genre humain à ce propos (ni a propos du ski), parce que ça n'a tout simplement aucun but en commun (encore que c'est dans ses versions sportives qu'on a améliorer les moyens de locomotion, l'automobile étant le meilleur exemple).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Azor, tu ne sais pas faire la différence entre "se déplacer d'un point A à un point B", avec pour but avoué et avéré de changer d'endroit, et, la pratique sportive de la course automobile en circuit fermé.

Je vois très bien la différence et je n'ai jamais prétendu que les gens ne sont pas capables de la faire. Je ne vois pas où tu veux en venir.

Y pas de lien entre les deux, si ce n'est que l'Humain est aussi un animal qui sait se donner du plaisir et trouver de nouveau moyen d'y arriver.

Pas de lien entre les deux?? Un peu quand même: le moyen de transport en question. Utilisé dans un cas pour aller d'un point A à un point B, et dans l'autre pour tourner en rond, parce que certains trouvent ça amusant et veulent montrer qu'ils savent le faire plus rapidement qu'un autre.

Je note que tu as (sans doute sciemment) évacuer de ta démonstration le rallye, qui justement, ne se contente pas de tourner en rond.

Parce que j'ignorais, tout simplement. Je ne suis pas un grand fan de sports automobiles (ou de sport tout court), tu l'auras deviné.

C'est pas la peine de piposopher sur la dégénérescence du genre humain à ce propos (ni a propos du ski),

Nul part je n'ai parlé de "dégénérescence du genre humain". N'essaie pas de me faire dire ce que je n'ai pas dis. Je me moquais tout au plus de certains loisirs de mes contemporains.

parce que ça n'a tout simplement aucun but en commun (encore que c'est dans ses versions sportives qu'on a améliorer les moyens de locomotion, l'automobile étant le meilleur exemple).

Encore une fois, oui: comme je le disais le but est différent: se déplacer dans un cas, faire mumuse dans l'autre.

Note que je n'ai rien contre le fait que les gens s'amusent comme ils l'entendent. Ce qui me gène c'est quand c'est au frais du contribuable et qu'on essaie de nous faire croire que c'est pour la recherche scientifique. Mon propos sur les loisirs qui consistent à utiliser un moyen de transport pour tourner en rond, visait à dénoncer la station spatiale internationale et à y reconnaître une telle forme de loisir. C'est très bien illustré dans le reportage, vers la quarantième minute, on y voit des astronautes tout sourire dans l'ISS, qui s'amusent en apesanteur, et une voix off nous explique qu'à bord de l'ISS un astronaute passe la plupart de son temps à réparer les équipements qui assurent sa survie, à faire des exercices physiques et surtout à contempler la Terre.

800px-STS-124_Karen_window.jpg

Il y a même une déclaration de Jean-Pierre Haigneuré qui l'avoue en souriant:

« Tous les astronautes qui vont dans l'espace ont envie d'y retourner parce que c'est quelque chose de magique. Vivre le corps en apesanteur, écouter Mozart, regarder la Terre….»

Après faut pas s'étonner si les astronautes sont les premiers défenseurs de l'exploration habitée. Ils ne sont pas très objectifs.

A un autre moment le spationaute Thomas Pequet dit même un truc rigolo:

« Mars, la lune, un astéroïde, on va pas faire la fine bouche. Les retombées scientifiques seront de toutes façons positives, sinon on n'irait pas. Et nous à titre personnel on sera heureux de voler vers n'importe quelle direction »

En gros le gars il donne l'impression de vouloir aller dans l'espace, et il s'en fiche un peu de savoir où exactement. Il veut juste accomplir son rêve de gamin.

Bien sûr que les retombées scientifiques seront positives. Mais elles le seraient tout autant, et même supérieures et moins chères avec des sondes automatiques. Les vols habités, c'est de l'argent gaché pour satisfaire l'orgueil des nations et la soif d'aventure des astronautes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

800px-STS-124_Karen_window.jpg

Hilguegue dans l'espace !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Hilguegue dans l'espace !

Question: est-ce que les boobs volent aussi en apesanteur? Retour d'expérience? Anyone? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question: est-ce que les boobs volent aussi en apesanteur? Retour d'expérience? Anyone?

Ouaip. Et quand on réfléchit un peu aux possibilités offertes par l'apesanteur en termes de pr0n... comment peut on penser a y envoyer seulement des robots ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Question: est-ce que les boobs volent aussi en apesanteur? Retour d'expérience? Anyone? 

 

Et se prendre une cuite en apesanteur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une cuite en apesanteur ? Avec la chute libre permanente, la désorientation dépasse le supportable, t'es garanti de vomir tes tripes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une cuite en apesanteur ? Avec la chute libre permanente, la désorientation dépasse le supportable, t'es garanti de vomir tes tripes.

Sérieux ? Tu as des études la dessus ?? Parce que si c'est avéré c'est a coup sûr la fin d'un grand rêve pour l'humanité. Il n'y aura pas de colonisation de l'espace.

Force est en effet d'admettre qu'aucun individu sensé n'acceptera de partir pour longtemps dans l'espace si il sait qu'il ne lui sera même pas possible de se prendre une cuit en route...

Merde ! Quelle déception.

Je vais picoler pour oublier tiens...

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'inquiète, toutes les expéditions longue-durée auront leur habitat centrifugé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sérieux ? Tu as des études la dessus ?? Parce que si c'est avéré c'est a coup sûr la fin d'un grand rêve pour l'humanité. Il n'y aura pas de colonisation de l'espace.

Force est en effet d'admettre qu'aucun individu sensé n'acceptera de partir pour longtemps dans l'espace si il sait qu'il ne lui sera même pas possible de se prendre une cuit en route...

Merde ! Quelle déception.

Je vais picoler pour oublier tiens...

 

Ca me rappelle Mickael Youn qui ivre mort se met dans une centrifugeuse a la cité des étoiles a Moscou.

 

Sinon, Voyager 1 a fini de traverser l'héliopause et est maintenant hors du systeme solaire.

 

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/09/12/la-sonde-voyager-1-devient-le-premier-objet-humain-a-quitter-le-systeme-solaire_3476913_1650684.html

 

Article amenant son petit eco-troll:

 

 

Patrick C. 12/09/2013 - 21h28

Ce n'est pas la source au Plutonium qui faiblit... Hélas dans 40000 ans elle polluera encore. C'est le moteur Stirling qui lui est associé. Il fonctionne tout de même depuis 320000 heures... Voilà une découverte qui peut changer l'humanité à condition de remplacer la source au Plutonium par du solaire. Merci voyager...

 

La stupidité interstellaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

La stupidité interstellaire.

 

 

:icon_mdr:

C'est devenu systématique: quel que soit le sujet, maintenant, y'a toujours un moment ou on te ressort l'écologie.le réchauffement toussa toussa. Qu'on parle de conquête spatiale, de nouvelle technos ou de fraises des bois, y'a toujours un écolo flippé pour la ramener... 

 

EDIT: tiens j'ai trouvé mieux: 

Gérard Canabady 13/09/2013 - 06h03:

[..]

Pour une fois que nous envoyons un message hors du système solaire, nous ne trouvons pas mieux que d'envoyer celui d'un Waffen-SS non repenti (Kurt Waldeim)[...]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est génial, c'est les réponses dans le commentaire.

 

 

feb2000 13/09/2013 - 08h01

Point Godwin interstellaire, donc..

 

 

PG 13/09/2013 - 09h55

Pour vérifier la loi Godwin, il faut que le sujet de départ ne se prête pas à l'évocation du nazisme ou d'Hitler, or le fait d'avoir embarqué la voix d'un nazi dans la sonde fait que la loi de Godwin ne peut-être vérifiée, le sujet s'y prêtant tout à fait.

 

PG, le killjoy de l'espace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont envoyé le message d'un homme et pas d'une femme ? Vive le sexisme et la patriarchie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont envoyé le message d'un homme et pas d'une femme ? Vive le sexisme et la patriarchie.

Ils ont envoyé le message d'un humain ? Quel spécisme...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont envoyé le message d'un humain ? Quel spécisme...

 

Les deux vaisseaux transportent chacun un disque en or plaqué de cuivre de 30 centimètres contenant 115 photographies et une variété de sons naturels ainsi que des messages dans 55 langues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Outre le fait que la vidéo est super cool à regarder, elle fait prendre conscience que SpaceX va baisser les coûts de la mise en orbite d'une manière inouïe avec sa rocket réutilisable.

 

 

Pour la conquête spatiale comme partout, privé > public.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la conquête spatiale comme partout, privé > public.

 

Ah bah oui, une conquéquette privée c'est bien mieux qu'une conquéquette publique :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui a eu lieu le premier alunissage Chinois

 

 

Bientôt un vol habité?

 

Première (ou deuxième, si je me souviens bien d'une analyse d'H16) date clé d'un nouveau "Siècle Chinois?"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...