Jump to content

Je raconte my life 6 - Lamentations & fleurs de lol


FabriceM

Recommended Posts

Ou les amis d'amis, ça arrive aussi.
Exemple concret : j'avais un dîner hier soir pour l'anniversaire d'une amie avocate. Il y avait plein d'avocats à la table. A un moment, et pendant 30 bonnes minutes, ça s'est mis à parler dossiers chiants et frais professionnels. Heureusement, ça a été qu'une phase, mais merde quoi : on est en WE, pas besoin de parler boulot. Je déteste les gens infoutus de parler d'autre chose que boulot, argent et impôts.

Link to comment

Ça vous Est déjà arrivé de partir 3 heures avant un train mais de quand même le louper?

Bah je crois que je vais y avoir droit

Ouaip, moi c'était pour un entretien d'embauche en province. (Enfin pas 3 heures, mais 2 heures pour un trajet normal de 45 minutes). Grâce au RER.

Courage, je sais ce que ça fait.

Link to comment

C'est souvent le mariage et les enfants qui provoquent ce genre de situation, soit patient, ton tour viendra Johnnieboy

La bouffe et ce qui l'entoure, c'est serious business. Si une nana m'empêche, directement ou pas, d'en profiter, je ne pourrais pas en faire mon épouse.

Donc exit les végétariennes et les belles-familles relous qui habitent à quelques kilomètres.

Link to comment

La bouffe et ce qui l'entoure, c'est serious business. Si une nana m'empêche, directement ou pas, d'en profiter, je ne pourrais pas en faire mon épouse.

Donc exit les végétariennes et les belles-familles relous qui habitent à quelques kilomètres.

This.
Link to comment

Ou les amis d'amis, ça arrive aussi.

Exemple concret : j'avais un dîner hier soir pour l'anniversaire d'une amie avocate. Il y avait plein d'avocats à la table. A un moment, et pendant 30 bonnes minutes, ça s'est mis à parler dossiers chiants et frais professionnels. Heureusement, ça a été qu'une phase, mais merde quoi : on est en WE, pas besoin de parler boulot. Je déteste les gens infoutus de parler d'autre chose que boulot, argent et impôts.

L'avantage d'avoir des potes scientifiques : quand ça parle boulot c'est intéressant. Et après quelques bouteilles ça part en débat sur la nature de l'univers et la conscience.

Link to comment

J'aime bien parler et entendre parler boulot. Entendons nous bien, la partie intéressante du coeur de métier des gens. Pas de l'intendance ni des cancans.

Sinon repas avec des expat' munichois et leurs conjoints. (On s'arrache la petite française là-bas)

Ils sont plutôt en stress vis à vis des migrants. A front renversé par rapport à la mythologie de ce forum les franchouilles étaient plus pro-migrants que les bavarois. Je parle de gens éduqués et instruits, et pourtant ils considèrent comme peut être envisageable que le gouvernement les oblige peut être à loger des migrants.

Link to comment

Je déteste les journalistes qui expliquent le moindre terme ou qui utilisent des synonymes à la con, totalement condescendants.

Par exemple : "le gendarme de la bourse américaine", comme si la SEC était trop compliqué à taper sur Google.

C'est saoulant de se voir reexpliquer pour la 117è fois que l'AMF est le "gendarme de la bourse". En plus elle est moche cette image, on croirait un dico pour enfants.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...