Jump to content

La jeunesse, au temps du service militaire, c'était autre chose !


Recommended Posts

On peut supprimer toute l'armée française: depuis 1870, la France a perdu TOUS les conflits dans laquelle des politocards l'avait engagé.

 

Non, elle a gagné énormément de guerres coloniales, on a tendance à l'oublier.

Link to comment

Ces gamins sont surtout souvent drogués

 

Oui enfin ce ne sont pas les seuls ; la drogue et la guerre c'est une vieille histoire...

 

 

Au XIe siècle, aux confins du Caucase, les Haschischins lançaient des attaques d'une exceptionnelle audace contre leurs ennemis qu'ils tuaient sous l'emprise du haschisch, une version désormais contestée mais qui explique quand même l'origine du mot français « assassin ». Au 16è siècle et de l'autre côté de l'Atlantique certains Indiens du Mexique utilisaient, selon les chroniqueurs espagnols, le cactus peyotl, riche en mescaline, pour se stimuler avant d'affronter les conquistadors.

Au fil des ans la chimie à pris le pas sur les produits naturels et un « bond en avant » a été réalisé au 19è siècle avec la méthamphétamine. Elle est utilisée pendant la IIe guerre mondiale aussi bien par les Nazis, qui l'appellent Pervitin, que par les Alliés, qui l'appellent Méthédrine. Les Allemands la distribuent aux troupes d'élite, aux tankistes, aux aviateurs tandis qu'Hitler l'aurait utilisée en intraveineuse notamment pour soigner son Parkinson.

La méthamphétamine, c'est presque la potion d'Astérix. Bien sur elle ne procure pas une force surhumaine mais elle donne de l'énergie, de l'assurance, elle rend agressif et fait oublier la fatigue. Quant aux effets secondaires - dépendance, anxiété, agitation, paranoïa – en période de guerre ils ne comptent pas.

 

A la fin de la guerre les Nazis étaient sur le point de produire en grande quantité une « drogue miracle» appelée D-IX, un mélange de Pervitin et de morphine qu'ils avaient testé sur des prisonniers du camp de Sachsenhausen les faisant porter des charges de 20 kg sur près de 90 km sans s'arrêter.

 

Au Japon, la méthamphétamine a été utilisée sous le nom de Philopon aussi bien par les militaires que par les civils tandis qu'en Italie elle apparaît sous le nom de Simpamina D.

 

Les Anglais ont également utilisé la Méthédrine et, selon certains, elle aurait joué un rôle non négligeable pendant la bataille d'Angleterre. Elle aurait en effet permis aux aviateurs anglais de pallier leur infériorité numérique. « La Méthédrine a gagné la bataille », titrera le Times à la fin de la guerre.

 

Les Russes affirment s'en être toujours tenus à la vodka mais, selon certains, elle aurait souvent été additionnée de cocaïne.

 

Même si l'Europe est désormais en paix, les théâtres guerriers ne manquent pas. Les soldats américains y tiennent les premiers rôles et selon les milieux généralement bien informés, au moins un sur six a recours à une « drogue psychiatrique ».

 

L'abus de drogue pourrait ainsi expliquer en partie un grave incident en 2002 en Afghanistan quand des pilotes de chasse américains ont tués plusieurs soldats canadiens qu'ils avaient pris pour des Talibans. L'enquête révéla qu'ils avaient absorbé de la Ritaline, un médicament prescrit pour les maintenir en éveil alors que leurs missions pouvaient durer plus de 12 heures.

 

(source)

 

Link to comment

On peut supprimer toute l'armée française: depuis 1870, la France a perdu TOUS les conflits dans laquelle des politocards l'avait engagé.

Faudrait prendre la campagne d'Italie en 1859 alors comme référence temporelle. 1870 c'est une (grosse) défaite.

 

(mais il paraît que la France était victorieuse en 1918 cependant)

Link to comment

grosso modo, toutes les nations ont perdu des guerres, aussi on peut en conclure que toutes les armées sont inutiles ?

 

oui voila c'est exactement ca.Attends je regarde...ah oui i me semble que ton cerveau a le switch 'complex problematics' sur off, je le tourne on

 

'click'

Link to comment

On a gagné la guerre en 1918 et perdu la paix en 1919. Militairement on a gagné en Algérie, l'ALN avait été détruite. Effectivement le politique est le pire ennemi du soldat.

Sinon je suis favorable au service militaire uniquement dans deux perspectives:

- formation au maniment des armes et techniques de guérilla (le conventionnel doit relever des milofs de carrière)

- comme moyen d'intégration. Dans un pays où toutes les institutions permettant de favoriser la cohésion de la population sont détruites par le Leviathan cela peut être un bon outil, en particulier pour favoriser l'insertion des populations emigrées.

  • Yea 1
Link to comment

grosso modo, toutes les nations ont perdu des guerres, aussi on peut en conclure que toutes les armées sont inutiles ?

 

Non, je parle de l'armée française qui a perdu TOUTES les guerres depuis 1870. Dès lors à quoi sert cette armée?

  • Nay 1
Link to comment

Non, je parle de l'armée française qui a perdu TOUTES les guerres depuis 1870. Dès lors à quoi sert cette armée?

 

Listes des guerres où la France a joué un rôle ici (le lien renvoi aux guerres menées après 1870, l'issue de chaque conflit est précisée).

Je vois quelques victoires même si elles n'ont pas forcément eu lieu contre des ennemies très redoutables.

Link to comment

Non, je parle de l'armée française qui a perdu TOUTES les guerres depuis 1870. Dès lors à quoi sert cette armée?

 

Ce french bashing bas-de-gamme. Troll, j'espère.

  • Yea 1
  • Nay 1
Link to comment

On a gagné la guerre en 1918.

Quelle blague! sans les alliés, l'armée française aurait été une fois de plus écrabouillée.

Militairement on a gagné en Algérie, l'ALN avait été détruite. Effectivement le politique est le pire ennemi du soldat.

Une guerre ne se gagne pas seulement en fonction des pertes humaines. Toute comme les USA ont perdu la guerre du Vietnam alors que dix vietcong étaient tués pour un seul américain.

La guerre d'algérie est caractéritique de l'armée française: une supériorité matérielle et stratégique écrasante mais toujours en retard d'une guerre.

Et aujourd'hui, c'est pire: le matériel est obsolète, en panne et en quantité insufisante. Les militaires ne sont pas payés.

  • Yea 1
  • Nay 2
Link to comment

Tunisie, Chine, Indochine, Dahomey avant la Première Guerre Mondiale.

Guerre du Rif dans l'Entre-Deux Guerres.

Dans l'après guerre, l'Algérie et l'occupation de Suez sont des victoires militaires.

Massacrer des paysans, tu appelles ça des victoires militaires? Note en outre, qu'une fois les paysans remis sur pieds, armés, entrainés et plein de haine, l'armée française fut mise en déroute systématiquement et les soldats restants rentraient la queue entre les jambes.

  • Yea 2
  • Nay 2
Link to comment

Quelle blague! sans les alliés, l'armée française aurait été une fois de plus écrabouillée.

 

Bof... De la même manière que sans ses alliés, l'Empire Austro-hongrois (ou l'Empire allemand ou etc.) aurait perdu encore plus vite. Avec des si...

 

  • Yea 2
Link to comment

Ce french bashing bas-de-gamme. Troll, j'espère.

Non et je ne suis pas antimilitariste du tout. J'ai même été militaire de carrière et c'est sans doute pour cela que je vois les choses avec plus d'acuité.

  • Nay 1
Link to comment

Les fameux paysans du Canal de Suez.

Oui, 1000 morts essentiellement civils chez les égyptiens. 11 soldats français tués. La belle victoire que voilà. Pour quels résultats? L'armée française repart la queue entre les jambes, Suez est perdu.

Link to comment

Je suis un peu surpris par ce débat.

Avant 1920, il me semble difficilement contestable que l'armée française, globalement, tenait plutôt bien la route. 

Sur la période récente, l'aura d'invincibilité a pris un coup, certes. Mais n'est-ce pas juger durement le passé à l'aune de notre "médiocrité" (toute relative) actuelle?

Link to comment

Les grosses victoires militaires de la France et la domination sur l'Europe sont plutôt centrées depuis la Renaissance, jusqu'au départ de Napoléon qui, ayant ruiné le pays, nous a condamné à des victoires contre des pécores en slip, comme la colonisation de l'Algérie en 1830 ou les traités inégaux en 1840-1860. Mais la France ne pouvait plus se permettre de larges victoires européennes (en témoigne la guerre Franco-Prussienne de 1870).

Depuis, on vivote doucement, en se prenant de grosses branlées dès que ça chauffe sur le Vieux Continent (sans alliés, j'entends). Par contre en opex on fume toujours autant du pécore en slip :D

Link to comment

Quel superbe glissement de sujet !

 

Pour rebondir sur ce que disait PABerryer, je ne vois pas en quoi le service militaire est un bon moyen d'intégration. C'est le côté "tous en treillis, dans la boue et l'adversité, pour un seul et même but : le secours de la nation" ?

Link to comment

pendant la troisième république, le service militaire a été montré comme un des éléments ayant permis de "franciser la france".

Il y'a aussi le fait que le droit du sol a été créé afin de rameuter les immigrés dans les rangs de l'armée française ce qui aussi eu un effet "intégrant" mais ça, je crois, c'est bien après.

  • Nay 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...