Aller au contenu
TheRedBaron

Un Allemand lit Hayek

Messages recommandés

Je suis en train de lire Law, legislation and liberty de Von Hayek. Je pense, que c'est intéressant de discuter mes impressions futures, de temps en temps. C'est pourquoi j'insère ce fil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par quel bouquin de Hayek faut-il commencer ? 

Oui, j'ai pas encore lu Hayek, mais ne doutez-pas de mon libéralisme pour autant :mrgreen:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Mister_Bretzel a dit :

Par quel bouquin de Hayek faut-il commencer ? 

Oui, j'ai pas encore lu Hayek, mais ne doutez-pas de mon libéralisme pour autant :mrgreen:.

Soit la Route de la servitude parce que c'est le plus connu (mais je ne connais pas beaucoup de libéraux qui aient été renversés par ce bouquin, écrit pour les socialistes).

Soit, paradoxalement, par son dernier bouquin, The Fatal Conceit qui résume bien une bonne partie de sa pensée économique et épistémologique (et c'est pas long ; parce que sinon les grands livres de Hayek sont des pavés donc si tu veux entrer dans Hayek, je ne sais pas si c'est ce que je recommanderais mais après tout...).

Et moi j'ai découvert Hayek par cet article fameux: https://www.kysq.org/docs/Hayek_45.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je déconseille La route de la servitude qui est chiantissime.

 

The fatal conceit ou Law, legislation and liberty.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Pretense of Knowledge 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hayek est chiant. Il a les mauvais côtés de Rothbard et de Aron.. C'est dire ! :p 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Nigel a dit :

Hayek est chiant. Il a les mauvais côtés de Rothbard et de Aron.. C'est dire ! :p 

 

C'est-à-dire ? ^^

 

Il y a un bon texte de Hayek, la postface de 1960 à La constitution de la liberté: Pourquoi je ne suis pas un conservateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Nigel a dit :

Hayek est chiant. Il a les mauvais côtés de Rothbard et de Aron.. C'est dire ! :p 

 

 

Message signale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, Nigel a dit :

Il a les mauvais côtés de Rothbard

:blink: Que veux-tu dire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

:blink: Que veux-tu dire ?

 

 

C’est tendance en ce moment d’étaler son mauvais goût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Droit, Législation et liberté (les trois tomes) est une œuvre extraordinaire. C'est ça qui m'a permis d'entrer dans l’œuvre de FH. Je n'avais pas de souvenirs impérissables de La route de la servitude ou de la Constitution de la liberté (un ouvrage moins complet et bcp moins cohérent, mais avec des passages passionnants par ex sur la rule of law).

 

Edit : ah si je recommande chaudement la lecture des Essais (et des nouveaux essais) de philosophie, de science politique et d'économie de Hayek. On retrouve certains articles de fond géniaux (sur la philosophie juridique de D Hume, en épistémologie, sur les deux types de libéralisme, etc.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
23 hours ago, Vilfredo Pareto said:

:blink: Que veux-tu dire ?

 

Je me pose la question aussi.

On peut faire des reproches à Rothbard (sur son axiomatique simpliste par exemple) , mais il n'est pas chiant à lire.

 

Et soit dit en passant, je considère La route de la Servitude comme le meilleur bouquin libéral (de ceux que j'ai lus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, Solomos a dit :

Je me pose la question aussi.

On peut faire des reproches à Rothbard (sur son axiomatique simpliste par exemple) , mais il n'est pas chiant à lire.

 

Et soit dit en passant, je considère La route de la Servitude comme le meilleur bouquin libéral (de ceux que j'ai lus)

 

  Non mais je suis pas sûr que mon mélange soit le bon ahah. Mais en gros, c'est très idéologique (côté Rothbard) même si ça veut complexe et modéré en se cacheant derrière un vernis intellectuel (côté Aron). 

 

 Bon je suis pas sûr d'être dans le vrai... Mais j'aime pas lire Hayek. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Solomos a dit :

 

Je me pose la question aussi.

On peut faire des reproches à Rothbard (sur son axiomatique simpliste par exemple) , mais il n'est pas chiant à lire.

 

Et soit dit en passant, je considère La route de la Servitude comme le meilleur bouquin libéral (de ceux que j'ai lus)

 

 

Le Route de la servitude a plusieurs qualités : court, style pamphlétaire facile à comprendre et à réutiliser (enfin, ça reste ce gentleman de Hayek) et, surtout, avec le temps, il devient peut-être encore plus intéressant en tant que document historique. Il nous rappelle que le RU était quasiment socialiste et a failli connaître la faillite et nous donne l’espoir que les choses peuvent fondamentalement changer en quelques décennies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que si je n'ai pas accroché plus que ça à la route de la servitude, c'est que j'étais déjà plongé dans la littérature universitaire sur le totalitarisme, et que sa thèse ne m'a pas semblée innovante ou convaincante. D'ailleurs Hayek lui-même regrettait de n'être connu que par ce pamphlet (paru en feuilleton dans le Reader's digest). Je ne suis pas un grand lecteur de Rothbard, même si je lui trouve d'excellentes qualités (en particulier de stratégiste), mais s'il y a un livre (inachevé) qui vaut la peine d'être lu à mon avis, c'est son Economic thought before Adam Smith. Comme pour Hayek, malgré les défauts, c'est un véritable programme de recherches, donc une invitation permanente à la réflexion.

 

https://mises.org/library/economic-thought-adam-smith

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis de nouveau dans Patrick Savidan, Repenser l'égalité des chances. Il se fait un plaisir de souligner qu'Hayek est favorable (Droit, Législation et Liberté, tome 2, p.101), à "quelque institution publique" pour prendre en charge les orphelins, mais aussi et surtout à une "fourniture publique égalitaire de l'éducation pour les mineurs", au besoin par des écoles publiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/03/2019 à 23:03, Johnathan R. Razorback a dit :

Je suis de nouveau dans Patrick Savidan, Repenser l'égalité des chances. Il se fait un plaisir de souligner qu'Hayek est favorable (Droit, Législation et Liberté, tome 2, p.101), à "quelque institution publique" pour prendre en charge les orphelins, mais aussi et surtout à une "fourniture publique égalitaire de l'éducation pour les mineurs", au besoin par des écoles publiques.

 

Ah oui, Hayek, encore un crypro-communiste à purger de notre liste d'auteurs de référence.

Il aimait bien ce proto-trotskiste de Hume et ce quasi-mao ultra-conservateur de Burke donc rien de surprenant en fait, on aurait dû s'en douter.

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis si c'est Patrick Savidan qui le dit...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu un strawman le coup de la littérature secondaire quand je vous mets la référence à la page près. Mais promis, je lirais DLL pour me faire pardonner mes péchés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...