Jump to content

Quatennens, mari violent ?


Recommended Posts

L'affaire buzze pas mal et mérite peut-être son topic

 

La député LFI, proche de Mélenchon, Quatennens a fait l'objet d'un dépôt de main courante pour violences conjugales. Polémique chez LFI et dans la presse, il semble que l'intéressé soit amené à se faire sortir de la tête de LFI après un lynchage médiatique et/ou sur Twitter.

 

https://www.francetvinfo.fr/politique/nupes/affaire-adrien-quatennens-comment-les-explications-du-depute-lfi-qui-reconnait-avoir-gifle-son-epouse-sont-accueillies-au-sein-de-la-nupes_5368009.html

 

En ce qui me concerne, j'avoue que :popcorn:

Link to comment
26 minutes ago, poincaré said:

C'est drôle et en même temps absolument pathétique : 

 

 

Si je comprends bien, Obono est grosso modo entrain de nous dire que parce que les violences conjugales constituent un problème "SYSTEMIQUE", on ne peut pas vraiment juger Quatennens en tant qu'individu. On est tous un peu responsables des actes de Quatennens. Le collectivisme est une maladie mentale...

  • Yea 2
Link to comment

J'ai regardé un peu, vu que c'est mon député. Ils ont quand même signé un communiqué commun avec son épouse, pour dire que c'est une violation de son souhait à elle qu'on n'en parle pas.

 

Dans le cadre d'un divorce houleux, une main courante ça veut dire tout et n'importe quoi honnêtement. J'ai même un exemple personnel en tête où les flics ont conseillé d'en faire une pour "accumuler des traces" dans le cas d'un mari qui avait simplement essayé d'empêcher sa femme de s'enfermer dans le salon pour couper court à la conversation (je ne dis pas qu'il n'y a pas eu à cette occasion de violence, physique ou psychologique, je n'y étais pas, ou plutôt je ne suis pas objective dans l'affaire).

 

Je trouve que c'est un peu d'extrapoler de la main courante à "violences conjugales", quand on sait la rapidité avec laquelle les gens s'échangent des saloperies pendant une rupture. J'ai vu que le député a donné des précisions depuis, ça ressemble beaucoup à une dispute qui dégénère et où les deux se foutent sur la gueule, plutôt qu'à une violence à sens unique de la part d'un mec un peu trop sanguin. 

 

Enfin bref. À titre personnel je trouve ça un peu triste que la vie privée soit étalée comme ça sur la place publique. On peut dire que c'est mérité parce que c'est le parti des donneurs de leçon et de l'interventionnisme à outrance, mais je trouve quand même ça triste. 

  • Yea 8
Link to comment
44 minutes ago, Miss Liberty said:

J'ai regardé un peu, vu que c'est mon député.

 

On peut dire que c'est mérité parce que c'est le parti des donneurs de leçon et de l'interventionnisme à outrance, mais je trouve quand même ça triste. 

 

A un moment donné, c'est juste bien que ceux qui demandent la présomption de culpabilité pour les hommes et applaudissent les discours de Clémentine Autain sur la masculinité toxique puissent avoir un peu de skin in the game et soient "on the receiving end" des dystopies qu'ils tentent de nous imposer.

 

43 minutes ago, Miss Liberty said:

 Ils ont quand même signé un communiqué commun avec son épouse, pour dire que c'est une violation de son souhait à elle qu'on n'en parle pas.

 

Pas sur que le "droit opposable à la vie privée" soit une des valeurs cardinales du projet politique de LFI. Surtout pour les auteurs de "Violences Sexuelles et Sexistes".

  • Yea 4
Link to comment
43 minutes ago, Lameador said:

 

A un moment donné, c'est juste bien que ceux qui demandent la présomption de culpabilité pour les hommes et applaudissent les discours de Clémentine Autain sur la masculinité toxique puissent avoir un peu de skin in the game et soient "on the receiving end" des dystopies qu'ils tentent de nous imposer.

 

Ils ont quand même signé un communiqué commun avec son épouse, pour dire que c'est une violation de son souhait à elle qu'on n'en parle pas. 

 

Pas sur que le "droit opposable à la vie privée" soit une des valeurs cardinales du projet politique de LFI. Surtout pour les auteurs de "Violences Sexuelles et Sexistes".

C'est vrai, tu as mille fois raison. Je ne suis pas très douée pour dire (et penser) en termes de " Bien fait pour ta gueule ".

Link to comment

Celui qui forke un nouveau post devrait au moins copier coller les messages précédents ;) ! Apparemment il a avoué avoir donné une gifle mais effectivement la discussion devait être houleuse, mais on ne saura pas si elle a aussi donné une gifle en premier lieu

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Il y a 2 heures, Miss Liberty a dit :

J'ai regardé un peu, vu que c'est mon député. Ils ont quand même signé un communiqué commun avec son épouse, pour dire que c'est une violation de son souhait à elle qu'on n'en parle pas.

 

Dans le cadre d'un divorce houleux, une main courante ça veut dire tout et n'importe quoi honnêtement. J'ai même un exemple personnel en tête où les flics ont conseillé d'en faire une pour "accumuler des traces" dans le cas d'un mari qui avait simplement essayé d'empêcher sa femme de s'enfermer dans le salon pour couper court à la conversation (je ne dis pas qu'il n'y a pas eu à cette occasion de violence, physique ou psychologique, je n'y étais pas, ou plutôt je ne suis pas objective dans l'affaire).

 

Je trouve que c'est un peu d'extrapoler de la main courante à "violences conjugales", quand on sait la rapidité avec laquelle les gens s'échangent des saloperies pendant une rupture. J'ai vu que le député a donné des précisions depuis, ça ressemble beaucoup à une dispute qui dégénère et où les deux se foutent sur la gueule, plutôt qu'à une violence à sens unique de la part d'un mec un peu trop sanguin. 

 

Enfin bref. À titre personnel je trouve ça un peu triste que la vie privée soit étalée comme ça sur la place publique. On peut dire que c'est mérité parce que c'est le parti des donneurs de leçon et de l'interventionnisme à outrance, mais je trouve quand même ça triste. 


Quattenens a déclaré qu’ils y avaient des femmes qui mourraient sous les coups de leur mari après avoir déposé des mains courantes et que c’était inacceptable.

 

Mais quand lui tape sa femme, il parle de respect de vie privée. À la fin, on ne gagnera pas le combat politique ou du respect de la vie privée mais si on peut faire en sorte que cette petite merde et sa clique sectaire soient affichées pour leur hypocrisie, ça me va.

  • Yea 11
Link to comment
2 hours ago, Miss Liberty said:

JJe trouve que c'est un peu d'extrapoler de la main courante à "violences conjugales", quand on sait la rapidité avec laquelle les gens s'échangent des saloperies pendant une rupture. J'ai vu que le député a donné des précisions depuis, ça ressemble beaucoup à une dispute qui dégénère et où les deux se foutent sur la gueule, plutôt qu'à une violence à sens unique de la part d'un mec un peu trop sanguin. 

Si on regarde son "mea culpa", on a quand même l'image d'un gars qui refuse d'être quitté et qui devient violent avec sa femme qui désire partir.

 

Il reconnait l'avoir frappé, il reconnait lui confisquer son portable, etc.

 

 

Alors oui, ce n'est pas le gars qui bat sa femme tous les soirs saoul.

Mais c'est quand même suffisant pour parler de violences pour toutes les associations qui bossent sur le sujet.

 

A partir de là, c'est intenable sa position de député dont le parti se veut porte parole d'associations qui luttent contre les violences conjugales.

 

Comme je l'ai dit sur un autre fil, il aurait été dans un autre parti, sur une autre ligne par rapport aux violences, cela aurait fait un peu de bruit mais cela ce serait arrêté là. Darmanin est toujours en place, il en a fallut beaucoup pour virer Abad du gouvernement mais il est toujours député, etc.

Un député porte parole LFI (mais il aurait put être EELV)  c'est juste intenable. Je pense qu'il va être poussé à la démission.

 

 

 

Cela me fait penser à ce député du FIDESZ qui avait fait une partouze gay.

Josef Szafer:

https://fr.wikipedia.org/wiki/József_Szájer

 

Ce qui a forcé sa démission c'est qu'il était député du FIDESZ, sa position était intenable.

Tu ne peux pas dire que les gays sont le cancer du Pays, faire des Partouzes gays et rester en poste.

Tu ne peux pas dire les mains courantes pour violence conjugale c'est quelque chose de grave, pas assez pris aux sérieux, car des femmes meurent et reconnaitre que ta femme a déposé à raison une main courante pour violence conjugale contre toi.

 

 

A un moment, quand tu as un comportement qui est totalement à l'opposé de la ligne de ton parti, c'est juste intenable.

 

 

  • Yea 11
Link to comment
56 minutes ago, Marlenus said:

A un moment, quand tu as un comportement qui est totalement à l'opposé de la ligne de ton parti, c'est juste intenable.

Mmmh en France j'ai l'impression que c'est tenable. On a eu combien de mecs de gauche qui jouaient les pères la morale et qui se sont fait virer une fois l'hypocrisie démasquée ?

Je ne vois personne.

  • Yea 2
Link to comment
Just now, Mathieu_D said:

Mmmh en France j'ai l'impression que c'est tenable. On a eu combien de mecs de gauche qui jouaient les pères la morale et qui se sont fait virer une fois l'hypocrisie démasquée ?

Je ne vois personne.

Cahuzac me vient de suite à l'esprit.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 5 heures, Miss Liberty a dit :

Enfin bref. À titre personnel je trouve ça un peu triste que la vie privée soit étalée comme ça sur la place publique. On peut dire que c'est mérité parce que c'est le parti des donneurs de leçon et de l'interventionnisme à outrance, mais je trouve quand même ça triste. 

 

Tout pareil.

D'une certaine manière, je fais le parallèle avec les péripéties d'E. Gave la semaine dernière ; utiliser des drames privés, de nature différente, pour faire avancer son agenda, c'est assez nul.

Link to comment

Julien Bayou serait aussi accusé de violences envers son ex-compagne (d'après Sandrine Rousseau)

https://www.francetvinfo.fr/politique/eelv/violences-faites-aux-femmes-sandrine-rousseau-affirme-s-etre-entretenue-avec-une-accusatrice-de-julien-bayou_5370247.html

Citation

La députée et finaliste de la primaire écologiste Sandrine Rousseau a rapporté, lundi 19 septembre sur France 5, avoir reçu chez elle une femme accusant le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) Julien Bayou de "comportements de nature à briser la santé morale des femmes".

Citation

Interrogée à propos du député de Paris, dans un numéro de l'émission "C à Vous" consacré en partie aux violences conjugales qu'a avouées dimanche le député LFI Adrien Quatennens, Sandrine Rousseau a répondu : "J'ai reçu chez moi très longuement une ex-compagne de Julien Bayou, je pense que des comportements sont de nature à briser la santé morale des femmes". Elle a poursuivi : "Elles sont manifestement plusieurs, moi je n'ai entendu qu'un seul témoignage. Une enquête journalistique semble être en cours".

L'élue écologiste raconte : "Au moment où j'ai reçu cette femme, elle était dans un état très déprimé, elle était très mal, elle a d'ailleurs fait une tentative de suicide quelques semaines après". "Ca fait partie des questions qui vont venir sur la table" au parti, a-t-elle ajouté.

 

  • Haha 2
Link to comment
14 hours ago, Bisounours said:

Accessoirement Strauss-Kahn 

 

14 hours ago, Bisounours said:

Et Nicolas Hulot.

Mais classement sans suite.

 

 

Ni l'un ni l'autre n'ont fait de campagne morales sur la criminalisation des violences conjugales, et n'en ont fait le thème central de leur projet politique. Dès lors, ça redevient, au moins en partie des sujets liés à leur personne privée.

Link to comment

Je me demandais comment ce topic allait évoluer sur ce forum.

 

En vrac de ce que je lis, voici ma réaction.

Une dispute qui tourne mal ne justifie pas la violence physique ; à mon sens. 

On peut estimer que "celui qui n'est pas coupable" peut jeter la première pierre, mais ce n'est pas parce qu'on fait l'impasse sur de véritables problèmes en disant "ça a pu arriver et ça arrive à tout le monde", que cela résoud les problèmes endémiques.

 

Cela fait trois jours que j'ai appris l'existence de ce sujet et je le vis assez mal, car j'ai l'impression de revivre l'histoire de ce qu'il m'est arrivé :

- victime de violence conjugale (deux fois) par mon compagnon et membre de l'association dont je faisais partie depuis plus de 15 ans

- la majorité de mes "amis", "connaissances", que je m'étais faite via cette association ont pris le parti soit de se dire que le linge sale doit se laver en famille, soit que de toutes façons, la personne s'était excusée et jouait la carte du "je suis désolée" (en public, soyons clairs, parce qu'en privé, l'abus psychique se poursuivait) et que donc, ça suffisait.

- depuis, je ne les vois presque plus parce que j'ai été ostracisée et me suis ostracisée moi-même du forum et de l'association

 

Deux ans plus tard, et donc depuis deux ans, je ne fais plus partie de l'association car je n'accepte pas, en tant que libertarienne, qu'on accepte ce genre de situation de façon beaucoup trop simple et facile.

Le film qui m'a fait réalisé ça c'est celui ci 

 

 

Les réactions des "amis" m'a fait voir à quel point la situation que j'avais vécu était similaire.

 

La dernière fois que j'ai tenté d'en parler au public concerné on m'a sorti deux choses :

- Pourquoi t'en parles maintenant, ça fait plus de 3 ans maintenant --> grosse découverte, les traumatismes ne s'en vont pas au bout de quelques années. De la part de mon agresseur, c'était déroutant à entendre

- Non mais moi j'ai estimé que comme il s'était excusé et semblait avoir fait amende honorable, bah c'était bon. --> Ca fait plaisir à savoir, on a enfin trouvé la solution pour endiguer le problème de la surpopulation carcérale. Il suffit de dire pardon madame, monsieur, et en fait, pouf c'est magique, ça enlève le problème.

 

Bref, je ne pense pas que beaucoup de membres de l'association Liborg puisse critiquer ce que fait LFI/NUPES. Ils font exactement pareil de mon point de vue.

La responsabilité individuelle et la non-agression ne sont pas que des slogans qu'on doit scander pour se donner bonne conscience morale.

  • Yea 3
  • Sad 16
Link to comment
On 9/20/2022 at 9:14 AM, Pelerin Dumont said:

c'est quoi la définition "santé morale"?

 

elle a fait un lapsus et voulait dire "santé mentale"?

il y a zéro occurence du terme sur google (à part des citations de Sandrine Rousseau, des auto traductions pourries et 2 trucs de psychosociologie des entreprises mais ne définissent pas le terme).

 

"Santé morale" ca sonne pour moi comme 2 trucs:

- un truc de conservateur de la bible belt qui accuse les jeux vidéos et MTV de détruire la santé morale de la jeunesse

- une stat d'un obscur JdR qui définit si le personnage succombe a ses envies (comme la stat d'Humanité dans Vampire la mascarade)

 

 

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to comment
Le 21/09/2022 à 10:40, Citronne a dit :

Deux ans plus tard, et donc depuis deux ans, je ne fais plus partie de l'association car je n'accepte pas, en tant que libertarienne, qu'on accepte ce genre de situation de façon beaucoup trop simple et facile.

Le film qui m'a fait réalisé ça c'est celui ci 

 

 

Les réactions des "amis" m'a fait voir à quel point la situation que j'avais vécu était similaire.

 Je partage ton analyse @Citronne,ce court métrage colle parfaitement à la réalité  de ce que j'ai pu vivre et aussi de ce que j'ai pu observer. La lâcheté, l'impuissance, l'emprise, la sidération face à la violence et l'injustice. Certains n'en guérissent pas...qu'ils soient agresseurs ou agressés...il faut beaucoup de temps, beaucoup de force pour s'en sortir!

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...