Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/05/20 in all areas

  1. 2 points
    La fin est surtout là pour illustrer des applications et est plus schématique qu'autre chose, mais ce ne sont pas des notions controversées ici (du moins j'imagine).
  2. 1 point
  3. 1 point
  4. 1 point
    Thomas Sowell, the most underrated contemporary public intellectual. Je pense que plus de la moitié de tout ce qu'il a publié au cours de sa vie est authentiquement intéressant (et j'y compte ses éditos hebdomadaires pendant 35 ans, ce qui fait un volume total tout à fait considérable, et rend cette "moitié" très impressionnante).
  5. 1 point
    C'est exactement le problème et ce n'est pas que par rapport au néolibéralisme. Il y a, depuis quelques décennies, une conception du travail universitaire par exemple qui considère non seulement que les grands thèmes sont acquis et qu'il ne faut plus chercher à définir les thèmes qu'on utilise, ou parfois pire, qu'il ne faut pas chercher du tout à définir les concepts et qu'il vaut mieux laisser des contours flous, parce que définir c'est par trop enfermer la réalité qu'on cherche à a analyser dans des boites trop petites. Il y a des bons arguments dedans mais c'est très problématique quand on oublie que le travail intellectuel c'est aussi couper les cheveux en quatre et passer sa carrière à enculer des mouches sur des détails de définition. Si c'est pas eux qui le font, personne ne le fait. Or, si c'est un jeu qui parait évidement stérile vu de l'extérieur puisque c'est non opérationnel et que ça empêche toute montée en généralité et appréhension d'un phénomène, c'est très important pour justement tâter les limites d'une idée, trouver les angles morts, chercher les contradictions et les exceptions. Le néolibéralisme par exemple est typiquement quelque chose qu'on a décidé de ne plus tenter de définir depuis les 80s, en particulier depuis le travail de Foucault (qui voyait par ailleurs dans le néolibéralisme un outil pour limiter le "bio-pouvoir" arbitraire de l'Etat, quelque chose de plutôt positif chez lui) et le couple Reagan/Thatcher qui ont en effet marqué une rupture plus ou moins libérale à l'époque, mais quand même beaucoup plus que les 30 années précédentes. Et puisque le néolibéralisme, l'anti communisme de Hayek ou Friedman, était l'ennemi de la gauche de l'époque, 40 ans plus tard, on continue à désigner néolibéralisme tout ce qui ressemble à l'ennemi de la gauche, pour autant qu'on puisse démontrer que quelque part il y a un intérêt privé (et bien entendu, on trouve toujours). C'est quelque chose qui est dénoncé dans un partie de la littérature mais c'est malheureusement très marginal (le papier le plus célèbre est celui-ci, je crois : https://link.springer.com/article/10.1007/s12116-009-9040-5) Pour moi le neolibéralisme c'est très clairement le basculement de la social-démocratie vers le centre et la droite, deux camps politiques qui historiquement ont toujours ménagé la chèvre étatiste et le choux capitaliste. Ca a débordé au centre gauche avec la 2eme génération de la New Left, notamment. Il y a très probablement eu une accélération avec la chute de l'URSS pour au moins deux raisons. D'abord la preuve par l'absurde que le socialisme au sens historique du terme, c'est à dire la mainmise total de l'état sur l'appareil économique et social, ne fonctionne pas et d'autre part, une remise en question des sociaux-démocrates technocrates qui a débouché sur la conclusion que si l'état n'est pas là pour décider à la place de l'économie et la société, puisque ça ne fonctionne pas, alors il doit l'accompagner et l'administrer. Le néolibéralisme, c'est un peu comme si on avait lu Hayek en oubliant totalement la dimension spontanée. Au lieu de laisser s'organiser le marché, on va l'organiser. C'est un véritable renversement. C'est pour ça qu'on trouve des commissions pour la concurrence. Le libéralisme postule la concurrence comme moteur et résultat souhaitable mais postule également que c'est au marché, c'est à dire aux milliards d'agents qui achètent et vendent, de trouver un moyen de se sortir d'une situation de monopole et de créer la concurrence. Le néolibéralisme, lui, postule également la concurrence comme moteur et résultat souhaitable mais par contre postule qu'un régulateur doit s'assurer que la concurrence est bien là. C'est une vision technocratique, Hayek savait que la concurrence pure et parfaite n'existe pas et que le marché à des failles, par exemple en terme d'asymétrie des informations, mais il dit aussi que ce n'est pas très grave parce qu'à long terme et dans sa dynamique, ça se rééquilibre a peu près et c'est 100x mieux que le risque de présomption fatale. Et ben les technocrates néolibéraux ont zappés la dimension de la présomption et essaient benoîtement d'organiser le marché. L'UE c'est a peu près ça, c'est comme ça qu'on se retrouve avec un amoncellement de règlements à la con, de lois machin, d'arrêtés bidules et un empilement de normes que personnes ne comprends. J'insiste vraiment sur la notion de technocratie parce que pour moi c'est intrinsèquement lié au phénomène, on pourrait résumer ça par l'idée que les technocrates ont échangé la planification socialiste par la planification du marché. Puisque ça parle marché et concurrence, les gauchistes et les droitards y voient du néolibéralisme, nous on ne voit que les normes et la main du politique. Si on ne comprend pas cette double demi-lecture, à mon avis on ne sortira jamais de ce débat. EDIT : C'est d'ailleurs pour ça je pense que personne ne se revendique du néolibéralisme, ce n'est ni une théorie avec une certaine complétude, ni une doctrine politique (la seule qui s'en rapproche a peu près serait l'ordo-libéralisme allemand), ça a toujours été utilisé comme une injure (sauf dans un groupe très précis et à un temps très précis lors du colloque Lippmann et ses quelques effets chez les libéraux). Par contre c'est un faisceau indéfini de pratiques indéfinies avec des objectifs indéfinis, personne ne peut se revendiquer d'un truc pareil. En ce sens alors, le néolibéralisme n'existe pas, si on veut le définir comme une pratique ou une théorie en particulier.
  6. 0 points
    Juste pour le fun j'ai mis à jour mon plot de mortalité d'il y a quelques mois :
  7. 0 points
    Petite question : tu vas recenser tous les faits divers ?
  8. 0 points
    Ah ça, la possession de la terre (en sédentaire, donc) rend indépendant.
  9. 0 points
  10. 0 points
    http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n/2015/1127/c31360-8982559.html "Le milliardaire chinois qui a acheté une toile de Modigliani va désormais pouvoir voyager gratuitement et à vie en avion"
  11. 0 points
    Kamala Harris Is a Cop Who Wants To Be (Vice) President
  12. 0 points
  13. 0 points
    L'Estonie, la République Tchèque pour les anciens pays communistes et les Pays-Bas pour l'Europe de l'ouest sont les pays les plus libéraux à mon avis. Et je ne pense pas que le fait que ce soit des petits Etats soit un hasard. Il faudrait que je me renseigne d'avantage mais Zelensky le président ukrainien à un aspect plutôt libertarien/libéral
  14. 0 points
    Une connaissance me dit que ca ressemble à une guerre civile et que le gvt a coupé internet (a juste eu le temps de me prévenir)
  15. 0 points
    Il est à droite comme Chirac est à droite. Pour le moment je ne lui vois aucun point saillant susceptible de se faire remarquer pendant la présidentielle.
  16. 0 points
    Rien n'est décidé tant que ce n'est pas voté mais sauf grosse surprise ça va être proposé au vote. Il y a déjà du code (pas forcément de qualité pour la production) et beaucoup de travail fait avec le labo List du CEA. Cela permet la finalité des transactions en un bloc contrairement à Emmy+ qui donne juste une bonne probabilité de finalité. https://forum.tezosagora.org/t/tenderbake-an-overview/1601
  17. 0 points
    A une très légère différence près : l'analyse libertarienne de la réalité est vraie, ou au moins très vraisemblable, alors que l'analyse marxiste est de toute évidence fausse. La suite de tes explications est absurde. Ce qui ne lui donne aucune forme de connaissance intrinsèque du système, et encore moins un intérêt au libéralisme. Les capitalistes sont les ennemis du capitalisme. En plus, il est moins un entrepreneur qu'un héritier, et un comédien, un show-man, une marque. Et en plus, c'est sans doute un peu un problème de la poule et de l'oeuf, mais j'ai du mal à croire que la radicalisation des sjw et de l'alt-right à la fois soit sans lien avec son style de gouvernement.
  18. 0 points
    Lemieux a fait un bilan pour Cato cet été https://www.cato.org/sites/cato.org/files/2020-06/regulation-v43n2-1.pdf
  19. 0 points
    https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-grand-oral-de-pr-jean-francois-toussaint-professeur-de-physiologie-a-universite-de-paris-1008-1268322.html?fbclid=IwAR1VDm450aYiY_UxTSytOiz-niSNaKxZlCXTubCkurSc0VIifo6QRZfkgjc
  20. 0 points
    Alors comment expliquer que des libertariens votent pour Trump ?
  21. 0 points
    Je pense qu'il n'y a aucun danger, mais c'est peut-être un chouia trop tôt. Peut-être est-ce un peu tôt... En premier jeu, on peut laisser de côté les cartes et le plateau et simplement appuyez sur quelques touches (tout droit, tout droit, tout droit, droite, droite, tout droit..) puis "OK" et voir le résultat. Faire ses propres parcours d'obstacles entre Playmobils 🙂 Le plateau et les cartes proposent d'autres modes de jeu. Bon au pire vous le gardez un an dans une armoire si les premières tentatives ne sont pas concluantes... A 6 ans notre fille était déjà beaucoup moins intéressée (trop simple). Maintenant elle fait un peu de Scratch sur iPad.
  22. 0 points
    On voit qu’on est vraiment dans l’ère de l’argent gratuit quand les démocrates commencent les negotiations à 3 000 milliard et disent qu’ils peuvent se mettre d’accord sur 2 000 milliards. Genre y avait 1 000 milliards qui servaient à rien.
  23. 0 points
    Avant d'en arriver là, j'ose supposer qu'il y avait quelques signes avant-coureurs joliment négligés ou minimisés (padamalgam, stigmatisés blabla, régime spécial excuses etc.) par l'institution scolaire, avec la famille en soutien de ses morveux. L'éducation, ça commence tôt, le respect de l'autre et tout le tremblement. À partir d'un certain stade, c'est foutu. Faut attendre le pire et là, paf, dans un cul-de -basse-fosse. On n'a pas du tout du tout essayé d'être méchant, loin de là. Les juges des enfants sont très compatissants, les mineurs voient leur responsabilité pénale atténuée, la prévention, c'est du foutage de gueule. Mais je rêve. Il y aura un énième sursis, un aménagement de peine pour pas encombrer les prisons déjà pleines de gens qui ont rien à y foutre.
  24. 0 points
    La gentrification ce n’est pas le fait que des personnes déménagent d’un quartier à un autre. C’est le fait pour un quartier populaire de devenir un quartier cible pour des classes moyennes. Quand des pauvres bougent d’un quartier populaire à un autre, il n’y a pas de gentrification. C’est pareil quand les bourgeois du 16e s’installent Île St Louis. Ce que disent les auteurs c’est qu’il y a déjà beaucoup de mobilité au sein des quartiers populaires et le fait que ce soit des classes moyennes qui s’y installent plutôt que des pauvres n’augmente pas beaucoup cette mobilité.
  25. 0 points
    Les parisiens qui quittent Paris ont tendance à exporter leur mentalité socialiste dans les villes où ils vont (cf Bordeaux qui vire écolos), un peu comme les Californiens au Texas. Du coup, ils vont voter pour des gens qui vont avoir une politique plus laxiste envers les délinquants qui mène au communautarisme. Ce n'est pas le but des parisiens mais une conséquence indirecte.
  26. 0 points
    Masque obligatoire à Paris : quais de Seine, canal Saint-Martin, Montmartre… la liste des zones concernées dès lundi https://www.leparisien.fr/societe/masque-obligatoire-quais-de-seine-canal-saint-martin-montmartre-la-liste-des-zones-concernees-des-lundi-a-paris-08-08-2020-8365368.php Mais quel bullshit
  27. 0 points
    Pour un utilitariste, la réalité a assez peu d'importance. L'important c'est la maximisation sous contraintes d'une quantité imaginaire issue d'un modèle qui n'a rien à voir avec la nature humaine (et qui doit primer sur elle en cas de désaccord).
  28. 0 points
  29. 0 points
    Plus précisément, l'effet Cantillon, c'est le fait que le pouvoir d'achat engendré par la création monétaire percole depuis les plus endettés vers les moins endettés. Du coup les premiers en bénéficient avant que les prix n'augmentent, tandis que les derniers voient les prix augmenter avant de voir la couleur du fric. En d'autres termes, la création monétaire a un effet "redistributeur" des épargnants vets les endettés.
  30. 0 points
    Masque obligatoire pour accéder à la dune du Pilat. Au niveau de l'accueil. Faut être barjot quand même. C'est clair qu'avec de telles consignes, il y aura moins de monde. Dune-canicule-masque super combo pour faire un malaise. https://www.sudouest.fr/2020/08/07/bassin-d-arcachon-masque-obligatoire-sur-la-dune-du-pilat-7727152-2733.php?fbclid=IwAR0UoKwYWt-Ph3GNvOrRNujm1Cy6FndHcuPSfc-7MB4FgvZSERBsBF4fgC4
  31. 0 points
    Il faut s'attendre à avoir plus de transmission chez les jeunes via la méthode du roulage de pelle sur la plage en vacances.
  32. 0 points
    Bon, la chemise hawaïenne se justifie pleinement en vacances. j’étais contre par défaut mais Magnum avait raison, c’est parfait pour les climats chauds.
  33. 0 points
    Quadragénaire et plus. Un peu comme la doudoune sous la veste de costume. Tous les autres critères viennent après.
  34. 0 points
    C’est assez formel pour un terrain de rugby. J’ai arrêté de porter le polo quand mon premier amour m’a dit qu’elle trouvait ça moche. Ça a été une révélation.
  35. 0 points
  36. 0 points
    Non sauf si soutenir ici veut dire porter le masque sans trop râler ou seulement rappeler son intérêt.
  37. 0 points
    https://www.lefigaro.fr/international/en-direct-explosions-beyrouth-liban-jour-de-deuil-national-mercredi-morts-victimes-nitrate-d-ammonium-20200805 "Une pétition demande à Emmanuel Macron de placer le Liban sous «mandat français pour les 10 prochaines années"
  38. 0 points
    Ce débat n'a pas déjà eu lieu quelque part ? j'ai une impression de déjà-lu.
  39. 0 points
    Vidéo d'utilité publique
  40. 0 points
    En parlant de ça, ça donne quoi ce concours de la FP ?
  41. 0 points
    Je ne sais plus si c'est Friedman père ou Stigler qui disait un truc dans le ton de "Fortunately, we don't have all the government we pay for".
  42. 0 points
    Faut pas confondre reconnaître l'intérêt du masque avec obliger à mettre le masque toujours et partout.
  43. 0 points
    Les Pays-Bas choisissent de ne pas imposer le port du masque pour ralentir la propagation du coronavirus. https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-netherlands/dutch-government-will-not-advise-public-to-wear-masks-minister-idUSKCN24U2UJ Selon leur ministre de la Santé : “Because from a medical perspective there is no proven effectiveness of masks, the Cabinet has decided that there will be no national obligation for wearing non-medical masks” Van Ark said. Leur directeur de la Santé considère de son côté que le port obligatoire du masque a des effets pervers : celui qui le porte mal se croit protégé et néglige la distanciation physique. He argued wearing masks incorrectly, together with worse adherence to social distancing rules, could increase the risk of transmitting the disease. Les Pays-Bas ne sont pas les seuls à être sur cette position : les pays nordiques sont (très) frileux sur le port du masque. La Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark n’imposent pas à leur population de porter le masque pour limiter la propagation du coronavirus.
  44. 0 points
  45. 0 points
  46. 0 points
    J'avais oublié que si Bleeding Heart Libertarians a fermé, les auteurs avaient été relâchés dans la nature et courent toujours. Je pense que tout le problème de l'article est résumé dans cette phrase : Sauf que ce ne serait pas non plus en soi une raison de l'adopter. Ça mérite au minimum un examen du concept. Pour ma part, je continue à rejeter le terme, d'abord parce qu'il vient with strings attached, ou en d'autres termes parce le périmètre qu'il inclut contient un nombre pas négligeable de choses qui devraient déplaire à tout libéral ; i.e. quiconque a un peu de jugeote politique devrait voir qu'il s'agit d'un pied-dans-la-porte, si ce n'est d'un cheval de Troie idéologique. Je le rejette aussi parce que, davantage que le langage de la gauche, c'est le langage des SJW (c'est sans doute plus nettement tranché en Europe qu'aux USA), et qu'il est hors de question de leur faire la moindre concession. Leur concéder leur vocabulaire, c'est accepter de les laisser maîtres de la discussion, de son tempo et de sa direction. Et c'est hors de question.
  47. 0 points
    Ça marche tout aussi parfaitement avec "devoir rappeler qu'il n'existe que deux sexes chez les humains". Et oui, il y a probablement deux gros problèmes à la base. Et l'un d'entre eux menace d'autant plus la société que les gens s'en méfient moins.
  48. 0 points
    c'est dingue de ce dire qu'il y a 15-20 ans le rap même commercial avait un message
  49. 0 points
  50. 0 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Create New...