Jump to content
L'affreux

La Ligue du LOL racontée par ses victimes : « Ruiner des carrières et des vies, c’était leur quotidien »

Recommended Posts

https://www.numerama.com/politique/463220-la-ligue-du-lol-racontee-par-ses-victimes-ruiner-des-carrieres-et-des-vies-cetait-leur-quotidien.html

 

Citation

Pendant des années, un groupe d’hommes surnommé « La ligue du LOL » a harcelé des internautes sur Twitter. Insultes sexistes, homophobes, racistes, photomontages et usurpation d’identité : de nombreux faits et témoignages ont récemment refait surface, dont certains que nous révélons ici.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils le paient cash et cher, je me demande sous quels motifs leur employeur agissent.

 

Sinon, ce climat de puritanisme et de fragilité me rend un peu triste.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh, des journalistes qui se plaignent de journalistes insultant d'autres journalistes sur Twitter.

 

Y'a vraiment des gens qui n'ont rien à faire de leurs journées.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est drôle ; les trois quarts des gens ne comprennent rien au sujet parce que c’est vraiment une histoire qui ne concerne que des journalistes. Le quart restant est bloqué sur la seule chose qu’il comprend : Hou Hou féminisme ! et pas fichu de hiérarchiser entre des conneries et des choses plus grave.

 

il y a 19 minutes, fryer a dit :

Ils le paient cash et cher, je me demande sous quels motifs leur employeur agissent

 

A ton avis, on peut te faire virer en écrivant un article sur Slate : « le nonossage, pratique de harcèlement au sein de la webosphere néolibérale » ? :D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le camp du bien découvre que ses plus ardents défenseurs sont de gros hypocrites gluants ! Oh. Vraiment, quelle surprise !

 

Tout ceci sent la cahuzaquerie de première bourre. 

  • Yea 3
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, h16 a dit :

 

Tout ceci sent la cahuzaquerie de première bourre.

 

Mais puisqu’on vous dit que tous ces jeunes gens potaches tendance Canal+ paraissaient bien sous tout rapport.

 

Tout le monde en est tout étonné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça me fait penser que j'avais oublié l'existence du tag parfait :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est règlement de comptes à OK moral : des mecs du camp du bien se font dézinguer par d'autres mecs du camp du bien, et comme au bon vieux temps de la révolution culturelle, ils sont priés de faire leur autocritique, ces vipères lubriques!

 

image.png.8129de5185b3fe6ef376bf6a03fe1f78.png

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

C’est drôle ; les trois quarts des gens ne comprennent rien au sujet parce que c’est vraiment une histoire qui ne concerne que des journalistes. Le quart restant est bloqué sur la seule chose qu’il comprend : Hou Hou féminisme ! et pas fichu de hiérarchiser entre des conneries et des choses plus grave.

 

 

A ton avis, on peut te faire virer en écrivant un article sur Slate : « le nonossage, pratique de harcèlement au sein de la webosphere néolibérale » ? :D 

 

 

Le nonossage est à des années-lumière des pratiques évoquées. J’ai pas le souvenir que qui que ce soit ici ait été moquée de façon répétée pour avoir essayé de confier ses angoisses ou ses problèmes. On a plein de défauts sur lib.org mais on n’est pas des bullies.

 

Regarde Rogermila, s’il reste sur le forum depuis des années, c’est qu’il s’y sent plutôt bien, non ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça a l'air d'être un peu plus sérieux en matière de harcèlement que simplement trois montages bêtes et méchant, ça ressemble plutôt à une bonne cabale à l'ancienne. Maintenant je ne peux quand même pas m'empêcher de savourer la déconfiture du camps des gentils.

 

C'est le moment pour moi de refaire un peu d'auto-promotion en me citant

Le 15/09/2018 à 22:35, NoName a dit :

 on a pu constater que de grandes personnalités progressiste de goche était des harceleurs ou des prédateurs sexuels, c'est la version 2010 du conservateur-valeurs-familiales qui est en fait un homo refoulé depuis des années.

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Johnnieboy a dit :

Le nonossage est à des années-lumière des pratiques évoquées. 

 

Oui bien sûr (surtout qu’on ne brise pas la vitre entre identité réelle et pseudonyme).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà frigo n’est plus nonossé, ça veut dire qu’on en sort facilement.

 

J’ai lu les détails de l’histoire,  c’est effectivement assez moche. Tous ces mecs méritent de retourner illico sur le marché du travail, et ce n’est pas une question de politiquement correct. Ils n’exprimaient pas des opinions edgy, ils martyrisaient sciemment et méthodiquement des individus du haut de leur petit statut de journalistes branchouillards dans la place de Paris. Niveau cour de récré. Lamentable. Alors bien sûr ça ne mérite rien de plus qu’une condamnation morale, mais c’est bien logique que leur employeur (et quels employeurs !) les foute à la porte. Y’a du boulot chez Amazon, McDo et UberEats, ça leur fera un excellent sujet d’article.

  • Yea 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Bisounours a dit :

Ils s'en prenaient à qui ? des cibles particulières ?

Des collègues journalistes pour la plupart. 

Comme dit plus haut, c'était une cabale (potache mais qui a dérapé) contre de jeunes gens qui travaillent plus ou moins ensemble. 

Et, pour contrecarrer ceux ne veulent plus d'anonymat sur internet, tout ce petit monde était connu de la profession, aucun n'était anonyme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Calvin a dit :

Des collègues journalistes pour la plupart

aaaah ok, je croyais que c'était à l'encontre de minorités protégées et autres.

Un combat d'infirmes en quelque sorte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parie que ce qui est rapporté n'effleure que la surface de l'iceberg des saloperies.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus précisément un combat entre pervers et fragiles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Meeto à Hollywood, les aggressions sexuelles à l'Unef maintenant la LigueduLol, ca s'eclate chez la gauche caviar.

Pas étonnant que les femmes de ces milieux là finissent par devenir feministes ultra et SJW. Les personnes qui sont à l'origine de tels actes sont responsables du pourrissement des relations sociales que l'on connait actuellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Bisounours a dit :

aaaah ok, je croyais que c'était à l'encontre de minorités protégées et autres.

Un combat d'infirmes en quelque sorte

 

 

Apparemment, ils s’en prenaient particulièrement aux femmes et « racisés ».

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Zagor said:

ca s'eclate chez la gauche caviar.

 

 Ché sapelorio la gauche lupanar.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Johnnieboy said:

 

 

Apparemment, ils s’en prenaient particulièrement aux femmes et « racisés ».

 

[offtopic]Mais y a jamais eu de mouvement de fond SJW contre les catégories "racisées" sur les sites de prOn ? Ou de volontés d'égalisation des types de vidéos par topic ? [/offtopic]

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Kassad a dit :

 

[offtopic]Mais y a jamais eu de mouvement de fond SJW contre les catégories "racisées" sur les sites de prOn ? Ou de volontés d'égalisation des types de vidéos par topic ? [/offtopic]

 

 

Aucune idée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :

J’ai pas le souvenir que qui que ce soit ici ait été moquée de façon répétée pour avoir essayé de confier ses angoisses ou ses problèmes.

:rolleyes:

 

il y a 13 minutes, Johnnieboy a dit :

Apparemment, ils s’en prenaient particulièrement aux femmes et « racisés ».

C'est aussi ça, l'esprit 68.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Johnnieboy said:

Le nonossage est à des années-lumière des pratiques évoquées. J’ai pas le souvenir que qui que ce soit ici ait été moquée de façon répétée pour avoir essayé de confier ses angoisses ou ses problèmes. On a plein de défauts sur lib.org mais on n’est pas des bullies.

Il y a surtout deux énormes différences. Tout d'abord le nonossage c'est une étape intermédiaire avant le ban. En gros on veut le virer, mais on va pas se salir les mains. Dès qu'il recommence ses conneries ont va se faire un plaisir de lui rappeler d'aller raconter ses salades ailleurs. Libre à lui ne ne plus jamais revenir. Et comme tout ceci est anonyme, c'est plus ou moins comme si rien ne s'était passé.

Avec cette affaire c'est aller beaucoup plus loin, des photomontages dégradants, des faux profils sur des sites de rencontres pour foutre le bordel dans la vie de leur victimes c'est pas vraiment ce que j'appelle des blagues. Une autre technique bien salope c'est d'usurper l'identité d'une personne et d'aller insulter ses amis dans les commentaire de leurs blogs ou de chaînes youtube.

Évidemment les retours pour la victime se font IRL et l'oblige à s'expliquer auprès de ses amis, etc etc. 

 

Perso ce qui me fascine le plus dans cette histoire, c'est que ces soi-disant king de Twitter et du web 2.0 (lol) sont passés complètement à côté d'un truc essentiel. Pour eux ce qui se passait sur Twitter n'a pas d'incidence dans la vraie vie. Mais là où ils sont passés complètement à côté de la réalité c'est que pour beaucoup de gens les amis en ligne sont devenus au moins aussi importants que ceux IRL. Et donc foutre le bordel entre ces gens là était tout aussi grave pour les victimes que de foutre le bordel dans leur vraie vie. C'est quand même pas ouf de s'imaginer que le web sert à rapprocher les gens qui peuvent avoir des difficultés à trouver parmi leurs proches de vrais amis à l'écoute de leurs problèmes. Pour des experts du web 2.0 c'est quand même cocasse de passer totalement à côté de ça.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

les gars s'en prenaient aux femmes et aux personnes de couleur ? des journalistes de Libé ?

j'comprends plus rien, moi, et tous mes repères alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, Bisounours said:

les gars s'en prenaient aux femmes et aux personnes de couleur ? des journalistes de Libé ?

Yes m'am!

En vla un qui raconte avec pas mal de détails ce qui lui est arrivé.

https://medium.com/@LeReilly/jai-il-y-a-huit-ans-et-pendant-plusieurs-années-été-harcelé-par-la-ligue-du-lol-eaf80034652a

 

Quote

J’ai fini par recroiser Renaud Aledo (@ClaudeLoup) dans un bar, à une soirée où il n’avait pas été convié. Et, ivre, il m’a donné son point de vue, l’origine de tout ça, en plus de la fois où il a cru que je couchais avec une amie qui lui avait dit non.

« Je t’aime pas parce que t’es un faux gentil, tout ce que tu fais, c’est pour baiser des meufs. T’es pas un gentil, t’es un manipulateur, et il faut que tu tombes. »

Voilà comment pense un sociopathe masculiniste, incapable de voir une autre vision du monde que la sienne, si je n’étais pas un con c’est forcément que je faisais semblant, et si je faisais semblant, c’était forcément pour coucher. Je l’ai attrapé par le col. Je n’ai pas lâché. Il m’a frappé les mains, je n’ai pas lâché. Le vigile du bar m’a demandé de sortir (il faut bien une première fois à tout). J’ai proposé à Renaud de me suivre, qu’on finisse la conversation dehors. Il a passé le reste de la soirée au fond du bar à se plaindre de notre interaction. Il ne m’a plus jamais emmerdé.

A l’extérieur, je me souviendrai toute ma vie de Stephen (@Desgonzo), ivre :

« Je t’aime pas LeReilly, j’ai envie de te taper. Je sais que je vais perdre mais j’ai envie de te taper. »

Dans le même temps, et à l’aide d’autres victimes, j’ai trouvé le nom, l’adresse, digicode, étage, téléphone et email de Guillaume Livolsi (@Lapin_blanc) et, à l’occasion d’une autre de ses sorties sur Twitter, j’ai tout mis. En public. « Solide sur internet, on verra si t’es solide rue X, étage Y etc… » Il a hurlé, supprimé tout ce qui le rattachait à son identité publique que j’avais pu retrouver. Choqué par cet outing, Christophe Caron (@krstv), un autre membre de la Ldl m’a unfollow (il était alors directeur de Voici, ce qui est du coup cocasse quand il s’agit de s’offusquer de la divulgation d’infos persos).

Cet ultime coup d’éclat, radical, me couta néanmoins cher.

5. Bouquet final

Le lendemain, quelqu’un a commencé à diffuser un photomontage de moi en train de sucer un pénis (forcément, l’homophobie) (encore une fois réalisé à partir de photo personnelle) sur un réseau de questions anonymes types Ask / Formspring / Curiouscat. Le montage était envoyé en masse à des mineurs, jusqu’à 12–14 ans, avec la mention « Salut je suis @lereilly, j’adore sucer ça t’intéresse ? ». Chaque fois que quelqu’un répondait à la dite question, et pour peu que son compte soit lié à son twitter, la réponse + photo apparaissait avec la mention à mon compte, finissant donc dans mes notifications. J’y découvrais les insultes des mineurs, choqués d’être exposés à de la pornographie et me disant d’aller crever (pour rester poli). J’ai à peine oser me plaindre sur le moment, ne voulant pas exposer mes propres followers au montage pornographique.

Je reçu, en 48h, plusieurs centaines de réponses, suite au copier-coller fou furieux de quelqu’un, jouant là sa dernière et plus ignoble cartouche.

Après ça, et plusieurs mois après le top départ, plus rien.

 

Là c'est du délit à plusieurs niveau le mec, rien que le fait de montrer de la pornographie à des mineurs mérite un passage au tribunal.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Bisounours a dit :

les gars s'en prenaient aux femmes et aux personnes de couleur ? des journalistes de Libé ?

j'comprends plus rien, moi, et tous mes repères alors ?

 

Comme dit NoName c'est la version gauchiste du catho-conservateur qui est un gay refoullé. Là on a des racistes et misogynes refoulés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Zagor a dit :

Comme dit NoName c'est la version gauchiste du catho-conservateur qui est un gay refoullé. Là on a des racistes et misogynes refoulés.

On peut donc reprendre la phrase fameuse : il y a deux sortes de gens obsédés par la race, les racistes et les antiracistes. Et idem avec la misogynie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rincevent a dit :

:rolleyes:

 

 


Ca arrive parfois qu'un liborgien confie ses soucis. En general, il obtient des conseils et des messages de reconfort. Apres, tu as peut-etre plein de contre-exemples mais moi je n'en ai aucun qui me vienne en tete.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans vouloir rajouter la polémique sur la polémique : 'ils s'en sont pris aux femmes et aux personnes de couleur". Je demande à voir : les accusateurs (Schiappa, Haas et consorts) nous ont habitué à transformer l'indignation en industrie (subventionnée), j'attends un peu plus d'infos de ce côté là. Le lexique des accusateurs est le même que celui des hordes metooistes (racisés, masculinité toxique, ouin ouin oppression des femmes).  On suscite les passions tristes contre cette authentique bande de cons, mais je me demande dans quelle mesure, ils se sont juste contentés d'être cons (et d'être une belle opportunité politique pour les entrepreneurs progs de tout poil).

  • Yea 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...