Jump to content

Recommended Posts

Tiens, un refroidiste :

Ah, je comprend maintenant. Il y a un consensus scientifique sur le fait que la planàte va se réchauffer ou se refroirdir ou les 2. Ils sont malin ces écolos!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le refroidissement a tout de même plus de chance d'arriver que le réchauffement. Dans tous les cas, je mise sur l'adaptabilité humaine (à commencer par celle qui consiste à parier sur deux tendances inverses et être ainsi sûr de gagner au moins une fois).

Share this post


Link to post
Share on other sites

h16, c'est paradoxale mais le réchauffement de la planète va entraîner un refroidissement.

En fait, le réchauffement en lui même n'est pas le plus important même si l'on peut s'inquiéter que l'émission de CO2 par l'homme accélère le réchauffement climatique.

Ce qui est beaucoup plus inquiétant en revanche, c'est une perturbation de l'activité du gulf stream.

Le Gulf stream courant chaud permet justement de réchauffer l'Europe, c'est la raison pour laquelle on se les caille pas autant qu'au Québec ou que sur la côté Est des USA. Et enfin, il ne raffraichirait plus les zones proches de l'équateur.

Je vous laisse lire cet article de futura science assez intéressant là-dessus, il est utile de rappeller que le gulf stream reste en place mais que c'est la circulation thermohaline qui est affectée:

Le Gulf Stream insensible au réchauffement climatique

Mais vu que h16 et d'autres sceptiques du réchauffement climatique concèdent que l'Europe va se refroidir, il est temps d'arrêter se focaliser sur ce débat qui n'est uniquement qu'une broutille entre écologistes et industriels.

Intéressons-nous plutôt à l'extinction des espèces à cause de l'homme et l'épuisement de nos ressources naturelles.

On sera bien con quand on aura tué la biodiversité et bouffé toute l'énergie sur terre.

Enfin, si tout le monde vivait comme un Américain, il faudrait 6 planètes terre.

Pour un Français, il en faudrait 4. Nous devons donc renouveler notre mode de vie destructeur pour notre habitat si nous voulons éviter le pire certes qui n'arrivera que d'ici 100 ans ou plus quand on sera tous enterré (ou presque).

Share this post


Link to post
Share on other sites
[…] Enfin, si tout le monde vivait comme un Américain, il faudrait 6 planètes terre.

Pour un Français, il en faudrait 4. Nous devons donc renouveler notre mode de vie destructeur pour notre habitat si nous voulons éviter le pire certes qui n'arrivera que d'ici 100 ans ou plus quand on sera tous enterré (ou presque).

Si tout le monde vivait comme un gros porc de Ricain, ce n'est pas 6 Terres qu'il faudrait, mais la technologie de dans 120 ans. On y arrive, ça avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que dans 120 ans, on aura tout bousillé et qu'est-ce tu sais que dans 120 ans, on aura la technologie pour?

Ah mais j'ai compris, tu es nostradamus, fallait le dire plutôt :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
h16, c'est paradoxale mais le réchauffement de la planète va entraîner un refroidissement.

N'importe quoi.

En fait, le réchauffement en lui même n'est pas le plus important même si l'on peut s'inquiéter que l'émission de CO2 par l'homme accélère le réchauffement climatique.

N'importe quoi

Ce qui est beaucoup plus inquiétant en revanche, c'est une perturbation de l'activité du gulf stream.

Le Gulf stream courant chaud permet justement de réchauffer l'Europe, c'est la raison pour laquelle on se les caille pas autant qu'au Québec ou que sur la côté Est des USA. Et enfin, il ne raffraichirait plus les zones proches de l'équateur.

Je vous laisse lire cet article de futura science assez intéressant là-dessus, il est utile de rappeller que le gulf stream reste en place mais que c'est la circulation thermohaline qui est affectée:

Le Gulf Stream insensible au réchauffement climatique

Foutaises.

Mais vu que h16 et d'autres sceptiques du réchauffement climatique concèdent que l'Europe va se refroidir, il est temps d'arrêter se focaliser sur ce débat qui n'est uniquement qu'une broutille entre écologistes et industriels.

?

Intéressons-nous plutôt à l'extinction des espèces à cause de l'homme et l'épuisement de nos ressources naturelles.

N'importe quoi, surtout avec la suite

On sera bien con quand on aura tué la biodiversité et bouffé toute l'énergie sur terre.
Enfin, si tout le monde vivait comme un Américain, il faudrait 6 planètes terre.

Pour un Français, il en faudrait 4. Nous devons donc renouveler notre mode de vie destructeur pour notre habitat si nous voulons éviter le pire certes qui n'arrivera que d'ici 100 ans ou plus quand on sera tous enterré (ou presque).

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tienouchou, as-tu lu ce que nous a expliqué MiniTax à propos de la biodiversité, par exemple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tienouchou est chou. C'est déjà ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enfin, si tout le monde vivait comme un Américain, il faudrait 6 planètes terre.

Pour un Français, il en faudrait 4.

:icon_up: Merde! Moi qui mange comme 4… Rocou, assassin!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est bien avec nikos, c'est qu'il répond juste par des affirmations.

Un qui aurait besoin de retourner en cours de Français pour apprendre à argumenter.

Affirmation->exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauf que dans 120 ans, on aura tout bousillé et qu'est-ce tu sais que dans 120 ans, on aura la technologie pour?

Avec les idées qui sont mises sur la table, on risque pas d'avoir la technologie d'ici 120 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui est bien avec nikos, c'est qu'il répond juste par des affirmations.

Un qui aurait besoin de retourner en cours de Français pour apprendre à argumenter.

Affirmation->exemple.

tienouchou, le niveau de vos interventions n'incite personne à l'agumentation. Reprenez le fil depuis le début, suivez les liens qui sont fournis, ça vous évitera de sortir des poncifs maintes fois contredits, et ça nous évitera de les relire encore.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauf que dans 120 ans, on aura tout bousillé et qu'est-ce tu sais que dans 120 ans, on aura la technologie pour?

Ah mais j'ai compris, tu es nostradamus, fallait le dire plutôt :icon_up:

Mais pas toi quand tu évoques le réchauffement climatique destructeur de la planète ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui est bien avec nikos, c'est qu'il répond juste par des affirmations.

Desole d'avoir ete aussi sec, mais je ne vais pas te refaire tout le fil.

Un qui aurait besoin de retourner en cours de Français pour apprendre à argumenter.

Affirmation->exemple.

A la relecture de ton post (et d'autres), nous irons ensemble.

Edit: J'avais pas vu le post de Dom, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ton discours visant à diaboliser l'agriculture industrielle avec le prétexte de la protection de la biodiversité est donc totalement contredit par les faits.

Je ne diabolise rien du tout, je dis simplement que les logiques sont différentes. Cela ne veut pas dire qu'il ne peut y avoir cohabitation voire complémentarité. Il faudrait arriver à sortir des oppositions binaires qui ne mènent à rien. Je ne défends ni les écolos fanatiques ni le lobby de l'industrie agro alimentaire (est ce ton cas ?). Il faut essayer de voir les défauts comme les avantages de cette industrialisation des cultures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé ben v'la aut'chose encore!

:icon_up:

Global Warming = Military Issue?

By Noah Shachtman EmailDecember 13, 2007 | 3:05:00 PMCategories: Cammo Green

Army_gore I think, at this point, we're all extremely concerned about the threat of climate change. But is global warming a military issue?

The House of Representatives just passed a Defense Authorization Bill "which includes a requirement for future defense planning to include consideration of the risks posed by global warming to current and future Department of Defense facilities, capabilities, and missions," according to a statement from Rep. Ed Markey's office.

“Long-term planning for all possible threats is an integral part of our national security preparation. For the Department of Defense to include the impacts of global warming in its regular strategic reviews is a natural and necessary step in light of the broad threats that global warming could pose to our military facilities, capabilities, and missions,” said Rep. Markey…

The Defense Authorization Act breaks new ground in safeguarding the future of our country by requiring, for the first time, that the growing threat of global warming be fully integrated into our defense planning. This bill ensures that the full panoply of global warming impacts will be assessed, and guidance for military planners will be issued, in the next versions of three central defense planning documents:

· The National Security Strategy

· The National Defense Strategy,

· and the Quadrennial Defense Review.

In 2003, the Pentagon commissioned a study on the impact of global warming on our national security which concluded that global warming “should be elevated beyond a scientific debate to a U.S. national security concern.”

UPDATE: The Pentagon is already doing this -- kinda, sorta, a little. According to Inside Defense, folks in the five-sided building are "drafting a new strategic construct that strives to better prepare for 'shocks' to national security and international order." They "could include major changes in global climate, a nuclear attack against a major western city, a new technology revolution or a financial market collapse that triggers a global depression."

If adopted, this new “trends and shocks” construct -- which aims to widen the aperture of threats considered in long-term military planning -- could lay the foundation for the 2010 Quadrennial Defense Review and influence the Pentagon’s upcoming six-year investment plan, with significant ramifications for the mix of weapons and types of forces the Defense Department develops and fields.

Share this post


Link to post
Share on other sites

des tanks qui consomment mois. pourquoi pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une nouvelle manifestation du rechauffement climatique … :icon_up::doigt::mrgreen:

</h1>

<h1>Il a neigé sur Bagdad, pour la première fois depuis un siècle

Il y a 12 heures

BAGDAD (AFP) — Une neige très fine est tombée vendredi sur Bagdad, un phénomène sans précédent dans la capitale irakienne depuis une centaine d'années, selon des sources officielles.

"La neige est tombée à Bagdad pour la première fois depuis au moins un siècle", a annoncé un communiqué du service de la météorologie nationale.

Cela a commencé vers 04H00 (01H00 GMT) et a duré jusqu'au début de la matinée, mais les flocons ont rapidement fondu en touchant le sol.

"Cette chute de neige est due à la rencontre de deux masses d'air au dessus de l'Irak, l'une froide et sèche et l'autre chaude et humide", assure le communiqué.

En cette saison hivernale, il n'est pas rare que les températures chutent pendant la nuit à Bagdad autour de 0 degré celsius. Le jour, les températures se situent autour de 8°C.

"C'est très rare que cela se produise", a commenté pour l'AFP Daoud Chaker, directeur du service de météorologie. "De mémoire de Bagdadis, nous n'avons jamais vu de neige tomber. Cette chute de neige est liée aux changements climatiques qui se produisent partout dans le monde".{Bien evidemment ça n'a pas manqué il fallait la placer celle la … :mrgreen::mrgreen:il aurait mieux fait de nous dire a quoi etaient dues les precedentes chuttes il y a 100 ans …}

Selon lui, "les températures qui ont chuté en dessous de zéro dans de nombreuses régions du pays ont provoqué cette chute de neige, notamment dans l'ouest et dans le centre".

Le nord de l'Irak, la région montagneuse du Kurdistan, est par contre habitué à ce genre de précipitations.

"C'est la première fois de ma vie que je vois de la neige", a déclaré à l'AFP, Ahmed, un habitant de Bagdad âgé de 25 ans, en regardant tomber une pluie fine de flocons. D'autres Irakiens ont affirmé avoir vu en 2006 une averse de neige fondue.

image-s03-2008.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jesrad a recensé plusieurs articles sur des cas précis de refroidissement : Refroidissement climatique: hier les Néanderthaliens, demain le tiers-monde ?

Les réchauffistes te dirais que c'est une conséquence normale du dérèglement climatique.

C'est quand même une pirouette : ça se réchauffe, et quand il fait plus froid, c'est toujours à cause du réchauffement. Un peu léger…

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est quand même une pirouette : ça se réchauffe, et quand ça il fait plus froid, c'est toujours à cause du réchauffement. Un peu léger…

C'est le but : si on prédit un dérèglement, tout peut être annoncé comme une réalisation de la prédiction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"La bio-diversité est vitale", c'est une affirmation teintée de moralisme qui n'a rien de scientifique ni de rationnel.

C'est une notion qui n'a été inventée que dans les années 60, bien après les progrès de la science moderne et deux siècles de développement économique qui a permis notre niveau de vie actuel.

Tout le continent Nord Américain n'a pas le niveau de bio-diversité du seul Madagascar : si la bio-diversité était si vitale, on se demande pourquoi les Malgaches meurent encore de faim.

Intuitivement et scientifiquement, il faut de la biodiversité, j'ai entendu parler d'une étude sur les poissons : un élevage de poisson ne contenait qu'une seule espèce (car c'est ce que les pêcheurs souhaitaient). Ils ont constaté qu'au bout d'un moment les poissons étaient tous malades.

Ils ont ajouté des espèces différentes et ils ont constaté une diminution puis une disparition des maladies.

L'explication : avec un seul type d'espèce, les virus et s'adaptent très vite à leurs hôtes, plus vite que les défenses immunitaires de ces derniers. Avec plusieurs espèces par contre c'est plus difficile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Intuitivement et scientifiquement, il faut de la biodiversité, j'ai entendu parler d'une étude sur les poissons : un élevage de poisson ne contenait qu'une seule espèce (car c'est ce que les pêcheurs souhaitaient). Ils ont constaté qu'au bout d'un moment les poissons étaient tous malades.

Ils ont ajouté des espèces différentes et ils ont constaté une diminution puis une disparition des maladies.

L'explication : avec un seul type d'espèce, les virus et s'adaptent très vite à leurs hôtes, plus vite que les défenses immunitaires de ces derniers. Avec plusieurs espèces par contre c'est plus difficile.

Même chose dans le domaine de la sylviculture. Mais il y a une sacrée marge entre avoir 3 ou 4 espèces partageant un même ecosystème et ce qu'on appelle couramment de la biodiversité, car elle implique un nombre d'espèces différentes autrement plus important.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore une nouvelle manifestation du rechauffement climatique … :icon_up::doigt::mrgreen:

</h1>

image-s03-2008.JPG

C'est à peu près aussi pertinent que de citer un exemple d'accident mortel à la Ferrière-sous-Clocher et de là, nier la tendance à la baisse du nombre de tués sur les routes en France …

Tenez je vous donne un peu à manger :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-…1-853716,0.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est à peu près aussi pertinent que de citer un exemple d'accident mortel à la Ferrière-sous-Clocher et de là, nier la tendance à la baisse du nombre de tués sur les routes en France …

C'etait ironique, car justement le directeur la meteo de bagdad a sorti:

"C'est très rare que cela se produise", a commenté pour l'AFP Daoud Chaker, directeur du service de météorologie. "De mémoire de Bagdadis, nous n'avons jamais vu de neige tomber. Cette chute de neige est liée aux changements climatiques qui se produisent partout dans le monde"… D'où mon commentaire:{Bien evidemment ça n'a pas manqué il fallait la placer celle la … :icon_up::doigt: il aurait mieux fait de nous dire a quoi etaient dues les precedentes chuttes il y a 100 ans …}

Bien evidement sa ne prouve pas que le RC est faut … ni qu'il est vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'etait ironique, car justement le directeur la meteo de bagdad a sorti:

Bien evidement sa ne prouve pas que le RC est faut … ni qu'il est vrai

C'est comme pour l'orthographe, les accents et les majuscules aux noms propres. Un exemple ne prouve pas que le niveau baisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parcourant l'excellent blog sceptique d'un chercheur du CNRS à la retraite:

http://www.pensee-unique.fr/

Je me suis dit :

N'y a t'il pas un bookmaker qui ait lancé un parie sur quelques mois(résultat à long terme ,10 ans voir même 20 ans) sur le réchauffement climatique ???

Cela pourrait être un bon placement:

100€ pariés aujourd'hui sur le fait qu'on a atteint un plafond au niveau des T°C et que globalement les T°C vont baisser sur les 10 ou 20 prochaines années … tout ça avec une opinion ultra majoritairement convaincu du réchauffement climatique promettrait de très gros gains aux sceptiques en cas de succès ….

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...