Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Kiera Knightley ou "la Natalie Portman du pauvre"

Je ne peux apprécier une actrice qui a décidé de participer à des projets aussi fumeux que "Pirates des Caraîbes" ou "Domino". On a Nicolas Cage dans le même goût, très bon acteur mais qui passe du navet pourri à des films plus estimable comme "Leaving las vegas". (l'époque où il était encore acteur)

Link to comment

Je ne peux apprécier une actrice qui a décidé de participer à des projets aussi fumeux que "Pirates des Caraîbes" ou "Domino". On a Nicolas Cage dans le même goût, très bon acteur mais qui passe du navet pourri à des films plus estimable comme "Leaving las vegas". (l'époque où il était encore acteur)

Nicolas Cage, c'est la garantie du navet.

Link to comment
Il n'y a rien à dire sur cet étron fumant, ça situe assez bien le niveau du cinéma français actuel et les réflexes racistes de l'antiracisme. A propos de film d'épouvante, personne n'a vu le superbe Insidious?

Le film repose tout de même abondamment sur l'effet "jump scare" (un écueil notable du genre) et sur une monstration de l'horreur relativement grossière pour ne pas dire de mauvais goût (un autre écueil notable du genre). Le climat ouaté à l'esthétique sombre et diaprée que fait miroiter le "monde des rêves" était pourtant une riche idée (on pense naturellement au visuel baroque d' Argento et de Bava ; mais on pense aussi qu'avec eux c'était mieux).

Un bon film d'épouvante demande une virtuosité dans le traitement de l'image et du son (cadrage, photographie, utilisation de la profondeur de champ, musique, bruitage ect…) et dans l'utilisation des effets spéciaux (il faut viser l'expression horrifique dans la douleur contre-nature de sa putréfaction : on peut penser à l'émouvante agonie du célèbre "homme-mouche" de Cronenberg par exemple).

Link to comment

Je viens de voir "L'Exercice de l'Etat" et c'est pas mal du tout.

Perso, ce film ne m'a pas emballé. Filmé à la française (ou à la belge), avec des acteurs peu crédibles dans leur rôle (Gourmet, Blanc) voire carrément mauvais (un barbu dont j'ignore le nom), il s'avère aussi plat que les idées véhiculées par les partis français.

J'ai bien plus apprécié "The ides of March" de George Clooney, qui représente parfaitement mon idée du monde politique américain -- un peu comme "Bitter Moon" de Polanski dessine l'idée de l'amour qui m'habite.

Link to comment
Guest rogermila

Après les premières statistiques cinematographiques de fin 2011/ debut 2012, le big crash financier de la saison c'est la super-production de J.J Annaud "Or Noir" tourné en Tunisie (au passage, merci mr Ben Ali ! ! !).

Le budget annoncé tournant autour de 38 millions d'euros, le film n'a attiré que 200.000 spectateurs.

Bref, compte-tenu de la part des recettes allant au producteur, ils ont du récupérer moins de 1 million d'euros pour le moment.

Ce film n'ayant aucune chance de rentabilisation sur le marché américain reste plus que la sortie en DVD .

Annaud vient de se prendre deux grosses claques consécutives: la précédente étant "Sa Majesté Minor". Pour lui sa carrière est terminée.

Link to comment
The Iron Lady

Unlike so many ignorant conservatives who can’t be bothered to know better or give a damn, I was never a fan of Lady Margaret Thatcher because of her anti-Israel, pan-Islamist pronouncements made to please her Saudi and other Mid-East Arab petro-dollar buddies and many Muslim Brits. But this silly, long, boring attack on Margaret Thatcher isn’t an attack on that. It’s an attack on a famous conservative who was successful.

And since there isn’t much to attack her with over cutting taxes and busting intractable labor unions, the filmmakers rely on a ridiculous series of fabricated conversations and mindless interactions that an Alzheimer’s-stricken Thatcher has with the ghost of her late husband. HUH? Is that the best they can do? Yup. That’s it. That’s the majority of this movie. Oh, sure, they also portray Thatcher as a cold woman who was mean to allies in cabinet meetings or who sent soldiers–some of whom died–to fight in the Falklands. But that’s really all they got in this cold, disjointed, waste-of-time diatribe against Thatcher and conservatism.

You can dislike her–as I do–for her apologism to the Muslim world, her constant anti-Israel maneuvers and rhetoric, and the fact that she was bought and paid for by Arabia. But not for any of the silliness in this crappy excuse for a movie.

Yes, Meryl Streep gets the look and the hairstyle right, but that uncanny visual resemblance is the only thing similar here to the real life Thatcher.

FOUR MARXES

http://www.debbieschlussel.com/46002/wknd-box-office-contraband-joyful-noise-iron-lady-carnage/

Link to comment

Vu Melancholia de Lars Von Trier. Superbe.

J'ai toujours aimé les films de science-fiction "minimalistes", et là je suis servi. En plus ces derniers temps je m'intéresse beaucoup à l'astronomie du coup ce film me parle beaucoup, puisqu'il m'a beaucoup fait penser aux corps hypothétiques comme Nemesis, Persephone, Tyché etc.

Je regrette quand même qu'il n'ait pas plus soigné le réalisme scientifique de son film. Il n'était pas utile par exemple de prétendre que Melancholia se cachait derrière le soleil (ça n'est pas possible il me semble). Perséphone par exemple est supposée se cacher dans le nuage d'Ort. Et de toute façon des corps même très gros peuvent facilement pacer inaperçus s'ils sont suffisamment éloignés (même Neptune n'a été découverte que relativement récemment).

Et puis pour l'impact planétaire il aurait dû faire une simulation avec Celestia (un impact planétaire est simulé vers 5'50):

UUlLvGsRywU

En tout cas ce film restera probablement parmi mes films de SF préférés, pas très loin derrière le 2001 de Kubrik.

Link to comment

Tout le monde s'en fout, mais j'ai fait un petit tableau pour remettre le triomphalisme de Intouchables à sa place. C'est très loin d'être un succès populaire en fait. D'après mes calculs, il faudrait 10 millions de spectateurs en plus pour rattraper la grande vadrouille sachant que ce film était à l'époque diffusé dans moins de dix salles en Ile-de-France, contre plus de 250 pour Intouchables.

post-4-0-32562200-1326629018_thumb.png

Link to comment

Tout le monde s'en fout, mais j'ai fait un petit tableau pour remettre le triomphalisme de Intouchables à sa place. C'est très loin d'être un succès populaire en fait. D'après mes calculs, il faudrait 10 millions de spectateurs en plus pour rattraper la grande vadrouille sachant que ce film était à l'époque diffusé dans moins de dix salles en Ile-de-France, contre plus de 250 pour Intouchables.

post-4-0-32562200-1326629018_thumb.png

Comment tu arrives à 10 millions ? Je trouve environ 5.2 millions.

Link to comment

Tout le monde s'en fout, mais j'ai fait un petit tableau pour remettre le triomphalisme de Intouchables à sa place. C'est très loin d'être un succès populaire en fait. D'après mes calculs, il faudrait 10 millions de spectateurs en plus pour rattraper la grande vadrouille sachant que ce film était à l'époque diffusé dans moins de dix salles en Ile-de-France, contre plus de 250 pour Intouchables.

post-4-0-32562200-1326629018_thumb.png

Oui mais bon il fait 17 millions d'entrées en salle, ça en fait quand même un succès populaire, même si c'est franchement un mauvais film (je l'ai vu cette semaine).

Et puis si je voulais chipoter, il faudrait aussi inclure dans ton comparatif le fait qu'à l'époque où est sortie la Grande vadrouille, il n'y avait pas de DVDs, et surtout pas d'internet et de DivX. Faire 17 millions d'entrées payantes en salle, en 2011, alors que les gens peuvent le regarder tranquillement chez eux (et gratuitement pour beaucoup), ça en fait un gros succès.

Bon, n'empêche que 17 millions d'entrées pour ce machin, je n'arrive pas à comprendre comment c'est possible…

Link to comment

Oui mais bon il fait 17 millions d'entrées en salle, ça en fait quand même un succès populaire, même si c'est franchement un mauvais film (je l'ai vu cette semaine).

Et puis si je voulais chipoter, il faudrait aussi inclure dans ton comparatif le fait qu'à l'époque où est sortie la Grande vadrouille, il n'y avait pas de DVDs, et surtout pas d'internet et de DivX. Faire 17 millions d'entrées payantes en salle, en 2011, alors que les gens peuvent le regarder tranquillement chez eux (et gratuitement pour beaucoup), ça en fait un gros succès.

Bon, n'empêche que 17 millions d'entrées pour ce machin, je n'arrive pas à comprendre comment c'est possible…

Certes, et il faut inclure le prix relatif des places.

:;

Et me concernant, je ne l'ai pas vu, mais je vais y remédier rapidement. :mrgreen:

Link to comment
Dieudonné présente son film "l'antisémite" dans son théâtre

Dieudonné a présenté dimanche en avant-première, dans son théâtre de la Main d'or et sur invitation, son premier long-métrage intitulé "L'antisémite" dont il joue le rôle principal. Après des images qui tournent Auschwitz en dérision, on assiste au tournage

d'un film gravitant autour de son personnage alcoolique et violent, déguisé en officier nazi pour un bal costumé. Le réalisateur du film dans le film est une caricature d'homosexuel dont plusieurs membres de son équipe sont des juifs sionistes.

http://lci.tf1.fr/filnews/culture/dieudonne-presente-son-film-l-antisemite-dans-son-theatre-6935546.html

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...