Jump to content

Ces petites phrases qui vous ont fait plaisir…


Non

Recommended Posts

il y a 17 minutes, Solomos a dit :

Pourquoi le fait que l'original soit en clair change-t-il quelque chose ?

( soit dit en passant, dans le cas Mbappé ce sont des chaînes payantes donc pas "en clair" )

Le spectateur n'est pas propriétaire du contenu qu'il regarde, c'est défini dans le contrat d'utilisation.


Il n’y a pas de contrat d’utilisation quand c’est diffusé sur des ondes que n’importe qui peut capter. Tu n’as aucun acte d’achat. Regarder quelque chose ne te rend pas contractuellement attaché à des conditions qui n’apparaissent nulle part.
La conséquence de ça c’est la fin de la diffusion en clair et moins de chaînes qui vont participer aux enchères. Il y a une force contraire qui se développe qui est celle de la vidéo à la demande par contre. 

 

il y a 17 minutes, Solomos a dit :

C'est pareil quand tu achète un bouquin, tu n'as pas le droit de le copier et de le revendre.

Et ni l'auteur ni l'éditeur n'ont inventé quoi que ce soit,

ils ont juste créé un contenu qui ne t'appartient pas.


L’auteur a écrit un texte original. Mais je suis d’accord que c’est complètement bancal. 
 

il y a 17 minutes, Solomos a dit :

L'UEFA a une position dominante qui commence tout juste à être concurrencée par les ligues américaines ou saoudiennes, mais c'est une autre question.

Pas sûr que la fin de cette dominance se traduise par un baisse significative de la rémunération des joueurs.


Ça va transférer une partie de la rente de l’UEFA vers les joueurs en fait. Une autre partie va disparaître. 
Ce qui aurait le plus de conséquences sur les revenus des joueurs c’est la fin des subventions publiques (pour les droits TV, les stades, les compétitions sportives, les clubs etc).

Quand les clubs et les grandes organisations sportives devront payer eux-mêmes leurs factures, la demande pour les joueurs va baisser. 
 

Link to comment
11 minutes ago, Tramp said:

Il n’y a pas de contrat d’utilisation quand c’est diffusé sur des ondes que n’importe qui peut capter. Tu n’as aucun acte d’achat. Regarder quelque chose ne te rend pas contractuellement attaché à des conditions qui n’apparaissent nulle part.

 

Tu as raison.

Ce que tu dis s'applique parfaitement à l'époque de la télévision analogique.

Toutefois, je me demande si le fait d'avoir aujourd'hui la télé via un décodeur numérique, ne te lie pas contractuellement.

(perso j'ai pas de télé, je regarde des chaines gratuites uniquement en streaming sur PC et je coche des CGU donc je suis probablement lié contractuellement)

A minima dans le cas où le décodage est fait par une "box", il y a clairement un contrat d'utilisation.

 

19 minutes ago, Tramp said:

la fin des subventions publiques

 

Oui, évidemment je suis pour.

Il me semble que c'est d'ailleurs un petit peu la tendance actuelle : les clubs achètent leurs stades, paient les déploiement policiers lors des matchs de championnat.

Mais il reste beaucoup à supprimer, oui.

Link to comment

Honnêtement, vu l’abus des éditeurs de logiciels qui te demandent désormais 100 balles par an pour utiliser un logiciel que tu ne payais 100 balles qu’une seule fois, ceux qui te vendent des produits pas fini qu’il faut payer une seconde fois ou ceux qui te vendent des films et de la musique que tu « possèdes » tant que tu restes abonnés par ailleurs à leur service, un retour de balancier est nécessaire sur la propriété intellectuelle.

On n’entend plus beaucoup gémir les multinationales qui nous disaient que le « piratage » était la fin du monde. 
 

Je commencerais par faire tomber les œuvres dans le domaine public au moment du décès de l’auteur. S’ils veulent léguer quelque chose à leurs enfants, ils font comme tout le monde : ils épargnent de leur vivant. 

  • Yea 7
Link to comment
il y a 17 minutes, Tramp a dit :

Je commencerais par faire tomber les œuvres dans le domaine public au moment du décès de l’auteur.

Ça fait quand même une belle incitation à l'assassinat. Il faut simplement en revenir à 20 ans après la mort de l'auteur, et puis voilà tout. Et aussi, définir une personne physique précise comme "auteur principal" dans le cas des œuvres complexes ; aujourd'hui, on est obligé de ne déclencher le compte des années qu'après la mort du dernier de l'équipe ; et pour un film ça pourrait être Jean-Kévin, troisième assistant machiniste (à café) dans l'équipe secondaire, qui faisait là son stage de Troisième, ce qui n'a aucun foutu sens. 

  • Huh ? 1
Link to comment
9 minutes ago, Liber Pater said:

Mieux, 20 ans à partir de la première diffusion de l'œuvre. Les rééditions et remaster ne comptent pas

 

Je monterais les enchères à 30. Amazon Kindle Unlimited a fait beaucoup de mal aux écrivains, et je considère que leur travail a de la valeur.

Je ne suis pas sur qu'il faille laisser Netflix piller les catalogues des majors jusqu'à 2004

 

Y compris pour les matches de foot :)

 

Link to comment
il y a 2 minutes, Lameador a dit :

Amazon Kindle Unlimited a fait beaucoup de mal aux écrivains


Y a jamais eu autant de bouquins d’écrit. 

  • Yea 3
Link to comment
il y a une heure, Liber Pater a dit :

Mieux, 20 ans à partir de la première diffusion de l'œuvre. Les rééditions et remaster ne comptent pas

Ou zéro, hein.

Ne commençons pas à défendre ce concept débile qu'est la propriété intellectuelle.

Il y a suffisamment de rareté dans ce monde pour ne pas en créer ex-nihilo.

  • Yea 3
  • Nay 1
Link to comment
il y a 57 minutes, Neomatix a dit :

Ou zéro, hein.

Ne commençons pas à défendre ce concept débile qu'est la propriété intellectuelle.

Il y a suffisamment de rareté dans ce monde pour ne pas en créer ex-nihilo.


Zero c’est bien. Difficile à vendre par contre. 

Link to comment
Il y a 14 heures, Liber Pater a dit :

Surtout qu'on peut raisonnablement se passer de la musique des 2 dernières décennies, à certaines exceptions près

the-dude-yeah-well-you-know-thats-just-l

  • Yea 2
Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...

L'article de Laberration c'est de l'or en barre :

 

« Dans un pur aveuglement idéologique, le gouvernement Milei cherche à détruire un modèle économique vertueux, en oblitérant l’Institut national du cinéma et des arts audiovisuels (Incaa), véritable poumon du cinéma argentin qui ne coûte pas un centime au contribuable puisque, prenant modèle sur le CNC français, il est financé grâce à des taxes sur les entrées de cinéma et les recettes des radios et des télévisions. »

  • Haha 3
Link to comment
Il y a 7 heures, Lugaxker a dit :

L'article de Laberration c'est de l'or en barre :

 

« Dans un pur aveuglement idéologique, le gouvernement Milei cherche à détruire un modèle économique vertueux, en oblitérant l’Institut national du cinéma et des arts audiovisuels (Incaa), véritable poumon du cinéma argentin qui ne coûte pas un centime au contribuable puisque, prenant modèle sur le CNC français, il est financé grâce à des taxes sur les entrées de cinéma et les recettes des radios et des télévisions. »

T'as loupé la référence aux heures les plus sombres:

 

Citation

Cette mobilisation historique et pacifique a été violemment réprimée par la police dans la continuité d’une politique liberticide qui semble replonger l’Argentine dans ses heures les plus sombres.

 

  • Yea 1
  • Haha 3
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...