Jump to content
Patrick Smets

L'islamophobie et le liberalisme sont-ils compatibles ? (spoiler) Non (/spoiler)

Recommended Posts

Il fut une époque pas si lointaine où l'Europe était à feu et à sang pour savoir si la substance du Christ remplaçait totalement la substance du pain de l'hostie ou si les deux substances coexistaient. (question essentielle au bonheur de l'humanité, on en conviendra)

Des mecs un peu moins cons que les autres se sont dit que ce serait pas mal de trouver un système qui permettent à chacun de vivre tranquillement et qu'il suffisait de 3 règles

1) Tu crois ce que tu veux à propos de Dieu, de Jésus, des Saints, de Marie et de la profession de ma mère.

2) J'en pense pas moins et je peux m'en ouvrir à mes amis mais je n'emploie pas de moyens violents pour te faire changer d'avis

3) Même si on ne s'aime pas, on va quand même vivre ensemble et faire du business en s'appuyant sur des lois rationnelles qui protègent la liberté et la propriété de chacun.

 

 

Et, comme Monsieur Jourdain qui portait le nom d'un fleuve sans le savoir, les gars avaient inventé le libéralisme.

 

Aujourd'hui, le libéralisme n'a pas changé et il poursuit toujours le même but, faire coexister des types qui ne partagent pas les mêmes valeurs ni la même religion.

Mais quand je vois que certains veulent réécrire le libéralisme sous la nouvelle forme

 

1) Tu peux croire ce qui tu veux, sauf que le Coran est un texte inspiré, parce que là, faut pas exagérer.

2) Si moi je suis convaincu que ta religion est une merde dangereuse, je vais te mettre hors d'état de nuire de façon préventive

3) Si tu veux vivre à coté de moi et faire du business, il va d'abord falloir que tu te prosternes devant mes valeurs.

 

 

Je me dis qu'ils ont peut-être pas tout compris....

 

  • Yea 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh, logiquement, quand on est pas trop borné, on s'éloigne pas un peu des préceptes de son livre de croyances, pour s'adapter irl ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh, logiquement, quand on est pas trop borné, on s'éloigne pas un peu des préceptes de son livre de croyances, pour s'adapter irl ?

Normalement.

Mais bon, ici, on n'est pas IRL, on cherche dont la pureté chimique totale et liborg powa, tout ça, ce qui autorise largement les voyages intergalactiques.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il fut une époque pas si lointaine où l'Europe était à feu et à sang pour savoir si la substance du Christ remplaçait totalement la substance du pain de l'hostie ou si les deux substances coexistaient. (question essentielle au bonheur de l'humanité, on en conviendra)

Des mecs un peu moins cons que les autres se sont dit que ce serait pas mal de trouver un système qui permettent à chacun de vivre tranquillement et qu'il suffisait de 3 règles

Je te rejoins sur ces 3 règles. Ma perception est que si la plupart des musulmans sont prêts à les suivre L'islam, de part son mode de fonctionnement, ne le rend pas accessible à cette solution. La représentation du monde dans L'Islam est incompatible avec la solution de bon sens que tu décris.

Nous n'avons aucune légitimité à faire changer L'islam, même pour le rendre plus liberalo compatible, c'est un travail qui ne concerne que l'Islam. Notre seul rôle est de maintenir ces trois règles, autant contre ceux qui veulent interdir l'Islam que contre les islamistes qui réclameraient une adaptation de ces règles au non de la lutte contre L'islamophobie.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Source ?

http://sunnah.com/search/?q=hand+quarter

 

Il fut une époque pas si lointaine où l'Europe était à feu et à sang pour savoir si la substance du Christ remplaçait totalement la substance du pain de l'hostie ou si les deux substances coexistaient. (question essentielle au bonheur de l'humanité, on en conviendra)

Des mecs un peu moins cons que les autres se sont dit que ce serait pas mal de trouver un système qui permettent à chacun de vivre tranquillement et qu'il suffisait de 3 règles

 

1) Tu crois ce que tu veux à propos de Dieu, de Jésus, des Saints, de Marie et de la profession de ma mère.

2) J'en pense pas moins et je peux m'en ouvrir à mes amis mais je n'emploie pas de moyens violents pour te faire changer d'avis

3) Même si on ne s'aime pas, on va quand même vivre ensemble et faire du business en s'appuyant sur des lois rationnelles qui protègent la liberté et la propriété de chacun.

 

Heureusement que les christianismes sont peu normatif, ce qui limitait les batailles aux histoire de dogmes.

Mais l'islam encore une foi, n'est pas une religion au sens occidental du terme.

 

C'est un système complet de règles de droit d'institutions (le Dîn), une langue, une nation un territoire, un régime politique, cimenté par une religion, et Allah demande la conversions de tous les mécréants, par la force si nécessaire.

 

Pour en revenir au sujet, je n'ai rien contre les communistes qui ne viennent pas faire chier les autres. Ils vivront en kibboutz : chacun est libre de faire son propre malheur, après tout.

Ben les musulmans, c'est pareil. Ceux qui ne viennent pas faire chier autrui devraient pouvoir pratiquer librement leurs rites et coutumes. Par exemple, ils s'interdiront le prêt à intérêt, et resteront sous-développés... ou réviseront leurs croyances.

moi j'ai une autre hypothèse, les plus religieux ne se mettront pas du tout en "kibboutz" vont tenir les quartiers avec des metodes mafieuses, pour y imposer leurs dictature aux autres qui en grande majorité s'y plieront par peur, paieront l'impôt religieux à la mosquée salafiste du coin, la police n'y mettra plus les pieds, et on ne sait pas a quel limite ce genre de farce barbare s'arrêtera.

effectivement ça fera le tri avec ceux qui fuiront ces mini dictatures... enfin ceux qui peuvent...

Incontestablement les régimes islamiques resteront pauvres (aux pétrodollars prés) pour cause d'interdiction du prêt à intérêt, mais surtout parce que la Zakat est un impôt sur le capital, un super ISF à 2.5% jugé moral, un pilier de l'islam, et que dans ces conditions, seul l'Etat peut avoir du pognon...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Mais l'islam encore une foi, n'est pas une religion au sens occidental du terme.

 

C'est un système complet de règles de droit d'institutions (le Dîn), une langue, une nation un territoire, un régime politique, cimenté par une religion, et Allah demande la conversions de tous les mécréants, par la force si nécessaire.

 

Admettons même, mais  ça change quoi ??

 

Le libéralisme, ça consiste à vivre en paix avec des gens qui ne partagent aucunement tes idées et valeurs, pas d'aller dans la tête des gens changer leur vision du monde....

 

Qu'est-ce que tu essayes de dire au final ?

 

Que les islamistes ne sont pas des libéraux ? La grande nouvelle ! J'en ai une autre à t'apprendre : les français aussi sont dans leur immense majorité des adversaires du libéralisme. Il va falloir convaincre tous ces gens et le gros enjeu, ce sont les millions de zombies crypto-socialistes, pas les quelques illuminés qui rêvent d'instaurer la chariah en France.

 

Ou alors, tu essayes de dire qu'il n'y aura jamais moyen de vivre en paix avec les musulmans, par ce qu'ils sont par nature incapables de dépasser une lecture littérale, idiote et violente de leur bouquin, contrairement aux Français qui finiront bien par devenir libéraux parque qu'ils sont par nature capable de se tourner vers la raison. Si c'est ça, alors effectivement, 1) tu verses dans le racisme débile et 2) tu déclares surtout la faillite du projet libéral puisqu'il n'y a pas moyen de l'appliquer à des pans entiers de l'humanité et de nos villes.

  • Yea 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi "contrairement aux français" ? On en a pleins des musulmans français.
Même des brouettes de convertis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Admettons même, mais  ça change quoi ??

 

Le libéralisme, ça consiste à vivre en paix avec des gens qui ne partagent aucunement tes idées et valeurs, pas d'aller dans la tête des gens changer leur vision du monde....

1/ on n'est pas en anarcapie

2/ pour que ça marche il faut qu'en face il n'y ais pas une doctrine voulant en découdre (socialisme, jacobinisme, islam, etc.)

 

J'en ai une autre à t'apprendre : les français aussi sont dans leur immense majorité des adversaires du libéralisme.

Voilà un bon exemple de "racisme" au gros rouge sur "les français" qui seraient par nature incapables d'apprécier la liberté, idiots et violents contrairement à leurs voisins capable de se tourner vers la raison.

On le saura lorsque les français auront le droit de faire des initiatives populaire et referendum sur leurs impôts et dépenses localement et constitutionnellement.

En attendant on en sait rien, et pour tout dire moi je pense que le jour ou ça arrivera, les dépenses, les impôts et la dette chuteront, et les privilèges des employés du publique disparaitront.

 

Ou alors, tu essayes de dire qu'il n'y aura jamais moyen de vivre en paix avec les musulmans, par ce qu'ils sont par nature incapables de dépasser une lecture littérale, idiote et violente de leur bouquin, contrairement aux Français qui finiront bien par devenir libéraux parque qu'ils sont par nature capable de se tourner vers la raison. Si c'est ça, alors effectivement, 1) tu verses dans le racisme débile et 2) tu déclares surtout la faillite du projet libéral puisqu'il n'y a pas moyen de l'appliquer à des pans entiers de l'humanité et de nos villes.

1 - la question de la supériorité morale des valeurs n'est pas vue de même d'un coté ou de l'autre.

sourate 3 : (109) Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. (110) Ils ne sauront jamais vous causer de grand mal, seulement une nuisance (par la langue); et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos, et ils n’auront alors point de secours.

2 - Vu l'état du libéralisme en France je pense que certains questions devraient peut être être abordées avec moins d'arrogance (démocratie, responsabilité limitées, questions ethniques et culturelles, etc.) je dis ça, je ne dis rien ...

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le saura lorsque les français auront le droit de faire des initiatives populaire et referendum sur leurs impôts et dépenses localement et constitutionnellement.

En attendant on en sait rien, et pour tout dire moi je pense que le jour ou ça arrivera, les dépenses, les impôts et la dette chuteront, et les privilèges des employés du publique disparaitront.

Pareil pour les musulmans.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le genre de discussion qui rend schopenhauerien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le genre de discussion qui rend schopenhauerien.

 Tu peux me faire une p'tite fiche de lecture pour comprendre ta référence, plize ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

1/ on n'est pas en anarcapie

2/ pour que ça marche il faut qu'en face il n'y ais pas une doctrine voulant en découdre (socialisme, jacobinisme, islam, etc.)

Bref, le liberalisme n'est possible que si 100% des gens sont convaincus, donc ça ne marchera jamais....

Merci de confirmer ce que je disais

 

Voilà un bon exemple de "racisme" au gros rouge sur "les français" qui seraient par nature incapables d'apprécier la liberté, idiots et violents contrairement à leurs voisins capable de se tourner vers la raison.

On le saura lorsque les français auront le droit de faire des initiatives populaire et referendum sur leurs impôts et dépenses localement et constitutionnellement.

En attendant on en sait rien, et pour tout dire moi je pense que le jour ou ça arrivera, les dépenses, les impôts et la dette chuteront, et les privilèges des employés du publique disparaitront.

:icon_ptdr:   Bien passons à la suite...

 

1 - la question de la supériorité morale des valeurs n'est pas vue de même d'un coté ou de l'autre.

sourate 3 : (109) Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. (110) Ils ne sauront jamais vous causer de grand mal, seulement une nuisance (par la langue); et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos, et ils n’auront alors point de secours.

2 - Vu l'état du libéralisme en France je pense que certains questions devraient peut être être abordées avec moins d'arrogance (démocratie, responsabilité limitées, questions ethniques et culturelles, etc.) je dis ça, je ne dis rien ...

Ces deux propos sont totalement incompréhensibles.

1. Il y a du racisme dans l'islam ? Je n'en doute pas un seul instant... Qu'est-ce que ça vient faire ici ? ça justifie ton propre racisme ? (En toute logique, tu devrais donc devenir musulman...)

2. Je devine que le point culminant de la phrase est le mot ethnique, savamment caché au milieu d'autres mots qui ne veulent rien dire. En clair, quoi ? Les arabes sont la cause du socialisme ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Tu peux me faire une p'tite fiche de lecture pour comprendre ta référence, plize ?

 

Schopenhauer a écrit que la vie humaine oscillait comme un pendule entre la souffrance et l'ennui. C'est parfois ce qu'inspirent certains fils liborgiens. :D

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel petit boute en train ce Shopi !

 

Moui, c'est une pose de romantique décadent à l'évidence. C'est ce qui lui venait après une journée à raconter ses petits bobos dans les salons. Quand le sujet avait été à ses amours il lui venait un paragraphe sur l'infériorité de la femme.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Schopenhauer a écrit que la vie humaine oscillait comme un pendule entre la souffrance et l'ennui. C'est parfois ce qu'inspirent certains fils liborgiens. :D

 

 Il a aussi écrit que le Coran était un "méchant livre" sans aucune "grande idée". 

 

 Au passage :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Schopenhauer avait répondu au bac de philo de 2016 avec plusieurs siècles d'avance #swag

Sinon je revendique ma slamophobie : grand corps malade c'est d'la merde.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Il a aussi écrit que le Coran était un "méchant livre" sans aucune "grande idée".

 

Voilà donc à quoi il occupait son temps au lieu de lire de la philosophie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moui bon, en attendant, aujourd'hui, en occident il y a l'État d'un côté et la religion de l'autre alors que relativement à l'islam, il est bien la religion d'État, 'fin bref vous voyez ce que je veux dire, ce qui peut expliquer en partie la difficile solubilité dans le libéralisme pour sa partie intégriste.

Traduisez moi en truc intelligent, si c'est possible :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'islam n'est pas libéral, mais l'islam est soluble dans un état libéral, le libéralisme a été conçu comme le solvant universel.

  • Yea 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben il est soluble, certes, à condition de le souhaiter et j'ai pas le sentiment que ce soit la volonté des barbus. Quand tu dis soluble, tu dis paisiblement je suppose, et sans prosélytisme et faire chier son voisin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moui bon, en attendant, aujourd'hui, en occident il y a l'État d'un côté et la religion de l'autre alors que relativement à l'islam, il est bien la religion d'État, 'fin bref vous voyez ce que je veux dire, ce qui peut expliquer en partie la difficile solubilité dans le libéralisme pour sa partie intégriste.

Traduisez moi en truc intelligent, si c'est possible :)

 

Je n'ai pas envie de repartir dans un débat sur qu'est-ce que l'islam et qu'est-ce qui est politique dans les différentes doctrines musulmanes et quel est le rapport entre une religion, des croyants et une doctrine, donc je dirais juste : does not compute : missing value for variable "islam".

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref, le liberalisme n'est possible que si 100% des gens sont convaincus, donc ça ne marchera jamais...

"L'islamophobie et le liberalisme sont-ils compatibles ? (spoiler) Non (/spoiler)"

Parce que libéral, je n'aime pas quand on coupe les fils ou les déplace, que l'on change les titres, cette forme de censure (systématique sur ce thème) m'insupporte.

On en reparlera après le prochain carnage "d'amour et de paix"...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'islamophobie et le liberalisme sont-ils compatibles ? (spoiler) Non (/spoiler)

 

Aujourd'hui, le libéralisme n'a pas changé et il poursuit toujours le même but, faire coexister des types qui ne partagent pas les mêmes valeurs ni la même religion.

Logic fail.

 

Que les islamistes ne sont pas des libéraux ? La grande nouvelle ! J'en ai une autre à t'apprendre : les français aussi sont dans leur immense majorité des adversaires du libéralisme. Il va falloir convaincre tous ces gens et le gros enjeu, ce sont les millions de zombies crypto-socialistes, pas les quelques illuminés qui rêvent d'instaurer la chariah en France.

 

Ou alors, tu essayes de dire qu'il n'y aura jamais moyen de vivre en paix avec les musulmans, par ce qu'ils sont par nature incapables de dépasser une lecture littérale, idiote et violente de leur bouquin, contrairement aux Français qui finiront bien par devenir libéraux parque qu'ils sont par nature capable de se tourner vers la raison. Si c'est ça, alors effectivement, 1) tu verses dans le racisme débile et 2) tu déclares surtout la faillite du projet libéral puisqu'il n'y a pas moyen de l'appliquer à des pans entiers de l'humanité et de nos villes.

Si c'était uniquement les islamistes qui sont anti-libéraux ça serait facile. Sérieusement, y-a-t-il beaucoup de pays à majorité musulmane dans le haut du classement des pays les plus libres? Pas vraiment hein.

 

Bref, le liberalisme n'est possible que si 100% des gens sont convaincus, donc ça ne marchera jamais....

Non sequitur.

Le libéralisme n'est possible que si quasi 100% des gens sont convaincus qu'un solution pacifique est possible: il faut au moins se mettre d'accord pour arrêter d'utiliser des moyens violents pour imposer ses idées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que libéral, je n'aime pas quand on coupe les fils ou les déplace, que l'on change les titres, cette forme de censure (systématique sur ce thème) m'insupporte.

On en reparlera après le prochain carnage "d'amour et de paix"...

Fais pas ta chochotte voyons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sérieusement, y-a-t-il beaucoup de pays à majorité musulmane dans le haut du classement des pays les plus libres? Pas vraiment hein.

 

Il y a beaucoup de facteurs expliquant celà. L'un d'eux, et pas des moindres, est que les occidentaux (y compris les Russes) y ont systématiquement soutenus des dictateurs.

Prétendre que la religion serait le principal facteur d'explication est une hypothèse très audacieuse. D'autant que les régimes explicitement laics (Kaddhafi, Hussein, etc) n'ont pas un meilleur bilan que les régimes religieux.

 

Non sequitur.

Le libéralisme n'est possible que si quasi 100% des gens sont convaincus qu'un solution pacifique est possible: il faut au moins se mettre d'accord pour arrêter d'utiliser des moyens violents pour imposer ses idées.

L'ordre émerge, il n'y a pas besoin d'un accord préalable. La plupart des gens suivent les règles non pas parce qu'ils en partagent le sens mais parce qu'ils craignent indistinctement une sorte de punition.

Mais, peu importe, c'est vrai qu'on ne peut pas faire société si une large groupe est engagé dans une volonté d'utiliser la force pour parvenir à ses fins. Et c'est bien de ça dont on parle.

 

Parce que libéral, je n'aime pas quand on coupe les fils ou les déplace, que l'on change les titres, cette forme de censure (systématique sur ce thème) m'insupporte.

On en reparlera après le prochain carnage "d'amour et de paix"...

Fuyant comme un savon, mais je ne te lâche pas tant que tu n'auras pas répondu clairement aux deux questions fondamentales que je te pose

1) Y a-t-il moyen de vivre pacifiquement en société avec des musulmans bon teint ou ceux-ci se transformeront toujours en bêtes sauvages ?

2) S'il est impossible de vivre pacifiquement avec des musulmans, que fait-on ? Quelles sont les mesures politiques à prévoir ? Sont-elles compatibles avec le droit naturel ?

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By poney
      Lire : "un paradoxe français" de Epstein
    • By Extremo
      Il donne aussi l'exemple des écoles/universités publiques : si on prend l'argument selon lequel il n'y aurait aucun droit d'exclure ou de sélectionner juste parce que c'est public alors les écoles publiques devraient aussi accepter n'importe qui parce que c'est public, alors que non elles peuvent évidemment sélectionner et ce n'est absolument pas choquant, ce qui n'empêche pas que l'idéal soit leur privatisation.
       
      Mon point de vue c'est que la sécession et la décentralisation régleraient tous ces problèmes, l'immigration doit être décidée au niveau le plus local possible car c'est la solution la plus proche de l'individu et des propriétaires. Aux Etats-Unis par exemple il y a un mouvement sécessioniste croissant en Californie, les californiens sont pour l'accueil d'un maximum de réfugiés, eh bien je pense qu'ils peuvent le faire, ils peuvent faire sécession de l'Union et pratiquer ce genre de politique. Tout comme si un Etat comme l'Arizona ou le Texas veut faire sécession et construire un grand mur à la frontière il devrait aussi en avoir la possibilité.
    • By Demandred
      Un peu n'importe quoi cette vidéo. Keynes n'est ni pour le protectionnisme, ni pour le contrôle les capitaux et encore moins pour la planification. L'intervention de l'état pour Keynes est là uniquement pour sortir d'un équilibre de sous-emploi pour aider l'économie à atteindre un équilibre de plein emploi. D'ailleurs la vidéo sur Keynes montre bien que tu ne maitrises pas vraiment la théorie Keynésienne. La raison pour laquelle la demande de monnaie est plate à un certain moment vient de l'arbitrage que font les agents entre monnaie et titres. A partir d'un certain niveau de taux d’intérêt les agents anticipent une remontée futur des taux et échangent leurs titres contre de la monnaie. Comme ils détiennent tous leurs actifs sous forme monétaire, le taux d’intérêt ne peux pas baisser plus bas.
      Keynes n'est certainement pas libéral socialiste, c'est assez ridicule de dire ça. Il est libéral keynésien c'est tout.
×
×
  • Create New...