Jump to content
L'affreux

Les enfants nés aujourd'hui ont-ils une vie meilleure que celle de leurs parents ?

Recommended Posts

StackOverflow, un site de questions/réponses spécialisé dans le développement informatique, organise chaque année une enquête sur les contributeurs. Voici la copie d'écran pour la question de si l'on pense que les enfants nés aujourd'hui ont une vie meilleure que celle de leurs parents.

 

image.png

 

Source : https://insights.stackoverflow.com/survey/2019

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon difficile de généraliser aux français compte tenu du type de sondage, mais disons que ça corrobore ce pessimisme bien connu des français craignant que le ciel ne leur tombe sur la tête. Ce n'est pas vraiment nouveau en soi. 

Cela dit il faudrait préciser s'il est entendu qu'il s'agit des gens en général, dans le monde, et non des gens du pays en question.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, POE a dit :

Cela dit il faudrait préciser s'il est entendu qu'il s'agit des gens en général, dans le monde, et non des gens du pays en question.

 

Il me semble que ce n'était pas précisé. Du coup on répond par rapport aux enfants qu'on connaît. Plutôt ceux du pays.

 

Je me demande s'il n'y aurait pas une corrélation avec le taux d'accroissement du PIB.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me donne des pulsions de violence, ce genre de pessimisme. 

 

Vous connaissez, la personne si négative qu'il ne faut pas trop la fréquenter pour ne pas être tiré vers le bas?
La France, c'est cette personne, mais à l'échelle d'un pays. C'est flippant. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça confirme effectivement que les Français sont particulièrement pessimistes et/ou malheureux.

 

Cela dit si on ne prend que le chômage comme critère (et ça revient régulièrement comme première préoccupation des Français dans divers sondages), c'est cohérent.

 

La remarque de @L'affreux est aussi pertinente je pense. Dans une économie en croissance rapide, même si on part de très bas, c'est beaucoup plus facile de conclure que ses enfants vivront mieux.

 

Rappelons aussi que les occidentaux se soucient beaucoup plus d'écologisme. Et que les variantes catastrophistes sont apparemment de plus en plus populaires. Difficile alors d'imaginer que ses enfants vivront mieux. Cela étant, ça ne semble pas une vraie cause car les travaux (passionnants) d'Hubert Billemont tendent à montrer que l'adhésion aux idées écologistes trahit la précarité sociale et/ou la frustration d'ascension sociale d'une fraction des classes cultivées moyennes-supérieures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Regardez les pays les plus optimistes, ça ne donne pas vraiment envie. De leur point de vue on comprend que ça ne puisse que s'améliorer. Suivant cette logique peut-être que la France est déjà un pays où il fait extrêmement bon vivre et que les français le savent :jesaispo:

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es plus négatif que le test de grossesse de la doyenne des soeurs d'Afrique :icon_ptdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, au moins les français comprennent visiblement où le socialisme les mène.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les enfants nés aujourd'hui ont-ils une vie meilleure que celle de leurs parents ?

 

 

Oui.

Malgré les difficultés, je pense que oui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/04/2019 à 17:58, Lancelot a dit :

Regardez les pays les plus optimistes, ça ne donne pas vraiment envie. De leur point de vue on comprend que ça ne puisse que s'améliorer. Suivant cette logique peut-être que la France est déjà un pays où il fait extrêmement bon vivre et que les français le savent :jesaispo:

 

Les pays en haut sont les pays qui sont passé de la misère totale à un certain niveau de vie en une génération, les pays du bas ont fait cette transition il y a près d'un siècle et on oublié leur histoire, du reste, il y aussi une corrélation évidente entre taux de croissante et taux de confiance en l'avenir, ce qui est normal. Du reste, il faudrait que je retrouve la source, mais j'ai en tête que pour la belgique, les Flamands sont beaucoup plus confiants que les Wallons. Et qui bénéficie d'une bonne économie et d'un taux de croissance intéressant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au point où ils en sont maintenant, on peut à peine s'imaginer comment les Ukrainiens vivaient avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma grand mère (93 ans)  me disait encore récemment "on vie quand même bien mieux aujourd'hui que dans l'temps".

(je ne sais pas à quel temps elle pensait mais on peut quand même difficilement dire qu'on vit moins bien que sous l'occupation, hein)

 

Et je pense que sur un horizon plus court, on vit mieux effectivement en 201x que dans les années 198x.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mathieu_D a dit :

(je ne sais pas à quel temps elle pensait mais on peut quand même difficilement dire qu'on vit moins bien que sous l'occupation, hein)

 

C'est évident. Sauf que les générations présentes se comparent à leurs parents, pas à leurs grands-parents. Et elles extrapolent pour imaginer comment vivront leurs enfants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Mathieu_D a dit :

Ma grand mère (93 ans)  me disait encore récemment "on vie quand même bien mieux aujourd'hui que dans l'temps".

(je ne sais pas à quel temps elle pensait mais on peut quand même difficilement dire qu'on vit moins bien que sous l'occupation, hein)

Et je pense que sur un horizon plus court, on vit mieux effectivement en 201x que dans les années 198x.

Il y a peut-être des seuils à distinguer.

D'une part, il y a le seuil de survie dû à l'hygiène etc.

Passer eg d'une mortalité de 50% à une mortalité de 5%, c'est gigantesque comme gap, et ça n'arrive qu'une fois dans l'histoire.

Ensuite, passer de 5% à 4%, c'est bien sûr sympa et bon à prendre, mais ça n'est plus qu'une petite amélioration.

En ce sens, certaines étapes de grosses améliorations (d'une génération à la suivante) sont derrière nous.

Une révolution comme l'eau courante ... c'est pas tous les jours.

 

La généralisation du téléphone portable.

C'est formidable et ça a mis en jeu beaucoup plus de complexité que l'adduction d'eau

... néanmoins ça passe ama après l'eau courante.

 

Et sinon, ama politiquement les choses se dégradent bel et bien en occident depuis 30 ans.

La vie politique en 2019 ne me semble pas franchement meilleure qu'en 1980.

En 1980 l'état emmerdait moins les gens. Il ne fallait pas 5 cerfas et 4 A/R à la mairie pour se voir autoriser un poulailler.

J'ai du mal à voir ça comme "une vie meilleure".

On est désormais asticoté par l'état 24/7/365. Et ça, il n'y a pas que les liborgiens qui en sont emmerdés.

 

Si les gens pensaient que les radars sont synonymes de "vie meilleure", ils n'en auraient pas démontés les 3/4.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement.

 

C'est précisément parce que la vie est meilleure, que les sociétés réalisent des profits énormes, qu'on dégage une marge opérationnelle de folie, que la productivité a explosé, qu'on a maintenant les moyens de se payer des états obèses, et des A/R en mairie pour des cerfas à la con.

 

On commence tout juste à sentir la douleur ; ça commence tout juste à piquer, alors que ça fait 40 ans qu'on fait des déficits, et 50 ans qu'on accroît nos besoins énergétiques. Même les classes les plus pauvres ont, de nos jours, l'eau, l'électricité, de la bouffe sans trop de difficulté, accès à un panier de soins minimum (au moins les urgences), etc. Même avec un état à ce point obèse, avec 2000 milliards de dettes et 1000 milliards de prélèvements à la con, on ne trouve que quelques dizaines de milliers de gilets jaunes.

 

Il faut se rendre à l'évidence : on baigne dans l'opulence. Une partie a été achetée à crédit, ce qui va faire très mal quand on va devoir tout rembourser d'un coup, mais ça ne change rien : on baigne dans l'opulence. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Rübezahl a dit :

La généralisation du téléphone portable.

C'est formidable et ça a mis en jeu beaucoup plus de complexité que l'adduction d'eau

... néanmoins ça passe ama après l'eau courante.

 

En fait non.

 

il y a 50 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Et elles extrapolent pour imaginer comment vivront leurs enfants.

 

Je pense qu'il y a là un point important : la confiance dans l'avenir. C'est impossible d'extrapoler. Qui peut estimer quelles sont les inventions qui changeront nos vies dans dix ou vingt ans ? Et de quelle manière ? On peut se dire que ce sera mieux ou bien moins bien mais c'est une pétition de principe.

 

Pour moi ce sera mieux, sauf si nos gouvernements remplis de demeurés déclenchent une guerre.

 

J'ai croisé un jeune homme récemment qui m'a dit préférer ne pas faire d'enfants parce qu'il n'est pas certain que le monde actuel vaille le coup. J'avais trouvé la question dépressive. Et j'imagine que les sondés français étaient à 60% dans cet état d'esprit. La vie vaut le coup, y compris avec les galères. Les galères en font partie. Une vie garantie sans galères, en revanche, ne vaudrait pas le coup. En nous préservant des coups durs, l'État enlève l'envie de vivre. C'est une sorte de décadence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, si on n'avait pas plongé dans le socialisme, on serait probablement moins opulents et plus heureux. Les gens, enfants mal éduqués, ont choisi l'opulence sur le bonheur et maintenant vont devoir ajuster le niveau d'opulence au niveau de bonheur réel, ce qui va faire un petit retour à la réalité douloureux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

Il y a peut-être des seuils à distinguer.

D'une part, il y a le seuil de survie dû à l'hygiène etc.

Passer eg d'une mortalité de 50% à une mortalité de 5%, c'est gigantesque comme gap, et ça n'arrive qu'une fois dans l'histoire.

Ensuite, passer de 5% à 4%, c'est bien sûr sympa et bon à prendre, mais ça n'est plus qu'une petite amélioration.

En ce sens, certaines étapes de grosses améliorations (d'une génération à la suivante) sont derrière nous.

Une révolution comme l'eau courante ... c'est pas tous les jours.

 

La généralisation du téléphone portable.

C'est formidable et ça a mis en jeu beaucoup plus de complexité que l'adduction d'eau

... néanmoins ça passe ama après l'eau courante.

 

Et sinon, ama politiquement les choses se dégradent bel et bien en occident depuis 30 ans.

La vie politique en 2019 ne me semble pas franchement meilleure qu'en 1980.

En 1980 l'état emmerdait moins les gens. Il ne fallait pas 5 cerfas et 4 A/R à la mairie pour se voir autoriser un poulailler.

J'ai du mal à voir ça comme "une vie meilleure".

On est désormais asticoté par l'état 24/7/365. Et ça, il n'y a pas que les liborgiens qui en sont emmerdés.

 

Si les gens pensaient que les radars sont synonymes de "vie meilleure", ils n'en auraient pas démontés les 3/4.

 

En 1980 il y avait le risque de la guerre nucléaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, PABerryer said:

 

En 1980 il y avait le risque de la guerre nucléaire...

Il n'a pas disparu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, L'affreux said:

J'ai croisé un jeune homme récemment qui m'a dit préférer ne pas faire d'enfants parce qu'il n'est pas certain que le monde actuel vaille le coup

 

Oui on en croise de plus en plus des gens comme ça, je ne connais pas la part de mauvaise foi là-dedans.

Avant le catastrophisme se limitait pas mal aux débiles de droite via le survivalisme mais maintenant les débiles de gauche s'y mettent via la collapsologie... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Fagotto a dit :

Oui on en croise de plus en plus des gens comme ça, je ne connais pas la part de mauvaise foi là-dedans.

Avant le catastrophisme se limitait pas mal aux débiles de droite via le survivalisme mais maintenant les débiles de gauche s'y mettent via la collapsologie... 

Oh, le survivalisme concernait aussi pas mal de tarés de gauche (qui appelait plutôt ça "retour à la terre") ; on pense à certains aspects de la lutte pour le Larzac, ou à Grothendieck par exemple.

 

La collapsologie pose par contre un vrai problème que ne posaient pas les survivalistes et les retournés à la terre : c'est qu'elle est contagieuse. Les collapsistes n'ont ni la cohérence de se suicider sur le champ, ni la décence d'aller se cacher ni aux confins de l'Auvergne, ni au fin fond de l'Ariège sans moyens de communication ; ils restent en centre-villes, et contaminent donc de nombreux esprits désorientés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, PABerryer a dit :

En 1980 il y avait le risque de la guerre nucléaire...

 

ça angoissait sans doute les intellectuels, parfois de manière qui a posteriori semble excessive. Mais est-ce que ça angoissait vraiment le citoyen lambda dans sa vie de tous les jours ? Le chômage, ne serait-ce que la peur de pouvoir s'y retrouver, est certainement une évolution qui pèse bien plus sur l'état d'esprit des gens. Je lisais un sondage de 2004 qui montrait que plus de 70% des interrogés avaient peur de finir SDF, ce qui est totalement irréaliste comme évolution, mais très révélateur sur la peur de l'avenir* des Français.

 

* la peur de l'avenir n'est pas forcément incompatible avec un certain hédonisme (pour les classes sociales qui en ont les moyens). Il faudrait interroger la relation entre pessimisme et festivisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Rübezahl said:

Et sinon, ama politiquement les choses se dégradent bel et bien en occident depuis 30 ans.

La vie politique en 2019 ne me semble pas franchement meilleure qu'en 1980.

En 1980 l'état emmerdait moins les gens. Il ne fallait pas 5 cerfas et 4 A/R à la mairie pour se voir autoriser un poulailler.

J'ai du mal à voir ça comme "une vie meilleure".

On est désormais asticoté par l'état 24/7/365. Et ça, il n'y a pas que les liborgiens qui en sont emmerdés.

 

Si les gens pensaient que les radars sont synonymes de "vie meilleure", ils n'en auraient pas démontés les 3/4.

Mmmmh je pense que le progrès technique a suffit à rendre la vie meilleure en 30 ans. (Par exemple un vol d'avion à 200 francs français dans les années 80 c'était inimaginable)

Quand à l'extension bureaucratique  l’augmentation de l'entropie législative elle est sans doute vraie mais plus fine et plus de niche. (Je pense aux délires sur les trottinettes en free-floating) Et il y a eu de la libéralisation aussi dans le lot, le prix du pain n'est plus fixé par l'état par exemple depuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Mathieu_D a dit :

Mmmmh je pense que le progrès technique a suffit à rendre la vie meilleure en 30 ans. (Par exemple un vol d'avion à 200 francs français dans les années 80 c'était inimaginable)

ça fait assez typiquement partie des trucs ou ama, relativement, ça se discute.

Le gars qui fait 5 kms à vélo pour aller au boulot, puis son fils en fait 50 kms en voiture ou RER. Je ne suis pas sûr que le progrès soit directement/pile à cet endroit visible là.

(Je dirais eg que le progrès dans ce cas est plus sur le choix des boulots accessibles que sur les kms parcourus).

 

Dans les années 80, ça m'arrivait souvent d'aller de Strasbourg en Suisse, avec sac à dos piolet/crampons, pour le we en stop.

... ça n'existe tout bonnement plus aujourd'hui. ça a juste disparu.

 

Dans le même genre, le paysan fr d'aujourd'hui gère facile une surface 10 ou 20 fois plus grande que son grand-père.

On pourrait se dire alors que, à niveau de vie équivalent, le gars doit bosser 10 ou 20 fois moins. Ben non. Il bosse autant.

Il est nettement plus endetté, et il s'en suicide en moyenne 2/jour.

Globalement, il y a ama bel et bien progrès car la production a bien augmentée. Mais ce n'est pas direct.

 

Je ne veux pas donner l'impression d'être pessimiste, car, au global, le progrès est une évidence absolument visible de nos jours.

Néanmoins, je ne crois pas que le progrès technique tout seul suffise à rendre la vie meilleure.

ama, il y arrive pour l'instant car le progrès technique est nettement plus rapide que la dinguerie législative.

Il n'empêche que la dinguerie législative en consomme une portion énorme (songeons aux éoliennes, RCA et autres folies, qui engloutissent des milliards en vain).

ama il y a une grande bataille en cours entre le progrès purement technique, et les idiots et les crapules dont le seul but est d'employer ce progrès technique pour ramener l'humanité dans les arbres.

 

Le bon progrès technique est celui qui, simultanément, envoie les politiciens au compost.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en avair discuté aur un autre fil, les indicateurs de liberté économique sont meilleurs en France aujourd'hui qu'il y a 30 ans.

Alors oui il y a plus de petites règlementations mais il y a moins de gros blocs gérés entièrement par l'état.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Mathieu_D a dit :

On en avair discuté aur un autre fil, les indicateurs de liberté économique sont meilleurs en France aujourd'hui qu'il y a 30 ans.

Alors oui il y a plus de petites règlementations mais il y a moins de gros blocs gérés entièrement par l'état.

 

C'est factuellement faux. On n'arrive pas à 1000 milliards de prélèvements et 57% du PIB dans la dépense publique par "plus de petites règlementations" et "moins de gros blocs".

Les règles fiscales et sociales n'ont pas arrêté de grossir. Je doute que créer une entreprise maintenant soit plus simple et moins coûteux qu'en 1989.

 

Le seul point où on a gagné vraiment en autonomie économique, c'est dans le déplacement des capitaux grâce à l'Europe. Autrement dit, il est plus facile de se casser de cet enfer.

 

Chouette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, h16 a dit :

Je doute que créer une entreprise maintenant soit plus simple et moins coûteux qu'en 1989.

C'était déjà pénible en 1989, mais encore gérable.

Aujourd'hui, entre la complexité et surtout les ennuis immanquables à venir derrière,

tant qu'à manger du temps et du tracas, des milliers choisissent, à raison, le gris ou le black.

On avait un boulanger ambulant il y a qqs années. Qui bossait vraiment dur.

à force d'efforts, l'urssaf et consorts ont réussi à le faire fermer. Bravo.

Il faut en être conscient. Bosser en fr aujourd'hui, c'est non seulement bosser pour son boulot, mais c'est aussi bosser contre l'appareil d'état.

Car un entrepreneur, comme chacun sait, c'est d'abord un voleur, un bandit et un escroc, qu'il convient de maintenir aussi serré que possible,

et d'étrangler à la première occasion.

La boulangerie du bled est restée fermée plus de 2 ans.

Celui qui rouvre maintenant ne le fait qu'avec l'appui de la municipalité.

Pas sûr que ça suffise.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, h16 a dit :

C'est factuellement faux. On n'arrive pas à 1000 milliards de prélèvements et 57% du PIB dans la dépense publique par "plus de petites règlementations" et "moins de gros blocs".

Les règles fiscales et sociales n'ont pas arrêté de grossir. Je doute que créer une entreprise maintenant soit plus simple et moins coûteux qu'en 1989.

Le fait est que, à ma connaissance, les mesures de la liberté économique ont un ou deux trains de retard sur la créativité législative et la furie réglementatrice. En d'autres termes, ils donnent une idée correcte de la fièvre d'hier ou d'avant-hier, mais pas de celle d'aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un côté division du travail qui joue. Comme la division du travail a fortement augmenté et que l’IT gère une partie du réglementaire, celui-ci est très peu visible sauf si tu es directement confronté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...