Jump to content

Images fun et leurs interminables commentaires


Librekom

Recommended Posts

Ha certes. J'n' dis point l'contraire.

Et accessoirement, tes clients ont un besoin de données qui se chiffre plutôt en trouzaines de téraoctets qu'en simples gigaoctets, si j'ai bien compris. D'où Teradata pour l'aspect massif, ou IBM pour l'aspect robuste-et-prévisible. Et donc surtout pas Oracle.
Link to comment

Oracle 11G tient la route jusqu'à la centaine de millions de transactions quand même. Bien partition bien indexé c'est quand même rapide.

Avec assez d'énergie tu peux tenter de rentrer chez toi en défonçant le mur (Oracle). Ou bien tu fais selon ce qui se fait habituellement, et tu empruntes la porte (SQL Server, Postgres). Évidemment, on peut répondre "si je veux faire rentrer un piano chez moi et qu'il ne passe pas par la porte, il faut bien que je défonce le mur !"... Et je te répondrai "loue une grue, et fais-le plutôt passer par le balcon" (Teradata).

Oracle donne des résultats, bien entendu. Mais à quel prix ! Le problème d'Oracle n'est pas l'effectivité (encore que, avec tous les choix techniques de merde qu'ils ont fait dans le passé...) ; c'est l'efficience (le prix déconnant du logiciel, la puissance invraisemblable du matériel nécessaire pour le faire tourner, le coût délirant de la maintenance... Tout ce capital qui part en fumée alors qu'il pourrait être utilisé à autre chose).

Link to comment

Oracle, j'ai encore en tête les montants délirants des licences chez Orange, au ministère de l'équipement et surtout pour Ecomouv. Yeccch. Et le temps perdu à gérer les environnements, faire les scripts adhoc nécssaires devant leurs utilitaires, etc.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...