Jump to content

École & éducation : Le temps des secrets


Recommended Posts

Il y a 3 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Mon père me lisait Jules Verne et ma mère Alexandre Dumas.


Pour apprendre à lire je recommande la phénoménologie de l’esprit. 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Tramp a dit :

Pour apprendre à lire je recommande la phénoménologie de l’esprit. 

Excellent. Ça donne une idée de pourquoi Kant OEdipe Nietzsche sa mère Hegel.

Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, Loi said:

 

C'est tout à fait faisable, mais ça supposerait que l'Etat laisse faire et je ne peux pas y croire. Internet nous a amené énormément de libertés parce que la techno a progressé (au sens "s'est diffusée") beaucoup trop rapidement pour les grosses pattes grasses et régulatrices des gouvernements antérieurs (et du gouvernement actuel, d'ailleurs). Si ces dernières avaient pu taper plus fort et plus rapidement, je suis persuadé que nous serions restés à l'époque du minitel.

 

Avec l'éducation les avancées se font à l'échelle micro et il très/trop facile pour les régulateurs de tuer dans l'oeuf ces petites (mais néanmoins fondamentales) révolutions.

 

L'EdNat peut réguler une initiative française, mais pas un truc québécois ou Suisse. Castrer DailyMotion (une startup leader et innovant eusr sonc réneau) n'a pas empêché l'explosion de Youtube , au contraire. Le CFA est une qualification très demandée, et ce sans que la rue de Grenelle n'ait pu y réguler ses sales pattes.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lancelot a dit :

Par contre faire prendre trop d'avance à un gamin c'est aussi le condamner à s'emmerder pendant des années, et à se faire regarder de travers par les enseignants :(

 

Ça c'est très vrai ! Arrivé au collège, le combo ennui dans une matière + prof persuadé que t'es un branleur, c'est le meilleur moyen pour te dégouter de l'école.

 

Sinon, à propos de "l'évaluation plus objective des candidats", il y a quand même peu de chance que ce soit un service que paye individuellement les familles mais plutôt un truc que finance les établissements, non ? Genre des tests certifiés et élaborés par des boites privées, les lycées et les collèges achètent les sujets, les universités récupèrent des listes d'étudiants avec leurs notes, etc. :jesaispo:

Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Lancelot said:

faire prendre trop d'avance à un gamin c'est aussi le condamner à s'emmerder pendant des années, et à se faire regarder de travers par les enseignants 

C'est un point d'attention en effet.

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Philiber Té said:

Sinon, à propos de "l'évaluation plus objective des candidats", il y a quand même peu de chance que ce soit un service que paye individuellement les familles mais plutôt un truc que finance les établissements, non ? Genre des tests certifiés et élaborés par des boites privées, les lycées et les collèges achètent les sujets, les universités récupèrent des listes d'étudiants avec leurs notes, etc. :jesaispo:

Mmmh, oui, un peu comme le TOEFL ou Toic.

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Prouic said:

Bah je pars de l'idée que le retard se stacke, et donc que l'avance est une soupape. Si ton gosse a 6 mois d'avances sur le programme à 5 ans, ca va pas le tuer au vu de leur besoin naturel d'évoluer, et à partir de la c'est 6 mois de gagné tous les ans. S'il est malade, ou feignant, ou attiré par un quelconque autre problème se reflétant sur l'apprentissage, il ne sort pas décalé de sa phase. Et s'il y a bien un endroit pas dur pour prendre de l'avance en France, c'est la lecture.

Y a aussi une autre stratégie assez simple pour la partie maths: Les petits chevaux et le rami. En plus de leur apprendre à pas toujours gagner, ca leur fait faire des sommes à vitesse grand V. J'en avais déjà parlé, mais il suffit de mettre 5 dés aux petits chevaux pour que les constructions d'ensembles deviennent un modèle de pensée. une fois que ca c'est fait, tu passes aux multiplications, et le gamin est presque vexé de pas connaître 7 * 7 à 6 ans. A partir de là , t'es peinard pour les 5 prochaines années minimum.

Faut que je trouve une stratégie pour l'histoire géo ( Vilfredo vient peut-être de ma la donner avec le tour du monde en 80 jours le soir, en plus des vidéos youtube de vulga continues sur les 3 quarts du monde en fond sonore) et une autre pour le sport, car c'est souvent plus dur de coller les intellectuels au sport co. Après le pichou semble attiré par l'escalade, donc hormis le prix prohibitif, on va surtout pa se plaindre, ca reglera en plus le problème du gras (et en plus c'est un sport que j'estime libéral compliant, pas de collectif, mais une notion de contrat par la corde 😛 ) .  La musique c'est un peu plus dur aussi, je trouve pas la méthode 5-7 ans géniale pour le piano, heureusement que j'ai un cérébral, les parties de ptis chevaux ont bien aidé pour la rythmique. J'ai aussi utilisé un autre mécanisme: 2048 sur le téléphone portable, maintenant le petit a plus aucun mal à comprendre les puissances de 2, en musique c'est farpait.

 

4 hours ago, Mathieu_D said:

J'ai fait la méthode Boscher avec ma gamine de 5 ans pendant le confinement. (Je n'en reviens pas comme c'est bien fait.)

Elle sait lire à peu près maintenant. (Moyenne section de maternelle donc 2 ans d'avance sur le "programme". Quand je dis qu'elle sait lire bien sûr elle est épuisée après une ligne de déchiffrement et elle ne connaît pas encore toutes les syllabes.)

En revanche c'était trop tôt pour ma cadette de 3 ans. Conceptuellement elle doit se faire encore l'oreille pour intégrer "B.A. BA".

 

Il faut un thread qui regroupe ces infos, l'ainée à 3 ans et quelques pour moi, c'est maintenant ou ça commence à se jouer!

Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, cedric.org said:

Il faut un thread qui regroupe ces infos, l'ainée à 3 ans et quelques pour moi, c'est maintenant ou ça commence à se jouer!

Avant de commencer vraiment il faut lui faire l'oreille. (C'est à dire répéter 1000 fois "hé B.A. ça fait quoi ? BA !", "et B.U. ? BU !" et ainsi de suite.)

Sinon c'est trop difficile à cet âge.

Link to post
Share on other sites
18 hours ago, Mathieu_D said:

Avant de commencer vraiment il faut lui faire l'oreille. (C'est à dire répéter 1000 fois "hé B.A. ça fait quoi ? BA !", "et B.U. ? BU !" et ainsi de suite.)

Sinon c'est trop difficile à cet âge.

 

Et en plus il faut éloigner l'enfant de quelqu'un qui a un accent sudiste. Histoire d'éviter que "le lait est frais" soit lu "leu lé é fré".

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Le mensonge et le travestissement de la réalité à ce point c'est grave:

Je ne peux le croire sincère.

 

Certes, dans plusieurs cas, la généreuse bienveillance a pu se transformer en indulgence fâcheuse, débouchant sur des «arrangements» condamnables. Mais, d'une part, des procédures d'harmonisation, voire de redressement des notes, ont heureusement contribué à corriger les effets de cette dérive. Surtout, d'autre part, faut-il suspecter la majorité des profs qui ont attribué les notes d'un déplorable laxisme? L'hypothèse d'une complaisance généralisée exigerait d'être étayée par une enquête solide. D'autant plus que l'on voit mal un corps enseignant plutôt rebelle exécuter massivement, et sans broncher, de très hypothétiques consignes ministérielles.

http://www.slate.fr/story/192801/examens-post-covid-universites-lycees-diplomes-credibilite-valeur-marche-travail

Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Marlenus said:

Le mensonge et le travestissement de la réalité à ce point c'est grave:

Je ne peux le croire sincère.

 

 

 

http://www.slate.fr/story/192801/examens-post-covid-universites-lycees-diplomes-credibilite-valeur-marche-travail

 

C'est la Pravda, avec 50 ans de retard.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Quel empilement de poncifs surtout, "on peut se demander en quoi un test avec un plus bas taux de réussite est meilleur", c'est pas ça sombre idiot, si le test a 100% de réussite mais est reconnu comme réellement discriminant, il sera valorisé.
C'est stupide. Il y en 1ere année à l'unviersité 70% d'échec, personne ne dit "ouah trop bien, t'as ta première année, trop fort".

Pire argument du monde. Le mec est un vieux croulant prof honoraire d'unif, ça se voit que c'est pas lui qui doit se coltiner les copies de première année illisibles et qu'il a des assistants qui doivent se taper ce boulot de con ou il faut littéralement déchiffrer et traduire ce qu'on pense qu'on voulu dire les étudiants pour essayer de mettre des points.

 

The conversation est supposé servir à faire passer les dernières recherches scientifiques vers le grand public, pas servir de pont à poncifs aux vieux cons qui n'ont rien à dire bordel de merde.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Le 14/07/2020 à 13:35, VeloDeus a dit :

 

Et en plus il faut éloigner l'enfant de quelqu'un qui a un accent sudiste. Histoire d'éviter que "le lait est frais" soit lu "leu lé é fré".

il dit qu'il voit pas la différence :D

Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Prouic said:

il dit qu'il voit pas la différence :D

C'est comme ça qu'on les repère...

Link to post
Share on other sites
Le 14/07/2020 à 13:35, VeloDeus a dit :

Et en plus il faut éloigner l'enfant de quelqu'un qui a un accent sudiste. Histoire d'éviter que "le lait est frais" soit lu "leu lé é fré".

Le Lay effraie.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Marlenus said:

Le mensonge et le travestissement de la réalité à ce point c'est grave:

Je ne peux le croire sincère.

 

 

 

http://www.slate.fr/story/192801/examens-post-covid-universites-lycees-diplomes-credibilite-valeur-marche-travail

L'EDPF (écriture dégénérée pseudo-féministe) est déjà un bon marqueur de nullité.

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Marlenus a dit :

Le mensonge et le travestissement de la réalité à ce point c'est grave:

Je ne peux le croire sincère.

 

http://www.slate.fr/story/192801/examens-post-covid-universites-lycees-diplomes-credibilite-valeur-marche-travail

 

Citation

Le risque est encore plus évident pour les élèves ayant décroché le bac cettte année. Y aura-t-il de la place pour tout le monde dans le supérieur? Dans les deux cas, une réussite trop généreuse pourrait signifier qu'on laisse entrer sur le «marché» de la poursuite d'études un nombre important d'individus ayant moins de chances de réussir l'année suivante. On ne ferait que repousser l'échec d'une année.

 

Est-ce que les universités comptent sur l'échec en première année pour ré-équilibrer les choses et ne pas être encore débordées l'année prochaine ? Hum...

D'ailleurs vivement l'année prochaine, que l'on retrouve les mêmes essayer de justifier un taux de réussite certainement moins élevé au bac, on va rire !

Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, VeloDeus a dit :

C'est comme ça qu'on les repère...

Il dit que son interlocuteur a besoin de points sur ses i ...

Link to post
Share on other sites

Dans "ai" (comme dans "balai"), la terminaison "et" (comme dans "projet",) et le verbe être aux 2e personne et 3e personne du singulier de l'indicatif présent, on doit lire le "e" ouvert comme si c'était un "e" avec un accent grave ou circonflexe. Les sudistes ignorent cette règle et casent des e fermés (comme avec un accent aïgu) à toutes les sauces alors que seul un e avec un aïgu ou une terminaison "er" ou une terminaison "ez" sont censés être prononcées de la sorte. On va dire que c'est la prononciation des gens souriants...

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, VeloDeus said:

Dans "ai" (comme dans "balai"), la terminaison "et" (comme dans "projet",) et le verbe être aux 2e personne et 3e personne du singulier de l'indicatif présent, on doit lire le "e" ouvert comme si c'était un "e" avec un accent grave ou circonflexe. Les sudistes ignorent cette règle et casent des e fermés (comme avec un accent aïgu) à toutes les sauces alors que seul un e avec un aïgu ou une terminaison "er" ou une terminaison "ez" sont censés être prononcées de la sorte. On va dire que c'est la prononciation des gens souriants...

Ha non, je mangerai (é) et je mangerais (è).

Link to post
Share on other sites

Méthode Beuscher pendant le confinement à mon petit qui venait d’avoir 6 ans. Il est en grande section et va rentrer au CP.

il lit parfaitement bien maintenant, ça devient de plus en plus fluide et passe son temps à lire. Il commence à mettre le ton sur les questions, les exclamations et débute la lecture dans la tête.

en parallèle je lui ai fait faire des maths avec la méthode Singapour, addition impeccable, soustraction aussi. Lecture de l’heure c’est torché et enfin les formes géométriques de base aussi.

 

le confinement a été très profitable. Il a appris sans stress en toute détente avec moi.

 

il est retourné 3 semaines à l’école et la maîtresse nous a dit qu’ils faisaient des tests en entrée de CP. vu qu’il lit déjà très bien et que son niveau en maths est très bon, ils vont sûrement nous suggérer de le faire passer en CE1.

 

il est de février et est très mature pour son âge (son cousin de 4 mois son cadet est un bébé à côté) physiquement il est très grand et très costaud donc ça ira si on nous le propose.

mais je suis mitigé sur ce saut de classe, je ne veux pas que l’école soit trop dure et que ça devienne une galère pour lui. Même s’il est intelligent et qu’il est mature, entre se faire chier à l’école et devoir trop bûcher, pas sûr de la décision.

 

mais bon, des amis instits me disent que l’apprentissage de la lecture est tellement important en CP qu’en sachant lire plus en aillant toutes les bases de maths et écrivant bien, il suivra sans problème.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites

Tu peux probablement faire sauter la classe. S'il est dans les 20% en haut de sa classe il pourra suivre l'année qui suit. Et s'il a l'esprit de compétition il voudra se mettre à niveau. Si en plus derrière son père fait en sorte que ça suive, il y a pas de raison que ça se passe mal.

 

Quand on est un bon élève, que ça devienne trop facile est un problème beaucoup plus réel que ça devienne trop dur 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Sauter des classes trop jeune le souci c'est sur la sociabilisation. (C'est potentiellement énorme un voir deux ans d'écart à cet âge.)

 

Il faut voir sur la motricité aussi. (S'il est le seul qui sait lire mais aussi le seul qui ne sait pas faire de vélo ce ne sera pas agréable pour lui...)

 

Après il faut d'abord voir si lui le veut ou pas. (Pas facile d'abandonner ses copains à cet âge.)

 

 

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, SilenT BoB said:

il est retourné 3 semaines à l’école et la maîtresse nous a dit qu’ils faisaient des tests en entrée de CP. vu qu’il lit déjà très bien et que son niveau en maths est très bon, ils vont sûrement nous suggérer de le faire passer en CE1.

Je n'en serais pas si sûr. J'avais un neveu un peu dans le même cas et l'école a été très difficile à convaincre (les parents ont dû passer par la directrice et faire une évaluation avec une psy). Outre la résistance de l'école par principe, selon son caractère il est aussi possible qu'il ne montre pas tout ce qu'il sait faire à tout le monde (pour ne pas avoir l'air bizarre devant les copains par exemple, ou parce qu'il n'a pas envie de se faire remarquer par la maitresse). Il y a des gamins qui savent lire sans que même les parents soient au courant.

 

20 minutes ago, NoName said:

Quand on est un bon élève, que ça devienne trop facile est un problème beaucoup plus réel que ça devienne trop dur 

Agreed, puis franchement la courbe de progression en primaire est très loin d'être violente. C'est aussi important pour les enfants de s'habituer à ne pas tout réussir sans problème. J'ai un (autre) neveu qui joue sa vie au collège et se tape des crises quand il n'est pas le meilleur (ce qui est rare).

Link to post
Share on other sites

Mmmh les exemples que j'ai eu d'enfants ayant sauté une petite classe ne sont pas enthousiasmants. (Jeune majeur ils sont moins bon académiquement que la moyenne.) 

 

Enfin je crois que ça se faisait plus dans les années 80. Mon père me disait qu'on lui avait proposé de me faire sauter une classe et qu'il avait refusé.

Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Mathieu_D a dit :

Sauter des classes trop jeune le souci c'est sur la sociabilisation. (C'est potentiellement énorme un voir deux ans d'écart à cet âge.)

 

Il faut voir sur la motricité aussi. (S'il est le seul qui sait lire mais aussi le seul qui ne sait pas faire de vélo ce ne sera pas agréable pour lui...)

 

Après il faut d'abord voir si lui le veut ou pas. (Pas facile d'abandonner ses copains à cet âge.)

 

 

 

Mouais je suis pas convaincu. Ça devient vraiment un problème quand t'es beaucoup plus jeune mais pas quand t'as qu'un an de décalage, surtout s'il a un bon gabarit. 

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

la supercherie c'est qu'on propose pas un an de plus en maternelle aux enfants de décembre ....

Pareil avec la sociabilisation, même si c'est pas facile d'être dans les plus jeunes, y a toujours des ours au collège.
Le petit est bon, il sait lire et écrire, il peut passer un an a sociabiliser, ça sera juste en échange de son prochain poil dans la main. On revient éternellement sur le problème du format de l'école en France: quand on prend son temps d'instruire les enfants 1 heure par jour suffit, ceux qui sont capable de suivre cette heure sans avoir à se la faire répeter sont condamnés à attendre que les autres veuillent bien les rejoindre.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Prouic a dit :

 

la supercherie c'est qu'on propose pas un an de plus en maternelle aux enfants de décembre ....

 

 

Tu peux mettre tes enfants à la garderie à tes frais. 

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Tramp a dit :

 

Tu peux mettre tes enfants à la garderie à tes frais. 

Tous les enfants de France sont à la garderie à mes frais ....

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Adrian
      Sujet récurrent dans la presse française alors plutôt que tout poster dans aujourd'hui en France ..
       
      Marseille. Une professeure rouée de coups par une élève de cinquième
       
       
      En 5ème donc 12-13 ans ...
       
      Et 3 agressions 10 jours après la rentrée ... Les gamins n'ont pas leur cadeau de Noël ?
       
      Le "manque de moyen" comme si les profs allaient refaire l'éducation parentale des élèves ...
       
      L'interdiction des portables à l'école et au collège voulue par le ministre pour la rentrée 2018 est mal barrée !
       
    • By Adrian
      Edition 2018 ! La philo lundi.
       
      Des nouveaux le passe ?
    • By Nigel
      J'ai trouvé ça très intéressant. Vos avis ? 
       
       http://www.institutcoppet.org/2016/03/29/defense-autrichienne-de-l-euro-jesus-huerta-de-soto
       
×
×
  • Create New...