Jump to content

École & éducation : Le temps des secrets


Recommended Posts

J'ai hésité à créer un nouveau thread mais au final celui-ci convient en élargissant un peu au delà du cadre français.

 

Post sur PCM :

 

 

Image permanente au kazoo :

Ghy0QiS.png

 

Je suis plus intéressé par les discussions, en particulier ce genre de posts :

Quote

Ooof, I'm a teacher and there's a lot of stuff here that is on point and others that need further unpacking.

 

I get very tired of praising single parents of their hard work, etc. hot take I know but hear me out: nuance is important. I'll give a mom or dad with 3 kids from the same parent a metaphorical trophy for their hard work, but the mom with 7 kids and 5 baby daddies needs a lifetime supply of condoms readily available. At our school, you can almost see which kids come from single parent households based on what they wear (specifically if it's the same everyday and smells), if they're constantly stoned, or if they just don't come to school regularly. Odds are they're being raised in a single parent household.

 

Also, the tech literacy is scary atm: basic research skills are gone. No more can kids read a question and think of ways to find said information: you type in question, word for word, and if the first Google search is not the right answer, then obviously the answer doesn't exist (they never actually check the source, they take the first highlighted answer present.) Maybe this is something that AI will make better because it gives them full answers, but then we'll just see our kids start writing down AI answers on their assignments.

 

Then there's the male "role models," which I don't blame the boys for looking up to: most young boys are growing up in societies and schools that have fully embraced the girl-boss ideology that they've essentially tossed the boys out with the trash. Of course they're going to admire the only people in society that aren't telling them they're the problem in society!

 

At my school, the girls are praised for everything and the boys end up being blamed excessively for things they didn't even do. All of the leadership positions in my community are held by women, and young men are looking around and realizing "I have no place here" and turn to drugs and drinking, or worse... What I found most offensive is that, at our school, 2 of my colleagues in high school are full adherents to "girls first" that they create extra curricular events just for the girls, will openly praise the girls in front of everyone and chastise the boys similarly. I had started a workout group for the boys and was lectured by one of these ladies about how exclusionary it is. She runs a girls lunch club and when I asked why she doesn't invite the boys; "oh we talk about girl stuff, and the boys make the girls uncomfortable!" Okay, I want to have a space just for the boys: "no! You can't exclude the girls like that!" Bruh...

 

Anywho, that's my rant from a teacher's perspective on this. Good job OP, now I'm gonna go have a smoke to lose some of my worries. (Seriously though, this is well done, and a nice change from the Levantine throwdown 2, Islamic boogaloo.)

 

Quote

another point for your "raised by screens" thing:

 

they don't know how to use computers. they have no fucking clue how they work, how to troubleshoot problems, how to make solutions, all they know is push button it work. if push button no work, rage and scream and call it a scam and delete it.

 

there's going to be a huge drop-off in interest in IT jobs and qualified candidates for them simply because you do kinda need to have an intuitive sense of how computers and the systems built on them work to be actually good at jobs involving them, and to develop that you need you be interacting with them in comprehensive ways during your youth.

 

source: working in a job with millenials vs working in a job with a lot of fresh college grads, also talked to several high school teachers and college professors about it, they all say the same

 

Quote

Being an energetic boy has been beaten out of a generation.

 

Pill him up, punish him, worse grades for the same work. The woke academics invade and destroy and undermine any and every male oriented space, and the most kids are going to have predominantly female influence and teachers until past their formative years.

 

It's a disaster.

 

Quote

as a gen-z it's so fucking weird. a good number of gen-z are tick-tock morons, but at the same time, if you look it up, chess and books have regained popularity. the parking lot of the B&N next to the mall in my city is almost always full on the weekends. hell, the internet couldn't shut up about Blood Meridian a bit ago, and now Lofi-girl is playing chess. so half the generation has the attention span of a fly, and the other half went back to playing chess and reading books. weird times.

 

Quote

I think its a multitude of problems.

  1. Some people are just not cut out for school or education. They aren't interested in learning things or don't have the attention span to sit in a room and take notes on stuff all day. In a past society these people would have just probably just worked in a factory, the mines, or on a farm and been happy like that.

  2. The modern public school system is not designed to create free thinking individuals or foster each student's interests and talents. It's meant to give everyone a bland generic skillset regardless of what they plan to do in life. This means that a lot of people are going to spend time suffering through stuff they don't care about and wont use.

  3. Kind of reiterating point 2 but school forces you to learn things you don't need to know or shouldn't be forced to learn instead of actually letting you develop your own interests. High school wasted so much of my time forcing me to do sportsball, chemistry, and pre calculus when I know since I got there I wanted to go for a history or law degree.

 

Link to comment

En ce qui concerne "les prochaines générations sont moins dégourdies vis à vis de l'informatique", j'ai eu le même retour d'un ami prof de prépa (qui donc a priori ne voit pas les plus cons). De ce point de vue la révolution téléphone/tablette a été une vraie saloperie.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 8 minutes, Lancelot a dit :

En ce qui concerne "les prochaines générations sont moins dégourdies vis à vis de l'informatique", j'ai eu le même retour d'un ami prof de prépa (qui donc a priori ne voit pas les plus cons). De ce point de vue la révolution téléphone/tablette a été une vraie saloperie.


Mes neveux m'ont envoyé ce qu'ils voulaient pour Noël. Je leur demande de m'envoyer les liens pour que je puisse faire les achats. Ils m'ont envoyé un lien vers un panier... vide. Évidemment. Ils ne comprenaient absolument pas où était le problème.

Link to comment

Je vois pas ou est la différence avec tous les autres domaines technologiques,  comme si au moins une personne de ce forum maitrisait les détails techniques d'un moteur à combustion au point de s'y lancer en cas de problème ...
On me retorquera certainement qu'allégoriquement il s'agit de savoir comment remplir les réservoirs, mais ... non. C'est justement car on fait partie de la génération qui a vu évoluer le  web, ou le développement dans une moindre mesure, et qu'on pense évident que ces mécanismes macro devraient être maitrisés par une grande partie de la population concernée.
Les systèmes se rafinent, automatisant les mécanismes qui se voulaient être un savoir artisanal, et il ne reste au fur et à mesure plus que les experts ou passionnés pour partager le savoir initial et avoir conscience du raffinage. Et il doit pas y avoir un domaine ou c'est plus vrai qu'en informatique, ou le nombre de gens capables de dézoomer au point de passer des mécanismes moderne (librairie + api) aux ancestraux (C ou assembleur) pour gagner d'un facteur 100 en performance... se comptent sur les doigts d'une (grande) main. 
Et c'est pas les profs qui enseignent la théorie (avec peu de mise à jour) sans confronter l'état de leur art au monde du travail (évolution exponentielle)  qui doivent avoir la meilleure vue de cet état.

Pour moi c'est donc statuer l'évidence que les nouveaux entrants dont l'exposition initiale a été rafinée en sachent moins sur l'état de l'art que les précédents. 

  • Yea 1
Link to comment
14 minutes ago, Prouic said:

 

Bel effort d'avocat du diable, mais la bonne comparaison serait plutôt des gens qui ont toujours connu des voitures autonomes et n'ont plus aucune notion de conduite. Se déplacer d'un point à un autre c'est juste un truc qui arrive magiquement quand on appuie sur un bouton. Je suis d'accord pour dire qu'il y a eu une époque où les nerds étaient ceux qui bidouillaient leurs mobylettes, ce que très peu de gens (et moi le dernier) sauraient faire de nos jours.

  • Yea 1
Link to comment

Ah, mais il y a  pire que l'IT.  Il y a l'alimentation et l'agriculture...  Quasiment plus personne ne travaille dans ce secteur.  Pourtant tout le monde a un avis sur la manière dont il faut faire pousser le maïs ou élever les veaux.

 

En 2021, les 17 372 entreprises du secteur ont réalisé un chiffre d’affaires de 198 milliards d’euros et employaient 459 803 personnes réparties sur tout le territoire national. (source ANIA).  459803 personnes sur 70 millions = 0,66% de la population.

En 2019, en France, environ 400 000 personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) sont, dans leur emploi principal, agriculteurs exploitants, soit 1,5 % de l'emploi total (source INSEE).

Link to comment
il y a 52 minutes, Lancelot a dit :

De ce point de vue la révolution téléphone/tablette a été une vraie saloperie.

oui et non.
Une immense majorité sont des consommateurs ... mais bon, c'est vraiment neuf ça ?
Le nombre de développeurs nécessaires semble finalement plutôt là, au rendez-vous. N'est ce pas l'essentiel ?

C'est vrai que l'inculture informatique fait un peu peine à voir, mais c'est sans doute un peu relatif.

Link to comment
il y a 5 minutes, Rübezahl a dit :

Le nombre de développeurs nécessaires semble finalement plutôt là, au rendez-vous. N'est ce pas l'essentiel ?

 

Bof, bof, c'est toujours très tendu dans l'IT.

Link to comment
il y a une heure, Waren a dit :

Sinon, rien de bien neuf sous le soleil: baisse « historique » du niveau des élèves français en maths.

 

https://www.nouvelobs.com/societe/20231205.OBS81702/forte-baisse-des-resultats-des-eleves-en-france-et-dans-l-ocde-dans-le-sillage-de-l-epidemie-de-covid.html

Allez sur r/france si vous voulez rigoler un coup, la chute du niveau doit être comprise à l'aune du fait que les évaluations ont été passées en septembre contrairement aux autres éditions et les élèves n'ont pas travaillé durant leurs vacances, d'où le résultat. :lol:

  • Sad 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Daumantas a dit :

Allez sur r/france si vous voulez rigoler un coup, la chute du niveau doit être comprise à l'aune du fait que les évaluations ont été passées en septembre contrairement aux autres éditions et les élèves n'ont pas travaillé durant leurs vacances, d'où le résultat. :lol:

 

Tu n'y es pas du tout, c'est à cause du réchauffement climatique Covid (ci-dessous) et puis on s'en fout car on reste dans la moyenne mondiale, mauvaise langue :icon_non:

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/classement-pisa/education-le-niveau-des-eleves-francais-baisse-mais-il-reste-dans-la-moyenne-mondiale-selon-le-classement-pisa_6223371.html

  • Haha 1
Link to comment

Je découvre cette citation de Robert Gloton:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Gloton

 

Quote

L’école française est bâtie comme un hôpital qui rend malades les patients qui s’y rendent et qui crée ensuite toute une clinique pour essayer de soigner les malades qu’elle crée…

 

Cela pourrait se décliner sur quasiment tout ce que l'état touche...

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 20 heures, Lancelot a dit :

J'ai hésité à créer un nouveau thread mais au final celui-ci convient en élargissant un peu au delà du cadre français.

 

Post sur PCM :

 

 

Image permanente au kazoo :

Ghy0QiS.png

 

Je suis plus intéressé par les discussions, en particulier ce genre de posts :

 

 

 

 

 

Je viens de vérifier la définition de la

generation Z et j'en fais malheureusement partie :icon_sad:

Citation

Researchers and popular media use the mid-to-late 1990s as starting birth years and the early 2010s as ending birth years.

Mais je pense que le geopolitical compass s'applique avant tout aux US, bien que la majorité des cases soient transposables en France. Je me demande de quoi tout cela va accoucher en fin de compte. On aurait pu ajouter une case sur l'urgence écologique ou le caractère gregaire/docile face au consensus scientifique (et donc le bannissement du doute).

Link to comment
Il y a 2 heures, Pelerin Dumont a dit :

Researchers and popular media use the mid-to-late 1990s as starting birth years and the early 2010s as ending birth years.

Sur le forum, il est d'usage de placer la borne entre GenY et GenZ en 1992. ;)

 

Il y a 2 heures, Pelerin Dumont a dit :

On aurait pu ajouter une case sur l'urgence écologique ou le caractère gregaire/docile face au consensus scientifique (et donc le bannissement du doute).

Très judicieuse remarque. (Mais ce changement est peut-être plus européen qu'américain).

  • Love 1
Link to comment

Le découpage des générations Y/Z/alpha est absurde. Sans même parler de leur essentialisation (qui cache souvent une confusion entre la génération et l'âge dans ce qui fait la généralisation), on se retrouve avec des "générations" de plus en plus courtes (moins de 20 ans !) alors que l'on fait des enfants de plus en plus tard. Conséquence, sans doute, de l'esprit journalistique qui est impatient de parler de nouveaux phénomènes.

  • Yea 1
Link to comment

Dans l'ensemble c'est plutôt chouette, oui (malgré quelques bizarreries, je n'ai pas très bien compris cette histoire de prof-IA pour les math et le français). Mais ça reste un plan top-down qui laisse intacte, et suppose la coopération de la bureaucratie intermédiaire qui est en bonne partie la cause des problèmes. 

Et puis, j'attends de voir les mesures pour remédier au mauvais niveaux des profs (formation et rémunération).

 

il y a 3 minutes, Lancelot a dit :

Ok boomer

Cette génération là, au moins, est clairement identifiable. On part d'un phénomène démographique précis (bien qu'un peu flou sur la fin... encore que, j'ai envie de dire que n'est plus boomer celui qui est enfant de boomer), à peu près de la durée effective d'une génération, et qui a eu des manifestations politiques et culturelles visibles (mouvements de jeunesse de la fin des années 60).

 

Rien de tel avec les nouvelles "générations". Et puis, dans quelques années, quand on commencera à parler de "génération beta", les nouveaux parents en fin de trentaine auront trois "générations" d'écart avec leurs enfants. wtf

Link to comment
il y a une heure, Prouic a dit :

Oh bordel, mais on a carrément un présidentiable là ! C'est presque aussi vénère que la libéralisation des bus, accrochez vous à votre slip !

 

Je ne serai pas surpris qu'il soit le Ganymède, pardon le dauphin, de Jupiter Minus.

Link to comment
Il y a 1 heure, Mégille a dit :

Dans l'ensemble c'est plutôt chouette, oui (malgré quelques bizarreries, je n'ai pas très bien compris cette histoire de prof-IA pour les math et le français). Mais ça reste un plan top-down qui laisse intacte, et suppose la coopération de la bureaucratie intermédiaire qui est en bonne partie la cause des problèmes. 

Et puis, j'attends de voir les mesures pour remédier au mauvais niveaux des profs (formation et rémunération).

J'avoue que c'est la première fois de ma vie, même pas de ma carrière, que je suis d'accord avec toutes les réformes d'un MinEdu.

Pareil pour les ia, un peu perplexe.

Il va falloir que les profs s'y adaptent de toute façon, comme les anciens ont du apprendre à faire avec wikipedia.

Pour les mauvais profs c'est pas tant la priorité je trouve, il y en a toujours eu et l'institution est sensée être assez robuste pour en assimiler quelques uns. Elle ne l'est plus, c'est pour ça qu'ils posent plus de problèmes qu'avant.

Enfin je suis d'accord qu'un instit' qui ne sait pas écrire sans fautes c'est inadmissible.

 

 

Il y a 1 heure, Mégille a dit :

Cette génération là, au moins, est clairement identifiable. On part d'un phénomène démographique précis (bien qu'un peu flou sur la fin... encore que, j'ai envie de dire que n'est plus boomer celui qui est enfant de boomer), à peu près de la durée effective d'une génération, et qui a eu des manifestations politiques et culturelles visibles (mouvements de jeunesse de la fin des années 60).

 

Rien de tel avec les nouvelles "générations". Et puis, dans quelques années, quand on commencera à parler de "génération beta", les nouveaux parents en fin de trentaine auront trois "générations" d'écart avec leurs enfants. wtf

En même temps, je vois bien que je ne suis pas de la même génération que mes élèves de terminales, avec qui j'ai à peine 15 ans d'écart.

Ces histoires de générations font plus references a des décennies, et en rapport avec la technologie et l'univers culturel que des principes démographiques.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 9 minutes, Jean_Karim a dit :

Ces histoires de générations font plus references a des décennies, et en rapport avec la technologie et l'univers culturel que des principes démographiques.

This.

Link to comment
Il y a 16 heures, PABerryer a dit :

 

Je ne serai pas surpris qu'il soit le Ganymède, pardon le dauphin, de Jupiter Minus.

 

Allons allons ;)

 

Il y a 17 heures, Mégille a dit :

Dans l'ensemble c'est plutôt chouette

 

Tant qu'il n'y a pas de décentralisation poussée, ça reste un changement de la volonté du prince, qui durera peut-être max quelques années, si le ministre n'a pas jiclé avant. Comme à peu près toutes les réformes du collège unique qui n'ont absolument rien changé. Je commencerai à trouver ça chouette quand on délocalisera le pouvoir plus bas, loin de des pédagogues de la rue de Grenelle. Le marché fera le reste.

  • Yea 3
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...