Jump to content

Whitewashing, bronzage et gelée de groseilles


Recommended Posts

il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

Les Noirs peuvent rosir ou bronzer. Big fucking news.

Rosir est moins commun. Je n'ai jamais parlé de bronzer.

Ils peuvent rétrécir et devenir blancs à volonté aussi ?

Link to comment
il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

Y'a tellement de types de Noirs différents qu'il y en a même des blancs.

Que l'actrice d'Hermione soit noire dans ses gènes mais blanche à l'écran je m'en cogne. Je ne lis pas son code ADN avec un lecteur blu-ray.

il y a 8 minutes, Johnnieboy a dit :

Bah, ça va, on va pas trop salir l'Art en parlant des aspects politiques d'un film Marvel Universe ou d'une pièce de théâtre inspirée de Harry Potter.

C'est pourtant très intéressant pour comprendre et décrire le contexte civilisationnel ainsi que les enjeux de l'époque. C'est pas les Ménines mais tout de même.

Link to comment
il y a 37 minutes, L'affreux a dit :

 

Si l'auteur avait voulu écrire une pièce de théâtre ou un film, il s'agirait du respect de son œuvre. Mais pour les adaptations, eh bien, ce sont des adaptations.

Omar Sy ferait sûrement un bon Hercule Poirot.

 

Et pour la raison "colorimétrique", j'imagine que c'est par association d'idée : Hermione est une sang mêlée, elle subit pour cela des remarques racistes...

Ah mais je dis pas le contraire, une adaptation comme son nom l'indique, autorise la liberté, c'est incontestable, mais il faut aussi conserver a minima l'esprit de l'auteur, tu crois pas ? C'est pas une question de respect, et je vois pas du racisme ou je sais pas quoi, si le metteur en scène refuse l'idée d'un black pour jouer le rôle de Marius.  

C'est pas le talent d'omar sy que je conteste, c'est mon adaptation personnelle à l'écrit qui fait que je préfère quand je retrouve la description de l'auteur. C'est mon goût

Link to comment
il y a 20 minutes, Neomatix a dit :

Que l'actrice d'Hermione soit noire dans ses gènes mais blanche à l'écran je m'en cogne. Je ne lis pas son code ADN avec un lecteur blu-ray.

C'est pourtant très intéressant pour comprendre et décrire le contexte civilisationnel ainsi que les enjeux de l'époque. C'est pas les Ménines mais tout de même.

 

 

Ben, oui, ces œuvres ont clairement un intérêt de ce point de vue. Sinon, on n'aurait pas cette conversation. Mais leur intérêt esthétique est faible.

Link to comment
il y a 51 minutes, Johnnieboy a dit :

Bah, ça va, on va pas trop salir l'Art en parlant des aspects politiques d'un film Marvel Universe ou d'une pièce de théâtre inspirée de Harry Potter.

 

Sinon, mon affirmation est accompagnée d'un semblant d'argumentation.

Tu peux te contenter de la réfuter sans rien y ajouter mais ça fera se terminer la discussion rapidement.

En parlant des aspects politiques du casting d'un film Marvel ou d'une pièce de théâtre Harry Potter, on tue à la fois l'innocence du spectateur naïf et le thème éventuellement abordé par le fond et à destination du spectateur plus profond.

 

Quant à la volonté des Noirs américains de ressembler aux Blancs, elle est très loin d'être partagée. Ça se voit dans les prénoms donnés aux enfants : ils sont très différents des prénoms mainstream (alors qu'à l'inverse, les asiatiques donnent très souvent des prénoms passe-partout, au moins pour l'état civil).

Link to comment
il y a 22 minutes, Rincevent a dit :

En parlant des aspects politiques du casting d'un film Marvel ou d'une pièce de théâtre Harry Potter, on tue à la fois l'innocence du spectateur naïf et le thème éventuellement abordé par le fond et à destination du spectateur plus profond.

 

Quant à la volonté des Noirs américains de ressembler aux Blancs, elle est très loin d'être partagée. Ça se voit dans les prénoms donnés aux enfants : ils sont très différents des prénoms mainstream (alors qu'à l'inverse, les asiatiques donnent très souvent des prénoms passe-partout, au moins pour l'état civil).

 

 

Ils ont droit d'avoir leur culture. Le fait est que beaucoup de Noirs tentent de ressembler physiquement aux Blancs. Ce n'est pas réfutable. Va faire

un tour dans une boutique de

cosmétiques pour Noirs. On peut, aussi, le voir au début du film Malcom X : au début du film, il se crame le cuir chevelu avec une lotion défrisante. Le simple fait que pas mal de Noirs soient prêts à utiliser de tels produits toxiques afin d'avoir des cheveux lisses de Blancs suffit à soutenir mon affirmation (ou à dépenser des fortunes en extensions capillaires).

Link to comment

Ou bien tenter d'éclaircir son teint. Je me demande bien pourquoi ce désir de prendre une carnation plus claire, ou des cheveux plus lisses.... ça change rien au fait qu'on est indubitablement noir. Michael Jackson n'est pas devenu blanc, seulement ridicule

Link to comment
il y a 14 minutes, Johnnieboy a dit :

 Le fait est que beaucoup de Noirs tentent de ressembler physiquement aux Blancs. Ce n'est pas réfutable. Va faire

un tour dans une boutique de

cosmétiques pour Noirs. On peut, aussi, le voir au début du film Malcom X : au début du film, il se crame le cuir chevelu avec une lotion défrisante. Le simple fait que pas mal de Noirs soient prêts à utiliser de tels produits toxiques afin d'avoir des cheveux lisses de Blancs suffit à soutenir mon affirmation (ou à dépenser des fortunes en extensions capillaires).

Je me souviens bien de cette scène, oui. Mais le reste du film (et l'évolution des mentalités qu'il décrit) va plutôt dans mon sens. Du coup, je ne nie pas que les Noirs américains soient largement tiraillés par des injonctions contraires ; la question est plutôt laquelle des deux forces est la plus forte aujourd'hui, entre l'intégration et la séparation. 

Link to comment
il y a 8 minutes, Rincevent a dit :

Je me souviens bien de cette scène, oui. Mais le reste du film (et l'évolution des mentalités qu'il décrit) va plutôt dans mon sens. Du coup, je ne nie pas que les Noirs américains soient largement tiraillés par des injonctions contraires ; la question est plutôt laquelle des deux forces est la plus forte aujourd'hui, entre l'intégration et la séparation. 

 

 

Puisque l'on parle de culture pop, il suffit de regarder les cheveux des stars américaines noires. Les femmes ont quasiment toutes les cheveux lissés.

Il y a aussi le cas, extrême certes, de Michael Jackson.

Link to comment

Arrête de discuter de choses que tu ne connais, exemple Jackson avait des maladies de peau, et était psychologiquement instable, le prendre comme exemple est insultant.

Ensuite les préjugés esthétiques sont des formations complexes aux multiples causes, parfois douloureuses, ton "je me demande" faussement naif semble viser à attribuer un comportement irrationnel spécifiquement  aux noirs (bizarrement) alors qu'on pourrait très bien faire de même avec d'autres groupes (je me demande pourquoi les blanches se font bronzer? elles ne deviendront jamais noires pourtant).

Bref comme d'hab tu ne relèves pas le niveau, et tu vas chouiner dans ta réponse.

Link to comment
il y a 14 minutes, Fagotto a dit :

Arrête de discuter de choses que tu ne connais, exemple Jackson avait des maladies de peau, et était psychologiquement instable, le prendre comme exemple est insultant.

Ensuite les préjugés esthétiques sont des formations complexes aux multiples causes, parfois douloureuses, ton "je me demande" faussement naif semble viser à attribuer un comportement irrationnel spécifiquement  aux noirs (bizarrement) alors qu'on pourrait très bien faire de même avec d'autres groupes (je me demande pourquoi les blanches se font bronzer? elles ne deviendront jamais noires pourtant).

Bref comme d'hab tu ne relèves pas le niveau, et tu vas chouiner dans ta réponse.

sympa et pondérée la réponse. Admettons que Jackson ait eu des problèmes de peau, il n'est pas pour autant le seul black à tenter d'éclaircir son teint. Et merci de m'apprendre le comportement instable du bonhomme, quel scoop.

Et il y a une sacrée différence entre se foutre des produits chimiques pour s'éclaircir le teint, et le bronzage, qui est un phénomène de mode. Les blanches ne veulent pas devenir noires, juste avoir le teint moins pâle. Et pas pour les mêmes raisons.

et je ne chouine pas ; quant au niveau que je ne relèverai pas, désolée, chacun fait ce qu'il peut

 

Link to comment
4 minutes ago, Fagotto said:

Si tu ne vois pas à quel point c'est bête et insultant de dire  des africains 'ça sert à rien de mettre des crèmes pour blanchir, vous restez des noirs' je ne peux rien pour toi.

 

On se calme un peu, merci.

 

La modération qui vous aime.

Link to comment
il y a 3 minutes, Fagotto a dit :

Si tu ne vois pas à quel point c'est bête et insultant de dire  des africains 'ça sert à rien de mettre des crèmes pour blanchir, vous restez des noirs' je ne peux rien pour toi.

ah ok, tu déformes complètement ce que je voulais dire.... et tu me prêtes des idées que je n'ai pas

je pensais au complexe d'avoir une peau noire, que certains doivent éprouver, pour des raisons qui les regardent, mais qui sont infondées pour moi. C'est pour cela que j'ai écrit que c'était idiot de vouloir éclaircir sa peau.

Maintenant, si l'objectif c'est juste d'avoir le teint plus clair, why not ? 

Si me teins en blonde, je serais toujours brune, avec de faux cheveux blonds, c'est tout.

 

Link to comment
il y a 28 minutes, Bisounours a dit :

Et il y a une sacrée différence entre se foutre des produits chimiques pour s'éclaircir le teint, et le bronzage, qui est un phénomène de mode.

 

Je ne trouve pas. Le bronzage "volontaire" (artificiel ou bien par une exposition au soleil tout exprès) est à mettre dans le même sac que les crèmes éclaircissantes.

Link to comment
5 hours ago, Johnnieboy said:

Il faut voir ça d'une autre perspective. Un personnage blanc "blackwashé", ça laisse quand même un nombre immense de personnages blancs qui restent joués par des Blancs. 

Les gens ont besoin de se sentir représentés. C'est important pour eux. Surtout quand ils appartiennent à une classe/race/whatever discriminée. Alors ça les touche quand un personnage noir (par exemple, Spiderman actuel) est joué par un. Blanc. 

Je connais l'argumentation mais je doute de sa pertinence.

D'abord avant de parler de représentation évacuons la question de l'identification. Quand j'étais petit je m'identifiais aux tortues ninja. Une œuvre de fiction suffisamment bonne peut nous faire sympathiser avec une lampe de chevet ou un sac poubelle. L'être humain a une capacité d'identification presque illimitée et on ne me fera pas croire qu'elle s'arrête à la couleur de peau ou au sexe.

Ce non-problème d'identification affaiblit à mon avis pas mal la question de la représentation. Un gamin ne va pas spontanément réfléchir dans ces termes tant qu'on ne lui a pas mis cette idée en tête, ce pour quoi je dis que ceux qui militent pour mettre cette idée dans la tête des gens sont plus nuisibles (volontairement ou pas) qu'autre chose. En d'autres termes comme dit Rincevent :

3 hours ago, Rincevent said:

La politique doit-elle donc tout gâcher, tout salir, tuer toute innocence ?

 

Concernant l'histoire de Spiderman, dans le dernier film Spiderman c'est Peter Parker, qui est blanc (contrairement à Miles Morales). Au moins dans ce cas particulier ils se sont débrouillés pour que le remplacement soit une autre personne.

Link to comment
il y a 2 minutes, L'affreux a dit :

 

Je ne trouve pas. Le bronzage "volontaire" (artificiel ou bien par une exposition au soleil tout exprès) est à mettre dans le même sac que les crèmes éclaircissantes.

ah oui, tu trouves ? les crèmes éclaircissantes, c'est lié à un phéomène de mode ? je connais pas trop les motivations à utiliser ce type de produit, mais le bronzage, pour moi, c'est un effet mode

Link to comment

Vous tapez quand même à côté avec Rincevent. Différents types de personnes ont différents types de problème, par exemple. Un afro-américain pourra se reconnaître dans un Arabe discriminé aux États-Unis pour sa couleur de peau ou sa religion. Il aura du mal à reconnaître ce genre de problème chez un Blanc. Parce que les Blancs ne subissent pas ces discrimination. Quand bien même on parlerait du racisme anti-Blanc.

Enfin, on crée un autre

fil ou on n'arrête de discuter de ça.

Link to comment
il y a 8 minutes, L'affreux a dit :

 

Je ne trouve pas. Le bronzage "volontaire" (artificiel ou bien par une exposition au soleil tout exprès) est à mettre dans le même sac que les crèmes éclaircissantes.

 

Pas du tout. Le bronzage sert à afficher son oisiveté, ses possibilités de vacances. Il a bien sûr des mérites esthétiques (perso, ça rend ma peau plus saine) mais c'est avant tout recherché pour afficher ce dont je parle plus haut.

Par ailleurs, on est en train de vivre un revirement et c'est en train de devenir un truc de "prolo".

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By RaHaN
      Avis aux cinéphiles, je comptais revisiter ma vidéothèque, et également de combler certains manques. Pour se faire, j'ai choisi de débuter à partir des années 40. J'ai fait une petite liste (12films) de Must see.
       
      Selon vous, est-ce qu'il y en aurait d'autres à rajouter ?
       
      Si je veux avancer dans le temps, je m'oblige à ne pas en mettre trop, d'autant que dans les décennies qui suivront, je serai tôt ou tard obligé d'en mettre davantage pour éviter de partir en liborg debate sur la nécessité ou non de mettre tel ou tel film .
      Aussi, parce que je connais certains d'entre vous, si c'est pour me sortir le master-pièce obscur de 3h57 du réalisateur boldave Mevatlavé Kraspeck, parce que tourné juste avant sa mort, hum, juste Non... ^^ 
    • By poney
      Jamais compris ce délire blue red pill.
      Jamais aimé Matrix non plus ceci dit.
    • By Adrian
      Les 3 premiers Die hard en VF sont de très bons films de divertissement de la fin des année 80, 90.
    • By Nick de Cusa
      A part l'incontournable No Country For All Men, il y a quelques films qui me semblent valoir le coup en ce moment. Parmi ceux-ci, lequel faut-il voir d'abord? Et pourquoi?
      Before The Devil Knows You're Dead
      Charlie Wilson's war
      Michael Clayton.
      Merci.
×
×
  • Create New...