Jump to content
0100011

Guerre civile culture, IDW, SJW & co

Recommended Posts

il y a 10 minutes, Soda a dit :

C'est assez ancien, et pas vraiment dans le sujet ce me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Eltourist a dit :

C'est comme jouer en respectant les règles contre des tricheurs qui vont de plus en plus loin sans jamais s'arrêter.

On peut toujours choisir un autre ring, plus intéressant.

C'est de là que viendra la soluce ama.

Les gogols vont s'entrenoyer dans leur bave.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 10/23/2018 at 3:23 PM, F. mas said:

Pas convaincu par le Enlightment Now! de Pinker alors ? ;) Je comprends, la narration libérale mérite un peu mieux. 

 

Tiens d'ailleurs hier sur la route j'ai écouté ça (pour éviter d'avoir à me tapper le Enlightment Now) :

 

 

Rogan est vraiment un bon interviewever : il pose des questions qui font avancer et a des remarques assez marante.

 

Pinker est trop gentil/bisournours. Je n'irais pas jusqu'aux extrémités de Taleb (qui doit souffrir d'un problème psy pour s'exprimer ainsi à tort et à travers) mais je pense que si sa description est intéressante je ne le (Pinker) prends pas aussi au sérieux quant à ses prédictions sur le futur.

 

A noter dans l'interview le défonçage du communisme et de l'économie planifiée : on ne peut pas entendre ça sur un média français (alors que c'est juste du bon sens), ça fait toujours plaisir à entendre.

 

Bon je dois prendre la voiture pour une heure et demi je vais chercher un podcast :)

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Kassad said:

A noter dans l'interview le défonçage du communisme et de l'économie planifiée : on ne peut pas entendre ça sur un média français (alors que c'est juste du bon sens), ça fait toujours plaisir à entendre.

 

C'est de cette partie-là que tu parles ? : 

 

 

D'un côté oui, aussi évident que ça devrait l'être, ça fait plaisir qu'il reconnaisse que le capitalisme est bien évidemment supérieur au communisme en citant les exemples des deux Corées et des deux Allemagnes.

 

Mais ensuite il nous fait du Macron en établissant une fausse équivalence entre capitalisme et communisme pour dire qu'il faut un mix des deux alors qu'il reconnait parfaitement que l'un est clairement supérieur à l'autre. Et il sort que ceux qui en arrivent à des conclusions anarcho-capitalistes le font parce qu'ils n'ont jamais été mis face à des arguments pertinents contre le laissez-faire total. Ce qui est évidemment faux sur toute la ligne étant donné que quasiment tous les plus grands théoriciens anarcho-capitalistes sont des économistes, donc ils connaissent probablement mieux que quiconque les arguments les plus sophistiqués pour une économie mixte. Surtout que l'inverse n'est pas forcément vrai (m'étonnerait que beaucoup de partisans d'une économie mixte connaissent en profondeur les thèses anarcho-capitalistes ou même libertariennes).

 

J'ai l'impression qu'il rejette par principe toute position extrême... Parce que c'est trop extrême. A un autre moment de l'interview il parle de l'alt-right et dit qu'ils ont raison sur certains points mais que leurs conclusions sont beaucoup trop extrêmes et qu'il faut un juste milieu. Quoi qu'on pense de l'alt-right, je ne pense pas que ce soit un bon argument contre eux. Ce qui est "extrême" ou "modéré" est totalement relatif à l'endroit et l'époque. Pinker lui-même serait un extrémiste s'il vivait en Arabie Saoudite ou en Corée du Nord.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Kassad said:

 

Tiens d'ailleurs hier sur la route j'ai écouté ça (pour éviter d'avoir à me tapper le Enlightment Now) :

 

 

Rogan est vraiment un bon interviewever : il pose des questions qui font avancer et a des remarques assez marante.

 

Pinker est trop gentil/bisournours. Je n'irais pas jusqu'aux extrémités de Taleb (qui doit souffrir d'un problème psy pour s'exprimer ainsi à tort et à travers) mais je pense que si sa description est intéressante je ne le (Pinker) prends pas aussi au sérieux quant à ses prédictions sur le futur.

 

A noter dans l'interview le défonçage du communisme et de l'économie planifiée : on ne peut pas entendre ça sur un média français (alors que c'est juste du bon sens), ça fait toujours plaisir à entendre.

 

Bon je dois prendre la voiture pour une heure et demi je vais chercher un podcast :)

 

Sur ses prédictions je suis intéressé par ce que tu penses de ses critiques de l'IA et de la superintelligence, si tu as eu l'occasion de lire ce qu'il a dit sur la question. Ama il n'a pas complètement tort (en particulier sur la difficulté de définir l'intelligence elle-même, le mouvement de l'accélération technologique et la possibilité de la singularité), même s'il a eu l'occasion de montrer qu'il ne maîtrisait pas totalement la question (en particulier le deep learning).

 

Pinker rappelle des choses fondamentales dans son livre, que certains téméraires ont lu (poke @Ultimex @Sekonda@Anton_K), mais sa défense des Lumières est à la fois naïve et très manichéenne. Comme l'a dit J Gray dans une de ses critiques, c'est un peu un feelgood movie pour les scientistes prog, un moyen de se rappeler qu'ils sont dans le camp du bien. C'est dommage, parce que le projet global est intéressant et plutôt sympathique.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Extremo a dit :

J'ai l'impression qu'il rejette par principe toute position extrême... Parce que c'est trop extrême.

 

Beaucoup de gens sont comme ça. C'est une tendance conformiste et anti-philosophique. La vérité doit se situer dans la doxa, au centre des positions acceptables d'une période (fenêtre d'Overton), et non d'une déduction logique à partir d'un petit nombre de principes supra-historiques et indubitables.

 

"Le penseur clair et logique sera toujours un « extrémiste », et il sera par conséquent toujours intéressant ; le piège qui le guette est, certes, de s’embarquer à fond dans l’erreur. Alors que le penseur orthodoxe « juste milieu » [the orthodox « middle-of-the-road » thinker] ne se trompera jamais autant que lui, il ne donnera non plus aucune contribution notable, hormis de se rendre en général ennuyeux comme la mort."

-Murray Rothbard, Recension de l’ouvrage de Milton Friedman, A Program for Monetary Stability, publiée le 31 octobre 1960 par le Volker Fund. Cité dans Block et Rockwell, 1988, chap. XXIV, S. Richman : « Commentator on our times : a quest for the historical Rothbard », p. 355.

 

(cf aussi L'extrémisme ou l'art de la délation de Ayn Rand).

 

(on retombe un peu sur le débat sur l'évolutionnisme du fil sur les limites du rationalisme).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, F. mas said:

c'est un peu un feelgood movie pour les scientistes prog,

 

Excellent : c'est le meilleur résumé qu'on peut faire du Pinker de cette interview !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kassad a dit :

Taleb (qui doit souffrir d'un problème psy pour s'exprimer ainsi à tort et à travers)

Bah, tout le monde sait qu'il est complètement mégalo. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir très souvent raison.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que je n'ai jamais lu aucun de ses livres...

 

Mais je commence tout doucement à m'interesser à la cognition, ce genre de chose, je ne devrais pas tarder à le lire. Après avoir défendu cette putain de thèse bien sur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

Beaucoup de gens sont comme ça. C'est une tendance conformiste et anti-philosophique

 

  J'y vois une preuve d'humilité et une possibilité donnée au réel à nous mettre un coup de pied au cul si on se trompe. Bref c'est une manière de dompter, autant que faire se peut, nos biais de confirmation. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, poney said:

J'avoue que je n'ai jamais lu aucun de ses livres...

Je te conseil "antifragile" qui à mon avis contient tous les autres (qui sont faits pour faire du pognon comme le retour de la vengeance de Rambo).

  • Yea 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, F. mas a dit :

la possibilité de la singularité

ama tout montre qu'on y est déjà. (et depuis déjà un paquet d'années).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Rübezahl said:

ama tout montre qu'on y est déjà. (et depuis déjà un paquet d'années).

 

Wut, tu peux développer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Extremo a dit :

Wut, tu peux développer ?

Je manque de temps là, mais vite fait :

- il y a 2 générations, le soc de charrue passait (religieusement) de génération en génération.

- dans le BTP, évolution plutôt "lente", on ne construit plus aujourd'hui comme il y a 20 ans (grosses différences). Et à l'époque, ça avait déjà changé par rapport à la génération d'avant.

 

Bon, je ne cause pas logiciel.

Ou, à part qqs technos de fond primordiales, ça bouge très vite pour le reste.

 

C'est ama une particularité de l'époque, à la fois plus facile (grâce au progrès rapide), mais aussi plus rude (car "faut suivre").

Et comme on est dedans, ben on a un peu du mal à relativiser/percevoir cette exponentialité. Elle est devenue régulière/banale.

La seule "force" capable de lui tenir tête (peut-être de l'engloutir), c'est le trou noir de l'imbécilité socialiste.

(Mais, comme déjà discuté ici, la "force" socialiste tire sans doute largement son origine basique dans le progrès capitaliste).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La singularité n’a rien à voir avec l’abondance. C’est la transformation de tous les modes de production humains parce que l’intelligence artificielle devient plus puissante que l’intelligence humaine.

 

Aujourd’hui le GPU le plus sophistiqué reste un produit de l’esprit humain au même titre qu’une hache en pierre au néolithique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, poney said:

J'avoue que je n'ai jamais lu aucun de ses livres...

 

Mais je commence tout doucement à m'interesser à la cognition, ce genre de chose, je ne devrais pas tarder à le lire. Après avoir défendu cette putain de thèse bien sur.

Pas sûr que ce soit le meilleur auteur pour s'initier à la cognition et ce genre de choses. À tout prendre je commencerais par Kahneman.

 

52 minutes ago, Bézoukhov said:

La singularité n’a rien à voir avec l’abondance.

Je propose de débattre sur les définitions.

  • Yea 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Lancelot a dit :

. À tout prendre je commencerais par Kahneman.

 

Yep, système 1, système 2, le livre que toute bonne bibliothèque doit avoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Aujourd’hui le GPU le plus sophistiqué reste un produit de l’esprit humain au même titre qu’une hache en pierre au néolithique.

ça fait 20 ans mini que le design de GPU passe par plusieurs phases d'optimisation algorithmiques hors de portée de l'esprit humain.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Aujourd’hui le GPU le plus sophistiqué reste un produit de l’esprit humain au même titre qu’une hache en pierre au néolithique.

Heu, non. À ma connaissance, on en est à la deuxième ou troisième génération de processeurs issus d'une collaboration humain-IA.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Rübezahl a dit :

ça fait 20 ans mini que le design de GPU passe par plusieurs phases d'optimisation algorithmiques hors de portée de l'esprit humain.

Et inversement, chez Intel, ils gardent pas mal d'humains dans la boucle, parce que certains aspects de la topologie des CPU dépasse ce que peut faire une IA, sans doute parce que l'intuition humaine fait appel à des mécanismes non-Turing-émulables. Bon, c'est une hypothèse en tous cas, mais ça expliquerait pourquoi IBM a tant de mal à passer le design des puces POWER en full-IA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Rincevent said:

l'intuition humaine fait appel à des mécanismes non-Turing-émulables

Tiens d'ailleurs un autre bouquin qui pourrait intéresser @Kassad s'il ne connaît pas déjà : https://www.amazon.fr/Essai-psychologie-linvention-domaine-mathématique/dp/2040022937/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

ça fait 20 ans mini que le design de GPU passe par plusieurs phases d'optimisation algorithmiques hors de portée de l'esprit humain. 

 

 

Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Heu, non. À ma connaissance, on en est à la deuxième ou troisième génération de processeurs issus d'une collaboration humain-IA.

 

On parle vraiment d'algorithmes qui sont de l'IA ? Et pas d'une descente de gradient-like qui permet de faire des choses qu'un humain conceptualise très bien ?

 

En tout état de cause, on en est pas encore arrivés au moment où une intelligence artificielle conceptualise des choses qu'un humain ne peut concevoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/10/2018 à 14:33, Kassad a dit :

La guerre se déroule sur le terrain de la philosophie morale.

 

Pou en revenir au sujet, le terrain de la guerre me semble plutôt être sur le terrain du discours public, avec son pendant journalistique et son pendant universitaire. Pour la gagner, il faut casser les deux en même temps. C'est à dire casser les journalistes avec une polémique et supprimer toute légitimité universitaire aux X-studies (comme l'attaque Sokal d'il y a deux semaines).

 

Plutôt que la philosophie, c'est la pseudo-science qui leur sert d'argument qu'il faut casser. Qu'on se rappelle que quand on accule un SJW, il va répondre : "Mais il faut lire des trucs ; c'est la science" (bon 85% du temps, si on creuse, lire des trucs revient à mater YT).

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 10/25/2018 at 10:32 PM, Bézoukhov said:

On parle vraiment d'algorithmes qui sont de l'IA ? Et pas d'une descente de gradient-like qui permet de faire des choses qu'un humain conceptualise très bien ?

 

Pour l'instant c'est exactement ça qu'on appelle l'IA : la maximisation d'une fonction avec différentes manières d'explorer l'espace des solutions.

 

C'est tout à fait dans le sujet et peut être que l'opinion de de Peter Thiel est à prendre en compte sur le fait que les cryptos sont libertariennes et les Ai  pour les plannistes (ce que j'avais tenté d'explorer là : https://forum.liberaux.org/index.php?/topic/54834-intelligence-artificielle-morale-et-politique/ ) :

https://www.youtube.com/watch?v=-iYpmOV60ks

 

Fondamentalement les IA mettent la lumière en exhumant des corrélations difficilement visibles et les cryptos permettent de respecter la confidentialité en cachant. On voit bien l'opposition frontale de ces technologies.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant le besoin de normativité et d’esthétique évoqué plus haut, que pensez-vous des Distributed Income Support Cooperatives (DISC) proposés par Max Borders? Une partie de l'idée est l'appartenance à un groupe (une sorte de communautarisme moderne et cool)


https://medium.com/social-evolution/how-we-become-the-social-safety-net-2994a68a53db

Quote

 

the DISC is a decentralized way of coordinating mutual aid (upgrading traditional welfare)

...

That you’re accountable to the other members means you always have incentives to do what’s right so as to keep your membership privileges intact so as to enjoy future potential benefits of the DISC.

...

Peer pools are the internal mechanism of DISCs’ mutual aid support systems. These collect dues on a periodic basis as a condition of membership, although the dues might be as low as pennies a month. People can be members of multiple DISC cooperatives, which means you might be a member of a pool associated with healthcare, and another pool associated with unemployment. In any case, every member contributes based on his or her ability to contribute. I realize this sounds vaguely Marxist, which is fine. I prefer to think of it as a form of distributed social insurance that includes some members who are more likely to be net contributors, and some members who are more likely to be net beneficiaries. (I assume enough high-income people will become members, as we’ll discuss. In this way, pools are neither purely transactional nor purely charitable, but rather a hybrid.)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je pense que je l'avais vu parler de mutualisme ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...