Aller au contenu
Kassad

Guerre civile culture, IDW, SJW & co

Messages recommandés

Le post d'H16 dans la catégorie vidéo comique

ne pouvait mieux tomber. 

 

Ce matin en faisant le ménage j'ai écouté cette excellente interview de Janice Fiamengo (les 5 dernières minutes sont du troll de très  très haut niveau) :

 

 

Depuis l'élection de Trump (disons pour trouver un moment marquant) il me semble que la guerre civile culturelle est déclarée et fait rage. Le professeur Metha a été renvoyé de l'université d'Acadie fin aout dernier :

Quote

He came under fire for saying multiculturalism is a scam, denying the wage gap between men and women, and dismissing the Truth and Reconciliation Commission as a vehicle for “endless apologies and compensation.”

 

Gad Saad a du passer en commission pour un commentaire qu'il a fait sur Serenna Williams (toute l'affaire est incroyablement éclairante sur l'époque que nous traversons), mais comme il est plus haut dans la victimologie (étant juif du Liban il peut contre troller efficacement) :

 

On pourrait multiplier les cas malheureusement (je pense à  Alessandro Strumia récemment renvoyé par exemple, ou Roseanne Barr dont le sitcom était le plus suivi des US déprogrammée pour un twitt etc.).

 

Je n'ai pas vécu l'époque du McCarthysme qu'on nous ressort souvent mais ça commence à terriblement y ressembler. Même les humoristes (même Bill Maher peut se faire chahuter par des gauchistes !) ne peuvent plus exercer leur métier : https://www.maxim.com/entertainment/why-joe-rogan-wont-play-colleges-2017-7

 

La guerre se déroule sur le terrain de la philosophie morale. De mon point de vue elle ne fait que commencer ouvertement (disons que ça monte en pression depuis les années 60).  C'est un peu comme s'il y avait eu une pose après la chute du communisme. L'extrême gauche était KO debout. Ils ont repris leur souffle depuis et la contre attaque, au départ insidieuse, est devenue violente.

 

Ce sont à peu près tous les principes libéraux basiques qui sont des cibles : de la charge de la preuve (certains n'hésitent pas à proposer l'inversion dans les cas de viol) à la justice de classe (en fait la notion de "due process" en général) en passant par la police du langage, tous les principes de base de notre société sont attaqués. 

 

Sur le terrain intellectuel je ne vois pas trop de défenseur connu avec une grande exposition médiatique. L'IDW (intellectual dark web) pourrait ressembler à un embryon de réponse mais qui n'est pas organisé et n'est pas non plus très exposé médiatiquement (je pense que juste Peterson et Taleb sont un peu connus dans le grand public, et encore).

 

Je ne sais pas quelle est la bonne stratégie à mettre en oeuvre. Ca doit aller plus loin que "debunker" les âneries gauchistes. Ce qu'il nous faut c'est comme SW IV : un nouvel espoir.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SW VI c’est le retour du Jedi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, Tramp said:

SW VI c’est le retour du Jedi

d'un point de vue dyslexique c'est bon.

 

Fixed.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord, et les témoignages de certains profs américains (en sciences 'dures' en particulier) que j'ai eu l'occasion de rencontrer dernièrement sont ahurissants. J'en profite pour me faire de la pub

 

https://www.contrepoints.org/2017/08/10/296498-google-bourreau-nouveau-puritanisme-progressiste

 

Et l'Europe n'est pas épargnée par ce vent de folie dégénérée. La dernière victime en date, c'est le prix nobel de physique accusé d'avoir fait un libdup sexiste. La vid est nulle, mais pas sexiste. Ce qui est particulièrement choquant, c'est la réaction de l'institution du prix nobel et du cnrs, qui ont fait dans leur froc de manière assez minable (et ont lâché le mec).

 

https://www.20minutes.fr/high-tech/2349655-20181006-video-prix-nobel-physique-rattrape-clip-juge-sexiste-degradant-femmes

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Kassad : si tu es abonné à Dave Rubin et Gad Saad, ma foi, tu as bon goût. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le soucis est de savoir comment s'opposer sans passer pour pro-Trump... et si non oui il y a un très gros risque pour l'Etat de droit, même en France j'ai vu passer le renversement de la charge de la preuve en cas de viol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 minute ago, PABerryer said:

Le soucis est de savoir comment s'opposer sans passer pour pro-Trump... et si non oui il y a un très gros risque pour l'Etat de droit, même en France j'ai vu passer le renversement de la charge de la preuve en cas de viol.

Je crois qu'il faut les deux :

  1.   Contrer frontalement les gauchos délirants. C'est principalement ce que font des personnes comme Saad, Peterson, Rubin & co
  2. Proposer un nouveau but à atteindre (c'est rien de moins que de refonder la civilisation occidentale dont il est question). Là je ne vois que la proposition de Peterson, qui personnellement me paraît un peu trop mystique. Mais bon je ne sais pas si on peut construire un narratif messianique (ie on est tous dans la misère et la peine mais on va se bouger et on va s'extirper de la gangue de boue dans laquelle on est) sans un aspect religieux, qui historiquement, a toutes les chances d'être mal compris (et on est partir pour un retour de balancier opposé).

 

On pourra dire ce qu'on veut mais le narratif du mutliculturalisme/diversité est une nouvelle manière d'emballer la pensée tribale (ou le groupe passe avant l'individu) qui fonctionne bien. On ne peut pas lutter "raisonnablement" contre ça. Il faut une contre-histoire narrative et les idéaux de la déclaration des droits de l'homme (ou les lumières) ne le fera pas. Il faut une nouvelle mythologie de la liberté.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas convaincu par le Enlightment Now! de Pinker alors ? ;) Je comprends, la narration libérale mérite un peu mieux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Kassad a dit :

c'est rien de moins que de refonder la civilisation occidentale dont il est question

This. On a cru qu'elle allait d'elle-même, alors que chaque génération a pour devoir de prendre le flambeau à la précédente pour le passer à la suivante.

 

il y a 17 minutes, Kassad a dit :

Mais bon je ne sais pas si on peut construire un narratif messianique (ie on est tous dans la misère et la peine mais on va se bouger et on va s'extirper de la gangue de boue dans laquelle on est) sans un aspect religieux

C'est sans doute possible religieux / mythologique / infrarationnel (faut voire la différence qu'on y met), mais pas du tout messianique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Kassad a dit :

Il faut une contre-histoire narrative et les idéaux de la déclaration des droits de l'homme (ou les lumières) ne le fera pas.

 

C'est pourtant la seule chose qui nous sépare d'une descente accélérée dans la barbarie, disait à peu près Eric Hobsbawm.

 

C'est une question de dramaturgie. Quand je vois la façon dont Ayn Rand s'est appuyée sur l'histoire des U.S.A pour faire passer son propos, je ne vois pas pourquoi la même chose ne serait pas possible avec un autre matériel historique national (d'ailleurs j'y travaille un peu dans le fil sur la chronologie du libéralisme français).

 

D'ailleurs ce n'est nullement incompatible avec l'imaginaire futuriste (seasteading & cie). La modernité est cohérente avec elle-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, NPC1987 a dit :

Je me suis fait ninjalourdé de Zuckerbook d'ailleurs.

 

Et à mon humble avis ça va se reproduire ailleurs...

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

C'est pourtant la seule chose qui nous sépare d'une descente accélérée dans la barbarie, disait à peu près Eric Hobsbawm. 

Mais c'est plus profond que juste une liste de principes basiques.

 

Le probème est que cette déclaration est vue comme un aboutissement. Un texte figé ne le fera pas contre une révolution en marche qui s'invente au fur et à mesure qu'elle avance. Il faut de l'agilité, du mouvement pour contrer ces nouveaux assauts contre la liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La sanksion ne va pas tarder.

 

il y a 15 minutes, Rincevent a dit :

This. On a cru qu'elle allait d'elle-même, alors que chaque génération a pour devoir de prendre le flambeau à la précédente pour le passer à la suivante.

 

D’un côté je me dis que c’est vrai de l’autre ça fait au moins depuis Arendt qu’il y a un philosophe pour dire ce genre de trucs. Et le monde n’est toujours pas mort depuis Arendt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Kassad a dit :

Il faut de l'agilité

 

Le mot que tu cherches est inventivité ou créativité (je veux bien débattre mais de grâce, pas de novlangue managériale !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

For the record Quand je dis construire une narration, cela ne signifie pas ignorer la réalité pour la plier à quoi que ce soit (je ne suis pas Richard Rorty) : il s'agit plutôt d'une stratégie d'exposition de la réalité. C'est un peu comme en philosophie morale : plutôt que d'exposer la morale à travers des règles abstraites qui ne parlent à personne, on les expose à travers l'éthique des vertus, parce qu'il s'agit de donner des exemples pour inspirer des conduites humaines. Je reconnais toutefois que l'idée de narration peut prêter à confusion, tant elle appartient à l'origine au domaine de la fiction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mouvement SJW est l'aboutissement de notre modernité. La Raison n'a plus de valeur car tout est relatif (et cette vision est un des eceuils qui menace le Libéralisme à mon sens). Desormais, l'émotion à plus de valeur que la Raison et l'arbitraire individuel est considéré comme une chose positive (si je veux changer de genre comme de chemise, je peux) et le réel doit s'y plier. Bref, il va falloir se battre pour simplement restaurer le primat de la Raison dans le débat public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que l'enjeu est surtout de fractionner l'opinion de gauche / centre-gauche. Pour l'opinion de droite, il n'est que trop facile de pointer que les SJW sont des pleurnichards débordant de ressentiment (au sens nietzschéen).

 

Mais c'est l'opinion de gauche qu'il faut convaincre que certaines idéologies (le gauchisme culturel pour parler comme J.-P. Le Goff) vont juste rendre la vie sociale invivable (angle d'attaque complémentaire, mais plus efficace pour des non-libéraux, que de pointer la législation liberticide que ces engeances engendrent).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Bézoukhov a dit :

D’un côté je me dis que c’est vrai de l’autre ça fait au moins depuis Arendt qu’il y a un philosophe pour dire ce genre de trucs.

Parce que ces trucs doivent être répétés à chaque génération, précisément.

 

il y a 8 minutes, Bézoukhov a dit :

Et le monde n’est toujours pas mort depuis Arendt.

Un type qui saute dans le vide n'est pas mort tant qu'il n'a pas touché le sol. Pour autant, sa situation n'est ni rassurante, ni prometteuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
16 minutes ago, NPC1987 said:

Je ne fais plus de compta avant que vous demandiez, et j'ai arrêté le basejump depuis cinq mois, j'ai perdu trop d'amis et un mec s'est tué. Ma meilleure amie s'est suicidée aussi. Elle est repartie au Nam d'où elle venait, et elle s'est (faite?) balancée du sixième étage. Dur. Du coup je suis retourné à l'Eglise, et j'ai prié. Étrange. 

Mmmh, dur pour toi. Tu survis dans tout ça ? Tu avais l'air de vraiment trouver ton bonheur dans le parachute, ça va sans ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, NPC1987 a dit :

Ça s'appelle retirer le droit de vote aux femmes. 

 

Bullshit. Les femmes ont le droit de vote depuis 1945 (et je te fais grâce des autres démocraties occidentales). Le gauchisme culturel date des années 80, lorsque le gauchisme politique a réalisé son absence de débauchés (pas de révolution socialiste) et s'est dégradé en formes plus policées et plus diffusables.

 

Il faut lire J.-P. Le Goff: http://oratio-obscura.blogspot.com/2016/09/le-gauchisme-culturel-des-origines-au.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, NPC1987 a dit :

Ça s'appelle retirer le droit de vote aux femmes. 

 

:D ou restaurer le vote censitaire

à l’instant, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Bullshit. Les femmes ont le droit de vote depuis 1945 (et je te fais grâce des autres démocraties occidentales). Le gauchisme culturel date des années 80, lorsque le gauchisme politique a réalisé son absence de débauchés (pas de révolution socialiste) et s'est dégradé en formes plus policées et plus diffusables.

 

Il faut lire J.-P. Le Goff: http://oratio-obscura.blogspot.com/2016/09/le-gauchisme-culturel-des-origines-au.html

 

Le dit gauchisme ayant des racines un peu plus anciennes comme mai 68.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, PABerryer a dit :

 

:D ou restaurer le vote censitaire

 

Tu veux dire le réserver aux élites urbaines ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Tramp a dit :

 

Tu veux dire le réserver aux élites urbaines ?

 

Aux redevables de l'ISF.

 

Plus sérieusement restons sur le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, F. mas said:

For the record Quand je dis construire une narration, cela ne signifie pas ignorer la réalité pour la plier à quoi que ce soit (je ne suis pas Richard Rorty) : il s'agit plutôt d'une stratégie d'exposition de la réalité. C'est un peu comme en philosophie morale : plutôt que d'exposer la morale à travers des règles abstraites qui ne parlent à personne, on les expose à travers l'éthique des vertus, parce qu'il s'agit de donner des exemples pour inspirer des conduites humaines. Je reconnais toutefois que l'idée de narration peut prêter à confusion, tant elle appartient à l'origine au domaine de la fiction.

 

Absolument.

 

Et on en a déjà parlé, mais je pense que quelque chose est faisable parce qu'en plus, il y a de la demande. Ce n'est pas comme si l'idéologie SJW n'avait pas laissé un vide. Lisez le 18-25 (pas trop quand même) . Ce qui me frappe énormément dans le mouvement "pop" qui sous-tend une partie de l'alt-right et une partie de l'IDW, dont l'intersection des followers est clairement non-vide, c'est une demande de normativité. Des milliers de gens veulent qu'on leur dise "range ta chambre, prends toi en main". Pourquoi pas "épargne" et "étudie".

 

Quelqu'un comme Peterson a déjà usé son disque depuis longtemps parce que son discours est trop mystique et vague. On sait ce qui, esthétiquement, ne plaira pas à la génération des délaissés qui se tourne pour l'instant vers l'extrême gauche et l'extrême droite. Ils ne veulent pas aspirer à être des golden boys, des surhommes randiens ou des cadres post-industriels. C'est quelque chose qu'on devrait savoir depuis le succès de Fight Club, film que j'ai du mal à ne pas voir comme la genèse de l'alt-right. Le libéralisme, pour eux, c'est surement toujours ça, et c'est ce qui doit changer. "Gagne de l'argent" peut devenir "supporte ta famille". "Produis" peut devenir "fais quelque chose de tes mains". Evidemment là j'essaie de faire de la communication et je ne suis pas un bon communiquant. La critique de l'état est aussi à reformuler mais je pense qu'en général la difficulté est d'arriver à pointer du doigt le parasitisme, l'opposer à la "reprise en main" (plutôt qu'à la "réussite"), et réussir à ne pas trop suggérer l'égoïsme.

 

J'insiste sur l'idée de "reprise en main". Nous sommes dans une période perçue par beaucoup comme une période de déclin. C'est un avantage car là où les fins dans un contexte serein peuvent apparaître vides ou superficielles (ici encore, l'ironie vis à vis de "la réussite" nous guette), le mot d'ordre "make X great again" permet à chacun de sélectionner un contenu correspondant à ce qui lui manque ou ce qu'il a perdu dans le déclin.

 

edit : là je ne parle pas de l'aspect plus intellectuel et académique avec lequel @Kassad ouvrait le topic, qui est un peu différent. Cela dit il m'intéresse aussi et je planche également dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, PABerryer a dit :

Le dit gauchisme ayant des racines un peu plus anciennes comme mai 68.

 

C'est le point de départ mais le dépérissement des idéologies révolutionnaires traditionnelles au profit des "nouveaux mouvements sociaux" (féminisme, mouvement LBGT, écologisme, pacifisme, droit des animaux, etc. etc.) (que le PS a plus ou moins dévoré à son profit) s'opère vraiment dans la première partie des années 70:

 

9782707149633.jpg

 

On pourrait ajouter l'imaginaire politique nord/sud, qui passe du tiers-mondisme plus ou moins révolutionnaire à l'antiracisme et au multiculturalisme (l'étranger n'est plus merveilleux parce que plus anticapitaliste que nous, mais parce que pauvre et/ou exotique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Mathieu_D a dit :

Mmmh, dur pour toi. Tu survis dans tout ça ? Tu avais l'air de vraiment trouver ton bonheur dans le parachute, ça va sans ?

Fais gaffe @NPC1987, dans 2mn il te dit de reprendre des études.

il y a 2 minutes, NPC1987 a dit :

A part courir dans la rat race pour être un partenaire sexuel attirant, et finalement bosser pour un vagin qui fait la gueule, qu'est-ce qu'on peut faire?

Des enfants ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, NPC1987 a dit :

qu'est-ce qu'on peut faire ?

 

Tu devrais te lancer en littérature. Écrire un truc un peu déjanté mais sincère.

 

Il y a plein de gens qui n'attendent rien de plus que lire et avoir le sentiment que quelqu'un a vécu la même chose qu'eux ou ressens le monde de la même manière qu'eux.

 

En plus l'écriture c'est une école de discipline.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, Neomatix said:

Fais gaffe @NPC1987, dans 2mn il te dit de reprendre des études.

Des enfants ?

Non Sanksion est contrôleur de gestion industriel il n'a pas besoin de reprendre des études.

(sauf s'il veut bosser chez B.root)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Bullshit.

Pas d'anglicisme managérial stp.

il y a 23 minutes, NPC1987 a dit :

qu'est-ce qu'on peut faire?

Commence par te présenter dans l'onglet des présentations, après on verra ce qu'on fait de toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins nous pourrons en profiter.

 

Bon focus sur le sujet ou je renvoi lz discussion dans JRML :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • Par Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • Par Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×