Aller au contenu

Messages recommandés

la journaliste est insupportable 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JBP fait ce qu'il peut pour lui expliquer des choses simples et logiques, mais c'est duuuuuur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Eltourist a dit :

 

très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity

Le pauvre homme, je n'ose pas imaginer la haine qu'il doit recevoir sur internet ! Vidéo intéressante surtout, bravo à lui pour réussir à répondre de façon intelligente et nuancé, sans tomber dans une agressivité de repli qui aurait immédiatement été interprétée comme misogyne.

 

Je commence à être agacé par cette argument du "vous faites des généralisations, toutes les femmes ne...". La journaliste cherche-t-elle à remettre en cause les sciences sociales, voir même, les sciences de la vie, toutes entières ? Evidemment qu'il fait des généralités, il y a des vérités générales, et c'est justement l'objet d'un paquet de science. Et d'ailleurs -merci à ce monsieur de l'avoir indiqué- que les femmes soient moins payés que les hommes est aussi une généralité pleine d'exception.. je réutiliserai sans doute cet argument.

 

Il y a 3 heures, poney a dit :

la journaliste est insupportable 

On voit sa gorge se serrer, on sens le pathos donner des coups de coude au logos -typique lorsque l'on voit son dogme attaqué- mais je trouve que la plupart du temps, elle est assez intelligente. Je veux dire, elle formule des objections, elle le pousse à bien clarifier sa position, et elle ne se laisse pas aller à des attaques ad hominem, même lorsqu'elle est en difficulté. Elle est dans le mauvais camp, mais elle reste plus raisonnable que beaucoup. Elle ne se laisse pas convaincre facilement, mais on ne peut pas vraiment lui reprocher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle caricature systématiquement sa position et fait homme de paille sur homme de paille, ce n'st pas ce que j'appelle discuter intelligemment 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Eltourist a dit :

 

très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity

Très bon dans l'interview. Par contre ça saute presque aléatoirement d'un argument à l'autre sans vraiment s'attarder, c'est dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Mégille a dit :

Le pauvre homme, je n'ose pas imaginer la haine qu'il doit recevoir sur internet ! Vidéo intéressante surtout, bravo à lui pour réussir à répondre de façon intelligente et nuancé, sans tomber dans une agressivité de repli qui aurait immédiatement été interprétée comme misogyne.

Il est loin d'être détesté de tous : https://www.youtube.com/watch?v=hsQLksbfDSo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, poney a dit :

Elle caricature systématiquement sa position et fait homme de paille sur homme de paille, ce n'st pas ce que j'appelle discuter intelligemment 

 

On est habitués à tellement pire, qu'en comparaison elle paraît presque normale :lol: 

 

Il y a 15 heures, Mégille a dit :

La journaliste cherche-t-elle à remettre en cause les sciences sociales, voir même, les sciences de la vie, toutes entières ? Evidemment qu'il fait des généralités, il y a des vérités générales, et c'est justement l'objet d'un paquet de science.

 

C'est le grand combat qui se joue en ce moment, la guerre contre le réel bat son plein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lol

 

 

 

 

multi lol

 

https://www.theguardian.com/society/2018/jan/19/channel-4-calls-in-security-experts-after-cathy-newman-suffers-online-abuse

"There is no suggestion that Peterson, Delingpole or Murray are behind the threats or instigated them. "   les journalistes sont (pire que ) des putes.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 1/17/2018 à 04:07, Eltourist a dit :

 

 

Ça doit être l'interview la plus hostile que j'aie jamais vu. Les 3/4 de ses questions commencent par "So you're saying that" suivi d'un énorme strawman.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je crois que ca s'est vu

 

1516337283376.jpg

 

peterson2.jpg

 

fbb.jpeg

 

2c5.jpg

674.jpg

 

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le discours de PT est parfaitement acceptable et elle essaye de toute ses forces d'en faire quelque chose de 'problematique'. On est toujours dans cette bonne vieille technique de diabolisation, sauf qu'on a largement depasse le stade ou ce qui est dit est diabolisable, elle tente de diaboliser ce qui releve du simple bon sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le seul truc que j'arrive pas à trancher, c'est si elle dit ça par conviction ou par pur envie de mener un interview un peu agressive. Ça parait idiot, mais pour certains journalistes, une interview difficile consiste non pas à faire du travail de recherche pour attaquer certaine thèse de la personne interrogée, mais juste de porter la contradiction et de sortir des préjugés assez plats. Charge à l'autre de se démener pour sortir de là la tête haute. C'est un style d'interview déplorable, mais qui semble assez populaire, ça doit faire de l'audience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Cthulhu a dit :

 

Ça doit être l'interview la plus hostile que j'aie jamais vu. Les 3/4 de ses questions commencent par "So you're saying that" suivi d'un énorme strawman.

J'ai zappouillé dedans. C'est pas une itv c'est un demi-débat/procès d'intention. Le self-control du gars est admirable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
49 minutes ago, Noob said:

Le seul truc que j'arrive pas à trancher, c'est si elle dit ça par conviction ou par pur envie de mener un interview un peu agressive. Ça parait idiot, mais pour certains journalistes, une interview difficile consiste non pas à faire du travail de recherche pour attaquer certaine thèse de la personne interrogée, mais juste de porter la contradiction et de sortir des préjugés assez plats. Charge à l'autre de se démener pour sortir de là la tête haute. C'est un style d'interview déplorable, mais qui semble assez populaire, ça doit faire de l'audience.

 

effectivement.Perso je pense qu'elle a la conviction en plus de la strategie.Elle a tout de meme fail.En meme temps si vous regardez son comportement non verbal c'est interessant, on sent  qu'ellejoue un role et en parallele le troube bien hot, et est prete a le laisser gagner.Elle est bien hot elle aussi d'ailleurs, je suis sur qu<au bar elle fait pas chier avec le feminisme :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Noob a dit :

Le seul truc que j'arrive pas à trancher, c'est si elle dit ça par conviction ou par pur envie de mener un interview un peu agressive. Ça parait idiot, mais pour certains journalistes, une interview difficile consiste non pas à faire du travail de recherche pour attaquer certaine thèse de la personne interrogée, mais juste de porter la contradiction et de sortir des préjugés assez plats. Charge à l'autre de se démener pour sortir de là la tête haute. C'est un style d'interview déplorable, mais qui semble assez populaire, ça doit faire de l'audience.

Honnêtement, ayant vu la vidéo, l'interview n'était pas "agressive", c'était un procès à charge. La dernière fois que j'ai vu ce niveau de vilénie à la télé de la part d'un journaliste, c'était lorsque JF Revel était venu présenter "La Grande Parade" dans Ripostes, l'émission de l'affreux Serge Moati - et encore, dans Ripostes il a fallu qu'ils s'y mettent à plusieurs.

 

L'alternative n'est pas entre conviction et interview punchy ; elle est entre conviction crétine et virtue-signalling à destination de son milieu social et professionnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Noob a dit :

Le seul truc que j'arrive pas à trancher, c'est si elle dit ça par conviction ou par pur envie de mener un interview un peu agressive.

 

C'est principalement du virtue signaling mais ce n'est pas imcompatible avec tes deux explications.

Pour moi le VS est clair quand elle répète le mantra du pay gap et ne veux pas entendre les arguments de Peterson, arguments qu'on connait en long et en large et qui sont faciles à comprendre.

Tous les progressistes qui ont fini par admettre un argument libéral ou conservateur sont cloués au pilori par leur pairs, le dernier en date c'est Steven Pinker.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Brock a dit :

En meme temps si vous regardez son comportement non verbal c'est interessant, on sent  qu'ellejoue un role et en parallele le troube bien hot, et est prete a le laisser gagner.

Hypothèse intéressante... Tu es en train de dire qu'en fait cette interview était un immense shit test ? La perversité de certaines n'a décidément pas de limite. :lol:

 

il y a 3 minutes, Riffraff a dit :

Tous les progressistes qui ont fini par admettre un argument libéral ou conservateur sont cloués au pilori par leur pairs, le dernier en date c'est Steven Pinker.

Et en général on finit par les retrouver chez Heterodox Academy. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Rincevent a dit :

Et en général on finit par les retrouver chez Heterodox Academy. ;)

 

S'intituler heterodox c'est effectivement déjà du virtue signaling...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
36 minutes ago, Rincevent said:

Honnêtement, ayant vu la vidéo, l'interview n'était pas "agressive", c'était un procès à charge.

La dernière fois que j'ai vu ce niveau de vilénie à la télé de la part d'un journaliste, c'était lorsque JF Revel était venu présenter "La Grande Parade" dans Ripostes, l'émission de l'affreux Serge Moati - et encore, dans Ripostes il a fallu qu'ils s'y mettent à plusieurs.

 

L'alternative n'est pas entre conviction et interview punchy ; elle est entre conviction crétine et virtue-signalling à destination de son milieu social et professionnel.

J'essaie d'être le plus charitable possible, par exemple sur twitter elle a posté ça.

Pour moi ça a tendance à confirmer l'aspect jeu de ce type d'interview. J'imagine que c'est pas sa première interview vu qu'elle a un show à elle.

Je pense qu'elle s'est bâtie une réputation de journaliste coriace et elle doit livrer la marchandise à chaque fois. D'habitude elle doit se cogner des politiciens, des pundits comme on dit là-bas, bref des gens qui ont surtout de la gueule mais pas vraiment de fond. Je pense que son style colle bien à cette catégorie de média, sauf que là on a affaire à un prof d'université, ce qui pose quelque problèmes.

- Tout d'abord elle est complètement hors jeu en terme de connaissance, elle n'a aucun savoir à mettre sur la table pour combattre et ainsi faire honneur à sa réputation.

- Ensuite elle est à mon avis assez consciente du point précédent et elle n'a pas le choix si elle veut rester fidèle à sa réputation. Elle va faire ce qu'elle a l'habitude de faire, sauf que ça marche pas, lui ne mord pas et la corrige systématiquement.

 

Je pense qu'elle est à moitié convaincue par les histoires de wage gap parce que ça l'arrange dans sa carrière et par paresse intellectuelle. Elle sert simplement ce qui d'habitude lui semble des arguments valides, le procès d'intention c'est pas nouveau à la TV les libéraux devraient en savoir quelque chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok elle a enchaîné les strawmen et a essayer de lui faire dire des trucs qu'il disait pas, mais selon les standard de la télé c’était pas si mal comme interview.

Il a une opinion nuancée et légèrement complexe, ce genre de truc en général ça passe complètement au dessus des journalistes. D'habitude si tu sors du discours simpliste ambiant tu es immédiatement catégorisé comme le méchant rétrograde du camp d'en face, bref je l'ai pas trouvé si mal Cathy étant donné le contexte actuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la limite entre ça et la condescendance des journalistes français, je préfère encore la presse anglaise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, Rincevent said:

Hypothèse intéressante... Tu es en train de dire qu'en fait cette interview était un immense shit test ? La perversité de certaines n'a décidément pas de limite. :lol:

http://www.daysofgame.com/theory/jordan-peterson-channel-4-news-masterclass-shit-tests-frames-masculinity/

 

Plus sérieusement elle donne l'impression d'avoir été "séduite "à un moment de l'interview.  Contre son gré et inconsciemment of course.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, jubal a dit :

selon les standard de la télé c’était pas si mal comme interview.

 

Voilà pourquoi j'achèterais jamais de Télé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La tv britannique est une volée de crans au-dessus de la tv française en terme d’interviewers. 

 

On a qui de sérieux en France ? Bourdin coche le plus de cases, mais pas du tout la principale: griller les politiques sur le cœur des sujets, et pas sur des détails périphériques. 

 

Au RU, prenez Andrew Neil et son Daily Politics sur BBC 2. Regardez n’importe quelle itw sur YouTube. Genre celle-ci :

 

 

En voilà une qui se passe bien pour l’invité. (Vous pouvez en voir une foultitude d’autres où l’invité pipote, louvoie, ment et se fait donc clouer par Neil.)

 

L’itw est précédée d’une explication du sujet, ce qui est la chose sérieuse à faire. Puis dès la deuxième question *sur le sujet* (pas sur des détails ou des petites phrases à la con), le journaliste ne laisse pas de choix à l’invité : il doit répondre clairement à la question. Et ça continue le reste de l’itw. Regardez à partir de 6:00, sur la période transitoire et les négociations de libre échange. Poli, le journaliste laisse l’invité parler, mais il reste ferme : il veut de vraies réponses, pas des talking points.

 

Et c’est sur la BBC, la tv publique. (Et le journaliste est de droite.)

 

On a pas ça en France. 

  • Coeur 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, G7H+ a dit :

 

 

On a qui de sérieux en France ? Bourdin coche le plus de cases, mais pas du tout la principale: griller les politiques sur le cœur des sujets, et pas sur des détails périphériques. 

 

Je trouve Hedwige Chevrillon pas trop mal.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, G7H+ a dit :

La tv britannique est une volée de crans au-dessus de la tv française en terme d’interviewers. 

 

On a qui de sérieux en France ? Bourdin coche le plus de cases, mais pas du tout la principale: griller les politiques sur le cœur des sujets, et pas sur des détails périphériques. 

 

Au RU, prenez Andrew Neil et son Daily Politics sur BBC 2. Regardez n’importe quelle itw sur YouTube. Genre celle-ci :

 

 

En voilà une qui se passe bien pour l’invité. (Vous pouvez en voir une foultitude d’autres où l’invité pipote, louvoie, ment et se fait donc clouer par Neil.)

 

L’itw est précédée d’une explication du sujet, ce qui est la chose sérieuse à faire. Puis dès la deuxième question *sur le sujet* (pas sur des détails ou des petites phrases à la con), le journaliste ne laisse pas de choix à l’invité : il doit répondre clairement à la question. Et ça continue le reste de l’itw. Regardez à partir de 6:00, sur la période transitoire et les négociations de libre échange. Poli, le journaliste laisse l’invité parler, mais il reste ferme : il veut de vraies réponses, pas des talking points.

 

Et c’est sur la BBC, la tv publique. (Et le journaliste est de droite.)

 

On a pas ça en France. 

Ouais mais d'un autre côté la BBC a la réputation d'être l'une des meilleures TV publique du monde il me semble.

Et tout simplement une des meilleures chaîne 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas les réactions que je vois dans les médias a cette vidéos ne sont pas sur les arguments de Jordan Peterson, mais sur les tweet qui insultent Cathy Newman et qui la mettraient en danger, sur la colère des hommes blancs qui perdent leur pouvoir, sur le fait qu'il ne faut pas inviter des gens comme Jordan, qu'il est apprécié par certain a l’extrême droite, etc.

Exemple: http://www.independent.co.uk/voices/cathy-newman-abuse-channel-4-jordan-peterson-metoo-backlash-latest-a8170031.html

 

Évidemment il n'y a pas que ça, mais ça donne un peu le contexte actuel ou quelques strawmen ne sont pas si terrible. L'interview était pas si mal au final, et en plus il a pas été édité ce qui est déjà énorme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Kassad
      Le post d'H16 dans la catégorie vidéo comique
      ne pouvait mieux tomber. 
       
      Ce matin en faisant le ménage j'ai écouté cette excellente interview de Janice Fiamengo (les 5 dernières minutes sont du troll de très  très haut niveau) :
       
       
      Depuis l'élection de Trump (disons pour trouver un moment marquant) il me semble que la guerre civile culturelle est déclarée et fait rage. Le professeur Metha a été renvoyé de l'université d'Acadie fin aout dernier :
       
      Gad Saad a du passer en commission pour un commentaire qu'il a fait sur Serenna Williams (toute l'affaire est incroyablement éclairante sur l'époque que nous traversons), mais comme il est plus haut dans la victimologie (étant juif du Liban il peut contre troller efficacement) :
       
      On pourrait multiplier les cas malheureusement (je pense à  Alessandro Strumia récemment renvoyé par exemple, ou Roseanne Barr dont le sitcom était le plus suivi des US déprogrammée pour un twitt etc.).
       
      Je n'ai pas vécu l'époque du McCarthysme qu'on nous ressort souvent mais ça commence à terriblement y ressembler. Même les humoristes (même Bill Maher peut se faire chahuter par des gauchistes !) ne peuvent plus exercer leur métier : https://www.maxim.com/entertainment/why-joe-rogan-wont-play-colleges-2017-7
       
      La guerre se déroule sur le terrain de la philosophie morale. De mon point de vue elle ne fait que commencer ouvertement (disons que ça monte en pression depuis les années 60).  C'est un peu comme s'il y avait eu une pose après la chute du communisme. L'extrême gauche était KO debout. Ils ont repris leur souffle depuis et la contre attaque, au départ insidieuse, est devenue violente.
       
      Ce sont à peu près tous les principes libéraux basiques qui sont des cibles : de la charge de la preuve (certains n'hésitent pas à proposer l'inversion dans les cas de viol) à la justice de classe (en fait la notion de "due process" en général) en passant par la police du langage, tous les principes de base de notre société sont attaqués. 
       
      Sur le terrain intellectuel je ne vois pas trop de défenseur connu avec une grande exposition médiatique. L'IDW (intellectual dark web) pourrait ressembler à un embryon de réponse mais qui n'est pas organisé et n'est pas non plus très exposé médiatiquement (je pense que juste Peterson et Taleb sont un peu connus dans le grand public, et encore).
       
      Je ne sais pas quelle est la bonne stratégie à mettre en oeuvre. Ca doit aller plus loin que "debunker" les âneries gauchistes. Ce qu'il nous faut c'est comme SW IV : un nouvel espoir.
       
       
       
       
       
    • Par Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×