Jump to content

Baccalauréat 2019


Adrian

Recommended Posts

il y a une heure, NoName a dit :

on parle d'une poétesse de second zone. 

 

Oh mon Dieu, je viens de lire le poème. C'est au-dessus du prix RATP seulement parce qu'il y a plusieurs vers.

 

Je connais des fanzines régionaux de poésie complètement inconnus qui font plus beau régulièrement. Même les trois poèmes que j'ai écris à 13 ans étaient mieux.

Link to comment
il y a 2 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Ah pardon, poétesse est attesté depuis le milieu du XXème siècle au moins.

Oui et "Emperere" depuis la chanson de Roland, au moins. Ou "forest". N'empêche que ce sera compté comme fautif. Jrml : j'ai longtemps écrit "forest" d'ailleurs, ayant grandi dans un des nombreux villages de Picardie qui n'ont pas été renommés après l'invention du circonflexe, ça m'a toujours été compté comme fautif.

il y a 2 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Par contre les autres termes sonnent affreusement mal, ce qui est une raison suffisante pour ne pas les introduire, indépendamment de toute considération idéologique.

Déjà "poète" ça sonne mal, surtout précédé de tagada (mais bon, "soins" aussi à ce moment-là).

Link to comment
il y a 34 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Je t'envie, parce que c'est un principe que je n'ai pas pu toujours suivre.

  

D'autant que mes parents voire mes profs nous ont toujours dit: "l'important ce n'est pas ce que tu penses, c'est de montrer que tu es capable d'argumenter / réussir l'exercice, etc". 

  

Et ça continue à la fac (dans certains cours en tout cas). Une fois il y a même un prof qui m'a reproché de donner mon avis. 

 

J'ai eu des échanges tendus avec au moins un enseignant au lycée. C'était un prof d'anglais et il était très écolo. Après un cours de deux heures pendant lequel on avait commenté et discuté toutes sortes de documents sur les dangers et méfaits du nucléaire, nous étions reparti à la maison avec comme instruction de rédiger un essay sur the pros and cons of nuclear. J'ai eu droit à ses insultes devant toute la classe quand il m'a rendu ma copie, mais il m'a quand même mis une bonne note parce que mon anglais écrit était sans grand reproche.

Link to comment

Les cours d'anglais lol... À la fac pour un partiel oral j'avais choisi comme sujet le tabagisme passif en concluant que c'était des conneries. Ce n'est pas super bien passé :lol:

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 2 heures, NoName a dit :

 

Mais ça n'a aucune importance. Le problème n'est pas que ce soit plus ou moins courant ou plutôt masculin ou plutôt féminin. Le problème c'est que c'est une épreuve de bac et que c'est pas normal que t'en sois réduit à faire des conjectures pour connaître le sexe d'un auteur. Même si le prénom est à 95% féminin, si tu tombes dans les 5% de cas ou c'est pas le cas, t'as quand même tort exactement de la même manière que si le prénom était 50/50
Parce que là on parle pas de Rimbaud ou de Du Bellay, on parle d'une poétesse de second zone. 

Parce qu'on t'avait explicitement dit  que Blaise Pascal s'appelait Blaise et pas Pascal ?  et on parle pas d'une personne avec un impact mineur comme Rimbaud :p

Link to comment

Le vrai scandale, ce sont les conditions de la correction.

 

J'ai lu l'explication d'un professeur.
Quand on lui a donné son paquet de copie, on lui a dit "la moyenne, c'est 9,3. Pas possible d'aller en-dessous : il est impossible que les élèves soient devenus plus bêtes en 365 jours". 

Arrêtez-vous trois secondes sur le procédé, et vous verrez que cette moyenne au niveau de l'académie, avec interdiction d'être en-dessous pour chaque paquet de copie (!), implique nécessairement une augmentation des notes en moyenne...

 

Ensuite, réunion d'harmonisation. Les professeurs sont conviés dans une salle, les tables sont mises en rond, sans clim'.
Interdiction de sortir tant que c'est pas harmonisé par le haut (pas plus de 1,5 points de moyenne d'écart entre les paquets de copie). Le gars du rectorat s'en va, laissant les professeurs "surnotant" faire le taff.

Les râleurs cèdent.

 

Enfin, apparemment, il y a encore possibilité "d'harmoniser" dans le dos des correcteurs. A la hausse.

 

La dénonciation de ces procédés, récurrente, m'interpelle. C'est un véritable scandale, à tous les niveaux. 

 

  • Yea 4
Link to comment

A la décharge des élèves, même sans rien y connaître en orthographe, on peut bosser pour le service public.
Prenons l'article sur la pétition des professeurs.

 

Citation

« J’ai un collègue à Nancy, professeur de mathématiques avec un doctorat en mathématiques appliquées, qui a dû passer 7 heures de cours avec ses élèves pour expliquer le triangle rectangle. Qu’on se le dise, il ne comprennent plus rien, il ingurgitent plus rien les milléniaux. Avant ils apprenaient au moins par coeur, maintenant c’est portable par ci et portable par là et au final on note au rabais. Ça n’a jamais été aussi grave qu’aujourd’hui, tout le monde est inquiet car, bientôt, le niveau sera tellement bas qu’ils pourront se faire cours eux-mêmes, entre eux. Comme des chimpanzés qui apprennent à s’enlever les poux. » dénonce Michel, un collègue de Pierre au lycée Hontepierre de Vincennes.

 

 

On notera aussi le paragraphe suivant, portant une parole de grande qualitaÿ :

 

Citation

Les professeurs comprennent la colère des étudiants, « nous savons que c’est pas facile de réfléchir quand la seule chose qu’on fait de sa journée normalement c’est aller sur instagram voir des gens s’inventer une vie et dépenser 3 euros en sms pour voter pour le finaliste de l’eurovision. Mais s’il vous plaît, arrêtez de nous faire croire que c’est la faute aux sujets. Bientôt il faudra préciser qu’Israël n’est pas un état, qu’Hanouna n’est pas philosophe, que BHL n’est pas acteur, que Manuel Valls est bien le synonyme de lâche, que François Hollande n’a jamais gagné de prix nobel et que non Steve Jobs n’a pas découvert la pomme. »

 

Ils sont nuls, à Franche Info.

Link to comment
il y a 2 minutes, Flashy a dit :

A la décharge des élèves, même sans rien y connaître en orthographe, on peut bosser pour le service public.
Prenons l'article sur la pétition des professeurs.

 

On notera aussi le paragraphe suivant, portant une parole de grande qualitaÿ :

On va donc continuer a voir une accélération du décalage entre ceux très bons, bons et moyens mais suivis par leurs parents et les autres livrés à eux mêmes.

 

Quand même quoi, le type à CAPES ou agreg de maths + un doctorat et il se retrouve a enseigner le triangle rectangle, super allocation de ressources, il doit avoir la foi, courage à lui. Et après on s'étonne que plus personne ne veuille devenir prof.

Link to comment
il y a 1 minute, Frenhofer a dit :

On va donc continuer a voir une accélération du décalage entre ceux très bons, bons et moyens mais suivis par leurs parents et les autres livrés à eux mêmes.

 

Quand même quoi, le type à CAPES ou agreg de maths + un doctorat et il se retrouve a enseigner le triangle rectangle, super allocation de ressources, il doit avoir la foi, courage à lui. Et après on s'étonne que plus personne ne veuille devenir prof.

 

C'est un site parodique :D


Après, y a de vrais problèmes de recrutement sur certaines académies. 

Link to comment
à l’instant, Flashy a dit :

 

C'est un site parodique :D


Après, y a de vrais problèmes de recrutement sur certaines académies. 

J'avais pas vu ça !

N'empêche que des mecs avec ENS, double master, Agreg d'eco gestion et phd qui se retrouvent prof de lycée c'est une mauvaise allocation, de mon point de vue. En lettres classiques ou en philosophie je veux bien croire que c'est la seule voie possible avec journaliste mais en éco-gestion et maths, il y a des voyages plus alléchants ! 

Link to comment
4 hours ago, Frenhofer said:

Même chose avec le bac anglais, certains ne savent pas que la Bataille de Vimy se situe en France (alors que bon c'est écrit mais pour ça il faut savoir lire un texte).

 

Ah oui, en effet, ce n'était pas simple de deviner :

Quote

VIMY RIDGE, France --

 

:icon_ptdr:

  • Haha 2
Link to comment
1 hour ago, Frenhofer said:

N'empêche que des mecs avec ENS, double master, Agreg d'eco gestion et phd qui se retrouvent prof de lycée c'est une mauvaise allocation, de mon point de vue. En lettres classiques ou en philosophie je veux bien croire que c'est la seule voie possible avec journaliste mais en éco-gestion et maths, il y a des voyages plus alléchants ! 

 

Un agrégé d'éco-gestion a rarement un doctorat et au pire enseigne en BTS, au mieux en classe prépa.

Link to comment
il y a 55 minutes, Largo Winch a dit :

 

Un agrégé d'éco-gestion a rarement un doctorat et au pire enseigne en BTS, au mieux en classe prépa.

oui tu as raison, j'aurais du mettre 'ou'. Mes bons souvenirs de prépa s'estompent, dire qu'à un moment je voulais faire ça :) (entres autres).

Link to comment
Il y a 2 heures, Flashy a dit :

Le vrai scandale, ce sont les conditions de la correction.

 

J'ai lu l'explication d'un professeur.
Quand on lui a donné son paquet de copie, on lui a dit "la moyenne, c'est 9,3. Pas possible d'aller en-dessous : il est impossible que les élèves soient devenus plus bêtes en 365 jours". 

Arrêtez-vous trois secondes sur le procédé, et vous verrez que cette moyenne au niveau de l'académie, avec interdiction d'être en-dessous pour chaque paquet de copie (!), implique nécessairement une augmentation des notes en moyenne...

 

Ensuite, réunion d'harmonisation. Les professeurs sont conviés dans une salle, les tables sont mises en rond, sans clim'.
Interdiction de sortir tant que c'est pas harmonisé par le haut (pas plus de 1,5 points de moyenne d'écart entre les paquets de copie). Le gars du rectorat s'en va, laissant les professeurs "surnotant" faire le taff.

Les râleurs cèdent.

 

Enfin, apparemment, il y a encore possibilité "d'harmoniser" dans le dos des correcteurs. A la hausse.

 

La dénonciation de ces procédés, récurrente, m'interpelle. C'est un véritable scandale, à tous les niveaux. 

Il y a des témoignages quelque part dans la presse ou ailleurs ? Ça mérite un article.

Link to comment
Citation

On distribue 2 copies de chaque sujet à un panel de correcteurs (1 nulle et 1 moyenne) et chacun dit combien il mettrait. L’inspecteur déclare ensuite que la copie qui vaut 7 mérite un 10 et la copie qui vaut 13 mérite 17

La méthode est mal exécutée mais l'idée de base est pas mal. Si le but est d'harmoniser tu fais corriger les 3-4 mêmes copies par tout le monde et tu ajustes leur notation en fonction de l'écart à la moyenne des 3-4 copies : e.g. les profs dont les copies-test reviennent 2pts en-dessous de la moyenne ajoutent 2pts à tout le monde.

Link to comment
Il y a 12 heures, NoName a dit :

Parce que là on parle pas de Rimbaud ou de Du Bellay, on parle d'une poétesse de second zone. 

Je n'étais pas d'accord avec ce que tu avançais (un prénom en -ée, c'est généralement féminin, ne serait-ce qu'à l'image des noms communs et participes passés de même terminaison, Amédée étant l'exception) ; mais cette seule phrase me ravit. :)

 

Il y a 11 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Et ça continue à la fac (dans certains cours en tout cas). Une fois il y a même un prof qui m'a reproché de donner mon avis.

Pense bien que si tu n'avais pas donné ton avis, il t'aurait quand même reproché d'en avoir un.

Link to comment
Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

60 millions d'euros dépensés en pure perte.

 

Eh, ça fait des articles dans les journaux et des débats de famille le dimanche sur la cousine bête qui a eu son bac mention bien, mais bon, on le donne à tout le monde aujourd'hui.

Link to comment
il y a 7 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Eh, ça fait des articles dans les journaux et des débats de famille le dimanche sur la cousine bête qui a eu son bac mention bien, mais bon, on le donne à tout le monde aujourd'hui.

Nan, de mon temps on le donnait à tout le monde. Aujourd’hui, on donne des mentions à tout le monde.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 8 heures, Tramp a dit :

Who cares ? Les seuls qui sélectionnent sur mention c’est ce sont les banques quand tu ouvres ton premier compte. 

 

Il me semblait qu'il y avait des écoles qui prennent uniquement sur mention (je me rappelle lesquelles mais il y en a).

Link to comment
Il y a 3 heures, Moustachu a dit :

 

Il me semblait qu'il y avait des écoles qui prennent uniquement sur mention (je me rappelle lesquelles mais il y en a).

 

A l'époque où j'étais étudiant, sciences-po Paris pouvait accepter sur dossier les lauréats du bac avec mention très bien. En pratique, il fallait avoir aussi les félicitations du jury pour avoir une chance. Je connais une personne qui est rentrée comme ça.

Link to comment
  • 2 weeks later...

 

?

 

Fraude massive au bac S : le professeur qui a dévoilé la triche peut-il être poursuivi pour non-respect de la procédure ?

 

Citation

. Un des outils de ce site permet de convertir des photos et PDF et de les télécharger dans sa calculatrice. En recherchant des preuves de la triche dévoilée, il a découvert que les fraudes étaient bien plus importantes. Les corrigés téléchargés portaient également sur les sujets de mathématiques et de physique de la filière S.

 

Des photos de corrigé sur leur calculatrice ... A quand leur interdiction ?

 

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...