Jump to content

Actualité Covid-19


Librekom

Recommended Posts

Ah au fait, les réunions *privées* de plus de 50 personnes ont aussi le droit, en plus de l'obligation sanitaire, à l'obligation de déclaration préfectorale

 

 

 

 

Sérieusement, le monde d'après, ça donne des petits frissons.

  • Sad 1
Link to comment

Variant Delta : des scientifiques appellent au retour du masque, y compris dedans et même vacciné

 

Citation

"Je l'avais retiré un peu en plateau en mai parce que je me disais qu'étant vacciné, le risque était moindre et là je le remets même vacciné car même si j'ai moins de risque d'attraper la Covid il n'est pas nul"

 

Par contre toi, Mister Salomon, président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'APHP, t'en est un gros de nul. 

 

Citation

Quand on a une reprise épidémique, remettre le masque en extérieur, cela a du sens", abonde Jonathan Roux, épidémiologiste à l'École des hautes études en santé publique

 

Et pour finir

Citation

"On a des exemples de concerts à l'extérieur où on a eu une centaine de personnes contaminées", rapporte sur BFMTV, Jérôme Marty, médecin généraliste, et président de l'Union française pour une médecine libre. 

 

Zéro risque, zéro covid, zéro vie. 

Link to comment
il y a 43 minutes, Adrian a dit :

26k nouveaux cas  en france, moins en UK les courbes se croisent

C'est à se demander s'ils ne manipulent pas les chiffres. Au UK, il y a des articles sur où les patients furent testés positive après l'admission.

https://www.zerohedge.com/covid-19/majority-hospitalized-covid-patients-uk-only-tested-positive-after-admission-leaked-nih

Citation

 

Over half of those hospitalized with Covid-19 in the UK only tested positive after admission - suggesting that "vast numbers are being classed as hospitalised by Covid when they were admitted with other ailments, with the virus picked up by routine testing," according to The Telegraph, citing leaked government figures.

 

The takeaway? Oft-cited statistics published daily may far overstate Covid hospitalizations - and consequently, pressures on the National Health Service (NHS).

The leaked data – covering all NHS trusts in England – show that, as of last Thursday, just 44 per cent of patients classed as being hospitalised with Covid had tested positive by the time they were admitted. 

The majority of cases were not detected until patients underwent standard Covid tests, carried out on everyone admitted to hospital for any reason. 

Overall, 56 per cent of Covid hospitalisations fell into this category, the data, seen by The Telegraph, show. 

Crucially, this group does not distinguish between those admitted because of severe illness, later found to be caused by the virus, and those in hospital for different reasons who might otherwise never have known that they had picked it up. -Telegraph

In June, UK health officials instructed NHS trusts to provide "a breakdown of the current stock of Covid patients" between those who were hospitalized primarily for Covid and those admitted for other reasons. Thus far, the NHS has failed to publish this now-leaked information.

Breaking it down, out of more than 780 hospitalizations dated last Thursday, 44% tested positive within 14 days prior to admission, while 43% tested positive within two days of admission, and 13% tested positive 'in the days and weeks that followed' - including those likely to have caught the virus in the hospital.

 

 

Edit: Pour les masques y compris dedans et vacciné, les scientifiques doivent se contre-ficher de la pollution des masques dans l'environnement.  

  • Yea 1
Link to comment

Ca commence à devenir rigolo : les vaccinés-passés vont devoir se recogner les mêmes avanies que les vaccinovierges. 

Rassurez-vous, ces derniers serviront de ploucs-émissaires aux premiers qui passeront leur frustrations dessus.

Link to comment
à l’instant, h16 a dit :

Ca commence à devenir rigolo : les vaccinés-passés vont devoir se recogner les mêmes avanies que les vaccinovierges. 

Rassurez-vous, ces derniers serviront de ploucs-émissaires aux premiers qui passeront leur frustrations dessus.

Oui c'est gros comme une maison.

Link to comment
il y a 3 minutes, h16 a dit :

Ca commence à devenir rigolo : les vaccinés-passés vont devoir se recogner les mêmes avanies que les vaccinovierges. 

Rassurez-vous, ces derniers serviront de ploucs-émissaires aux premiers qui passeront leur frustrations dessus.

J'imagine les ploucs-émissaires répliquer en disant aux vaccinés-passés qu'ils se sont fait arnaquer par Pzifer, Astra-Zeneca et Moderna.

Link to comment
il y a une heure, RaHaN a dit :

Zéro risque, zéro covid, zéro vie. 


Vu que la vie biologiquo-biologique a largement remplacé son acceptation plus large dans notre époque "moderne" ... ce n'est pas un problème.

  • Yea 1
Link to comment

C'est vrai que toutes ces saloperies sont absolument nécessaires pour que la vague s'arrête, comme le montre l'exemple du Royaume-Uni où... ah ben non en fait.

Ces gens ont vraiment la tête fermement enfoncée dans le cul.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 56 minutes, Lancelot a dit :

C'est vrai que toutes ces saloperies sont absolument nécessaires pour que la vague s'arrête, comme le montre l'exemple du Royaume-Uni où... ah ben non en fait.

Ces gens ont vraiment la tête fermement enfoncée dans le cul.

Dans ma jeunesse, on disait que la grippe c'était une huitaine de jours si on la soigne, et une semaine si on ne faisait rien. Aujourd'hui, on peut dire qu'une vague Covid, c'est une dizaine de semaines si on prend toutes les mesures qu'il faut, ou deux à trois mois si on n'en prend pas.

  • Yea 3
  • Haha 4
Link to comment

Faut dire ça aux connards qui s'excitent sur le nombre de cas. Et d'ailleurs on en a déjà parlé, la vaccination du plus grand nombre c'est une connerie.

  • Yea 1
Link to comment
5 minutes ago, Adrian said:

Le but explicite du passe sanitaire est la vaccination du plus grand nombre pas de flatten the curve.

Si c'était réellement le cas, on aurait une vaccination obligatoire, pas une série de règles kafkaiennes qu'un gamin de 12 ans aurait mieux fait.

 

Non, encore une fois, il FAUT faire quelque chose, vite, quitte à ce que ce soit n'importe quoi. Et comme on n'aime pas trop les anti-vax (càd toute personne non vaccinee dans leur tête), on va bien les faire chier.

Link to comment

C'est a cause de la sécu sociale.

 

Les malades sont non vaccinés 95%. Donc les non vax font chier la sécu et les hôpitaux.

 

Dans un monde libéral leur assureur leur aurait fait un gros fuck et les gens iraient se vacciner.

Dans un monde socialisé voilà.

 

 

D'ailleurs les gens qui votent fauche et drouache depuis toujours et gueulent aujourd'hui feraient mieux de se casser une jambe a la prochaine élection.

  • Yea 6
Link to comment
il y a une heure, Rincevent a dit :

Dans ma jeunesse, on disait que la grippe c'était une huitaine de jours si on la soigne, et une semaine si on ne faisait rien.

 

Mais elle date de quand ta jeunesse ? Ma grand-mère, qui a connu les 2 guerres mondiales, disait cela : "une grippe ça met huit jours à passer si on se soigne, ou une grosse semaine si on ne fait rien".

Link to comment
il y a 42 minutes, L'affreux a dit :

Mais elle date de quand ta jeunesse ? Ma grand-mère, qui a connu les 2 guerres mondiales, disait cela : "une grippe ça met huit jours à passer si on se soigne, ou une grosse semaine si on ne fait rien".

Tu sais que je suis né vieux. ;)

Link to comment
Il y a 8 heures, poney a dit :

Les malades sont non vaccinés 95%.

Tu veux relancer le débat sur les stats bayésiennes ? On s'attends logiquement à ce qu'une grande proportion de malades soient vaccinés justement 

Link to comment
Il y a 1 heure, ttoinou a dit :

Tu veux relancer le débat sur les stats bayésiennes ? On s'attends logiquement à ce qu'une grande proportion de malades soient vaccinés justement 

Plus on vaccinera plus y aura de malades vaccinés oui, c'est normal.

 

Mais c'est pas encore le cas dans les chiffres actuels a part en Israël

Link to comment
Il y a 10 heures, Adrian a dit :

Le but explicite du passe sanitaire est la vaccination du plus grand nombre pas de flatten the curve.

 

Le but explicite du pass est le contrôle des citoyens.

 

 

Je ne vois pas comment on peut encore rater l'éléphant dans la pièce.

On sait aujourd'hui que les vaccins font plus de mal que de bien, et que ne meurent que les veinards ayant réussi à dépasser l'âge moyen de l'espérance de vie, et les gens déjà en mauvaise santé à la base.

 

Se vacciner dans ces conditions est au mieux d'une légère naïveté touchante, par contre militer pour que cela se fasse coûte que coûte est clairement criminel.

 

Si le but était vraiment sanitaire, absolument tout aurait été fait différemment.

 

  • Yea 1
  • Confused 1
  • Nay 6
Link to comment
il y a 23 minutes, Bisounours a dit :

:huh:

 

Je ne vais pas ressortir tous les chiffres des vaccinés Israéliens, UK, etc. et l'impact de tout ce cirque en nombre relatif ou absolu sur la mortalité, de toute façon chacun rationnalisera pour se convaincre que sa décision est la bonne :)

 

Après dans mon cas, le vaccin aura au moins fait beaucoup de bien à mon portfolio en bourse.

Sur ce point, j'ai tout intérêt à ce que la majorité le pense salvateur, ça paie mes vacances sur les 30 prochaines années tranquille (pour quand je pourrai repartir un jour, inch'allah)

  • Nay 1
Link to comment
il y a 1 minute, Airgead a dit :

Je ne vais pas ressortir tous les chiffres des vaccinés Israéliens, UK, etc.

Il vaut mieux pas parce qu’ils indiquent plutôt une diminution de la mortalité de la dernière vague de cas p/r aux précédentes 

 

pour Israël comme 60% est vacciné ça m’étonne pas qu’il y ait des vaccines dans les malades. et il n’y a plus de morts

 

je ne vois pas où est la rationalisation 

  • Yea 5
Link to comment
Citation

Troisième biais : le biais de « statu quo ». Il consiste à remettre à demain ce qui pourrait être fait aujourd’hui. Nous avons tous une préférence pour l’instant présent et repoussons à demain les décisions désagréables. Ce biais explique tout particulièrement le comportement des indécis, qui ne sont pas opposés par principe à la vaccination, mais y voient une contrainte à court terme : prendre rendez-vous et se déplacer, courir le risque d’être fatigué durant quelques jours, etc. Le biais de statu quo conduit à procrastiner.

Confondre le biais de statu quo avec le degré individuel de préférence temporelle...

Citation

Au-delà de ces biais psychologiques, on peut trouver également chez certains individus, un comportement bien connu en économie de « free riding ». Il consiste à laisser les autres supporter l’effort, sans y participer soi-même. Ce comportement est parfaitement rationnel d’un point de vue strictement individuel : si tous les Français se font vacciner, la meilleure stratégie pour un individu est de ne pas le faire. En effet, l’immunité collective sera atteinte, sans que l’individu ait besoin de se faire vacciner. Le problème de ce comportement est qu’il repose sur une hypothèse hasardeuse : celle selon laquelle tous les Français ne se comporteront pas également en « free rider ».

Il n'y a pas d'hypothèse : en théorie des jeux un comportement n'est adopté qu'en fonction de la situation présente.

Citation

Si tout le monde adopte le même comportement que notre individu rationnel, on arrive à la situation la pire : personne n’est vacciné puisque chacun compte sur l’effort des autres.

Ben non. Cf. au-dessus : la situation présente (notamment le payoff en cas de vaccination) change en fonction du comportement des autres agents : le seuil à partir duquel un individu se fera vacciner dépend du gain d'immunité individuelle par rapport au niveau d'immunité collective (une bonne partie du payoff), lequel est strictement décroissant en fonction du niveau d'immunité collective. Donc au contraire : on trouve très facilement une bonne partie des gens pour se faire vacciner (puisqu'au début le bénéfice individuel est haut), c'est après que ça devient de plus en plus compliqué. C'est d'ailleurs ce qu'on a constaté empiriquement. Et vu que la vaccination est irréversible, ça ne redescend pas une fois le bénéfice individuel moins haut.

Citation

La somme des rationalités individuelles conduit à un résultat inefficace. Cette situation est bien connue en théorie des jeux, avec le célèbre « dilemme du prisonnier » : les intérêts de chacun conduisent à la pire solution collective. Une manière d’en sortir est d’instaurer une forme de… coercition, en plus de la nécessaire pédagogie.

C'est terrible de considérer l'Etat comme une entité divine qui change les règles du haut sans motivation propre, sans conflit d'intérêt. L'Etat est un joueur comme un autre en théorie des jeux.

Ce qui m'attriste est que des chercheurs de génie (Vickrey, Milgrom, etc.) ont passé des décennies à chercher des solutions à ces situations (le mechanism design, àma la branche la plus intéressante des sciences éco) mais qu'on ne retient de la théorie des jeux que "ah bah l'homo economicus mène à des situations suboptimales, faut que l'Etat intervienne pour sauver le monde".

  • Yea 6
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...